+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

Investir en 2022 : Le TOP 10 des solutions d’investissement en 2022

Investir en 2022

Faut-il investir en 2022 ? Dans quels secteurs d’activité faut-il investir ? Quelles sont les perspectives d’évolution ? Quels sont les risques à investir en 2022 ?

Dans ce guide, je vous dévoile en toute exclusivité les solutions d’investissement en 2022 préconisées par les plus grands experts financiers. On y découvrira les solutions pour investir en bourse en 2022, ainsi que les solutions d’investissement dans l’immobilier.

Investir en Bourse en 2022

Investir en Bourse en 2022

Important :

La période actuelle est incertaine. Les marchés financiers parient beaucoup sur la fin de la crise sanitaire du Covid-19. Je pense qu’un rebond épidémique non-anticipé à l’approche de l’hiver aurait une répercussion dramatique sur les marchés financiers.

N’hésitez pas à consulter mon article consacré au risque de krach boursier.

Investir en 2022 dans les SPAC ?

 

Pour ceux qui ne connaissent pas, un SPAC est une société spécialement créée et cotée en Bourse pour acquérir une société dans un secteur d’activité pré-déterminé. Si vous avez lu mon article précédent consacré à l’investissement dans les marchés financiers, vous savez que je n’apprécie pas ce type d’actif financier. Avec un SPAC, vous investissez une somme d’argent sans savoir comment, où et quand cet argent sera utilisé ! Vous signez en quelque sorte un chèque en blanc à une équipe de dirigeants.

 

Un investissement dans un SPAC se révèle globalement moins rentable pour les investisseurs individuels. En 2021, la plupart des SPAC ont sous-performé le marché financier dans son ensemble. Certains SPAC finissent même par tomber en-dessous du prix de l’introduction en Bourse.

 

En revanche, ce qui est très intéressant avec un SPAC, c’est que cela permet de financer rapidement certaines sociétés en manque de capitaux qui en temps ordinaire auraient eu beaucoup de difficultés à accéder aux marchés financiers. On peut aussi dénicher de très belles perles.

 

Cela ne constitue absolument pas un conseil en investissement, mais sachez que je surveille à titre personnel certaines sociétés comme EHang Holdings Ltd (Nasdaq) ou encore CuriosityStream (Nasdaq). Ce sont des sociétés introduites en Bourse grâce à un SPAC.

Bon à savoir :

Je pense qu’il faut être très sélectif, ne pas investir au moment de l’introduction mais au moment de la rumeur ou bien au moment de l’acquisition. Il ne faut pas faire une confiance aveugle dans l’équipe dirigeante.

Investir dans la crypto-monnaie en 2022

 

Vous savez sans doute ce que je pense de la crypto-monnaie. La technologie de la Blockchain est une technologie d’avenir. Je pense notamment à l’Ethereum qui révolutionne le monde digital avec l’émergence des contrats intelligents (les “smart contracts”).

 

Maintenant, je reste convaincu que 99% des crypto-monnaies sont des arnaques, ou à défaut des produits sans aucune valeur. On doit en outre être vigilant au risque informatique.

Régulation du secteur des monnaies virtuelles inévitable dans le monde (interdiction des monnaies virtuelles ?)

 

Les gouvernements dans le monde, et notamment les pays membres de l’Union Européenne, risquent de très certainement réguler le secteur des crypto-monnaies, ou voire même interdire les transactions impliquant certaines monnaies virtuelles. Des gouvernements corrompus utilisent les monnaies virtuelles pour financer certaines activités illégales. Washington a récemment rappelé l’urgence de moderniser son système de sanctions économiques.

Risque informatique non négligeable

 

Il est inutile de le rappeler mais les crypto-monnaies sont bien sûr très exposées au piratage informatique. On se rappelle tous de la faillite retentissante en 2014 de la première boursière mondiale spécialisée dans les crypto-monnaies Mt. Gox. A l’époque, plus de 850 000 bitcoins ont été détourné par les pirates informatiques. Une perte de plus de 340 millions de dollars. Les crypto-monnaies (ou les réseaux) sont régulièrement victimes d’attaques informatiques.

