+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

Créer une société aux USA : le TOP 10 des conseils

créer une société aux usa

Créer une société aux USA est sans aucun doute plus simple que de se brosser les dents ! L’économie américaine repose sur le principe de la liberté d’entreprendre. La procédure pour créer une entreprise est très simple, rapide et peu coûteuse.

Dans ce guide, je vous propose d’étudier plus en détail la création d’une société aux Etats-Unis sous le statut LLC, ainsi que sur les autres formes juridiques (comme le statut Inc). On étudiera le coût global de formation d’une société, le lieu de création d’une société aux USA ainsi que les avantages et les inconvénients de monter son entreprise aux USA.

Disclaimer : Ce dossier ne constitue pas un recueil de conseils juridiques ou fiscaux. Pour créer une société aux USA, je vous invite à me contacter. Je dispose d’une solide expérience dans le domaine de la création de société aux USA.

Créer une société aux USA sous le statut LLC

Créer une société aux usa sous le statut LLC

Une LLC (Limited Liability Company) est une structure juridique aux USA. La LLC ressemble beaucoup à la société à responsabilité limitée française. Les membres de la LLC ont donc ainsi une responsabilité limitée au montant de leurs apports (dans la plupart des États américains).

Bon à savoir :

On estime qu’il existe, à l’heure actuelle, plus de 21,6 millions de LLC à travers les Etats-Unis d’Amérique. C’est de loin le statut juridique préféré des américains pour constituer une entreprise.

Les avantages de créer une société aux USA sous forme de LLC :

 

Les membres de la LLC n’engagent pas leur responsabilité sur leurs biens personnels en cas de faillite de la LLC (suite par exemple à une condamnation judiciaire).

 

Protection de la vie privée, notamment dans l’État du Wyoming où l’État ne divulgue pas l’identité des membres de la LLC.

 

Pas de double taxation des bénéfices de l’entreprise (sauf exceptions) : avec une LLC américaine, les bénéfices de la LLC sont automatiquement considérés distribués aux membres de la LLC. L’autorité fiscale américaine (IRS) impose donc les bénéfices de la société au niveau personnel. On va voir un peu plus bas dans l’article que l’IRS n’impose pas certaines LLC (les Disregarded Entity ou DE).

 

La LLC est la structure juridique préférée pour la gestion d’actifs dans le secteur immobilier, la gestion d’un portefeuille boursier ou encore la gestion d’une propriété intellectuelle.

 

La structure juridique de la LLC offre une très grande flexibilité dans la gestion de la société.

Les inconvénients de monter son business aux USA sous forme de LLC :

 

En revanche, il faut savoir qu’une LLC américaine ne vous dispense pas (sauf exceptions) de régler les charges sociales correspondantes à votre rémunération. Contrairement au statut juridique de la S Corp, et sauf exceptions, tous les bénéfices de la LLC doivent donner lieu au versement de charges sociales (les charges sociales sur les entrepreneurs individuels ou “Self employment taxes”).

 

Dans certains états américains, comme la Californie par exemple, la gestion d’une société américaine sous forme de LLC génère des coûts supplémentaires. La Californie impose par une taxe annuelle de 800 dollars américains sur chaque LLC.

Pour une holding spécialisée dans l’immobilier, il sera plus difficile d’obtenir des financements bancaires avec une entreprise constituée sous une LLC. En raison de la protection des actifs personnels, les banques exigent généralement une garantie supplémentaire (apport minimal de 30% sur une acquisition immobilière).

Création d’une société aux USA sous le statut Corp

Création d'une société aux USA sous forme de corporation

Il est possible d’enregistrer une société aux USA sous le statut d’une Corporation. C’est un peu l’équivalent français d’une Société anonyme (S.A). Je vous propose ci-dessous la liste de l’ensemble des statuts d’une Corporation.

La Corporation générale (également appelée “C Corporation”)

 

La Corporation générale, également appelée “C Corporation”, est la forme juridique la plus répandue parmi les grandes entreprises et les entreprises de taille moyenne. 

