Cyril Jarnias : on ne vends pas de produits ici !
Immobilier
0

Investir au Portugal au soleil mais où?

Investir au Portugal au soleil mais où?
par cyril jarnias - le 23 octobre 2016

Pourquoi Investir Au Portugal en regardant son économie et son tourisme?

Mise à jour du 20/06/18 :

J’ai évoqué ma vision du marché au Portugal et des pays à privilégier pour un investissement immobilier à l’étranger  dans ma nouvelle chronique sur BFM :

En parallèle, je vous invite à découvrir : mon nouvel outil sur l’investissement immobilier à l’étranger : ICI

 

Nous allons regarder les raisons qui pourraient pousser des investisseurs à investir au Portugal :

Quand cet article sera lisible sur les pages du blog, nous serons bien en plein d’automne et nous pensons avec beaucoup de nostalgie à nos dernières vacances d’été au soleil. Imaginons que nous pouvons vivre toute l’année au soleil dans un cadre agréable et accueillant.

Pour le réaliser, je vous présente un pays que beaucoup de Français connaissent bien : le Portugal.

Dans deux articles, je souhaite répondre à la question : pourquoi alors investir au Portugal ?

Dans le premier, je vous invite à faire un tour d’horizon de la situation économique et des qualités touristiques du Portugal, dans le deuxième je vous parlerai de l’investissement immobilier au Portugal.


Sommaire :

1.Economie du Portugal

2. Tourisme au Portugal

3. Conclusion


La finale du Championnat d’Europe de Football a eu lieu le 10 juillet 2016. Le Portugal sortit gagnant et cette victoire a mis du baume au cœur des Portugais, mais elle a aussi donné un soutien important à l’économie du pays qui traverse une grave crise économique.

Selon une étude de l’Institut de gestion et de marketing de Lisbonne,  les retombées directes de ce premier grand titre international sportif  devraient se chiffrer à 609 millions d’euros comprenant l’argent versé à l‘équipe par l’UEFA (25,5 millions d’euros), la publicité, la vente de produits officiels et de journaux, mais aussi les voyages par avion, les paris en ligne et la consommation dans les bars et restaurants ainsi qu‘à la maison.

Le Portugal a gagné la coupe d’Europe : un coup de pouce financier avec des retombées de plus de 600 millions d’euros. Maintenant, ce pays est endetté, en 2015 son déficit dépassait les 4,4%.

Ces versements ne peuvent pas mieux tomber puisque le Portugal encourt de lourdes sanctions  de la Commission européenne pour son dérapage budgétaire qui a atteint  4,4% du PIB l’an passé alors que l’objectif fixé par la Commission était de repasser sous les 3%, le seuil fixé par le Pacte de stabilité monétaire. Le déficit devrait cependant rentrer dans les clous cette année.

Mais au fait qu’est-ce que le foot fait sur les pages de ce blog patrimoine?

Ne vous inquiétez pas chers Lecteurs, le succès sportif de cet été n’est qu’une excuse pour parler de l’investissement au Portugal. Comme vous le savez, nous suivions  de près l’évolution du marché immobilier en Hongrie et pour vous aider à faire le meilleur choix possible en investissement immobilier, nous vous avons déjà présenté d’autres pays comme la Croatie, l’Estonie.



1. Economie du Portugal

carte portugal

Situation économique fragile

Le Portugal est le membre de l’Union Européenne, le plus occidental de l’Europe continentale. Il est également membre de l’OCDE, de l’ONU, du conseil de l’Europe, de l’espace Schengen et est l’un des pays fondateurs de la zone euro. L’Espagne, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Italie sont ses  plus importants partenaires commerciaux.

Le Portugal compte 10,4 millions d’habitants.

Le taux de croissance du PIB réel était 1,5% en 2015, 0,9% en 2014. En 2016, le pays souhaite maintenir le taux de croissance de 2015.

Selon l’analyse du Moniteur du Commerce International, après trois ans de récession (2011-2013), la croissance doit se poursuivre pour la troisième année consécutive. Cependant le poids lourd des dettes (publique et privée) pèse sur l’économie du pays.

Si l’on regarde le taux d’endettement des pays déjà cités sur le blog, on peut voir que la dette publique par habitant est la moins élevée en Estonie, et la plus élevée au Portugal.