Actif très volatile

 

Les crypto-monnaies sont des actifs financiers très volatiles. Si on prend l’exemple du Bitcoin qui a désormais une ancienneté de presque 10 ans, on s’aperçoit qu’au cours de la décennie qui vient de s’écouler, le cours du Bitcoin est passé de presque zéro dollar à plus de 66 000 dollars entre 2009 et aujourd’hui. Une belle performance mais qui s’accompagne de soubresauts réguliers et fréquents. Très souvent la volatilité quotidienne sur le Bitcoin dépasse les 10%. Cela attire bien évidemment l’appétit des traders spécialisés dans le day trading (ou voire même le scalp trading).

Le rôle de la blockchain

 

La technologie de la blockchain pourrait bien révolutionner par son fonctionnement certains secteurs comme l’immobilier, les spiritueux ou encore le secteur de l’art. L’authenticité d’une œuvre d’art numérique peut être garantie par un certificat numérique attestant que l’on est bel et bien le propriétaire d’une œuvre. La blockchain permet de faciliter les transactions dans des secteurs jusqu’à présent très traditionnels comme l’art numérique. Certaines entreprises se sont lancées dans la distribution de propriétés immobilières sous forme de tokens (je pense notamment à la société américaine RealT).

 

Ethereum, et des réseaux comme Polygon (MATIC) jouent un rôle prépondérant dans le développement de certains secteurs.

Secteur du mining en plein développement avec la volonté pour les USA de se substituer à la Chine

 

La Chine était bien placée pour profiter du développement des crypto-monnaies. En 2019, la Chine pesait pour près de 75% dans le mining du Bitcoin. Le gouvernement chinois est hostile à l’exploitation des crypto-monnaies, et la banque centrale chinoise l’a d’ailleurs démontrée à plusieurs reprises en interdisant les transactions impliquant les crypto-monnaies. En avril 2021, la Chine ne représentait plus que 46% de l’exploitation minière du Bitcoin. Le gouvernement chinois a ordonné l’interdiction de l’exploitation minière du Bitcoin. Aujourd’hui, la Chine ne participe plus à l’exploitation minière du Bitcoin.

 

L’état du Texas démontre clairement sa volonté de se substituer à la Chine comme première puissance mondiale dans le domaine de l’exploitation minière des crypto-monnaies.

Pour un investissement dans la crypto-monnaie, je vous invite à consulter ce dossier.

Les entreprises sous-évaluées

Important :

En cas de krach boursier, la plupart des entreprises seront touchées par le krach. Voici cependant une petite liste non exhaustive de sociétés sous-évaluées en bourse. Veuillez  noter qu’il ne s’agit absolument pas d’un conseil en investissement. Tout investissement comporte un risque de perte de capital partielle ou totale.

Investir en 2022 dans Carrefour

 

Inutile de vous présenter Carrefour. Ce géant de la distribution est présent dans plus de 30 pays avec plus de 12 300 boutiques. Cette société fait depuis quelques mois l’objet de rapprochement avec diverses sociétés, dont notamment le groupe Auchan ou encore le groupe canadien Couche Tard.

 

Un rapprochement ou un rachat n’est pas à exclure dans le courant des prochains mois.

 

Pourquoi investir en 2022 dans Carrefour : Dividende à peu près stable (entre 50 centimes à 1,08 euro par action sur les vingt dernières années) + croissance régulière des bénéfices (+2,92% de croissance par an des bénéfices) + société sous cotée en Bourse (environ 57% sous cotée d’après les estimations des experts).

 

Dernier dividende : 0,48 euro sous forme numéraire (rendement annuel : 3,20%)

 

Analyse du risque : Fort endettement avec une dette 11,962 milliards d’euros de dettes au 31 décembre 2020. Résultat net en baisse sur l’exercice 2020 en raison principalement du Covid (641 millions d’euros contre 1,129 milliard d’euros l’année précédente).

Investir en 2022 dans la société foncière Carmila

 

Carmila est une société foncière spécialisée dans l’exploitation de centres commerciaux. La société souffre bien sûr de la crise économique actuelle, mais en cas de rebond économique, la société devrait logiquement en profiter.

 

Carmila a été fondée par Carrefour. C’est l’une des principales sociétés foncières en Europe continentale. Le capital de la société est possédée en grande partie par des investisseurs institutionnels, comme le groupe Carrefour, quelques banques françaises (BNP Paribas,…) ou encore des groupes d’assurance.

 

En cas de reprise économique, la société Carmila devrait logiquement en profiter.

 

Pourquoi investir en 2022 dans Carmila : Dividende stable et régulier + sous valorisation de la société en Bourse (environ 46,10% au-dessous les estimations des experts).

