+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

Dans quel pays s’expatrier ? Le TOP 9 des pays où s’expatrier

Dans quel pays s’expatrier ? Le TOP 9 des pays où s’expatrier

Dans quel pays s’expatrier en 2022 ? Découvrez ci-dessous le classement des 9 pays où s’expatrier, ainsi que des informations pratiques pour préparer votre expatriation (fiscalité, visa, coût de la vie, intégration dans la vie locale, retraite, couverture santé ainsi que des informations sur les risques de chaque destination).

Disclaimer : Nous attirons votre attention sur le fait que les idées et les informations présentes dans cet article ne constituent pas un conseil en investissement ou une éventuelle sollicitation en vue d’acquérir un produit financier quelconque. N’oubliez pas que les performances passées ne préjugent en rien des performances futures. Si vous souhaitez mettre sur pied une stratégie d’investissement, je vous invite à me contacter. Je suis expert en gestion de patrimoine avec plus de 15 années d’expérience.

1 – S’expatrier aux USA : une bonne idée ?

1 - S’expatrier aux USA : une bonne idée ?

Coût de la vie : Le coût de la vie est très élevé aux USA.

Visa : Il est assez difficile d’obtenir un permis de résident aux USA. Je vous invite à découvrir ce dossier pour en savoir plus sur les visas entrepreneurs / investisseurs.

Fiscalité : La fiscalité reste complexe aux USA. Un véritable millefeuille fiscal dans lequel on peut facilement s’y perdre sans l’aide d’un comptable avec diverses sources de fiscalité (municipalités, comtés, États et fédéral).

Retraite et couverture santé : La couverture maladie est très coûteuse aux USA. La moindre prise en charge médicale peut avoir des conséquences financières désastreuses sur votre budget familial. Il faut prévoir cela avant de s’expatrier.

Facilité d’intégration : La pratique courante de l’anglais est indispensable dans ce pays.

Distance avec la famille : Un ticket d’avion entre Paris et Miami (aller-retour) coûte au minimum 500 euros par passager.

Les risques locaux : Les USA restent une destination très sûre en termes de sécurité.

Petit résumé :

Les USA est une destination parfaite pour s’expatrier si vous souhaitez développer un business. La législation locale est très favorable au développement de start-up. En revanche, il faut savoir que la fiscalité locale est très complexe et l’assistance d’un professionnel est indispensable. Il est assez compliqué d’obtenir un visa entrepreneur ou investisseur. Le coût de la vie est très élevé aux USA.

Les avantages et les inconvénients à s’expatrier aux USA :

2 – Expatriation à l’ile Maurice : une bonne destination pour s’expatrier ?

2 - Expatriation à l'ile Maurice : une bonne destination pour s’expatrier ?

Coût de la vie : Le coût de la vie est un peu plus faible qu’en France, mais tout dépend de votre style de consommation.

Visa : Il est possible de demander un permis de résident. L’obtention d’un permis de résident est assez simple et rapide pour un citoyen français. Le gouvernement mauricien a mis en place récemment un programme destiné à favoriser l’installation sur son territoire des professionnels digitaux (visa 1 an).

Fiscalité : La fiscalité locale est très faible : taux maximal d’imposition sur le revenu de 15%.

Retraite et couverture santé : Il est nécessaire de souscrire une assurance médicale privée pour couvrir ses éventuels besoins médicaux.

Facilité d’intégration : Il n’y a pas de barrière linguistique a l’ile Maurice. Les deux langues les plus parlées sont le français et l’anglais. La culture locale est un mélange harmonieux entre la culture française, britannique et asiatique.

Distance avec la famille : Il faut compter au moins 11 heures de vol (sans escale) pour un vol entre Paris et l’Ile Maurice. Le ticket d’avion coûte au minimum 600 euros par passager (aller-retour).

Les risques locaux : L’île Maurice reste globalement relativement sûr, mais en revanche il faut rester vigilant au vol à la tire (très fréquent dans les endroits les plus fréquentés de l’île). 

Petit résumé avant de s’expatrier à l’ile Maurice :

La vie locale à l’île Maurice reste globalement très peu animée le soir. Tous les supermarchés ferment de bonne heure. On peut bien sûr dîner dans les restaurants de l’île, mais ce n’est pas une destination idéale pour les expatriés à la recherche d’une vie nocturne active. C’est une destination parfaite, en revanche, pour les familles expatriées qui aiment la nature, les plages et le soleil. La fiscalité locale reste faible également.

Les avantages et les inconvénients à s’expatrier a l’ile Maurice :

3 – S’expatrier à Bali : comment faire, les conseils

3 - S’expatrier à Bali : comment faire, les conseils

Coût de la vie : Le coût de la vie est très faible (2 à 3 fois moins cher qu’en France)

Visa : Suivant votre nationalité, on peut notamment obtenir un visa d’une durée de 30 jours à l’arrivée, que l’on peut ensuite étendre au bureau de l’immigration. Il est également possible d’obtenir (sous conditions) un permis de résident.

Fiscalité : Sauf exceptions, le taux d’imposition sur les revenus privés varie entre 5 et 30%.