Portugal : 10 millions d’habitants pour une croissance dans la moyenne européenne de 1,5% en 2015.

dettes etats europe

Tableau Dettes par Etats

Par ce fait, l’économie du pays est fragile. Si l’on veut résumer brièvement, on peut dire que depuis 1999, l’année de l’entrée du pays dans la zone euro, le Portugal doit vendre bon marché des produits qui sont également fabriqués dans les pays de l’Europe de l’Est et de l’Asie de l’Est. Dans cette situation concurrentielle, pour maintenir la croissance, le Portugal doit s’endetter. Le niveau de consommation est maintenu par l’augmentation de la dette publique et privée afin de permettre de compenser la perte de compétitivité.

Le financement d’une croissance molle a des conséquences : le modèle économique du pays se fragilise, les investisseurs expriment leur désamour en quittant le pays, et le Portugal tombe inévitablement en récession de longue durée à tel point qu’en 2011 il doit accepter un plan de sauvetage de 78 milliards euros destiné à réduire le déficit budgétaire.

Les conséquences de cette opération de sauvetage :

  • la réduction draconienne des dépenses publiques
  • la réforme du marché du travail entraînant la baisse des rémunérations

L’austérité semble avoir atteint son but : la compétitivité externe s’améliore suite à la baisse des prix des produits portugais : en 2015 les exportations de biens et services atteignent 40,3 % du PIB contre 31 % avant la crise (2009).

L’opération est indiscutablement positive. Le revers de la médaille est moins rose car le Portugal dépend toujours très fortement du niveau de l’euro et de la compétitivité prix avec pour conséquences :

  • le maintient de la pression durable sur la demande des ménages portugais
  • la grande sensibilité à la conjoncture du commerce international

La preuve de cette sensibilité est le fort recul du rythme de croissance annuel des exportations : de 7,1 % au premier trimestre 2015, il est passé à 2,2 % à la même période de 2016, alors même que les rémunérations progressaient annuellement de 0,4 % dans les deux cas. Ces chiffres prouvent que la dépendance aux exportations n’a pas rendu l’économie portugaise plus solide.

Parmi les conséquences négatives de la crise et des restrictions, il faut citer le désinvestissement considérable des entreprises. Même si les coûts du travail et les dépenses publiques ont baissé, les investissements réalisés sont insuffisants. Ils ont reculé de 2,2% sur un an après le premier trimestre de 2016. Après être sortie de la récession, la croissance du Portugal reste faible : 0,9 % en 2014 et 1,5 % en 2015, et  seulement 0,2 % au premier trimestre 2016 or le pays prévoit une croissance de 1,5% à la fin de 2016.

C’est la progression de la consommation des ménages qui représente le principal moteur de la croissance. La consommation est soutenue

  • par le ralentissement de l’austérité salariale de la part de l’Etat et du secteur public
  • par la réduction relative du chômage
  • par le puisement dans l’épargne dont le taux est passé de 9 % à 3,5 % au premier trimestre 2016.

Hélas, cette consommation n’est pas capable de créer suffisamment d’emplois. Bien que le nombre des chômeurs baisse, cette tendance n’est pas due à des créations d’emplois : sur les 46 800  chômeurs de moins, seuls 13 900 ont bénéficié des créations d’emplois.

Le taux de chômage s’élève à 11,8% à la fin de 2015 et, malgré sa baisse, il est loin des 8% d’avant 2008. Ajoutons que le chômage touche fortement les jeunes de moins de 25 ans.

Voici le tableau du de chômage des quatre pays observés (et la France) :

comparatif taux chomage europe 2013 2015

Arrivé au pouvoir en novembre en 2015, le nouveau gouvernement de gauche, héritier d’un déficit public élevé à hauteur de 4,4% du PIB, a pour but de renforcer la demande interne et l’investissement public. Selon l’analyse parue cet été dans La Tribune,  « ce niveau de déficit s’explique par deux faits principaux : la persistance d’une faible croissance et les effets de cette dernière sur le système bancaire qui dépend de l’aide publique pour survivre. Alors même, que les dépenses publiques ont fortement été réduites, ce niveau illustre parfaitement l’échec de l’austérité sur les dépenses publiques. »

Cependant le gouvernement a réussi à baisser le déficit du PIB de 4,4% à 3,8%, avec une croissance de 0,2%, et à faire reculer les dépenses totales de l’Etat de 2,3 %. Pour répondre aux exigences de l’UE, en un an, les investissements publics portugais ont ainsi été diminués de 200 millions d’euros. Parallèlement, l’UE n’a investi que 260 millions d’euros dans l’économie portugaise.