 

Les membres de cette société sont appelés actionnaires. Ils détiennent des actions de la société, qui leur donnent ainsi des droits de vote et un pouvoir de décision lors de l’assemblée générale.

 

Avec cette structure juridique, il n’y a absolument aucune limite au niveau du nombre d’actionnaires (nombre d’actionnaires illimités).

 

Une Corporation générale est une personne morale distincte de ses actionnaires.

 

La fiscalité n’est pas tellement attractive. L’autorité fiscale américaine impose les bénéfices d’une Corporation générale au niveau de la société. En cas de distribution de dividendes, les actionnaires vont donc ainsi supporter une double taxation car les bénéfices auront d’abord été taxés une première fois entre les mains de la société, puis ils seront taxés une seconde fois au niveau personnel. Ce n’est pas forcément un avantage pour les entreprises à forte distribution de dividendes, comme des holdings investissant dans le secteur immobilier par exemple.

 

La constitution d’une société américaine sous forme de Corporation générale permet également de faire un appel public à l’épargne, et de lever ainsi des fonds par la vente d’actions (lors d’une augmentation de capital).

 

On peut facilement organiser le transfert des actions.

 

Un étranger peut devenir actionnaire (sauf exception) d’une Corporation générale.

Création d’une société aux USA sous forme de Corporation fermée (“Close Corporation”)

 

Une Corporation fermée (également appelée Close Corporation) présente les mêmes caractéristiques qu’une “C Corporation”, sauf que le nombre d’actionnaires est limité par la loi (entre 30 et 35 actionnaires suivant l’état d’immatriculation), la société ne peut pas s’introduire en Bourse et elle ne peut pas non plus solliciter un financement auprès d’investisseurs externes à l’entreprise, le transfert d’actions est soumis à l’approbation préalable des administrateurs et la gestion de la société n’impose pas une assemblée générale annuelle des actionnaires. Il y a moins de formalités administratives au niveau de la gestion. En cas de faillite de la société, et sauf exceptions, les actionnaires ne sont pas tenus de rembourser les dettes de la société (protection efficace du patrimoine personnel).

Création d’une société aux USA sous forme de S Corporation

 

Le principal problème d’une Corporation classique étant la double imposition qu’entraîne la distribution des bénéfices aux actionnaires. Les bénéfices d’une Corporation classique sont d’abord imposés au niveau de la société, avant d’être ensuite imposés entre les mains des actionnaires lors d’une distribution de dividendes. Pour des sociétés à fort dividendes, comme une holding spécialisée dans la location immobilière par exemple, cette double taxation peut avoir un coût fiscal non négligeable.

 

La S Corporation est donc un statut fiscal qui permet d’éviter cette double imposition des bénéfices.

 

Pour bénéficier de ce statut fiscal spécial, il faut en faire la demande auprès de l’administration fiscale américaine (IRS). La demande doit être faite dans un certain délai après la constitution de la société.

 

Les bénéfices d’une S Corporation sont automatiquement considérés comme attribués aux actionnaires de la société et donc imposés entre leurs mains.

 

Le statut fiscal n’altère en rien la protection du patrimoine qu’offre le statut juridique d’une Corporation générale. Cette structure juridique offre une protection des biens des actionnaires.

En revanche, il n’est pas certain que cette structure juridique soit appréciée, dans la mesure où la résidence ou la résidence américaine sont exigées des actionnaires. Le nombre d’actionnaires est également limité à 100.

Les autres formes juridiques

Les autres formes juridiques pour créer une société aux USA

Important :

Les autres formes juridiques ne sont généralement pas recommandées par les avocats spécialisés en droit des sociétés, surtout l’entreprise individuelle qui n’offre pas d’avantages aux entrepreneurs.

Entreprise individuelle (Sole Proprietorship)

 

Pas de personnalité morale propre à l’entreprise. L’entrepreneur individuel engage sa responsabilité personnelle en cas de dettes ou de faillite. Son patrimoine personnel pourra ainsi être saisi en cas de faillite de l’entreprise.

