+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

Expatriation en Bulgarie : le guide et pourquoi est-ce intéressant ?

Expatriation en Bulgarie : le guide et pourquoi est-ce intéressant ?

On dénombre plus de 60 000 expatriés en Bulgarie dont des britanniques, des russes, des allemands et bien sûr des français. Située à seulement deux heures de vol de la capitale française, la Bulgarie dispose de nombreux atouts pour séduire les entrepreneurs et les investisseurs souhaitant s’évader en dehors des frontières françaises. Cet article vous aidera à mieux comprendre les avantages et les défis de l’expatriation en Bulgarie et vous fournira des informations pratiques pour vous aider à préparer votre déménagement. Nous examinerons également pourquoi la Bulgarie est un choix intéressant pour les expatriés et comment vous pouvez profiter pleinement de votre séjour.

Disclaimer : cet article ne constitue pas une recommandation d’investissement. Tout investissement comporte un risque de perte de capital partielle ou totale. Les performances passées ne préjugent en rien des performances futures. N’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus, je suis expert en gestion de patrimoine.

Pourquoi s’expatrier en Bulgarie ? Les avantages !

Pourquoi s'expatrier en Bulgarie ?

1 – Coût de la vie abordable

La Bulgarie est l’un des pays les moins chers d’Europe, ce qui en fait une destination très attrayante pour les expatriés. On estime que le coût de la vie est globalement 51% moins élevé qu’en France. 

Voici quelques exemples de prix locaux (dans la ville de Sofia) (*) :

Menu MacDonald’s : 6,13 euros (contre 10 euros à Paris)

Boîte de 12 oeufs : 2,59 euros (contre 3,54 euros à Paris)

1 kg de pommes de terre : 0,91 euro (contre 2,21 euros à Paris)

1 kg d’oignons : 0,82 euro (contre 2,15 euros à Paris)

1 course en taxi de 5 km : 4,50 euros (contre 14 euros à Paris)

(*) Il ne s’agit bien sûr que d’un exemple. Les estimations ci-dessus sont fournis par le site Numbeo.com

On constate également que le prix de l’alimentation et de la restauration flambent depuis le début de la crise sanitaire du Covid-19 et du conflit armé entre la Russie et l’Ukraine.

Bon à savoir :

Le coût de la vie est globalement assez faible en Bulgarie, mais à moins de 2 000 euros par mois, vous ne pouvez prétendre à un niveau de qualité de vie substantiellement plus élevé qu’en France. Globalement tous les produits de grande marque importés coûtent au moins aussi cher qu’en France. La Bulgarie reste cependant encore avantageuse au niveau du prix des factures d’approvisionnement en énergie (électricité, eau, gaz, Internet), le prix de certains produits alimentaires, de la restauration, sur les services locaux et le prix des loyers.

On peut bien vivre à partir d’un salaire de 1 500 euros net par mois, mais ne vous attendez pas non plus à un grand confort de vie à ce niveau de rémunération. La Bulgarie, ce n’est pas un pays du tiers-monde et ici à moins de 2 000 euros par mois, vous ne constaterez pas une grande amélioration de votre niveau de vie. Cela est encore plus vrai si vous avez des enfants en bas âge, dans la mesure où les écoles internationales sont assez coûteuses en Bulgarie (7 000 euros par an pour une année scolaire à l’école primaire).

2 – La fiscalité locale est faible (environ 10%)

La fiscalité en Bulgarie est l’une des plus faibles de toute l’Union Européenne. Le taux d’IS est très avantageux pour les entreprises : seulement 10% d’impôt sur les bénéfices + 5% d’impôt sur le versement de dividendes. De nombreuses entreprises, ainsi que des investisseurs étrangers immatriculent des entreprises en Bulgarie pour profiter de cette fiscalité avantageuse. Le taux d’impôt sur le revenu (IR) est également fixé à seulement 10% (l’un des plus faibles de toute l’UE).

Les entreprises supportent également des charges sociales assez faibles dans l’ensemble. Les charges sociales sont calculées sur une rémunération plafonnée à 3 000 BGN (en 2022, soit environ 1500 euros).