Mais ces résultats sont jugés insuffisants par l’UE qui demande encore plus d’efforts que le gouvernement portugais a du mal à accepter et juge les efforts inefficaces puisque la nouvelle réduction du déficit va affaiblir l’économie dont la croissance est très fragile. Il voit plutôt la nécessité de favoriser les investissements  industriels financés par le secteur public au lieu du secteur privé qui n’en est pas capable.

Le gouvernement portugais juge également nécessaire de soutenir la consommation, notamment celle des classes les plus touchées par l’austérité à savoir que « la consommation des ménages a stagné entre 2010 et 2015 à 63,9 % du PIB et que la baisse des salaires entre 2010 et 2013 n’a pas permis de réellement soutenir la croissance. »

A cela s’ajoute la hausse des inégalités entre le nord et le sud du pays, la baisse du pouvoir d’achat et des tensions sociales déjà visibles dans le pays.

+

Principaux secteurs d’activité

Agriculture : productivité faible en raison de la mécanisation insuffisante.

L’exportation des céréales, des fruits, les légumes et du vin. N’oublions pas que le Portugal est parmi les dix premiers exportateurs de vin au monde.

Ressources naturelles :

Le Portugal est riche en cuivre et en étain, leurs exportations représentent 6% du PIB

l’un des premiers exportateurs de marbre

il est riche en bois en assurant la production de liège au niveau mondial

Industrie se compose de petites et moyennes entreprises modernes

elle emploie le quart de la population et contribue à 22% du PIB

Principaux secteurs d’activité : la métallurgie, l’ingénierie mécanique, le textile et la construction

dans le secteur automobile européen le rôle du pays augmente de plus en plus

Secteur tertiaire : contribue à plus de 75% du PIB et

Il emploie plus de 65% de la population active

Les services, en particulier le tourisme, jouent un rôle de plus en plus important dans l’économie du pays. 

CONCLUSION : des points forts et des points faibles de l’économie du Portugal

POINTS FORTS :

  • Infrastructure moderne et de bonne qualité
  • Coûts du travail moins élevés
  • Efforts pour effectuer des réformes économiques et financières
  • Bonne capacité de recherche et d’innovation
  • Attractivité touristique : les recettes du tourisme augmentent depuis 2011
  • Début de diversification sectorielle et géographique
  • Inflation stabilisée à 1%

POINTS FAIBLES :

  • Endettements de l’Etat et des entreprises à un niveau élevé
  • Taille limitée de l’industrie manufacturière
  • Industrie spécialisée en secteurs à faible valeur ajoutée
  • Investissement et concurrence intérieurs insuffisants
  • Marché du travail est rigide
  • Qualité des portefeuilles et rentabilité des banques se dégradent
  • Croissance annuelle faible

Après ce tour d’horizon économique passons à l’histoire et à la géographie !



2. Tourisme au Portugal

Avant de parler de l’investissement au Portugal qui n’est pas un inconnu pour les Français, rafraîchissons nos connaissances d’histoire et de géographie.

+

Richesses culturelles, historiques et géographiques du Portugal

D’abord la langue ! Derrière l’anglais et l’espagnol, le portugais est la troisième langue la plus parlée en Europe et dans le monde. Il est utilisé dans quatre continents et parlé par environ 200 millions de personnes. (Brésil, Angola, Mozambique, Cap-Vert, Macao etc.)

Le Portugal est un pays aux paysages d’une grande variété qui ont une diversité biologique et écologique remarquable. Il est montagneux au Nord, plat du Sud où s’étendent des plateaux propices à l’agriculture.

Le Portugal est étroitement lié à l’océan Atlantique. Ayant eu un immense empire colonial et une domination des océans, le Portugal possède aujourd’hui une gigantesque zone économique exclusive, puisqu’il exerce sa souveraineté sur un espace maritime de plus de 1 720 000 km² (soit plus de 18 fois sa superficie terrestre).

Même si sur le plan de la superficie terrestre, le Portugal n’occupe que la 109e place, il détient la 11e plus grande zone d’exclusivité maritime du monde, devant l’Inde et la Chine. Dans le cadre de l’Union européenne, le Portugal est le pays qui possède la plus grande juridiction maritime située dans l’UE (c’est-à-dire en excluant les lointains territoires britanniques d’outre-mer et les territoires français d’outre-mer, situés hors-Union européenne).

