+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

Edito : non mais franchement, tu m’as vu avec ton super placement mon bon banquier?

par | 22 Oct 2012 | Billet d'humeur

Cyril Jarnias Expert en Gestion de Patrimoine indépendant

 

Avez-vous vu “Noire Finance” sur Arte ?

Ce long documentaire nous parle de l’économie du crédit sans fondement à l’effondrement du crédit des banques puis, l’ébranlement du crédit des Etats. (En allant sur Arte.fr, vous devriez pouvoir le revoir).

Durant ce reportage, on nous explique comment nous sommes arrivés à la crise actuelle, cette crise de l’endettement où l’on transfère la dette du privée au public. L’épargnant, le particulier ou encore le contribuable va devoir payer les excès de la Finance moderne.

J’ai eu la chance cette semaine devant un panel d’entrepreneurs d’évoquer les marchés financiers et de poser des faits en étant pragmatique.

D’une présentation financière face à des entrepreneurs à la psychologie :

En fait, je me suis posé la question sur le point d’accroche pour capter l’attention. Je n’avais que quinze minutes et autant de « slides » à présenter sur un écran blanc. Face à moi des entrepreneurs qui veulent un super placement.

Bien souvent, on classe la Finance dans le monde des chiffres et d’un jargon incompréhensible, à part pour des initiés. Je suppose que cela doit tendre quelque peu l’épargnant européen qui doit renflouer les joueurs de roulettes russes. Je reconnais que j’ai du mal avec les joueurs. Ne m’en voulait pas mais, par exemple, je n’aime pas le Poker. Imaginer qu’un père de famille ou un chef d’entreprises puissent jouer ses économies ou ceux des autres à ce jeu, me fait  froid dans le dos.

Ceux qui me lisent, proches de mon secteur d’activité, se souviendront sans doute d’un gérant joueur invétéré qui avait été banni des casinos. L’histoire a montré que sa société de gestion en a indirectement payé les frais.

Bref, pour revenir à ma présentation, il fallait capter l’attention. J’ai donc décidé de m’intéresser à la psychologie de l’épargnant (mon dada, je l’avoue).

La présentation a commencé :

Mes premiers mots ont été d’inviter les chefs d’entreprises à se focaliser sur trois idées ou attracteurs par rapport à mes présentations : les faits présentés peuvent ils être rapprochés à : la peur, la convoitise ou la confiance ?

Ensuite, j’ai invité ce public à se poser des questions suite à ma présentation sur l’économie, les marchés financiers et le corolaire sur les choix ou les analyses à faire sur leurs placements.

Un petit tour sur les marchés financiers depuis le début de l’année 2012 :

Pour faire court, j’ai présenté la performance des indices boursiers : depuis le début de l’année tout est dans le vert MSCI World, MSCI Europe, CAC40, le DAX s’envole au-delà des 20%, SNP 500 et DJ 30  sur les plus hauts depuis 2007.

A part le Nikkei avec son yen fort ou encore l’indice Chinois sur le marché intérieur, les marchés font la fête, ils chantent « vive la liquidité des banques centrales à gogo pour spéculer ».

Ensuite, un petit passage sur les taux avec un euro dollar autour des 1,3, un pétrole ou encore l’once d’or en hausse depuis le début de l’année 2012, c’est le rêve.

Pour finir, je fais peur aux entrepreneurs : « regardez les taux de dettes des Etats français et allemands à 10 ans, ils baissent, ils baissent, brrrrrr… ».

Passage vers l’économie :

Dans un contexte de désendettement global et de croissance molle dans les pays développés,

Le FMI annonce 3,3% de croissance en 2012 avec les 2/3 pour les pays émergents. L’Allemagne montre des signes d’essoufflement.

Tout ceci dans une période de taux bas et d’injection massive de liquidité par les banques centrales.

Et les entreprises ?

Là je fais un focus sur les révisions de bénéfices par action des entreprises américaine du 3ème trimestre 2012 versus 3ème trimestre 2011. Et bien, selon Bloomberg, ca baisserait de 1,5%. Snif, les entreprises américaines auraient elles du mal à toujours générer des croissance à deux chiffres ?

Là, je passe sur l’Europe : un petit PMI manufacturier sur la France au plus bas depuis 2009, des directeurs d’achats en Allemagne, un peu moins et j’affiche un joli nuage sur mon slide.

Ca percute bien dans la tête de mes entrepreneurs.

Enfin les questions ?

Que fait on pour la trésorerie de notre entreprise ?

Pour faire de la rentabilité, vous avez pris des risques. Où est le risque quand on vous donne ou promet du 3%, 4% ou 7% sur un an ?

Je n’ai pas arrêté de parler de la baisse des taux cliquez ici et de l’effritement du rendement dans la dette d’entreprises. Cette même dette, les investisseurs se sont rués dessus depuis le début de la crise amplifiant la bulle actuelle sur l’obligataire.

Cette fameuse convoitise où l’on croit avoir trouvé le placement, miracle…

Si vous voulez du rendement, il faut prendre du risque : acheter des actions. Cette fameuse peur …

Un point : c’est tout. Vous ne croyez pas en vos économies développées alors, messieurs les épargnants, devenaient japonais et pendant des années contentez-vous d’un tsunami de déflation sans rendement. Sinon, vous pouvez acheter des napoléon or ou de l’or, en cas de fin du monde bancaire, vous pourrez faire du troc avec…

Que conclure ?

Je ne sais pas si les entrepreneurs étaient rassurés mais ils étaient heureux d’avoir été informés.

Allez, amis épargnants, un peu de confiance, la confiance n’est pas si loin en fait.

Par contre, pour les placements miraculeux, monsieur le conseiller financier ou banquier, passez votre chemin, l’épargnant a pour ami les médias.

Et si vous saviez à quel point les médias amplifient, informent, renseignent sur les placements miraculeux ou « fumeux ».

A bon entendeur, la semaine commence, il est temps d’analyser vos placements, faire de la gestion de patrimoine et je suis là pour ca !

Une bonne nouvelle également, vous allez me retrouver dans le Cercle du journal les Echos : cliquez ici.

Internaute, épargnant curieux mais zappeur, ne prenez pas la fuite dès la première page!

Curieux, audacieux, en quête de conseils gratuits sur la gestion de patrimoine ou de votre patrimoine?

En  vous abonnant à la newsletter, je vous offre un ebook pour  vous aider à mieux comprendre vos placements et gérer votre patrimoine durant la crise!

Cyril JARNIAS

 

(je vous invite à découvrir les illustrations de Mélanie Gonnard sur http://www.escapages.fr/?Escapajeux-L-oeuf-du-demon où j’ai pu dénicher cet ogre en grand forme pour illustrer le thème de cet article)

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This