3 – Une riche histoire et culture

La Bulgarie est un pays très riche au niveau culturel, grâce notamment à la richesse de son histoire, sa gastronomie, son architecture et plus globalement son art. Il s’agit clairement d’une destination intéressante pour les expatriés.

4 – Nombreuses opportunités d’emploi

La Bulgarie est un pays en plein essor avec de nombreuses opportunités d’emploi pour les expatriés. Le taux de chômage est en forte baisse depuis 2013 (6,10% en 2022 contre 13,04% en 2013). Il faut savoir néanmoins que les salaires locaux sont assez faibles, à moins de travailler dans le secteur IT ou des services financiers. Beaucoup de bulgares quittent chaque année le pays pour chercher du travail dans des pays plus riches.

5 – Excellente qualité de vie

La Bulgarie offre une excellente qualité de vie, avec des infrastructures modernes et une nature spectaculaire. Le coût de la vie est 51% moins élevé en Bulgarie qu’en France.

6 – Faible criminalité

La Bulgarie est un pays relativement sûr pour les expatriés, avec un faible taux de criminalité et une bonne sécurité. Il faut bien sûr rester vigilant en cas de déplacement car des cas de pickpockets sont fréquemment dénoncés par des touristes (comme partout!). Les camps de gitans sont installés hors de la ville et ils ne sont normalement pas menaçants pour les touristes.

7 – Proche de la France

La capitale bulgare se situe à seulement 1 757 km à vol d’oiseau de Paris et à une distance très proche de la plupart des autres capitales européennes. Un vol aller-retour, avec la compagnie aérienne discount Ryanair, ne coûte que 44 euros (3 heures de vol sans escale).

Dans quelle ville s’expatrier en Bulgarie ?

Dans quelle ville s'expatrier en Bulgarie ?

Sofia :

Ville de Sofia

La ville de Sofia est bien sûr incontournable ! Il s’agit tout d’abord de la capitale de la Bulgarie, et donc le lieu où sont concentrées toutes les ambassades européennes. Généralement, les expatriés apprécient beaucoup cette ville en raison du vaste choix d’activités : restaurants, magasins internationaux, écoles internationales. La communauté internationale y est d’ailleurs très dynamique. On y mange très bien (dans la plupart des restaurants) et le coût de la vie n’est pas beaucoup plus élevé que dans les autres régions plus rurales du pays.

Les meilleurs centres médicaux du pays sont implantés dans la ville de Sofia. On peut notamment citer le centre médical Phoenix 87 Ltd situé à quelques pas du parc St. St. Peter and Pavel.

L’aéroport international de Sofia (SOF) est desservi par la plupart des compagnies aériennes européennes dont notamment la compagnie low-cost WizzAir. Les expatriés apprécient beaucoup de pouvoir se déplacer dans le monde entier dans plusieurs destinations majeures : Abu Dhabi, Madrid, Londres, Nice, Barcelone et plus de 34 destinations internationales supplémentaires ! Le prix des billets d’avion est assez faible et on peut facilement s’évader vers une destination plus ensoleillée !

Plovdiv :

Ville de Plovdiv

La ville de Plovdiv est la seconde ville de la Bulgarie avec une population totale de 338 153 habitants (2018). La ville de Plovdiv est un excellent choix pour les expatriés. Il s’agit d’une ville dynamique, en pleine expansion et qui offre de nombreuses opportunités d’emploi et d’investissement. Bien que la ville soit beaucoup plus calme que Sofia, on peut néanmoins profiter d’une scène artistique et musicale très active. 

Le coût de la vie y est plus faible que dans la ville de Sofia. Il est possible de louer un logement très correct de deux à trois chambres dans un quartier résidentiel décent pour moins de 400 euros par mois.

La ville de Plovdiv est également desservie par un aéroport domestique et international. Il dessert quelques destinations internationales majeures comme Londres, Tel-Aviv, Moscou ou encore Belfast.