Conséquence de cet état de fait : 53 % du commerce extérieur de l’UE transite par les eaux portugaises, 60 % du commerce extérieur portugais se fait par voie maritime, et 70 % des importations nationales sont acheminées par la même voie (dont la totalité du pétrole et les trois quarts du gaz portugais).

Acteur important dans l’océan Atlantique, l’État portugais assure les recherches et sauvetages maritimes sur un espace de responsabilité de presque 6 millions de kilomètres carrés (soit plus de 63 fois sa surface terrestre).

D’un point de vue militaire, l’État portugais affecte une part importante de ses forces navales et aériennes au service des missions de l’OTAN dans l’Atlantique nord, assurant la protection des voies maritimes et aériennes pour le renforcement de la sécurité européenne.

D’un point de vue économique, le pays continue à tirer une part importante de ses richesses de la mer, puisque 11 % de son PIB, 12 % de ses emplois, 17 % de ses recettes fiscales et 90 % de ses recettes touristiques sont liés aux océans. (Source : Wikipédia)

Pour terminer, j’ajoute à cela quatre curiosités liées au Portugal (choix subjectifs) :

  • L’alliance anglo-portugaise entre le Portugal et l’Angleterre (puis la Grande-Bretagne et le Royaume-Uni) est la plus ancienne alliance militaire au monde encore en vigueur.
  • Le Portugal est le premier État européen ayant fondé un empire mondial, avec un ensemble de territoires répartis sur cinq continents. L’empire portugais durant six siècles, est considéré comme le plus long des empires coloniaux européens modernes (1415-2002).
  • Le Portugal est le seul État européen dont la capitale a été située hors d’Europe, avec le transfert de la cour en 1807 à Rio de Janeiro qui a été la capitale du Portugal de facto entre 1807 et 1815, et de jure entre 1815 et 1822.
  • Le Portugal est traditionnellement considéré comme un pays novateur dans le domaine de la médecine. (L’histoire de l’Université de Coimbra mériterait un article entier !)

+

Vivre au Portugal ensoleillé

Le climat du Portugal est méditerranéen caractérisé par des étés chauds et secs  et par des hivers doux ; également par des vagues de froid qui peuvent arriver de temps en temps comme dans toutes les régions méditerranéennes. La ville de Bragance, située à 700 mètres d’altitude, a une température moyenne de 4,5°C en janvier ce qui est comparable à la valeur de la vallée du Rhône en France.

En été, les mois les plus chauds et les plus secs sont juillet et août avec une température moyenne de 20°C mais on peut avoir des pics de chaleur de 40°C dans certaines régions.

Selon la classification des climats fondée sur les précipitations et les températures, le Portugal connaît deux régions bien distinctes :

Le Portugal se savoure été comme hiver avec des températures font agréables tout au Sud durant les fêtes de fin d’année. L’ensoleillement peut-être supérieur à 2500 heures par an.

Une zone s’étendant sur la moitié sud du pays. Ici le climat est très chaud et sec en été, et très doux en hiver. La neige et les gelées sont excessivement rares, l’ensoleillement annuel est supérieur à  2500 heures. Pour la comparaison : en France, le maximum est atteint au sud-ouest du Var avec des valeurs approchant les 2 900 heures annuelles. Par contre, au nord du Massif Central on n’atteint pas les 2 000heures.

En ayant un cadre de vie très agréable et peu coûteux, la région du sud du Portugal est idéale pour y passer les mois d’hiver gris et moroses que nous connaissons dans la plupart des régions en France !

Quand je dis peu coûteux, je pense à l’application des chauffes-eaux solaires économiques et écologiques pour  avoir l’eau chaude sanitaire.

L’autre zone s’étend sur la moitié nord du Portugal. Les étés sont chauds et secs mais moins caniculaires qu’au sud. La moyenne de juillet est de 20 °C à Porto, ce qui reste assez élevé et comparable à la moyenne vallée du Rhône ou au sud-ouest français. Le cumul des précipitations annuelles y est toutefois plus élevé qu’au sud du pays, surtout sur les reliefs. L’ensoleillement est moindre, mais encore élevé, souvent entre 2 000 et 2 500 heures.

+

Principales régions du Portugal

Au-delà du climat agréable, il faut mettre en valeur la qualité de l’infrastructure du pays. Son réseau routier est très développé et de bonne qualité en assurant la liaison entre les différentes régions. N’oublions pas que, par rapport à la France, il n’y a pas de très grande distance à parcourir si l’on veut se déplacer à l’intérieur du pays.