 

Dernier dividende : 1 euro par action (rendement annuel : 7,35%)

 

Analyse du risque : Fort endettement de la société : 2,644 milliards d’euros de dette au 31 décembre 2020.

Investir en 2022 dans la société Mercialys ?

 

Mercialys est une société foncière spécialisée dans l’immobilier commercial (bureaux, centres commerciaux). La société est connue pour offrir un dividende assez régulier depuis quelques années. J’en parlais déjà l’année dernière avec mon post sur la crise du Coronavirus et les opportunités dans le secteur des foncières d’entreprise. La société s’est beaucoup redressé depuis, et elle se négocie désormais à un prix d’environ 9,21 euros par action.

 

Le track-record au niveau des dividendes montre que la société verse habituellement un dividende de 1,11 euro par action par an. Son dernier dividende de 0,43 euro est plus faible que les années précédentes.

 

Pourquoi investir en 2022 dans Mercialys : Fort potentiel de valorisation (la société semble sous évaluée sur les marchés financiers d’après les experts) + dividende stable et régulier depuis sa cotation en Bourse + croissance régulière de l’activité de l’entreprise + quelques pépites dans son portefeuille de centres commerciaux.

 

Dernier dividende : 0,43 euro par action (rendement annuel de 4,70%). Dividende en forte baisse par rapport à l’exercice précédent. Sur la période 2015 – 2019, la société Mercialys a versé en moyenne un dividende de 1,11 euro par action par an (rendement annuel de 12,06%).

 

Analyse du risque : Fort endettement + dépendance à la crise sanitaire du Covid (en cas de dégradation de la situation sanitaire, les boutiques dans les galeries marchandes seront bien évidemment pénalisées et certaines risquent de faire faillite).

TotalEnergies

 

La société TotalEnergies (anciennement Total) est une entreprise spécialisée dans la production de pétrole et d’énergies. Impossible de ne pas la connaître, c’est l’un des premiers producteurs au monde de pétrole. La société a généré 140,7 milliards d’euros de revenus en 2020.

 

Pourquoi investir en 2022 dans TotalEnergies : Potentiel de valorisation (les experts évaluent son juste prix à 53 euros, soit un potentiel de progression de 15,5%) + rendement brut annuel de 5,80% sur les dix dernières années.

 

Dernier dividende : 2,64 euros en 2020 (rendement annuel : 5,89%)

Analyse du risque : Fort endettement de la société + dernier dividende non couvert par les bénéfices de la société + forte dépendance au secteur du pétrole.

Les secteurs d’activité à éviter en 2022 ?

Important :

En cas de crise économique, tous les secteurs d’activité sont plus ou moins touchés. Certains secteurs résistent cependant mieux que d’autres.

En période de crise économique, les principaux secteurs touchés sont bien sûr les secteurs financiers qui sont largement exposés à la crise. Je pense notamment au secteur de l’assurance, la réassurance, les banques de détails ou encore l’immobilier.

Investir en 2022 dans le secteur aéronautique, une bonne idée ?

 

Il faudra se méfier également du secteur aéronautique. Le secteur aérien a beaucoup souffert de la crise sanitaire du Covid-19. Le carnet de commandes dans le secteur aéronautique devrait se tarir dans les prochains mois ou les prochaines années (beaucoup de compagnies aériennes ont fait faillite ou sont affaiblies financièrement par la crise).

Attention aux industries cycliques

 

Il faut se méfier des industries cycliques comme le secteur automobile par exemple, le secteur du BTP, les services financiers ou encore le secteur des biens industriels.

Les risques d’investir en 2022 dans les marchés financiers

 

Avant d’investir en 2022 dans les marchés financiers, je vous invite à consulter mon dossier spécialement consacré au risque de krach boursier.

 

On vit actuellement une bulle financière inédite.

 

Jamais des sociétés n’auront été aussi bien valorisées en Bourse. Une société comme Tesla Inc est valorisée près de 900 milliards de dollars sur le marché du Nasdaq, alors que cette société n’a livré au second trimestre 2021 que seulement 200 000 unités. A titre de comparaison, Renault est valorisée près de 9 milliards d’euros en Bourse alors que cette société génère un chiffre d’affaires supérieur à la société Tesla. Alors, bien sûr, vous allez sans doute me dire que c’est liée au potentiel de croissance et que Tesla est la première société positionnée pour profiter du développement du marché automobile électrique et du marché de la voiture autonome. Mais la réalité, c’est que tout est survalorisé en Bourse. Les crypto-monnaies, les sociétés et même des petits croquis trouvent preneurs à plusieurs millions de dollars.