Bourgas :

Ville de Bourgas en Bulgarie

La ville de Bourgas est une ville située sur les côtes de la mer Noire. C’est l’une des plus grandes villes de la Bulgarie avec une population totale de 202 766 habitants (2017) et il s’agit clairement d’une destination touristique majeure sur la mer Noire dans la mesure où elle attire chaque année de nombreux touristes ainsi que des expatriés à la recherche de soleil. C’est un excellent choix pour s’expatrier dans la mesure où la ville est réputée pour offrir aux expatriés une excellente qualité de vie ainsi que de nombreux avantages. La ville de Bourgas dispose également de son propre aéroport domestique et international, ce qui rend ainsi les déplacements plus faciles.

Varna :

Ville de Varna en Bulgarie

La ville de Varna est située sur la mer Noire en Bulgarie. C’est une ville très populaire en raison de ses plages de sable fin, sa vie nocturne animée ainsi que ses monuments historiques. Varna attire chaque année de nombreux touristes européens et russes. La ville regroupe également un centre commercial important, qui permet de satisfaire les besoins en shopping de la population locale.

Les stations de ski :

Les stations de ski en Bulgarie

La Bulgarie est une destination touristique très appréciée pour la qualité et la diversité de ses stations de ski. On dénombre au total plus de 25 stations de ski réparties dans tout le pays. Les plus célèbres étant les stations de Bansko, Borovets et Pamporovo, qui sont des stations de ski réputées pour offrir des installations modernes et de nombreuses pistes de ski. La station de Bansko regroupe une communauté internationale de plus en plus dynamique. Ce sont principalement des personnes qui recherchent le calme de la montagne.

Pour plus d’informations, je vous invite à consulter mon article consacré aux stations de ski en Bulgarie.

Dans les zones rurales de la Bulgarie :

Zones rurales en Bulgarie

Beaucoup d’expatriés font le choix de s’installer dans des zones plus rurales. On peut facilement acquérir une propriété à rénover ou un terrain constructible pour quelques milliers d’euros. La connaissance du bulgare est néanmoins fortement recommandée.

Les inconvénients de la Bulgarie

Les inconvénients de la Bulgarie

1 – Infrastructures locales pas à la hauteur des normes occidentales

La Bulgarie est un pays en développement et certaines infrastructures peuvent ne pas être à la hauteur des normes occidentales. Il est généralement préférable de s’installer dans une grande ville comme Sofia ou Plovdiv pour profiter d’infrastructures modernes.

2 – La culture orthodoxe

La plupart des habitants en Bulgarie sont orthodoxes (environ 65% de la population nationale). La religion orthodoxe jouit d’ailleurs d’une forte présence dans de nombreuses sphères de l’État bulgare. Il est donc facile de se sentir exclu de l’ensemble de la communauté si on n’est pas orthodoxe.

3 – Les procédures administratives sont complexes

Les procédures administratives peuvent être compliquées. L’assistance d’un traducteur bulgare est souvent indispensable si vous ne maîtrisez pas la langue bulgare. Pour des opérations financières, l’assistance de professionnels fiables est également fortement recommandée.

4 – Services publics limités dans les régions rurales

La Bulgarie est globalement bien desservie par les services publics, surtout si vous vous installez dans la région de Sofia (la mieux lotie !). Pour des régions plus rares, notamment dans le Nord du pays, il faut savoir que les services publics sont plus limités.

5 – La langue bulgare est difficile à apprendre pour les expatriés!

La langue bulgare est difficile à apprendre pour les expatriés qui ne sont pas familiers avec les langues slaves. Il faut savoir que c’est une langue influencée par les langues turc et grecque. Elle comporte ainsi des prononciations qui ne sont pas utilisées dans d’autres langues européennes (notamment le français), ainsi que des mots et des constructions grammaticales uniques. On dénote également quelques similarités avec la langue russe. Le bulgare s’écrit notamment avec l’alphabet cyrillique.

6 – Corruption locale et histoire politique assez instable

Bien que la Bulgarie soit membre de l’Union Européenne, la corruption locale reste encore un problème à résoudre. Il s’agit clairement d’un obstacle à l’investissement et à l’entrepreneuriat. Son histoire politique récente prouve que le pays est stable, mais pas à l’abri de problèmes majeurs.

