+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

Quels outils pour faire de la gestion de patrimoine?

par | 09 Sep 2013 | Mes analyses d'expert

Une nouvelle semaine débute sur le blog gestion de patrimoine. Pour ce nouveau lundi, j’ai décidé de vous parler des outils à utiliser quand on fait de la gestion de patrimoine.

Un maçon sans outil ne peut pas faire grand chose. C’est exactement le même problème quand on est un conseiller en gestion de patrimoine.

Sans outils, je parle en priorité sur le blog gestion de patrimoine d’outils informatiques, on ne peut pas exercer un métier sur la gestion de patrimoine. Pire, les obligations règlementaires ne laissent pas le choix au professionnel de la gestion de patrimoine, il va devoir s’équiper!

Des obligations règlementaires aux suivis du client et de votre activité :

S’il fallait retenir seulement deux points, on pourrait parler de la notion de suivi d’un client privé en premier puis, d’outils d’aide à la vente.

Revenons un instant sur les obligations règlementaires pour un conseiller en gestion de patrimoine ou un banquier privé.

La grande idée réside dans ce que je peux appeler la culture de l’écrit. Vous devez connaître votre client et démontrer que vous êtes en mesure de le suivre. Vous devez le suivre au moins une fois par an et le prouver.

Vous devez donc rédiger une lettre de mission : l’archiver.

Mettre à disposition de votre client des documents règlementaires : prouver que vous êtes accrédité, cela passe par l’inscription à une chambre professionnelle pour avoir une responsabilité civile, avoir les cartes de démarches nécessaires principalement, dici  sur les opcvm vendus… (liste non exhaustive).

Vous devez réaliser un bilan patrimonial de votre client et disposer d’un moyen pour collecter et archiver ces informations.

Vous devez être en mesure de suivre le risque et la performance des placements de votre client donc lui donner un reporting consolidé. Généralement, il va s’agir de suivre la performance sur les opcvm ou sicav donc, vous devrez aussi de préférence avoir un outil qui vous donne le reporting des sicav et les indicateurs de risque et de performance sur ces sicav (souvent lié à Morningstar ou Quantalys). J’ai expliqué dans cet article comment sélectionner des opcvm.

Vous devez avoir des outils sur le plan de l’optimisation fiscale : pour vous aider à simuler et calculer l’impôt sur le revenu, l’impôt de solidarité sur la fortune, l’impôt sur les sociétés ou en général la fiscalité actuelle ou future de votre client.

Vous devez avoir une base de données où vous stockez les informations sur votre client en général sous forme d’une gestion électronique des documents ou GED.

Vous devez aussi tenir des archives sur vos conventions avec vos partenaire par exemple.

Pour suivre votre chiffre d’affaires, vous avez aussi besoin d’outils pour calculer vos rétrocessions : cf cet article sur le mode de rémunération du conseiller en gestion de patrimoine cliquez ici.

Je pourrais sur le blog gestion de patrimoine également ajouter un outil de CRM pour identifier les besoins du client par rapport aux produits dont vous disposez.

L’outil informatique apparaît donc indispensable pour suivre un client et son activité quand on fait de la gestion de patrimoine.

Quels outils pour répondre aux besoins de la gestion de patrimoine?

Vous l’aurez compris les outils sont purement informatiques.

Vous pouvez certes prendre du papier et tenir des tableaux avec votre calculatrice et faire des photocopies de tous les documents. Mais, j’ai peur que vous allez vite en avoir assez et perdre beaucoup de temps.

Conclusion sur le blog gestion de patrimoine : vous devez faire appel à des fournisseurs d’outils informatiques ou à des offres plus ou moins complètes via des agrégateurs de données.

Vous devez donc distinguer le simple outil informatique qui répond à un besoin en gestion de patrimoine : par exemple, faire une déclaration d’impôt sur le revenu ou une simulation immobilière aux logiciels plus complexes qui vont réaliser avec vous les différentes étapes du métier en gestion de patrimoine.

De la réalisation du bilan jusqu’à par exemple le relevé de compte consolidé.

Les outils pour un ou des besoins en gestion de patrimoine :

Je pense par exemple à des outils comme click impots ou encore au célèbre Big expert (liste non exhaustive, je ne suis pas là pour faire de la pub).

Ils vont vous aider à répondre à certains de vos besoins, généralement vous achetez le logiciel puis vous payez une licence à l’année pour avoir les mises à jour.

Petit astuce : vos fournisseurs ou partenaires cf cet article peuvent vous fournir via internet des outils gratuits en ligne.

Les offres des agrégateurs de données :

Généralement, ils permettent de consolider les données, de suivre l’activité commerciale, le chiffre d’affaire, les risques des placements et leurs performances et de fournir un CRM.

Ils sont une offre globale mais ils ne traiteront jamais un point précis à 200% sur une thème comme la fiscalité par exemple. Ils sont là surtout pour avoir une approche en terme de respect de la réglementation, ses évolutions le suivi commercial et surtout la consolidations des données de tous vos partenaires (en théorie).

Vous devrez les compléter avec des outils plus pointus sur un thème précis : exemple, la retraite ou autre…

Bon à savoir : vous devez payer une licence à l’année et un forfait qui évoluera en fonction de l’évolution de vos clients et du nombre de contrats à récupérer ou agréger dans l’outil.

Je vous conseille de faire des simulations suivant le business plan de votre activité pour ne pas voir la facture de l’agrégateur s’envoler! Moralité : Négocier!

Ensuite, vous devrez vérifier la qualité des données notamment la gestion de mouvements pour calculer la performance des contrats des clients : vous pouvez agréger x partenaires mais si vous devez saisir toujours plus de données complémentaires à la main, cela n’a aucun intérêt. Le temps : c’est de l’argent!

Autre point, la solidité de l’entreprise et les outils développés en parallèle, je préfère investir sur une entreprise de taille importante qu’une petite PME. Que se passera t il si elle ferme avec vos données et la maintenance de l’outil!

Que conclure?

Simples outils ou solutions d’agrégation plus complètes pour suivre la législation et l’activité commerciale avec des états de comptes consolidés par exemple, le choix est bien là.

Vous devez vérifier avant tout vos besoins, anticiper l’évolution de votre activité et valider la solidité de ces fournisseurs de solutions informatiques.

Vous voulez certes faire bien votre travail en gestion de patrimoine mais n’oubliez jamais les coûts et la dépendance aux outils.

L’objectif sera toujours de trouver un juste en équilibre les coûts et les recettes futures de ces outils informatiques dans votre activité!

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

Nom*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This