Cyril Jarnias : on ne vends pas de produits ici !
gestion de patrimoine
0

Fonds d’investissement placement FIP comment tout savoir ?

Fonds d’investissement placement FIP  comment tout savoir ?
par cyril jarnias - le 16 septembre 2018

Pour commencer : qu’est-ce qu’un fonds d’investissement FIP ?

Fonds d’investissement de Proximité ou FIP fonds d’investissement est un concept qui permet d’aider financièrement des PME à se développer. Il a été surtout lancé pour pouvoir apporter des fonds à des entreprises régionales et il est destiné principalement aux investisseurs particuliers. Le FIP consiste à faire un investissement sur le long terme sur des entreprises locales françaises et est surtout avantageux pour la possibilité de bénéficier d’une réduction d’impôt  sur le revenu.

Pour cela, l’investisseur apportera un financement dont au moins 60 % du fonds dans des valeurs mobilières ou dans des SARL ; et le 10 % de cet actif doit être investi auprès des PME d’au moins 5 ans d’existence. Par contre, les 40 % de l’investissement restant seront placés dans d’autres instruments financiers autorisés par la réglementation. Le blocage de l’investissement sera entre 7 à 10 ans avec une possibilité de gains ou de perte considérable en capital.

Les entreprises financées, quant à elles, doivent être des sociétés qui répondent bien aux critères des petites et moyennes entreprises, c’est-à-dire qui emploient moins de 250 salariés et réalisent un chiffre d’affaires inférieur à 50 M€ et un bilan inférieur à 43 M€. Par ailleurs, elles doivent être soumises aux impôts des sociétés et doivent exercer leurs activités dans des régions limitrophes de l’Union européenne.

Le FIP est alors un fonds d’investissement de la même nature que le FCPI. Ils permettent à tous les investisseurs domiciliés en France d’obtenir des réductions fiscales, mais la différence reposera surtout sur le type d’entreprise financée et la zone d’intervention.


Sommaire

  1. Le marché des FIP en France
  2. Les avantages des FIP
  3. Les inconvénients
  4. Le taux de rendement des FIP : le taux de rendement dans le passé et ce que l’on peut espérer
  5. Les sociétés proposant des FIP et leurs offres
  6. Historique des performances des FIP et classement
  7. Conclusion

marché des fip en France

1. Le marché des FIP en France

L’apport des investissements en fonds propres dans des PME est un moyen de placement qui attire de plus en plus des investisseurs particuliers en France. Et pourtant, il s’agit quand même d’une activité à risque dont la réussite dépend principalement de la nature et de la maturité des entreprises où l’on peut investir. Malgré ce fait, l’intérêt des investisseurs sur les FIP n’est pas négligeable surtout réduire son impôt sur le revenu. La France se place même au deuxième rang international en termes de nombres d’entreprises financées derrière les États-Unis. Et elle se place n°1 au sein de l’Union européenne.

Vu le nombre des entreprises cibles et la valeur des montants investis, le fonds d’investissement de proximité peut soutenir de nombreux secteurs de l’économie française.

Ensuite, les domaines qui intéressent le plus d’investisseurs sont ceux de l’informatique, la télécommunication, les technologies vertes et la biotechnique. 40 % des entreprises financées au cours des dix dernières années appartiennent à ces secteurs d’activités. L’enjeu économique et la compétitivité sont alors énormes. En revanche, les domaines de l’industrie et de la chimie demeurent de grands moteurs en fonds de placement. Près de 20 % du total des chiffres investis appartiennent à ces domaines d’activités.

En 2017, de l’ordre 1 900 start-ups, PME et ETI ont pu avoir des fonds de placement sous différentes formes investis. Un montant de 12,4 milliards d’euros a été enregistré en tant que fonds de capital-innovation, de développement ou de transmission pendant cette même année. Ceci démontre l’intérêt général des investisseurs à placer leur argent pour le soutien des entreprises.

Parmi tant d’autres domaines d’investissement, le marché des FIP est supposé beaucoup plus intéresser les financeurs au cours de cette année 2018 notamment pour des raisons fiscales.

Grâce à l’initiative de l’état français, les investissements dans des PME non cotées seront beaucoup plus favorisés. En effet, tous les revenus obtenus à partir des FIP établis en 2018 bénéficieront d’une réduction d’impôt de 25% (jusqu’à 38% pour les FIP Corse par exemple). C’est un moyen très intéressant pour attirer plus d’investisseurs à s’intéresser aux PME français.

