Cyril Jarnias : on ne vends pas de produits ici !
En avant
0

Comment constituer un patrimoine sous Macron?

Comment constituer un patrimoine sous Macron?
par cyril jarnias - le 01 octobre 2017

Comment constituer un patrimoine avec notre nouveau président Emmanuel Macron?

Comment constituer un patrimoine ou devenir riche (ou s’enrichir), arrivée à une indépendance financière ou encore le protéger et même bien le transmettre?

Nous commençons notre première rentrée sous l’ère Macron et une fois de plus constituer un patrimoine est un challenge pour de nombreux français ou contribuables.

La raison n’est pas si compliquée à comprendre, il suffit de regarder un peu comment fonctionne notre pays.

La réalité française : fiscalité et prix de la protection sociale (ou paix sociale)?

Le poids de la fiscalité est une réalité en France : impôt sur le revenu, fiscalité des revenus immobiliers fortes (TMI + prélèvements sociaux bientôt en hausse), impôt sur les sociétés, tva…

Nous avons un vrai  talent pour créer de l’impôt en France.

L’impôt est aussi en théorie le prix d’une certaine sécurité sociale, de la garantie d’une qualité dans les transports, l’éducation ou encore la sécurité. Ce sont les fameuses fonctions régaliennes de l’Etat.

Je vous vois déjà bondir compte tenu de l’environnement actuel  à l’image de la (ou l’in)sécurité.

Pour la protection sociale, sur la santé, certains pesterons que les hôpitaux ne sont plus ceux qu’ils étaient, qu’on rembourse moins…

Sur les indemnités chômages d’autres se plaindront qu’elles ont tendance à baisser, que la dégressivité nous gagne.

Mais, sérieusement : connaissez-vous beaucoup de pays où l’on vous donne près de deux ans d’allocation chômage sans dégressivité?  Si vous êtes en fin de droit et avec de ressources : une complémentaire santé gratuite CMU…

Ensuite, connaissez-vous beaucoup de pays, au niveau des minimas sociaux qui vous donner une aide notamment pour le logement, les transports, j’en passe et des meilleurs?

Pourquoi d’ailleurs croyez-vous que de nombreux étrangers payeraient pour vivre chez nous (ou ont payé…)?

Je discutais avec un allemand dernièrement, il faisait un world trip d’un an pour découvrir le monde (une année de césure dans ses études). Il a insisté sur la force de son passeport pour visiter facilement de nombreux pays dans le monde sans visa et sur ses droits.

Qu’on soit allemand ou français, on a de nombreux avantages : on ne s’en rend pas compte au quotidien. Mais, dès que l’on sort de nos frontières, on commence à comprendre notre chance d’être de cette nationalité.

A mon sens, derrière le coût de la protection sociale, tout l’enjeu est de bien cibler ces aides et éviter les excès. Surtout, elles doivent permettre d’intégrer et d’aller vers une insertion professionnelle. Toute la question est probablement là.

Peut-être doivent-elles aider à créer des entreprises? De la valeur? A terme des emplois? Donner des moyens pour libérer la libre entreprise?

Nous sommes un pays riche, c’est à nous de savoir bien utiliser nos richesses (ou savoir transformé bien nos ressources notamment intellectuelles) pour le bien être de nos habitants, créer de la richesse et ceci dans l’équité.

Je ne vais pas aller plus loin sur ce débat car on rentre dans du politique et ce n’est pas le but de mon blog patrimoine.

Ce qui est certain, c’est que le ressenti fiscal n’est pas bon pour les français : on voit la hausse des impôts en premier et on a (semble-t-il) des doutes sur l’efficacité de nos gouvernants à réformer dans le bon sens notre pays.

Alors avant ou après Macron, je vous propose de faire un point sur la construction de son patrimoine, de regarder par où commencer pour le bâtir et surtout donc de se projeter avec les réformes Macron.


Sommaire : le krach boursier

1. Avant Macron : c’était mieux pour votre patrimoine?

2. Les étapes pour construire son patrimoine

3. Après Macron : comment réagir?


1. Avant Macron : la fiscalité et faire du patrimoine, c’était simple?

Comment constituer un patrimoine ou comment étaient les placements ou la fiscalité?

Il n’y a pas si longtemps sur les placements et la fiscalité sous Hollande :

Vous aviez une fiscalité de seulement 23% sur vos plus-values après 8 ans dans votre assurance vie et ceci quelqu’en soit le montant.

Le PEL donnait une prime d’Etat. Placement qui est un placement sans intérêt selon moi, je l’explique dans cet article sur le PEL.