Le Portugal se trouve au carrefour de trois continents : Europe, Afrique et Amérique. Porto, Lisbonne, et Faro font partie du réseau mondial ayant leur aéroport international. Ils assurent les vols réguliers vers les quatre coins du monde.

Avant de parler de l’investissement au Portugal, découvrons ses régions. En général, on en cite quatre.

regions du portugal

Les régions du Portugal

Porto et le Nord du Portugal

On est dans le berceau, le Portugal est né dans la région de Porto et du Nord. C’est ici qu’au XIIe siècle les Portugais devinrent un peuple et une nation.

Plus d’un tiers de la population habite au Nord. Porto, la deuxième ville du Portugal est réputée pour son vin. Lisbonne, sa rivale du sud détient le pouvoir politique. La rivalité de deux villes est exprimée par deux équipes de foot : FC Porto et Benfica. Comme on dit dans le pays : « Pendant que Lisbonne se fait belle, Coimbra étudie, Braga prie, Porto travaille. »

Ceux qui n’aiment pas la grande chaleur, trouvent leur bonheur dans cette région puisque le climat est plus frais à Porto que dans le sud du Portugal.

Les principaux atouts de Porto :

Ses vieux quartiers, sa gastronomie etson bord de mer.

Les habitants réputés pour leur caractère franc et fier, accueillent chaleureusement les étrangers.

Son économie est basée sur la production du vin.

Porto est accessible par train, par route et par avion. Son infrastructure est excellente !

Si vous n’aimez pas marcher, pour découvrir la ville, vous pouvez utiliser le réseau de transports en commun très bien organisé (tramway, funiculaire, bus, métro). Il est à noter que les taxis ne sont pas chers ici.

Bien que Porto soit au centre d’une importante agglomération, il fait bon vivre ici. L’ambiance est paisible, on mange bien, on boit bien et on découvre Porto à travers des ruelles de son centre historique, et même au-delà. Ce qui fait le charme de Porto, ce sont les petits immeubles étroits et colorés qui se mêlent à des bâtiments prestigieux dans un désordre harmonieux sur plusieurs niveaux : sa cathédrale Sé ou l’Eglise São Francisco, classées monuments historiques et la Maison de la Musique et le Musée de Serralves, construits en style contemporain.

Porto est également connu pour son Ecole d’Architecture où plusieurs grands architectes firent leurs études. (Álvaro Siza Vieira et Eduardo Souto de Moura, tous deux prix Pritzker.)

L’histoire de la ville et de la région est inséparable de son fleuve, Douro qui entre dans le pays entre les ravins et les montagnes et qui permet de découvrir cette région montagneuse avec ses parcs naturels sur le bord d’un bateau de croisière. 

Le patrimoine du Nord du Portugal est composé de châteaux, par exemple celui de Guimarães ainsi que de sanctuaires et d’églises. Ceux-ci en été, donnent lieu à des représentations théâtrales et  aux fêtes religieuses. Au Nord du Portugal le style dominant est le baroque. Les matériaux de constructions des chapelles rurales,  granit, boiseries sculptées et dorées et le baroque se mêlent somptueusement.

Dans cette région, de nombreuses villes ont su garder une dimension humaine, comme Viana do Castelo, Braga, Lamego, Chaves ou Vila Real où vous trouvez le Portugal le plus authentique : à la fois convivial, conservateur et généreux. Ici on aime partager sa table, ses coutumes et ses traditions. Les habitants de cette région expriment « un sentiment naturel de joie authentique et de gratitude envers leur patrimoine et leur propre identité » où on a l’impression que le temps est suspendu depuis un bon moment.

La région centre – la côte d’Argent et ses stations balnéaires : le tourisme balnéaire en avant!

Il y a plus de deux millions d’habitants dans cette région dont la contribution au PIB national est autour de 20%. C’est l’endroit où naquit l’identité portugaise.

Cette région est comme Janus aux deux visages : l’arrière-pays est composé de massifs montagneux et de villages de granit et de schiste. Sur la côte Atlantique on trouve les villages de pêcheurs et des plages cosmopolites, où les journées tournent autour des sports nautiques. Et un peu partout, le patrimoine millénaire raconte avec fierté l’histoire de la région.