Il est pourtant à souligner que malgré l’abondance du marché et la compétitivité des entreprises à attirer les financeurs, investir par le biais du FIP devrait être fait d’une manière prudente pour éviter une éventuelle perte totale de capital lors du déblocage de l’investissement.


les avantages des fip

2. Les avantages des FIP

Les FIP attirent de plus en plus d’investisseurs pour ses différents avantages. Et pour attirer encore plus les investisseurs, l’état cherche chaque année à améliorer la facilité d’accès à ce type de fonds d’investissement et essaie de rendre beaucoup plus captifs les conditions ainsi que les profits y afférents. 

En premier lieu, la souscription à des parts pour des FIP permet à l’investisseur de jouir d’un portefeuille de financement très varié et d’une meilleure stratégie de partage des risques. Par ailleurs, vous serez libre de choisir le secteur d’activité qui vous semble le plus sécurisé tout en vous permettant de garantir un gain qui pourrait correspondre le plus à vos attentes. Et puis, les secteurs à financer ne sont pas limités à un domaine bien spécifique. À vous donc de juger les PME qui vous semblent les plus proches de vos attentes et de vos objectifs.

En outre, les investisseurs n’auront aucun souci à se faire sur le côté technique des choses. De même, la gestion des participations dans ces entreprises locales sera réalisée par des professionnels sous le contrôle de l’autorité des marchés financiers. Ce genre d’investissement ne requiert pas une connaissance approfondie du domaine concerné et ne nécessite pas des moyens d’investissements considérables.

L’investissement dans les FIP ne demandent pas de gros capitaux : on peut commencer à investir à partir de quelques centaines d’euros.

 

Il est également bon de savoir que le potentialité de performance reste assez élevé et peut valoir les risques pris. Il ne s’agit pas ici de s‘aventurer avec une entreprise qui est en plein démarrage dans le monde des affaires et dont l’avenir se trouvera complètement incertain. En vous engageant sur ce type de financement, vous pouvez déjà évaluer les rendements futurs possibles par rapport à ce qui a été déjà effectué dans le passé. Nous le verrons par la suite.

Cette approche vous permettra de bien réfléchir avant de prendre du risque. De toutes les manières, l’engagement devrait être fait après grande réflexion, car il s’agira d’un investissement qui ne se débloquera que dans plusieurs années (souvent au-delà de 10 ans).

Un autre avantage qui est qualifié parmi les plus intéressants c’est le fait d’obtenir une réduction d’impôt sur les versements qui correspondent à la souscription des parts retenues. Généralement, les limites annuelles sont de 12 000 € pour les personnes seules et 24 000 € pour les couples.

Investir par le biais des FIP correspond donc à un gain fiscal de 3 000 € ou 6 000€ selon le cas.

Et comme nous l’avons déjà évoqué un peu plus haut, la réduction d’impôt atteint jusqu’à 25 % pour cette année 2018 ; ce qui est encore beaucoup plus avantageux. D’autant plus, les revenus des parts ainsi que les plus-values seront exonérés d’impôt si vous allez réinvestir immédiatement. Néanmoins, il faudrait bien respecter toutes les conditions liées à votre investissement.

Les FIP ne sont pas pris en compte dans l’IFI. 

 

En fin de vie du FIP (en moyenne au-delà de 8 ans), l’investisseur aura la possibilité de céder ses parts de FIP sans pour autant perdre l’avantage fiscal. Les épargants pourront également réduire leur impôt de solidarité sur la fortune sur la fortune immobilières car ils ne rentrent pas dans l’assiette fiscale.


 

3. Les inconvénients des FIP

En contrepartie de la réduction d’impôt qui semble très attrayante, Les FIP représentent quand même certains inconvénients qui ne devraient pas être pris à la légère. Tout d’abord, il est à savoir que le niveau de risque est quand même assez important par rapport aux performances attendues.

Il faudrait toujours s’apprêter aux éventuels risques de perte de capital afin d’éviter toutes déceptions.

C’est pourquoi nous vous conseillons de ne pas engager plus de 20% de vos liquidités dans ce genre de placement financier.

ATTENTION :

les FIP n’ont aucune garantie de capital investi et vous n’avez pas de rentabilité minimum assurée.

Vous devez considérer que le gain sera surtout fiscal à l’entrée avec l’espoir de récupérer à minima votre capital souvent au-delà de 10 ans.

 

 

Tout se joue dans le jugement de la taille de l’entreprise par la société de gestion du FIP et de ses capacités de faire croître son activité. Il s’agit alors d’un investissement qui peut avoir un effet de levier important mais qui est aussi susceptible vous faire tout perdre.

Les FIP sont également des investissements qui demandent beaucoup de patience. Pour ceux qui pensent profiter aussi vite de leur gain, vaut mieux ne pas se lancer. Les investisseurs devraient conserver leur part entre les 5 à 10 ans selon la nature de leurs contrats. En plus, la réduction d’impôt ne sera pas reportable sur les impositions des années suivantes.