L’entrepreneur individuel verse des charges sociales et déclare ses revenus sur une feuille de déclaration spéciale : le formulaire 1040 avec l’annexe C.

Ce n’est pas une forme juridique recommandée pour la gestion des entreprises. Les entrepreneurs aux USA préfèrent habituellement gérer l’entreprise sous forme de LLC.

Limited Partnership

Une société en commandite (appelée aux USA : Limited Partnership) est un partenariat composé de deux partenaires au minimum. Le commandité de la société dirige l’entreprise, tandis que les commanditaires ne participent pas à la gestion de l’entreprise.

Important :

Le commandité engage sa responsabilité personnelle à l’égard des dettes de l’entreprise (responsabilité illimitée), tandis que les commanditaires ont une responsabilité limitée au montant de leur apport.

Le coût global pour créer une société aux USA

Coût global pour créer une société aux USA

Le coût global de la création d’une société aux USA varie beaucoup suivant la structure juridique de votre société, son état d’implantation ainsi que la complexité du dossier. Combien d’actionnaires (ou membres) vont participer au financement de la société ? Combien de directeurs ? Avez-vous besoin d’une adresse d’entreprise avec des services associés ? Avez-vous besoin des services d’un avocat spécialisé dans le droit des sociétés ? Avez-vous besoin d’une assistance en matière d’ouverture de compte bancaire ?

 

La création d’une société aux USA varie entre 200 dollars et 900 dollars américains (en règle générale).

 

Pour le Wyoming, il faut compter environ 200 dollars tout compris (pack low cost).

Le coût de création d’une société américaine est généralement composé de certains éléments :

 

Frais d’immatriculation de la société : entre 50 et 500 dollars américains (suivant l’état et la structure juridique)

La recherche de la disponibilité du nom

Frais du registered agent : au moins 100 dollars par an

Location d’une adresse d’entreprise : au moins 300 dollars par an

Préparation de l’ensemble des documents d’entreprise : procès-verbaux, rédaction des statuts juridiques, rédaction des certificats d’actions : variable suivant la complexité du dossier (généralement inclus dans un pack tout compris).

Obtention d’un numéro EIN : généralement inclus dans un pack tout compris.

Où créer une société aux USA ?

Où créer une société aux USA ?

Pour monter son business aux USA, il est généralement recommandé de privilégier l’état du Delaware, mais on va voir ci-dessous qu’il existe également d’autres options très attractives pour les entrepreneurs.

Le Delaware : option privilégiée pour monter son entreprise aux USA

 

L’état du Delaware concentre plus de 66% des entreprises du classement Fortune 500. On estime que plus d’un million d’entreprises ont choisi l’état du Delaware pour leur siège social (source).

 

C’est très paradoxal car c’est aussi en même temps le plus petit État américain en termes de population (974 000 habitants). C’est un état incontournable pour ceux qui veulent monter un business aux USA.

 

En immatriculant votre entreprise aux USA dans l’état du Delaware, vous allez ainsi bénéficier d’un certain nombre d’avantages, tels que :

 