Investir en 2022 dans la période actuelle est risqué. Les entreprises vivent déjà depuis plus d’un an sous perfusion de l’État. Je pense notamment aux compagnies aériennes ou encore aux petites / moyennes entreprises de la restauration et du tourisme qui reçoivent des subventions et des aides financières diverses depuis le début de la crise sanitaire. Les marchés financiers parient beaucoup sur la fin de la crise sanitaire du Covid. L’émergence d’une nouvelle variante serait très mal perçue par les marchés financiers. On ne doit pas non plus oublier les risques de défaillance. La bulle immobilière en Chine où l’entreprise Evergrande se retrouve en défaillance financière n’est peut être que la goûte d’eau qui va faire déborder le vase en Chine. D’autres défaillances sont à craindre je pense dans l’immobilier. Je vous invite à consulter cet excellent dossier consacré à la bulle immobilière en Chine et le risque de contagion de cette crise à l’échelle internationale.

Investir dans l’immobilier en 2022

Investir dans l'immobilier en 2022

L’immobilier a toujours gardé son rôle d’actif tangible par excellence.

Investir en 2022 dans l’immobilier en France

Autant vous le dire tout de suite, l’immobilier en France n’est pas ou plus rentable. A Paris, on tourne autour d’une rentabilité nette de 2% par an ! C’est faible. Trop faible. En province, on peut tourner autour des 4 à 5% net par an.

Bon à savoir :

On constate certes une forte hausse des prix en moyenne sur l’ensemble du territoire national de près de 22% sur la période 2010 – 2020 (d’après l’INSEE), mais cette hausse est très disparate. Les villes comme Saint-Etienne souffrent d’une baisse d’attractivité pour son secteur immobilier où les prix baissent de près de 25%, tandis que les grandes villes françaises comme Montpellier, Nice, Paris semblent tirer leurs épingles du jeu.

En investissant en France en 2022, vous vous exposez à des risques importants. La loi ALUR / Elan a rendu le marché de l’immobilier locatif encore plus complexe.

Trop de “protection” des locataires = marché immobilier pas fluide

 

La procédure d’éviction d’un locataire en cas d’impayés est complexe en France. Elle est encadrée par la loi.

 

En cas de loyer impayé, un propriétaire doit d’abord s’adresser à son assurance ou bien la caution du locataire. Si le locataire bénéficie d’une allocation logement, le propriétaire peut s’adresser à la Caisse des Allocations Familiales (CAF).

 

En cas de retard répété, le propriétaire-bailleur peut alors enclencher la résolution du bail. La procédure de résiliation dépend de la présence ou non dans le contrat de location d’une clause résolutoire.

 

La procédure d’expulsion est longue, complexe et coûteuse.

Important :

L’expulsion de force d’un locataire pendant la trêve hivernale est strictement interdite. La trêve hivernale (pour la période 2021 – 2022) s’étend du 1er novembre jusqu’au 31 mars.

Trop de taxes sur l’immobilier locatif en France

 

La fiscalité immobilière en France est lourde et complexe.

 

Les revenus issus de la location d’un bien immobilier nu sont imposables dans la catégorie des revenus fonciers, tandis que les revenus issus de la location d’un bien immobilier meublé sont imposables dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

 

Pour un particulier investissant dans l’immobilier locatif, les revenus locatifs sont soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu (IR). Les revenus locatifs supportent également les prélèvements sociaux (à hauteur de 17,20%).

 

A côté de cela, la plus-value réalisée lors de la cession d’une propriété immobilière est également imposable. Un propriétaire foncier doit également payer chaque année une taxe foncière locale (en hausse de 27,90% depuis 10 ans).

La nouvelle législation est trop contraignante pour les investisseurs locatifs

 

La nouvelle législation est trop contraignante pour les investisseurs locatifs. Avec la nouvelle loi ALUR / Elan (loi du 24 mars 2014), un investisseur locatif doit demander un permis de louer à chaque signature de contrat de location ou voire même demander une autorisation administrative en vue de la location d’un bien immobilier (au choix de la commune ou de l’ECPI).