L’investissement dans un FIP est à renouveler tous les ans si on veut répéter la réduction fiscale tous les ans.

 

Et puis, il est aussi à noter que les frais de gestion annuels sont assez élevés soit entre 3% et 4%. Cela est expliqué par l’importance du travail pour la sélection des investissements et le suivi des dossiers par la société de gestion et ses analystes financiers.


taux de rendement des fip

4. Le taux de rendement FIP dans le passé et perspectives

Lors de votre souscription aux FIP, vous n’aurez aucune idée de ce que pourrait être votre gain ou votre perte. Cela dépendra des entreprises et de l’avantage fiscal que vous allez bénéficier. Il faudra donc attendre le déblocage, c’est-à-dire dans les 7 à 10 ans pour connaitre exactement le résultat de votre investissement. En attendant, vous pourrez quand même voir une valeur liquidative qui sera publiée deux fois par an. Toutefois, il ne faudrait pas se fier à ces résultats, car ce sont juste des indicateurs qui pourraient encore varier plusieurs fois avec les cours des évènements. Par ailleurs, il est possible de voir la performance qui est établie lors de la liquidation de fonds. Mais là encore, il s’agit d’un indicateur qui risque encore de changer. Ainsi, le mode d’évaluation le plus fiable serait de se référer au taux de rendement interne ou le TRI.

Comme les FIP sont des placements assez risqués, le taux de rendement dans le passé est relativement faible ou quasi nul.

La valorisation du FIP se fera tous les 6 mois : soyez patient!

 

C’est vrai, il y a des investisseurs qui ont pu profiter d’un taux de rendement intéressant, mais d’un point de vue général, les performances sont jugées assez faibles.

Avant de vous engager dans un placement de fonds, le seul moyen assez prudent serait d’étudier l’historique et la capacité de production de l’entreprise que vous souhaiterez financer. Car si on estime d’une manière assez neutre le rendement possible, il devrait normalement avoir de l’espérance. En profitant la première année d’une réduction d’impôt et en recevant un bon retour d’investissement la dernière année, le résultat du placement ne devrait être que satisfaisant. Ce qui n’est pas souvent la réalité des choses.

Dans les années 2000, certains investisseurs sur les FCPI IR (réduction impôt sur le revenu) qui ont misé dans ce type de placement ont pu perdre plus de 90% du montant investi.

Sinon, les frais retirés en moyenne 4% par an sont aussi susceptibles d’absorber une grande partie du rendement à long terme.

Et la plupart du temps, la fragilité de l’entreprise y est souvent pour quelque chose. Ce qui met les investisseurs dans une situation de grande hésitation avant de souscrire.

Si les rendements de leurs ainés les FCPI sont aléatoires, qu’en est-il du futur des FIP ?

 

Jusqu’à présent, l’argument fiscal est de plus en plus favorable pour les investisseurs. Ce qui constitue un point positif qui encourage vraiment les investisseurs à s’engager sur les FIP. Sinon, nombreux sont ceux qui reconnaissent qu’à comparer à d’autres moyens d’investissement actions dans le passé, les FIP doivent logiquement être les moins risqués. Ils sont destinées pour des investissements dans des PME locales plutôt solides, beaucoup plus rentables et la plupart du temps leaders dans leurs domaines.

Après la grande crise financière au cours de la précédente décennie (crise US subprime), le FIP a quand même connu de la hausse, mais n’a pas pour autant retrouvé sa force de 2008, soit près de 1,2 milliard d’euros à l’époque.

L’ année 2018 s’annonce plutôt prometteuse avec la réduction d’impôt annoncée dernièrement en hausse. Il reste donc à voir si les investisseurs sauront profiter de cette occasion pour courir le risque de mettre leurs fonds dans l’investissement des PME.

Quoi qu’il en soit, l’évolution des fonds de placement FIP ces dernières années semble se réaliser sur des bases beaucoup plus saines, car le nombre de souscripteurs a vu s’augmenter et il en est de même pour le montant moyen souscrit. Il reste donc à savoir dans les prochaines années si ceux qui ont osé risquer leurs capitaux sur les FIP auront pu jouir d’un rendement beaucoup plus positif.


sociétés proposant des fip et leurs offres

5. Les sociétés proposant des FIP et leurs offres

Il existe en France de différentes sociétés qui proposent des FIP. Voici quelques noms que nous avons sélectionnés avec leurs caractéristiques et plus d’informations sur leurs offres.

J’attire votre attention qu’il ne s’agit que d’exemples et en aucun une recommandation sur ces sociétés : vous devrez les comparer et vous renseigner.