7 – L’intégration en tant qu’étranger

La culture locale est très différente de la culture occidentale à la française. Il est clair que la soumission du pays à l’influence soviétique a beaucoup marqué les esprits et beaucoup de personnes (principalement âgées) ont beaucoup de mal à simplement s’ouvrir au monde extérieur.

Se loger en Bulgarie, comment faire ?

Se loger en Bulgarie, comment faire ?

Trouver un appartement en Bulgarie :

Un appartement sur Sofia (en location) coûte entre 250 et 1500 euros (en moyenne). Pour un appartement deux chambres dans un quartier résidentiel correct, il faudra débourser environ 500 euros par mois. C’est beaucoup plus cher qu’il y a quelques années, car les prix ont tendance (comme partout ailleurs) à augmenter.

Vous n’avez pas besoin de justifier vos revenus (grosse différence avec la France). Il vous faudra simplement signer le contrat de location, puis verser le dépôt de garantie généralement équivalent à deux mois de loyer.

En Bulgarie, les factures des services publics sont au nom du propriétaire. Vous n’aurez donc normalement pas à demander le raccordement du logement à Internet ou à l’électricité. Il vous suffira de régler chaque mois la facture correspondante le cas échéant.

Les agences immobilières en Bulgarie :

La réglementation applicable dans le secteur immobilier n’est pas aussi stricte que dans d’autres pays européens, comme la France ou l’Allemagne par exemple. Il faut rester vigilant face aux arnaques qui sont fréquentes. Il existe quelques agences immobilières francophones en Bulgarie qui peuvent vous aider lors de l’installation. N’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus.

Le coût des loyers à Sofia :

Le prix des loyers est très variable à Sofia. Il faut compter au moins 250 euros par mois pour un petit studio de 20 m² dans le quartier étudiant, tandis que les logements plus grands se négocient en moyenne entre 400 et 1500 euros.

Le coût des loyers dans les autres grandes villes de Bulgarie :

Les autres villes de Bulgarie sont plus abordables au niveau logement. A Plovdiv, il faut compter en moyenne 200 à 500 euros pour un logement décent. Pour les stations balnéaires, comme Varna ou Bourgas, il faut compter en moyenne 300 euros par mois pour un F3. Le prix varie suivant l’état du logement et les caractéristiques de la propriété.

Comment faire pour devenir résident en Bulgarie ?

Comment devenir résident bulgare ?

Il faut savoir que le passeport français vous donne le droit de séjourner légalement dans le pays, sans visa, pendant maximum 90 jours sur une période de 180 jours. Pour étendre la durée de votre séjour dans le pays au-delà de ces 90 jours, il vous faudra donc obtenir un permis de résidence.

La Bulgarie dispose de plusieurs programmes de résidences. Un cabinet spécialisé peut vous aider à obtenir une carte de résident. Je vous invite à me contacter si vous souhaitez en savoir plus.

Il faut savoir en outre qu’il est possible d’obtenir une résidence permanente si vous avez séjourné physiquement au moins 30 mois au cours des cinq dernières années.

Créer une société en Bulgarie : pourquoi est-ce si intéressant ?

Créer une société en Bulgarie

Beaucoup d’expatriés s’installent en Bulgarie en vue de créer une activité sur place. La Bulgarie connaît une croissance économique très forte (4,20% en 2021).

Créer une société en Bulgarie ne vous coûtera que quelques centaines d’euros. Il est possible de s’adresser à un professionnel habilité pour la création d’une société. Le gros avantage, c’est qu’une société en Bulgarie ne paie que seulement 10% d’impôt sur les bénéfices et les dividendes versés sont taxés à hauteur de 5%. Les charges sociales sont également plafonnées (en 2022) sur un salaire maximal de 3 000 BGN (soit environ 1 500 euros).

La Bulgarie est également membre de l’Union Européenne. En créant une société en Bulgarie, vous accédez donc au marché européen avec plus de 450 millions de consommateurs potentiels.

Pour plus d’informations sur la Bulgarie, n’hésitez pas à me contacter

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

« * » indique les champs nécessaires

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This