La loi ALUR / Elan vise à encadrer les loyers dans les grandes villes françaises. Cette loi est destinée à lutter contre les logements insalubres (objectif de l’ancien gouvernement). Elle prévoit que chaque municipalité a la possibilité au choix de soumettre la location d’un bien immobilier à autorisation administrative ou bien de déclarer la mise en location d’un bien immobilier.

Bon à savoir :

A compter du 1er janvier 2021, les douches à l’italienne sont rendues obligatoires dans les salles de bain dans tous les logements neufs.

Il serait même question, d’après le gouvernement actuel, d’interdire les maisons individuelles… (source) La maison individuelle constitue selon les propos de la ministre du logement Emmanuelle Wargon un “non-sens écologique, économique et social”. Ce qui est paradoxal dans la mesure où cette ministre réside justement dans un pavillon individuel… Mais c’est un autre sujet !

Bon à savoir :

La taxe foncière a augmenté de 27,9% en moyenne en France sur la période 2010 – 2020, selon l’Union nationale des propriétaires immobiliers français. Une hausse trois fois supérieure à l’inflation !

Investir dans l’immobilier en Bulgarie

 

La Bulgarie est une solution d’investissement en 2022 qui semble être utilisée par les investisseurs locatifs.

 

Il faut savoir que la Bulgarie est un pays membre de l’Union Européenne. Il est prévu que la Bulgarie abandonne sa monnaie nationale et qu’elle rejoigne ainsi la zone euro d’ici 2024. On peut se demander si cette adhésion à la zone euro ne risque pas à terme de pousser les prix de l’immobilier vers le haut.

 

Le pays des Balkans est magnifique. On peut profiter de la montagne, du littoral de la Mer Noire, des innombrables rivières et plus généralement de la beauté du paysage.

 

L’immobilier en Bulgarie offre également un certain nombre d’avantages aux investisseurs. Vu que la Bulgarie est encore (à ce jour) le pays le plus pauvre de toute l’Union Européenne, son potentiel de croissance reste encore énorme. On assiste à un phénomène de rattrapage des prix dans l’immobilier. A Sofia, le prix du m2 tourne encore autour de 800 à 1500 euros (neuf), ce qui est plutôt faible en comparaison avec d’autres grandes capitales européennes.

 

La Bulgarie offre également une protection légale efficace pour les propriétaires bailleurs. Pas de squat et en Bulgarie, en cas de loyer impayé, la procédure d’éviction d’un locataire est très rapide. 

 

Pour la mise en location d’un logement, l’agence immobilière exige le versement du premier mois + un mois de dépôt de garantie pour couvrir le loyer du dernier mois de la location. La location d’un logement est très simple, le contrat de location est réputé valide à la condition que le locataire verse les deux premiers mois de location.

Investir en 2022 aux USA dans le secteur de l’immobilier locatif

 

Le secteur de l’investissement locatif est très porteur aux USA. La législation américaine soutient les investisseurs locatifs. Un investisseur locatif bénéficie d’une protection légale accrue. En cas de loyer impayé, un propriétaire bailleur peut rapidement lancer une procédure d’éviction pour expulser le locataire indélicat (la procédure varie beaucoup selon la juridiction locale).

 

Depuis la fin de la crise financière liée aux subprimes, on constate une hausse généralisée des prix dans l’immobilier. Même des villes industrielles comme Cleveland ne sont pas épargnées par la hausse des prix. Les prix dans l’immobilier sont tirés par une très forte demande. Les loyers montent fortement en raison d’une forte demande locative. Les jeunes millennials (jeunes de moins de 35 ans) ne sont pas prêts à s’endetter sur le long terme pour financer l’acquisition d’une propriété immobilière. Ils préfèrent ainsi louer un logement plutôt que de s’endetter, ce qui tire bien sûr le prix des loyers vers le haut.

 

Il faut compter au moins 100 000 euros d’investissement pour investir dans le secteur de l’immobilier locatif. Il est préférable d’investir dans la constitution d’une LLC pour la gestion de ses propriétés immobilières afin de bénéficier d’un avantage fiscal et assurer une protection efficace de ses actifs personnels.

 

En revanche, en investissant en 2022 aux USA, vous vous exposez à une fiscalité locale peu attractive. La municipalité locale applique en effet une taxe sur la propriété immobilière (équivalent de la taxe foncière en France) partiellement dissuasive. Le taux varie entre 0.50% et 2% de la valeur estimée de la propriété immobilière (valeur réévaluée chaque année).

