+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

Zoom blog gestion de patrimoine : quand la Hongrie se retrouve derrière la Zambie!

par | 29 Mar 2013 | Pays émergents

Cyril Jarnias Expert en Gestion de Patrimoine indépendant

 

Regardons un instant sur le blog gestion de patrimoine la situation économique de l’Europe de l’Est émergente par rapport à d’autres pays émergents. La concurrence économique fait rage entre les pays émergents et les données économiques ne pourront que nous faire réagir comme vous allez le voir au travers de ces constats et données économiques.

Le Magazine Bloomberg a établi la liste des vingt pays les plus prometteurs. Sur cette liste, on retrouve la Hongrie à la dix-huitième position. Le magazine estime que même dans certains pays de l’Afrique noire et de l’Amérique du Sud les perspectives économiques sont meilleures qu’en Hongrie. L’objectif est de voir avec des données concrètes la situation de nombreux pays émergents. La remarque du site hongrois Privàtbankàr (Banquier Privé) ne manque pas d’ironie en constatant qu’au moins la Hongrie y figure, contrairement aux autres pays de l’Europe de l’Est.

Top 20 des pays émergents Croissance du PIB 2013-2017 en % Inflation en % Dette d’Etat en % du PIB Index de la liberté d’entreprendre(*) Points
20. Iles des Philippines 20.4 4.1 36.8 138 38.1
19.Maroc 27.7 2.5 57.8 97 39.0
18.Hongrie 15.6 3.1 75.7 54 40.0
17.Brésil 22.3 4.7 57.3 130 40.1
16.Mexique 17.5 3.1 43.1 48 41.1
15.Afrique du Sud 19.9 4.9 43.9 39 42.9
14.Zambie 31.3 5.3 28.8 94 43.0
13.Namibie 22.3 5.0 30.0 87 44.4
12.Pologne 21.2 2.5 54.2 55 47.1
11.Colombie 21.9 3.0 29.2 45 48.4
10.Indonésie 31.3 4.6 20.0 128 49.1
9.Russie 26.6 6.5 11.6 112 49.9
8.Chili 24.2 3.0 12.9 37 50.8
7.Turquie 21.2 5.4 36.3 71 51.0
6.Malaisie 21.8 2.5 54.6 12 51.4
5.République Tchèque 21.1 2.0 45.5 65 53.8
4.Pérou 27.4 2.1 17.2 43 58.1
3.Thaïlande 25.9 2.7 49.4 18 58.7
2.Corée du Sud 22.9 2.9 27.3 8 67.4
1.Chine 45.9 3.0 14.9 91 77.5

 

Source : Bloomberg Businessweek

(*)Le chiffre moins élevé indique un meilleur placement

 

La liste « Des vingt pays les plus prometteurs » préparée par Businessweek, repris il y a quelques années par Bloomberg, souligne que l’année dernière pas moins de 50 milliards de dollars ont afflué dans l’économie de ces pays à travers les fonds en actions mentionnés dans les statistiques de EPFR Global. Le Magazine Bloomberg constate sur la base d’une douzaine d’indices économiques et de données statistiques qu’il y a une grande différence entre ces pays ambitieux. Parmi ses critères on retrouve par exemple la croissance du PIB pendant les cinq années à venir d’après le FMI, le niveau de l’inflation ou le montant de la dette d’Etat. Le magazine utilisé l’index de la liberté d’entreprendre de la Banque Mondiale et celui de la corruption de Transparency International.

 

Le résultat est un peu décevant car dix-sept autres pays devancent la Hongrie qui pourrait espérer un meilleur classement, bien que certains chiffres semblent être trop optimistes vu la récession actuelle du pays. Pour l’instant aucun signe de la croissance de 15.6% prévue entre 2013 et 2017. Cela ferait quand même 3% par an. Aussi triste à voir, du point de vue de la liberté d’entreprendre, la Malaisie, le Pérou, la Corée du Sud, la Colombie, l’Afrique du Sud et la Thaïlande sont mieux notés que la Hongrie.

 

Bloomberg, elle-même s’étonne de la meilleure performance économique de certains pays africains (la Namibie, la Zambie) que celle des pays de l’UE. Bloomberg a pensé aux pays qui ne figurent même pas sur la liste : la Roumanie, la Bulgarie, la Slovénie ou les pays baltes. Par contre, la République Tchèque est la cinquième, la Pologne est la douzième.

 

La Hongrie revient parmi les favoris des investisseurs, pense l’auteur du blog d’investissement allemand, Die Börsenblogger. Il cite, lui aussi, l’étude de Bloomberg et rappelle le fait que l’année dernière ne s’est pas trop bien terminée pour le marché des investissements : le Hungarian Traded Index était parmi ceux qui ont réalisé le plus de pertes. Cependant, il oublie d’ajouter qu’en faisant le calcul en forint, la situation était nettement meilleure parce que la valeur relativement forte du forint n’a pas fait du bien au bilan en Hongrie des investisseurs étrangers qui ont fait leur calcul en euro.

 

Les analyses remarquent que l’économie de la Hongrie est en récession et que l’année 2013 pourrait être difficile. Elles ajoutent également que les actions hongroises, depuis décembre 2012, étaient sur un trend d’augmentation. En les valorisant en euros, la tendance était plus spectaculaire, puisqu’à la fin de l’année le forint s’est affaibli. L’index HTI a atteint récemment le plus haut de 3000 points, et d’un point de vue technique, il pourrait réaliser à nouveau les 3150 points d’octobre 2012. « Mais en considérant la situation économique et financière difficile du pays, les investisseurs doivent compter sur les rechutes possibles à tout moment » – dit-on. (Source : privatbankar.hu le 08/02/2013)

 

Que conclure?

La crise en Europe pèse et pèsera sur l’ensemble des pays européens. Ils sont le plus souvent interdépendants. L’exemple de la situation économique de la Hongrie n’est qu’un exemple des conséquences de la crise : Europe émergente ne veut pas dire systématiquement croissance économique.

L’avenir de la croissance économique est-il en Afrique? Certains entrepreneurs l’ont parfaitement compris à l’image du groupe Bolloré. Selon une étude d’Exane publiée le 28 février 2013, les activités africaines ont représenté 80% de ses profits!

 

La croissance économique pour les prochaines années serait-elle principalement hors de l’Europe, même émergente? En tout cas, faire un placement sur l’économie africaine n’est sans doute pas une mauvaise idée.

 

(Article rédigé avec l’aide d’Andréa Molnar, docteur en lettres et spécialisée sur la Hongrie pour la partie traduction)

 

En  vous abonnant à la newsletter, je vous offre un ebook pour  vous aider à mieux comprendre vos placements et gérer votre patrimoine durant la crise!

Cyril JARNIAS

 

 

 

 

 

 

 

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This