Dans cette région, on trouve quatre monuments historiques classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO : le Monastère d’Alcobaça, le Couvent du Christ, le Monastère de Batalha et l’université de Coimbra. Ils sont tous liés à des épisodes fondamentaux de l’histoire du pays et l’histoire de l’Europe.  C sont de très belles constructions, où on admire plusieurs styles architecturaux vivant ensemble en harmonie parfaite.

Mais il y a d’autres caractéristiques uniques qui font qu’il vaut la peine de découvrir cette région: les villages historiques et les châteaux par-ci, les villages du schiste et les petites villes aux maisons blanches par-là comme celles de la « ville fortifiée », la ville d’Óbidos qui est un véritable trésor en raison de ses remparts conservés en excellent état.

Dans les plus grandes villes la modernité s’allie à la tradition comme par exemple à Coimbra avec son université prestigieuse et ses étudiants, Aveiro, entre la Ria et la mer, ainsi que Viseu, Guarda et Castelo Branco, où l’architecture en pierre a su garder les traces d’un passé éternel.

Les amoureux du sport et des sensations fortes qui cherchent également la beauté de la nature, doivent monter dans la Serra da Estrela de 1 993 mètres, qui est le plus haut massif du Portugal continental. On ne peut pas se lasser de la beauté des paysages à perte de vue et des lacs glaciaires.

N’oublions pas les Serras de Lousã, d’Açor et de Caramulo dont les sentiers de randonnée pédestre  et à vélo vous mènent à la découverte de la nature. Mais vous pouvez aussi y essayer l’escalade, le rappel, le rafting ou le canoë, comme dans le Géoparc Naturtejo qui est un territoire protégé avec différentes espèces d’oiseaux et d’animaux.

Après l’escalade des montages, ce sont les eaux cristallines jaillissant des sources thermales qui vous attendent. Et les plages avec le décor somptueux de l’arrière pays vous assureront des moments de fraîcheur et de détente. Pour les fans de surf, les vagues à Peniche et à Nazaré garantissent la montée de l’adrénaline.

Dans cette  région, il est impossible d’échapper à la bonne table. Vous trouvez des saveurs pour tous les goûts. Les fromages et la charcuterie, les matelotes de poisson et le cochon de lait rôti ou le miel et les pâtisseries traditionnelles.

Si vous commandez du vin, vous pouvez déguster le produit du terroir au caractère authentique. De plus, les habitants sont hospitaliers, et ils ont l’art de recevoir les visiteurs avec ce qu’ils ont de meilleur.

De point de vue d’immobilier, le district de Leiria, situé au nord de Lisbonne est florissant parce que on y trouve de nombreuses villas bordées de pins tout au long de la côte. Votre promenade dans les villes et les villages de la côte d’argent risque d’être terminée par l’achat d’une maison.

Lisbonne et Alentejo : capitale économique, administrative avec du potentiel

La capitale économique et administrative du Portugal mériterait un article entier. Elle a accueilli au fil des siècles des cultures différentes tout en gardant son air de village dans chaque quartier historique. Avec ses 2.8 millions d’habitants, elle se trouve dans une région où de nombreux francophones sont déjà installés. La communauté d’expatriés la plus importante se trouve ici ainsi qu’un lycée français, des associations et des chambres de commerce.

La capitale dispose d’un parc immobilier de grande qualité : appartements rénovés, neufs ou modernes. Lisbonne a le marché immobilier le plus dynamique où vous aurez le plus de facilité de conclure des transactions immobilières.

Si l’on sort de la ville en suivant l’embouchure du Tage, on comprend mieux la place stratégique de Lisbonne dans cette région très touristique.

C’est la variété des distractions qui est séduisante : en suivant la route qui longe la côte, on découvre des plages, des stations balnéaires, des villas et hôtels chics construits au début du XXe siècle. Les petits ports de pécheurs, des terrasses de cafés et de terrains de golf font le bonheur des touristes, et en suivant le littoral les fans du surf peuvent se régaler.

Si vous n’aimez pas le surf,  cela n’est pas grave, vous pouvez aller à la découvert de Sintra (le Mont de la Lune) plein de magie et de mystère pour admirer la parfaite harmonie de la nature et de l’homme classée par l’UNESCO au patrimoine de l’humanité.

Le soir, c’est le fado que vous pouvez aller écouter. C’est un genre musical portugais un peu mélancolique merveilleusement accompagné par des instruments à cordes pincées.

Dans les discothèques les noctambules sont attendus par une grande variété de musique : le reggae, la musique africaine, new wave, indie ou électronique pour faire la fête jusqu’au lever du soleil.