Investir en 2022 à l’île Maurice

 

L’île Maurice s’impose progressivement comme une solution touristique chic. L’île Maurice couvre une superficie de près de 1865 km2.

 

Un investissement immobilier offre aux investisseurs certains avantages.

Fiscalité réduite à l’île Maurice

 

La fiscalité à l’île Maurice est l’une des plus faibles au monde. Le système fiscal mauricien est très simple. Le taux d’imposition est de seulement 15% pour les revenus personnels, tandis que l’impôt sur les sociétés est fixé à 15% sur les sociétés (taux normal IS, mais il existe des taux réduits).

 

Pourquoi investir en 2022 dans l’immobilier à l’île Maurice ?

 

Aucun impôt sur la plus-value.

Pas de taxe d’habitation, ni de taxe foncière. Il n’y a pas d’équivalent à la taxe foncière française à l’île Maurice.

 

Pas de droits sur les successions.

 

Aucun impôt sur les dividendes.

 

Pas d’impôt sur la fortune (ISF).

 

Charges sociales très légères. L’île Maurice a institué une contribution sociale généralisée (CSG).

Forte rentabilité sur un investissement à l’île Maurice

 

Investir en 2022 à l’île Maurice vous permet de bénéficier d’une rentabilité correcte : environ 5% net (mais cela varie beaucoup d’un programme immobilier à l’autre) et c’est sans compter la revalorisation du bien immobilier sur le marché immobilier.

Les autres solutions d’investissement en 2022

Investir en 2022 : les autres solutions d'investissement

Ci-dessous, je vais détailler quelques solutions d’investissement régulièrement utilisées par les investisseurs. Il ne s’agit bien sûr pas d’une liste exhaustive. N’hésitez pas à me contacter pour obtenir des renseignements complémentaires.

Le secteur des spiritueux

 

Le secteur des spiritueux est réservé aux investisseurs patients (investissement de long terme). Le rendement constaté depuis 10 ans sur ce type de marché est très élevé. Une solution actuelle pour investir en 2022 consiste à investir dans des fûts de chêne.

Investir en 2022 dans un terrain aux USA

 

L’investissement dans un terrain aux USA en 2022 peut-il être la solution. On constate dans ce secteur une forte hausse des prix depuis 1990 (le rendement annuel moyen atteint environ 11,50% par an). Je vous invite à consulter ici mon dossier consacré à l’investissement foncier aux USA.

Investir en 2022 dans une laverie automatique

 

Un investissement dans une laverie automatique ne demande que quelques dizaines de milliers d’euros d’investissement (comptez un minimum de 30 000 euros d’investissement).

Une laverie automatique est 100% autonome. Il faut néanmoins se charger du nettoyage et de la maintenance technique.

Il convient de bien choisir son emplacement. Le marché est en pleine expansion.

Pour plus d’informations, je vous invite à consulter le guide consacré à l’investissement dans une laverie automatique.

Conclusion : Faut-il investir en 2022 ? Où investir en 2022 ?

Les marchés financiers montrent des signes d’essoufflement. De nombreux experts financiers prédisent tous un Krach boursier imminent. Je pense notamment à Michael Burry, Jeremy Grantham ou encore Kevin O’Leary. Ce sont des grands noms de Wall Street. Des visionnaires qui ont fait fortune grâce à leurs talents dans le domaine de la finance de marché.

 

Investir sur les marchés financiers dans la période actuelle est risqué. Certaines sociétés sont surévaluées en Bourse. En cas de nouvelle dégradation de la situation sanitaire en France (certains variants inquiétants progressent fortement), c’est la douche froide qui attend les investisseurs !

 

Dans le même temps, on constate clairement l’émergence d’une bulle financière, voire même d’une bulle immobilière en Chine. 

 

On l’a vu dans cet article, l’investissement dans les crypto-monnaies reste risqué dans les conditions actuelles. Ce sont des actifs très volatiles, au fonctionnement technique complexe et surtout très imprévisible.

 

A côté de cela, le marché de l’investissement locatif en France reste globalement peu rentable (on tourne autour d’une rentabilité nette d’environ 2 à 4%, ce qui est faible). La fiscalité applicable est lourde et complexe.

Pour étudier votre stratégie d’investissement, je vous invite bien sûr à me contacter. Je suis expert en gestion de patrimoine. Je dispose de plus de vingt années d’expérience dans le domaine de la gestion de patrimoine.

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This