Les prélèvements sociaux n’étaient que de 15,5%.

La fiscalité du financier et des plus-values était complexes entre les dividendes, la fiscalité du PEA, les stock options…

La taxe d’habitation pesait fort sur le budget des ménages français.

L’ISF taxait les fortunes sur le financier et l’immobilier.

Il existait par exemple des placements ISF PME pour réduire votre ISF en investissant dans des entreprises.

Vous pouviez appliquer un abattement de 40% lors de la distribution de vos dividendes…

Pour résumer avant Macron :

Vous étiez taxé mais vous pouviez continuer à placer votre argent dans des placements sans risque de type PEL, assurance vie avec une fiscalité attractive.

Vous pouviez toujours trouver une solution pour réduire votre ISF en investissant.

Sur la fiscalité des placements financiers, il est clair que le sujet était complexe. Par contre, une certitude les plus-values financières restaient fortement imposées.

En fin de compte, on est face à un gouvernement qui veut que l’épargne des français allent vers l’investissement et l’entreprise. Il veut récompenser les investisseurs sur les actions et le financier. Il considère que les placements sécurisés ne sont pas bénéfiques à l’économie française. Ils doivent prendre des risques.

Je ne sais pas pour vous mais la pilule fiscale ou économique


2. Les 6 étapes à la création d’un patrimoine :

Je me suis demandé sur quel angle, je pouvais prendre la construction d’un patrimoine en prenant en compte les changements possibles fiscaux ou sur les placements sous l’ère Macron.

Je pense que tout est encore trop flou pour se permettre de déjà donner les changements réels. La loi de finance pour 2018 n’est pas encore votée. On a des idées.

Certains s’amusent à faire du contenu en annonçant telle ou telle mesure.

Cela fait du bruit, le problème, c’est qu’il ne dure pas. Vous prenez l’information mais cela ne vous explique comment s’attaquer à la construction de votre patrimoine. DONC :

Etape 1 : faire le tri entre la vraie et la fausse information sur internet et se former!

 

desinformation patrimoniale

 

La raison est très simple : les solutions ne sont pas nombreuses pour 80% de la population.

Pour les plus riches, les réponses se transforment souvent en paradis fiscaux, montages patrimoniaux à l’étranger. J’en passe et des meilleures.

Pour les placements, c’est la même chanson, le ticket d’entrée est souvent élevé pour les meilleures solutions.

C’est un peu comme quand vous allez dans un restaurant : la qualité n’est pas la même dans une brasserie que dans un une étoile Michelin.

A part, si vous êtes en mesure de détecter le futur Michelin, là c’est autre chose. Nous y reviendrons.

Par exemple, on a critiqué les fond alternatifs ou les fameux hedge funds. Des fonds spéculatifs complexes jouant souvent avec des modèles mathématiques sur les marchés financiers pour faire de l’argent.

Mais, si vous avez de nombreux perdants. Des riches investisseurs ont gagné de l’argent et ils se sont bien gardés de le chanter sur les toits. Ils avaient le bon réseau avant vous.

Quoi qu’il en soit, selon moi,  il n’y a pas de fatalité : on peut savoir comment constituer un patrimoine avec un minimum de moyen.

Tout va être une question de choix et de priorités. Souhaite-t-on apprendre? Etre guidé un minimum? Se bouger et s’offrir un réseau?

On peut savoir comment constituer un patrimoine avec un minimum de revenus. Tout va être une question d’objectifs!

 

Etape 2 : définir ses objectifs (et s’y tenir) :

objectifs patrimoniaux

 

Je souhaite financer un projet : un tour du monde, un diplôme, m’acheter une nouvelle voiture…

On a tous des priorités, des objectifs, des passions ou une envie à un moment.

Cela suppose de prendre le temps de se comprendre.

De faire un bilan sur sa situation personnelle et professionnelle.

C’est sans doute faire un peu d’introspection mais cela vous aidera à découvrir là où vous vous sentez à l’aise et ce qui vous rend heureux.

Donc, avant de savoir comment constituer un patrimoine, cela ne doit pas être dès le départ une quête sans fin ou une sénicure.

 

Etape 3 : avoir la tête sur les pieds et ne pas croire en la potion magique!

 

potion magique placement

J’avoue que je n’aime pas les sites qui vendent du rêve et font espérer qu’obtenir une indépendance financière est chose simple.

C’est totalement faux.