  • Confidentialité et anonymat : l’état du Delaware ne divulgue pas l’identité des dirigeants ou des actionnaires d’une société LLC au Delaware.
  • Fiscalité attractive : le Delaware n’applique pas de taxe sur les ventes (0% de sales tax). L’impôt sur les sociétés du Delaware est fixé à 8,7% (sous certaines conditions), sinon 0%. A noter que le Delaware applique également une Franchise Tax : sur les LLC le Delaware applique une Franchise Tax annuelle de 300 dollars américains.
  • Immatriculation rapide d’une société : enregistrement d’une LLC en seulement 24 heures (si option express). Pour l’immatriculation de la société, il vous faudra envoyer la copie des statuts juridiques de la LLC au département d’état du Delaware spécialisé dans les immatriculations (par courrier ou bien par voie électronique ici). Vous devrez également respecter certaines formalités : nommer un registered agent basé dans l’état du Delaware, disposer d’une adresse légale au Delaware, enregistrer le nom de votre business,…
  • Flexibilité lors de l’immatriculation : Une LLC au Delaware est 100% flexible. Les statuts juridiques d’une LLC peuvent prévoir des dispositions très souples dans la gestion de l’entreprise.
  • Protection contre la saisie d’un créancier : une LLC immatriculée dans le Delaware bénéficie d’un système de protection contre les créanciers. Ainsi, si l’un des membres de la LLC fait l’objet d’un jugement le condamnant à verser une somme d’argent à un créancier, le créancier n’a pas le droit de réclamer en contrepartie les actifs de la LLC, ce qui protége ainsi les autres membres de la LLC.
  • Responsabilité des membres limitée : si la LLC immatriculée dans le Delaware fait faillite, et qu’elle laisse des dettes derrière elle, les membres de la LLC (sauf exception) ne sont pas tenus pour responsables des dettes, ce qui protège ainsi les membres de la LLC contre le risque de saisie de leurs biens personnels. En montant un business aux Etats-Unis sous forme de LLC au Delaware, vous protégez ainsi vos actifs personnels des responsabilités de votre entreprise.

Système judiciaire stable et respecté : les tribunaux du Delaware sont réputés pour résoudre les litiges commerciaux avec une incroyable efficacité. Dans l’état du Delaware, c’est le Court of Chancery (la Cour de Chancellerie) qui examine tous les litiges impliquant des sociétés basées au Delaware. Les affaires portées devant ce tribunal sont systématiquement examinées par des professionnels spécialisés dans le droit commercial, et non pas par des jurés. Cela garantit donc ainsi un système judiciaire stable et fiable.

Bon à savoir :

L’immatriculation d’une société au Delaware ne coûte que quelques centaines de dollars maximum. Pour ce prix, vous avez votre registered agent, votre adresse légale pendant un an et le professionnel se charge de toute la procédure de création d’entreprise. Vous n’aurez rien à faire. Certains professionnels se chargent même de l’ouverture de votre compte bancaire.

Le Wyoming : un état très attractif pour ouvrir un business aux USA

 

Des rivières alpines, des canyons impressionnants, de vastes plaines avec des montagnes rocheuses, et on y trouve même le célèbre parc national de YellowStone. Vous serez émerveillé par la beauté de cet État de l’ouest américain. Le Wyoming a tout pour plaire.

 

Le Wyoming est également un état connu pour faciliter l’ouverture d’un business aux USA. Ce qu’il faut savoir, c’est que l’état du Wyoming a été le premier état américain à instituer le statut juridique de la LLC en 1977. Face au succès de cette structure juridique, les autres États américains ont décidé d’autoriser la constitution sous une forme juridique similaire.

 

Une LLC immatriculée dans l’état du Wyoming bénéficie d’une confidentialité totale : le département d’état du Wyoming ne divulgue pas l’identité des membres de la LLC.

 

La fiscalité dans l’État du Wyoming est très attractive. En matière d’impôt sur le revenu, la plupart des LLC américaines (sauf exceptions) sont des entités fiscales neutres. Cela signifie, que tous les bénéfices générés par l’exploitation de l’entreprise sont systématiquement transférés aux membres de la LLC, qui se chargent ensuite de déclarer eux-mêmes les bénéfices perçus sur leurs feuilles de déclaration d’impôt. Le Wyoming est l’un des seuls États américains à ne pas avoir d’impôt sur le revenu ou d’impôt sur les sociétés. En revanche, le Wyoming impose une taxe sur les ventes de 4% sur chaque achat effectué dans l’état du Wyoming (à l’exception de certains produits ou services).

 

Une LLC enregistrée au Wyoming a l’obligation de déposer chaque année au plus tard le premier jour du mois anniversaire de la création de la LLC. Par exemple, si votre LLC a été créée le 15 juillet, vous devrez alors déposer votre déclaration annuelle au plus tard le 1er juillet de chaque année. En plus de la déclaration annuelle, vous devrez également payer une taxe annuelle (minimum de 50 dollars).