Retraite et couverture santé : La souscription d’une assurance-maladie reste indispensable pour couvrir vos éventuelles dépenses de santé imprévues durant votre séjour sur l’île de Bali.

Facilité d’intégration : La maîtrise de l’une des deux langues parlées à Bali rend votre séjour plus facile.

Distance avec la famille : Il faut compter au moins 16 heures de vol (Paris – Bali). Le ticket aller-retour coûte au minimum 600 euros.

Les risques locaux : Méfiez-vous des catastrophes naturelles.

Petit résumé en vue de s’expatrier sur l’île de Bali :

L’île de Bali reste une excellente destination pour s’expatrier. Mais la législation locale ne rend pas possible l’acquisition en freehold d’une villa ou bien d’un terrain. Il est bien sûr possible d’acquérir une telle propriété en leasehold, mais vous n’aurez alors que le droit d’utiliser le terrain pendant toute la durée du bail restante. La vie locale reste cependant très attractive. On peut pratiquer toutes sortes d’activités.

Les avantages et les inconvénients à s’expatrier sur l’île de Bali :

4 – S’expatrier dans la principauté d’Andorre : conseils et informations pratiques

4 - S’expatrier dans la principauté d’Andorre : conseils et informations pratiques

Coût de la vie : Le coût de la vie reste élevé en Andorre.

Visa : La principauté d’Andorre propose divers programmes de résidences.

Fiscalité : La fiscalité est très faible à Andorre. 

Retraite et couverture santé : Le système social dans la principauté d’Andorre est très simple : tous les résidents andorrans doivent être affiliés au système de sécurité sociale andorran. Les dépenses de sécurité sociale sont prises en charge par cet organisme.

Facilité d’intégration : Le français est l’une des langues officielles de la principauté d’Andorre.

Distance avec la famille : Il n’y a pas d’aéroport international, ce qui rend les déplacements plus compliqués.

Les risques locaux : La principauté d’Andorre reste une solution très sûre. La criminalité est quasi-inexistante.

Petit résumé en vue de s’expatrier dans la principauté d’Andorre :

La principauté d’Andorre est une destination idéale pour s’expatrier. Le système de sécurité sociale andorran est l’un des plus performants au monde, et aussi l’un des moins coûteux dans la mesure où les charges sociales sont très faibles. Toutes les fonctions régaliennes fonctionnent bien dans ce micro-état : l’éducation, le système de santé, la police,… C’est une destination idéale pour s’expatrier en restant proche de la France et de sa famille. L’administration fiscale française traque, en revanche, toutes les expatriations abusives. N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez en savoir plus.

Les avantages et les inconvénients à s’expatrier en Andorre :

Pour plus d’informations sur la création d’une société à Andorre, je vous invite à consulter ce dossier.

5 – S’expatrier en Espagne : conseils pratiques

5 - S’expatrier en Espagne : conseils pratiques

Coût de la vie : Le coût de la vie est assez élevé en Espagne et à peu près similaire au coût de la vie en France.

Visa : L’Espagne fait partie de l’espace Schengen et on peut donc circuler librement en Espagne à partir de la France.

Fiscalité : La fiscalité est assez élevée en Espagne.

Retraite et couverture santé : Les personnes domiciliées en Espagne ont le choix entre plusieurs systèmes de couverture santé.

Facilité d’intégration : La culture espagnole reste en partie assez proche de la culture française, ce qui devrait donc faciliter votre intégration locale. La maîtrise de la langue espagnole reste indispensable pour s’installer en Espagne.

Distance avec la famille : L’Espagne reste bien sur une destination très proche géographiquement. 

Les risques locaux : L’Espagne reste un pays globalement très sûr.

Petit résumé :

L’Espagne reste une destination touristique majeure. En vue d’une expatriation, il convient de bien poser le pour et le contre. Le coût de la vie n’est pas tellement attractif par comparaison avec la France (environ 10% moins cher mais très variable suivant les villes). Je pense qu’il est vraiment important d’aimer la culture locale en vue de s’installer en Espagne. La maîtrise de la langue espagnole est indispensable.

Les avantages et les inconvénients à s’expatrier en Espagne :

6 – La Thaïlande : une bonne solution pour s’expatrier ?

6 - La Thaïlande : une bonne solution pour s’expatrier ?

Coût de la vie : Le coût de la vie est assez faible dans l’ensemble, mais le prix des logements reste variable suivant les villes.

Visa : Il est possible de bénéficier d’un visa à son arrivée à l’aéroport international et d’étendre ensuite son visa au bureau de l’immigration.

Fiscalité : La fiscalité locale est peu attractive, le taux effectif d’imposition varie entre 0 et 35%.

Retraite et couverture santé : La souscription d’une assurance médicale privée est indispensable pour vous couvrir contre les risques médicaux.

Facilité d’intégration : La langue nationale rend la communication avec les locaux assez complexe. Il est nécessaire d’apprendre le thaï.

Distance avec la famille : Il faut compter au moins 500 euros par ticket d’avion (aller-retour) par passager (environ 15 heures de vol). Il existe des vols sans escale entre Bangkok et Paris (Air France).