Le point de départ de la construction d’un patrimoine : ce sont les capitaux que l’on peut investir ou le levier de crédit que l’on a disposition.

Si au départ, on a rien : cela sera dur.

Ceux qui osent prendre le contraire sont selon moi des menteurs.

On utilise une technique psychologique simple : c’est la convoitise. De tout temps, vous avez eu des vendeurs à la criée dans les foires, les marchés.

Vous savez ceux qui vous vendez des potions magiques pour soigner tous les maux.

Malheureusement, ces commerciaux ou vendeurs de rêves arrivaient à capter la crédulité ou la détresse humaine.

En résumé, si vous n’avez rien au départ, à moins de travailler dur pour accumuler de l’argent, avoir une idée de génie et savoir la vendre, prendre des risques inconsidérés et qu’ils payent beaucoup, hériter de votre oncle d’Amérique ou devenir hors la loi… Il ne faut pas rêver.

 

Etape 4 : évaluer vos capitaux ou votre capacité d’épargne

faire son budget

J’ai vraiment l’impression de passer pour un extra terrestre quand je dis que pour espérer constituer quoi que ce soit : on doit connaître ses dépenses et ses recettes.

Cela se nomme un budget.

Vous savez vos parents ou vos grand-parents avec un cahier : ils faisaient leurs comptes.

Aujourd’hui, on fait chauffer la carte bleu ou le crédit plus vite son ombre.

On en oubli les fondamentaux  et on espère gagner des cents et des milles avec le dernier placement à la mode ou avec la défiscalisation qui nous engagera pendant 20 ans de crédit ou sur un placement risqué…

Aujourd’hui, sur votre iphone ou votre téléphone android, vous avez des logiciels simples de gestion de budget.

Tous les jours vous rentrez vos dépenses et vos recettes (vous pouvez mettre en automatique les récurrents).

Puis, vous vous fixez un objectif : par exemple 100 euros par mois.

Cela financera votre voyage l’été prochain ou le permis des enfants dans les prochaines années.

C’est un début pour construire un patrimoine mais si vous ne savez même pas ce que vous pouvez épargner, n’espérez pas construire quoi que ce soit.

Je vous invite à regarder ma vidéo sur comment faire de l’épargne en partant de 0 :

 

Etape 5 : évaluer le rendement et le risque que vous souhaitez

le bon placement

Un peu compliqué d’investir un euro si on ne sait pas vraiment ce qu’on peut gagner et perdre.

Une règle capitale à connaître : plus le rendement est grand plus le risque est important.

Alors, je vous invite donc à comprendre quel risque pour quel rendement vous pouvez espérer suivant les placements disponibles.

Cela vous permettra d’évaluer votre marge de manoeuvre financière et ainsi ne pas avoir de mauvaise surprise avec un placement que vous ne maîtrisez pas.

Allez, la dernière étape et vous allez pouvoir avancer.

 

Etape 6 : adopter une discipline patrimoniale, s’y tenir et se faire aider!

 

Vous souhaitez être propriétaire?

Vous voulez 10000 euros d’épargne dans un an?

Vous souhaitez avoir 300 euros par mois?

Vous désirez avoir une meilleure retraite?

Les questions ne manquent pas mais avez-vous mis en place une stratégie pour y arriver?

Vous connaissez :

Vos objectifs,

Vous savez trier l’information sur internet,

Votre capacité d’épargne et vous savez gérer votre budget,

Votre niveau de risque et

Vous avez appris sur les placement.

Cela ne suffit pas? Besoin d’aide pour gagner du temps et de l’argent?

Là encore, le bon conseiller en gestion de patrimoine peut vous aider pour y avoir plus clair et mettre en place les bonnes réponses sur-mesure.


3. Après Macron : comment constituer un patrimoine?

Si on devait retenir les grands changements pour le patrimoine des français avec le gouvernement Macron :

La hausse de 1,7 point de CSG qui va surtout faire mal aux retraités aisés (ou à la classe moyenne haute).

80% des français n’auront plus à payer la taxe d’habitation (les 20% restants sont tendus).

La Flat Tax à 30% sur les placements financiers va simplifier la fiscalité des revenus des placements financiers.

L’IFI va remplacer l’ISF si vous avez beaucoup de financier dans votre patrimoine vous payerez moins d’ISF et même peut être 0. Merci Macron! C’est 150000 riches contribuables avantagés selon la presse financière!

L’assurance vie sera taxée à 30% sur les plus-values dès que le contrat dépasse 150000 euros pour un célibataire et 300000 euros pour un couple. Les anciens contrats avant le 27 septembre 2017 auront une fiscalité de 7,5% + 17,2% de prélèvements sociaux sur les plus-values avec la hausse de la CSG.