 

La procédure d’immatriculation d’une société dans l’État du Wyoming est très simple. La procédure se déroule 100% en ligne et aucun déplacement n’est requis pour la création de votre société. Il est préférable de confier la création de la société à un professionnel qui se chargera de toute la procédure (comptez environ 200 dollars minimum). Pour ce prix, vous aurez accès à une adresse légale au Wyoming avec votre registered agent.

 

Le Wyoming offre une protection supplémentaire aux membres de la LLC. Le créancier d’un membre d’une LLC n’est pas autorisé à saisir les actifs détenus dans une LLC par un débiteur en cas de non paiement d’une créance. Le créancier ne peut pas non plus forcer la vente des actifs de la LLC dans le Wyoming, y compris si la LLC n’est composée que d’un seul membre (Single Member LLC). Le créancier ne peut ainsi attendre que le moment de la distribution pour effectuer une saisie. Le Nevada, le Delaware et le Wyoming ne sont que les trois seuls États américains à offrir un tel niveau de protection.

La Floride

 

La Floride est un état très attractif pour la formation d’un business aux USA. L’économie de la Floride est très dynamique, le taux de chômage très faible et l’immobilier a le vent en poupe.

 

La constitution d’une LLC en Floride offre une grande flexibilité aux membres. Il n’y aucune restriction quant au nombre de membres autorisés, et les membres ont généralement une grande flexibilité pour la gestion de la société. On peut ainsi choisir différents modèles de distributions de bénéfices, choisir un modèle de droit de vote différent,…

 

La procédure pour enregistrer son LLC dans l’État de Floride est très rapide et très simple.

La Floride n’applique aucun impôt sur le revenu. L’impôt sur les sociétés est défini à 4,50%. La Floride applique également une taxe sur les ventes de 6% (sales tax) sur la vente de certains biens et services.

Bon à savoir :

En revanche, la Floride dispose d’une législation nettement moins protectrice contre le risque de saisie d’actifs personnels. Pour assurer une protection adéquate de son activité, et sauf exceptions, il est généralement préférable de s’orienter vers l’état du Wyoming, le Delaware ou encore le Nevada.

Le Nevada

 

Le Nevada n’impose pas les revenus personnels (aucun impôt sur le revenu dans l’État), mais les résidents devront bien évidemment continuer à régler l’impôt sur le revenu au niveau fédéral.

 

Pour les sociétés, le Nevada n’impose pas les bénéfices sur les activités d’une entreprise (aucun impôt sur les sociétés).

 

En revanche, le Nevada impose les ventes réalisées dans cet État américain à hauteur de 6,85% auquel il faut également ajouter les taxes sur les ventes au niveau local (environ 1,38%).

 

La constitution d’une société aux USA dans l’État du Nevada offre quelques avantages aux entrepreneurs. 

 

  • Confidentialité : lorsqu’une LLC est formée dans l’État du Nevada, l’État du Nevada ne divulgue pas l’identité des actionnaires de la société.
  • Assemblée générale : vous pouvez organiser votre assemblée générale annuelle dans n’importe quel autre état américain.
  • Litiges commerciaux : les litiges concernant des sociétés au Nevada sont tranchés par les tribunaux de cet état. Le Nevada applique un droit commercial très similaire à l’état du Delaware. Le tribunal commercial aide à gérer les litiges concernant des sociétés. Il existe une grande prévisibilité des décisions judiciaires pour les entreprises organisées sous forme de LLC.
  • Fiscalité attractive : la fiscalité applicable au Nevada est très attractive en comparaison avec d’autres États américains. Le Nevada n’impose pas les revenus personnels (IR), ainsi que les revenus d’entreprise.
  • Procédure de création très simple et rapide : l’immatriculation d’une société au Nevada (sous forme de LLC) est très simple.

 

En revanche, il faut savoir que la formation d’une société dans cet état est nettement plus coûteuse que dans un autre état américain. Il faut compter environ 750 dollars pour l’immatriculation d’une société au Nevada.

Pourquoi créer une société aux USA ?