Alentejo : une région à découvrir, les détails…

Cette région étonne fortement les touristes : en visitant Elvas et Évora ils peuvent constater le caractère fort et la ténacité des habitants qui vivent au rythme  de la terre. Au nord, on voit les pâturages de la plaine inondable, et dans l’arrière-pays  les immenses champs de céréales.

La plaine invite à faire les randonnées pédestres ou à vélo, mais les chevaux font également partie du décor. Ces promenades peuvent être interrompues par l’observation des oiseaux et, près des barrages comme celui d’Alqueva, par la contemplation du ciel étoilé.

En Alentejo, le paysage est entrecoupé de chênes-lièges et d’oliviers qui sont les témoins du temps qui passe. Santarém est un belvédère naturel donnant sur l’immensité du Tage. Plus loin se dresse une enceinte de murailles, comme Marvão ou Monsaraz, ou un ancien dolmen donne toute la magie du lieu.

Sur les collines, des maisons basses et blanches couronnent de petites hauteurs, les châteaux nous rappellent les guerres et les conquêtes. Les cours intérieures et les jardins témoignent des influences arabes qui ont formé les gens et la nature de cette région.

Au littoral, le paysage est un étonnant parce qu’il présente un relief plus élevé et escarpé. Des petites plages nichées entre de hautes falaises font son charme et elles sont idéales pour le surf.

C’est aussi là que vous trouvez des arômes champêtres, des herbes aromatiques. La cuisine traditionnelle s’en sert pour donner un goût inimitable aux poissons, aux fruits de mer et aux autres spécialités régionales. Ces plats frais sont servis avec d’excellents vins de la région.

Pour résumer : ceux qui rêvent d’isolement et de magnifiques paysages, et supportent bien la grande chaleur sèche en été, cette région est une bonne option.

Algarve : et si vous investissiez dans la Floride de l’Europe?

Dans cette région, considérée comme la Floride de l’Europe, on est tout le temps en vacances. On y trouve tout :

  • de nombreuses possibilités de loisirs : nombreux terrains de golf obtenus plusieurs fois le titre de « meilleure destination » ; équitation, festivals de musique et gastronomie et des excursions en bateau pour observer la faune et la flore en respectant de l’esprit écologique
  • des plages de sable magnifiques d’une très grande diversité
  • des stations balnéaires animées (Vilamoura, Albufeira et Portimão sont les plus cosmopolites)
  • un littoral protégé avec une grande biodiversité et des constructions en béton pratiquement inexistantes
  • un aéroport (Faro) desservant un grand nombre de destinations
  • cuisine traditionnelle : les poissons et les fruits de mer frais sont préparés dans l’ustensile typique en cuivre et ils sont accompagnés des vins du pays
  • un parc immobilier de qualité, de villas prestigieuses avec piscine privée où l’investissement à long terme a du fort potentiel

Dans les grandes villes de la région (Albufeira, Loulé, Lagos) les villas et les célèbres maisons blanches d’Odeceixe, vous avez un très large choix de maisons à acheter à petits prix.

Algarve : la Floride de l’Europe où l’immobilier pour un investissement long terme pourrait bien rapporter!

Voilà le tableau des départements les plus visités par les Français désireux d’acheter un bien immobilier au Portugal entre août 2016 et septembre 2016.

On constate aisément que c’est dans les départements du sud où les Français font le plus de recherchent pour investir au Portugal.

La capitale suit de loin ses régions.

départements les plus visités au Portugal

Tableau départements les plus visités au Portugal

Source : http://www.green-acres.com



3. Conclusion : investir au Portugal ou non?

Quels sont les atouts du Portugal ?

1)L’environnement

  • Le climat méditerranéen et sa luminosité exceptionnelle (300 jours d’ensoleillement par an),
  • L’Océan Atlantique toujours proche,
  • Une diversité biologique et écologique.
  • Un patrimoine historique important.

2) L’accessibilité 

  • Le Portugal  est bien desservi par de nombreuses compagnies aériennes (y compris low cost). Les départs quotidiens depuis les principaux aéroports français donnent la possibilité de joindre Lisbonne pendant 1h15 de Bordeaux, 2h15 de Paris et 2h30 de Lyon ou Marseille.
  • Des infrastructures de pointes (très bonnes liaisons routières).