Les risques locaux : La Thaïlande reste un pays globalement sécurisé.

Petit résumé :

La Thaïlande reste un excellent choix pour s’expatrier. On peut bénéficier d’un coût de la vie très faible et d’une qualité de vie très exotique.

Les avantages et les inconvénients à s’expatrier en Thailande :

7 – S’expatrier en Bulgarie

7 - S’expatrier en Bulgarie

Coût de la vie : Le coût de la vie est faible en Bulgarie. On peut louer un appartement T1 pour moins de 500 euros par mois dans la capitale du pays (Sofia). Les produits locaux, tels que les légumes, le fromage ou les fruits, sont très abordables.

Visa : La Bulgarie a mis en place un programme de résidence très accessible pour les ressortissants de l’Union Européenne. N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez en savoir plus.

Fiscalité : La fiscalité est très faible en Bulgarie : 10% d’impôt sur le revenu/ 10% d’impôt sur les sociétés.

Retraite et couverture santé : L’assurance maladie est obligatoire pour les résidents ou les citoyens bulgares. Je vous invite à consulter ce dossier pour en savoir plus.

Facilité d’intégration : La maîtrise du bulgare est nécessaire si vous souhaitez vous expatrier en Bulgarie sur le long terme. Les jeunes bulgares parlent un peu anglais, mais la communication peut parfois être compliquée.

Distance avec la famille : Il faut compter environ 2 heures de vol entre Paris et Sofia. Les prix des billets restent très accessibles et c’est clairement l’un des gros avantages de la Bulgarie.

Les risques locaux : La Bulgarie reste l’un des pays les plus sûrs de toute l’Union Européenne. Mais il faut néanmoins rester vigilant.

Petit résumé :

La Bulgarie reste une excellente destination pour s’expatrier. La vie locale reste simple et le coût de la vie reste très faible.

Les avantages et les inconvénients à s’expatrier en Bulgarie :

8 – Expatriation en Georgie

8 - Expatriation en Georgie

Coût de la vie : Le coût de la vie est très faible (si vous consommez des produits locaux)

Visa : Pas besoin de visa pour un séjour de moins de 1 an (pour un citoyen français). On peut sortir du pays et revenir le lendemain pour bénéficier d’un nouveau visa de 1 an.

Fiscalité : très faible

Retraite et couverture santé : La souscription d’une assurance médicale privée est indispensable pour couvrir vos éventuelles dépenses de santé en Georgie. On peut souscrire une assurance médicale internationale, ou bien simplement une assurance locale (moins chère mais plus limitée en termes de remboursement).

Facilité d’intégration : La communication locale est assez aléatoire (mais la plupart des habitants parlent géorgiens et russes).

Distance avec la famille : Un déplacement (Paris – Tbilisi) coûte au moins 200 euros (aller-retour) par passager. Pour un vol direct (très rare, car il y a généralement au moins une escale), il faut compter au moins 6 heures de vol.

Les risques locaux : La Georgie est l’un des pays les moins criminalisés au monde. La police est très efficace. En revanche, il faut savoir que la Georgie vit sous la menace permanente d’un conflit armé avec la Russie. Le risque sismique est bien présent.

Petit résumé :

La Georgie reste l’un des pays les moins chers au monde. La vie locale est très simple et on peut acquérir une propriété immobilière pour un prix dérisoire (moins de 650 euros le mètre carré dans certains districts). La fiscalité locale est très faible.

Les avantages et les inconvénients à s’expatrier en Georgie :

9 – S’expatrier aux Philippines : une bonne destination ?

9 - S’expatrier aux Philippines : une bonne destination ?

Coût de la vie : Le coût de la vie est très faible aux Philippines.

Visa : Un citoyen français peut renouveler son visa jusqu’à 36 mois. Il faut vous déplacer dans un bureau de l’immigration pour renouveler le visa.

Fiscalité : La fiscalité locale est complexe suivant votre statut de résident fiscal : résident, non-résident. Il est préférable de s’adresser à un professionnel, n’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez en savoir plus.

Retraite et couverture santé : La souscription d’une assurance médicale privée est indispensable. Les frais d’hospitalisation sont très élevés aux Philippines en cas d’accident grave.

Facilité d’intégration : La plupart des locaux parlent en anglais, ce qui facilite ainsi la communication si vous parlez cette langue. Le français n’est pas une langue utilisée en revanche. Le tagalog (langue nationale) est très simple à maîtriser.

Distance avec la famille : Il faut compter au moins 600 euros pour un vol aller-retour par passager + au moins 20 heures de vol. Le voyage est éprouvant surtout qu’il y a au moins une escale.

Les risques locaux : La population locale est accueillante et hospitalière, mais en revanche il faut tout de même se méfier de certains risques, tels que le risque sismique, le risque d’attentat, les enlèvements et les autres menaces à l’intégrité physique.

Petit résumé :

On peut se demander si nous ne sommes pas confrontés à une véritable bulle immobilière spéculative aux Philippines. Les prix sont très élevés dans la capitale Manille.

Les avantages et les inconvénients à s’expatrier aux Philippines :

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This