Pourquoi créer une société aux USA ?
En constituant votre société aux USA, vous allez bénéficier de nombreux avantages.

Les avantages

  • Procédure de création d’entreprise très simple, rapide et peu coûteuse
  • Fiscalité attractive
  • Peu de formalités administratives
  • Le statut de la LLC offre quelques avantages aux entrepreneurs
  • Créer une société aux USA dans la première puissance économique et financière mondiale

Les inconvénients

 
  • Fiscalité lourde et complexe : la fiscalité est appliquée à plusieurs niveaux (fédéral, État, comté, municipalité).
  • Responsabilité civile étendue : le système judiciaire américain est pro-consommateur. En cas de litige avec un client, votre responsabilité civile pourrait être engagée. Certaines entreprises perdent plusieurs millions de dollars dans des procès. Une assurance en responsabilité civile est assez coûteuse.

Les conseils pour créer une société aux USA

Les conseils pour créer une société aux USA

La création d’un compte bancaire aux USA

 

Il était encore impossible il y a quelques années de créer un compte bancaire pour sa société américaine aux USA sans se déplacer. Les choses ont beaucoup changé grâce à l’émergence de banques en ligne.

Bon à savoir :

On peut désormais créer un compte bancaire pour sa société américaine sans se déplacer sur le territoire américain. La plupart des banques en ligne acceptent de créer un compte bancaire pour une société américaine même si 100% des actionnaires sont étrangers.

Pour la création d’un compte bancaire dans une banque en ligne, voici une petite liste non exhaustive des meilleures banques.

Mercury

La banque en ligne Mercury est plutôt orientée sur les startups. La banque en ligne propose une offre bancaire très attractive pour les jeunes entreprises : aucun dépôt minimum, virements bancaires gratuits, aucun frais de tenue de compte ainsi que des services particulièrement innovants.

 

Silicon Valley Bank (SVB)

 

Silicon Valley Bank (SVB) est une banque en ligne spécialisée dans les services pour entrepreneurs. La banque vise principalement les startups. A ce jour, la banque en ligne a aidé plus de 30 000 entreprises technologiques à obtenir des financements.

 

La banque en ligne offre une large gamme de services pratiques, comme un compte Business Checking, des cartes de débit, des outils pour gérer votre compte, une API pour connecter automatiquement vos services ainsi qu’un service de financement bancaire.

 

Vous pouvez découvrir les services de cette banque en cliquant ici.

 

Brex

 

Brex est bien plus qu’une simple banque en ligne. En devenant client de cette société, vous allez bénéficier d’un compte bancaire Business avec une carte bancaire associée, ainsi qu’un logiciel de gestion des dépenses.

 

La banque Brex offre également toute une gamme de fonctionnalités innovantes (comme le service Bill Pay, un système de contrôle des dépenses, un système de synchronisation).

Comment se constituer une société ? Les conseils pratiques

 

Choisir votre incorporateur

 

Ne vous laissez pas berner par le charabia de certains incorporateurs peu scrupuleux qui surfacturent leurs prestations. Ce sont souvent des revendeurs basés dans des paradis fiscaux.

 

L’immatriculation d’une société aux USA ne coûte pas plus que quelques centaines de dollars en intégrant le paiement des frais d’immatriculation. Le coût global varie beaucoup selon le type de structure juridique et aussi en fonction de l’état dans lequel vous immatriculez votre société.

 

Si vous ne disposez pas de fonds importants, le Wyoming vous permet de vous constituer une société à partir de seulement 199 $USD (toutes taxes comprises). Le Delaware est un peu plus cher.

 

Voici une liste non exhaustive de sociétés spécialisées dans l’immatriculation de sociétés :

 

Firstbase.io

 

Firstbase.io est une agence spécialisée dans la création d’entreprises. Le cabinet enregistre des entreprises dans les États du Wyoming et du Delaware.

 

Le service est très populaire pour l’immatriculation de start-ups. D’autant que le cabinet se charge également d’assurer l’ouverture d’un compte bancaire professionnel dans une banque partenaire (Mercury ou Bred).