3) La tranquilité:

  • Le Portugal est un pays stable avec un des plus bas niveaux de criminalité d’Europe.
  • Les Portugais sont accueillants et parlent très souvent français.
  • Un système politique stable malgré les difficultés économiques

4) Un pays stable et bon marché

  • Le pouvoir d’achat d’une retraite relativement faible en France peut significativement augmenter au Portugal.
  • Choisir le Portugal comme lieu de vie et d’investissement, c’est profiter d’un cadre de vie idyllique dans le Sud du pays par exemple.
  • Un très bon potentiel d’investissement locatif touristique de bord de mer et dans la capitale.

Que faut-il retenir pour investir au Portugal? Qualité de vie, facile d’accès pour les Européens ou encore un pays stable politiquement.

Et l’immobilier proprement dit? Forte baisse des prix en 2008, les programmes immobiliers de luxe au Portugal restent accessibles,  une qualité reconnues des bâtiments et la législation protège bien les investisseurs. Nous y reviendrons dans un prochain article!

5) L’Immobilier au Portugal:

  • Suite à la crise qui a fortement touché le pays entre 2008 et 2013, le prix de l’immobilier a baissé mais il commence à remonter depuis quelques temps. Cela peut être le signal d’une reprise, le bon moment pour agir. Il y a encore d’excellentes opportunités d’investissement au Portugal.
  • Possibilité d’acquérir un bien équivalent à une maison dans le Sud de la France mais au prix du Portugal. Des programmes immobiliers de luxe à des prix très compétitifs ;
  • La défense par l’Etat  de la qualité des paysages et des côtes portugaises : la densité immobilière est maitrisée par l’Etat pour éviter le bétonnage des côtes et préserver la qualité de l’environnement.
  • Une qualité de construction reconnue.
  • D’excellentes opportunités à saisir de par le manque de liquidité du marché.
  • Risque faible de dévalorisation de l’actif à moyen et long termes car le Portugal n’a pas subit de bulle financière.
  • Une législation qui protège les acheteurs et encadre le marché.

Nous avons tenté de vous mettre en haleine en évoquant l’économie et l’aspect touristique de ce pays. Prochainement, nous rentrerons dans les détails en vous donnant notre avis, faut-il investir au Portugal ou aller voir ailleurs en Europe? Suspens! 🙂

Si l’aspect touristique à son importante,

Nous pensons qu’aujourd’hui les prix au Portugal sont moins attractifs pour jouer totalement le rendement.

L’immobilier au Portugal se destine plus selon nous pour de futurs retraités qui cherchent la qualité de vie et une fiscalité attractive.

Nous pensons que d’autres zones en Europe peuvent être plus intéressantes.

Vous voulez en savoir plus sur l’immobilier à l’international?

CONTACTEZ-NOUS SUR LE FORMULAIRE CI-DESSOUS

Article rédigé par le Docteur Andréa Molnar avec l’aide de Cyril Jarnias

Je vous propose maintenant un diagnostic patrimonial gratuit avec mon outil patrimoine sur mesure (voir ci-dessous).

Disclaimer : Nous vous recommandons fortement de consulter nos mentions légales en cliquant ici

Souhaitez-vous échanger avec notre expert en gestion de patrimoine?

Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données (General Data Protection Régulation) adopté par le Parlement européen le 14 avril 2016, et à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous diposez d'un droit d'accès et de rectification des données vous concernant. Ce droit peut être exercé en nous contactant à l'adresse email suivante : contact@cyriljarnias.fr

Avatar
A Propos De Cyril Jarnias

Cyril Jarnias est expert en gestion de patrimoine. Son objectif est de vous aider à mieux comprendre et gérer votre patrimoine. Gestion de patrimoine . (Placement, Assurance-vie, immobilier...). Vous pouvez reprendre ses articles pour vos sites : pour cela,vous devez juste reprendre ces quelques lignes en insérant le lien vers mon site : https://www.cyriljarnias.fr

Vous voulez me contacter ?
Réagir à cet article ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Vous voulez des conseils personnalisés GRATUITS ? Testez notre outil de pré-bilan !
Vous voulez des conseils GRATUITS ?
Conseils GRATUITS ?
Cyril Jarnias: votre spécialiste en gestion de patrimoine

Vous voulez bénéficier de mon expertise? Je vous propose « Mon service Gratuit et Sur Mesure ». Cet outil de pré-bilan vous offre des solutions personnalisées en fonction de votre situation.

Pour découvrir cet outil, c'est par ici:

C'est gratuit et sans engagement !
Cyril Jarnias