Le chef d’entreprise partant à la retraite aura toujours un abattement 500000 euros sur ses plus-values : Macron valorise toujours les entrepreneurs!

Pour la fiscalité des dividendes, ce sera 30% et l’abattement des 40% malheureusement au départ?

Pour le PEL, 1% de rémunération, plus prime d’Etat, c’est terminé : le gouvernement veut du placement productif pour l’économie par la course à un taux sécurisé qui coûte cher à l’Etat français.

Pour les fans de l’immobilier, il va falloir continuer à passer à la caisse. Il paraît que votre immobilier ne va pas contribuer à la croissance française. Vraiment?

Pour savoir comment constituer votre patrimoine, vous allez devoir apprendre à miser sur une rente financière et non immobilière :

Cela suppose de prendre des risques.

Acheter sans doute des actions sur le long terme probablement au travers d’un PEA ou via le PEE de votre entreprise.

L’assurance vie reste un placement avantageux pour acheter des actifs risqués et il vous permettra de transmettre 152500 euros par bénéficiaire sans frais de succession.

Vous pourrez optimiser votre fiscalité : un taux unique de 30% (beaucoup trop encore…).

Vous avez la possibilité par exemple d’investir dans des mandats de gestion suivant votre profil de risque : il reste à savoir si vous n’achetez pas trop cher du risque aujourd’hui?

Le gouvernement Macron veut qu’on prenne du risque : les marchés ne sont pas trop hauts?

comparatif cac40 sp500 10 ans

Franchement, quand on regarde les indices boursiers, on sait très bien que nous sommes à des plus hauts.

Cela suppose donc qu’investir aujourd’hui en actions ne peut être imaginé que sur du très long terme (> 10 ans).

Autre possibilité pour investir et gagner en bourse : attendre une correction mais quand? Les banques centrales tiennent les taux bas et maintiennent les marchés à flot. Les jeux sont truqués à court terme pour investir sur les marchés financiers.

Savoir comment constituer un patrimoine, c’est avant tout avoir une méthode.

 

Macron ou non, je pense que cela ne change rien en fait pour construire son patrimoine.

La fiscalité ne peut pas baisser en France : nous sommes couverts de dettes et il faut les éponger.

Ensuite, il faudra beaucoup de temps pour les français acceptent de prendre du risque.

Ne vendons pas du rêve au particulier,

un patrimoine, cela se construit avec du temps surtout quand on part sur de petits revenus.

Mais, tout le monde peut arriver à des résultats.

Je pense donc que le gestionnaire de patrimoine peut vous aider,  au travers de mon site, en me contactant ou encore avec les milliers de CGP disponibles en France.

C’est encore plus le cas sous le gouvernement Macron. Merci Emmanuel!

Cela suppose de l’apprentissage, accepter certains risques, comprendre la fiscalité, les marchés financiers et surtout savoir diversifier ses placements.

Tout le monde ne pourra pas y arriver ou ne voudra pas consacrer assez de temps.

Moralité : faites-vous aider!

Je vous propose maintenant un diagnostic patrimonial gratuit avec mon outil patrimoine sur mesure (voir ci-dessous).

Disclaimer : Nous vous recommandons fortement de consulter nos mentions légales en cliquant ici

Souhaitez-vous échanger avec notre expert en gestion de patrimoine?

Avatar
A Propos De Cyril Jarnias

Cyril Jarnias est expert en gestion de patrimoine. Son objectif est de vous aider à mieux comprendre et gérer votre patrimoine. Gestion de patrimoine . (Placement, Assurance-vie, immobilier...). Vous pouvez reprendre ses articles pour vos sites : pour cela,vous devez juste reprendre ces quelques lignes en insérant le lien vers mon site : https://www.cyriljarnias.fr

Vous voulez me contacter ?
Réagir à cet article ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Vous voulez des conseils personnalisés GRATUITS ? Testez notre outil de pré-bilan !
Vous voulez des conseils GRATUITS ?
Conseils GRATUITS ?
Cyril Jarnias: votre spécialiste en gestion de patrimoine

Vous voulez bénéficier de mon expertise? Je vous propose « Mon service Gratuit et Sur Mesure ». Cet outil de pré-bilan vous offre des solutions personnalisées en fonction de votre situation.

Pour découvrir cet outil, c'est par ici:

C'est gratuit et sans engagement !
Cyril Jarnias