 

Pour commander, vous pouvez utiliser le site.

 

Stripe Atlas

 

Stripe est à la base une plateforme spécialisée dans les paiements électroniques. C’est une plateforme qui rencontre un véritable succès en ligne. Depuis quelques années maintenant, Stripe propose également un service particulièrement innovant à destination des créateurs de start-up : Stripe Atlas.

 

Stripe Atlas vous permet de créer une entreprise aux USA depuis presque n’importe quel pays dans le monde, sans vous déplacer et pour moins de 500 dollars.

Bon à savoir :

Certains états américains, comme la Californie par exemple, facture une taxe annuelle forfaitaire. La Californie applique par exemple une taxe annuelle de 800 dollars américains.

La levée de fonds

 

La levée de fonds est une opération essentielle dans le développement d’une entreprise. Avant de monter votre entreprise aux USA, on vous recommande fortement de mettre en place une stratégie globale de développement.

 

Pour lever des fonds, vous pouvez inscrire votre business sur des sites spécialisés en business angel.

 

On distingue habituellement différentes phases dans les tours de table : 

 

  • la phase d’amorçage
  • la levée de fonds de série A
  • la levée de fonds de série B

 

Pour plus d’informations, je vous invite à me contacter.

La comptabilité aux USA

 

Il est possible de louer un logiciel de comptabilité en mode Saas (Software as a service). Il s’agit en gros d’un logiciel que vous louez et accessible sur Internet.

 

On retrouve une large gamme de logiciels de comptabilité :

 

Quickbooks

 

Quickbooks est un logiciel de comptabilité basé aux USA.

Vous pouvez accéder à leurs services en cliquant ici.

 

Les gros plus du logiciel : API pour automatiser une partie de la comptabilité + prix très attractif du logiciel + système de gestion de facturation complet + rapprochement bancaire possible.

 

Xero

 

Xero est un logiciel de comptabilité 100% en ligne. L’entreprise est basée en Nouvelle-Zélande, mais le logiciel propose désormais des services dans de nombreux pays dans le monde, dont notamment les Etats-unis d’Amérique. Vous pouvez accéder à leurs services en cliquant ici.

 

Les gros plus du logiciel : API pour automatiser une partie de la comptabilité + prix du logiciel attractif + système très innovant et performant + automatisation partielle de la comptabilité grâce à des intégrations de logiciels tiers.

Pour une activité ecommerce, voici quelques conseils pratiques

 

Le secteur du commerce électronique a le vent en poupe aux USA. La constitution d’une société aux USA vous permet de profiter pleinement du développement de ce secteur. Pour monter son business aux USA, voici quelques conseils pratiques.

Le système de paiement en ligne Stripe

 

Stripe est un système de paiement électronique particulièrement puissant, efficace et bien documenté. L’API est très puissante. Stripe offre toute une gamme de services innovants aux entrepreneurs du web.

Amazon FBA

 

Amazon FBA est un service qui permet aux vendeurs inscrits sur la marketplace Amazon de confier leur stock de produits à Amazon qui se charge ensuite de toute la procédure d’expédition des produits (de la gestion du stock jusqu’à l’emballage et l’expédition).

 

Amazon FBA charge en contrepartie des frais (frais fixes de stockage + frais variables suivant la quantité expédiée et le poids de chaque colis).

 

Amazon FBA est un service particulièrement attractif pour profiter du développement du marché électronique américain.

 

Il est bien sûr possible de commercialiser les produits sur la marketplace Amazon (USA, Canada).

Bon à savoir :

Amazon propose un service similaire en France (ainsi que quelques autres pays européens, comme l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie ou encore l’Espagne) : il s’agit du service “expédié par Amazon”.

Le visa E2 pour la gestion de son entreprise

Le visa E2 pour la gestion de son entreprise

Pour plus d’informations, je vous invite à consulter le dossier sur les visas USA.

 

Pour la gestion de votre entreprise aux USA, l’obtention d’un visa E2 est souvent utile.

 

Le visa E2 est un visa temporaire entrepreneur émis par le bureau de l’immigration aux USA. L’objectif de ce visa étant de donner la possibilité aux entrepreneurs étrangers de pouvoir diriger une entreprise aux USA sur le territoire américain.

 

Pour l’obtention d’un visa E2, les services de l’immigration exigent généralement que l’entrepreneur investisse une somme au moins équivalente à 100 000 dollars américains dans son projet d’entreprise dans un projet innovant, mais veuillez noter qu’il ne s’agit pas d’une règle absolue. Il arrive régulièrement que des dossiers soient acceptés pour des montants beaucoup plus faibles, notamment pour des projets innovants (comme des start ups par exemple).

 

N’oubliez pas qu’un business angel peut également apporter un financement supplémentaire substantiel pour financer votre activité.

 

Pour un projet d’investissement passif, les services de l’immigration américains exigent habituellement un montant minimum d’investissement de 800 000 dollars américains dans l’immobilier de rapport.

Pour optimiser vos chances d’obtenir un visa entrepreneur aux USA, il est nécessaire de bien ficeler son dossier. Il est possible d’obtenir un visa E2 en travaillant avec les bons professionnels (avocat, comptable ou encore agent immobilier). Il est préférable de vous adresser à un cabinet spécialisé dans les visas entrepreneurs. N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations.

Créer une société aux USA pour investir dans l’immobilier

Créer une société aux USA pour investir dans l'immobilier

Pour investir dans l’immobilier aux USA, la LLC est sans aucun doute la structure juridique la plus utilisée.

 

La LLC est une structure juridique qui offre une protection supplémentaire contre les risques de saisie de vos biens personnels. Avec une LLC, votre responsabilité est limitée au montant de votre apport dans la société. N’oubliez pas que si votre société est poursuivie en justice par l’un de vos locataires, et si votre société perd son procès et qu’elle est condamnée à verser des dommages et intérêts, en cas de faillite, vos créanciers ne pourront pas saisir (sauf exceptions) vos biens personnels.

La formation d’une LLC pour la gestion d’une propriété immobilière offre également un avantage au niveau fiscal. Sauf exceptions, une LLC ne supporte pas d’impôt sur les sociétés (IS). Tous les bénéfices issus de l’exploitation sont donc automatiquement considérés comme distribués aux membres de la LLC, qui devront ainsi se charger de déclarer les bénéfices sur leurs feuilles de déclaration d’impôt. Cela élimine donc ainsi les risques de double imposition (double taxation). Mais il existe de nombreuses exceptions à cette règle, je vous invite à me contacter pour plus d’informations.

Conclusion : Où et comment créer une société aux USA ?

Vous l’avez compris. L’immatriculation d’une société aux USA est très simple et la procédure est très rapide. Il est possible de confier la création d’une société américaine à une société spécialisée qui se chargera ainsi de l’ensemble de la procédure. Certains incorporateurs peuvent assurer la création d’une société pour quelques centaines de dollars.

 

Pour un investissement dans le secteur immobilier, la structure juridique de la LLC semble plus attractive au niveau fiscal, mais cette structure juridique rend l’accès au financement bancaire plus complexe, voire impossible.

 

La notion de protection de vos actifs personnels doit également être envisagée lors du choix de la structure juridique. La LLC, ainsi que la Corporation sont des structures juridiques idéales pour assurer la protection de vos biens personnels contre la saisie.

 

Les états américains les plus attractifs pour constituer sa société américaine sont le Wyoming (flexibilité + protection de vos actifs personnels + faible taxation + confidentialité), le Delaware (protection + faible taxation + confidentialité + système judiciaire stable et fiable) ou encore le Nevada (protection de vos actifs personnels).

 

Si vous souhaitez mettre en place une stratégie d’investissement personnalisé, je vous invite à me contacter. Je suis expert en gestion de patrimoine avec plus de quinze années d’expérience.

Pour mettre sur pied une stratégie d’optimisation fiscale, je vous invite également à me contacter.

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This