  • Naxicap partners

Naxicap partners est une société en pleine expansion qui existe depuis des dizaines d’années. La société est principalement active en France, mais investit également en Allemagne, Espagne et Benelux. Elle investit dans des entreprises rentables qui sont prioritairement des BtoB, aux business modèles stables et compréhensibles. Depuis 2012, Naxicap a réalisé plus de 100 cessions pour un montant cumulé de 1,7Md€ et un total de plus-values de 870M€. Il s’agit d’une entreprise qui s’ouvre à tous les secteurs d’activités.

  • Odyssée venture

Odysée est une des premières sociétés de gestion indépendantes de fonds de capital d’investissement. Leader dans son domaine, elle a été créée en 1999. On compte 525 millions d’euros levés depuis sa création et 550 000 souscripteurs ont déjà fait confiance à Odysee. La société accompagne plus de 100 PME réparties dans différents secteurs d’activités et 20 000 emplois ont été déjà créés dans les PME affiliées. Odysée investie principalement dans différentes régions de France en FIP, FCPI et tant d’autres encore.

  • Rhône-Alpes PME

Il s’agit d’une société qui réalise des investissements dans des petites entreprises régionales à bon potentiel de croissance.  Rhône-Alpes PME collabore avec des sociétés réalisant généralement un chiffre d’affaires inférieur à 13M€ et qui souhaiteraient renforcer leurs fonds propres ou effectuer une opération de transmission. En ce qui concerne le FIP Rhône-Alpes PME, les investissements se réalisent dans les régions Rhône- Alpes, Bourgogne et Auverne.

  • Alto invest

Alto Invest est une société de gestion de portefeuille spécialisée dans l’investissement des PME. Elle propose une gamme de FCPI, FCPR, FIP, FCP qui sont destinés à des clients privés et institutionnels. Il s’agit de la première société de gestion de FCP/FCI signataire des PRI pour l’ensemble de ses gestions. Par ailleurs, la société a été nommée dans la catégorie « Best ESG Asset Manager 2011-France » lors du « World Finance 2011 ESG Awards ».

  • Amundi PEF

Amundi PEF est une société qui finance les PME françaises et les accompagne dans leur croissance. Cette société sélectionne chaque année plus de 400 opportunités d’investissements. Elle propose aussi des fonds de capital de transmission en cas de reconfiguration actionnariale.

  • IXO PE

Ixo PE est une entreprise de gestion de fonds qui investit en fonds propres dans les PME du sud de la France et d’Auvergne-Rhônes-Alpes. Elle intervient essentiellement dans des entreprises ayant une valeur qui est comprise entre 7 et 70 M€.  Elle intervient en capital-développement, mais aussi en capital-transmission dans les régions suivantes : Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Auvergne-Rhône-Alpes.

  • Edmond de Rothschild Investment Partners

Cette société investit en fond propre dans des PME françaises afin que celles-ci puissent s’ouvrir à l’internationale. Elle gère près de 2M€ répartis dans plusieurs d’entreprises en Europe et aux États-Unis. Elle intervient également dans d’autres domaines d’activités comme l’innovation thérapeutique.

  • Alliance Entreprendre

C’est une société qui aide les entrepreneurs à développer leur entreprise et accompagne les particuliers ou professionnels qui souhaiteraient soutenir des financements PME ou voudraient juste obtenir plus d’informations sur ce genre d’investissement.

  • Turenne capital

Il s’agit de l’un des principaux acteurs en matière d’investissement en France. Elle contribue activement à l’économie régionale en représentant un financement total de 45M€ en fonds propres, réalise un chiffre d’affaires de 600M€ et crée près de 2300 emplois. Elle propose des investissements en Provence-Alpes-Côte d’Azur et incite surtout les  investisseurs privés à placer des capitaux dans des entreprises régionales.

  • IdInvest

Créé en 1997, Idinvest a déjà financé plus de 3 500 entreprises européennes. Elle soutient les entreprises en investissant aux fonds propres, en dette privée, à l’aide des fonds equity et en direct. Mais par-dessus tout, il s’agit d’une société leader en financement des PME en France.

  • ACG Management

Il s’agit d’une société qui collabore avec près de 40 000 investisseurs particuliers ou institutionnels. Elle propose aux particuliers plusieurs offres comme le mandat de gestion, le FIP ou le FCPI. Par ailleurs, elle accompagne les entreprises en amorçage,  capital innovation, capital développement, mais aussi en transmission.

La liste des sociétés d’investissement n’est pas exhaustive : vous pourrez ainsi commencer à regarder  l’offre globale de FIP proposée en France

 

Les différentes sociétés énumérées ci-dessus ne sont que quelques-unes parmi tant d’autres. L’idée est tout simplement de vous citer quelques noms déjà connus ou encore peu connus. Vous avez donc pu vous apercevoir que chacune d’entre elles a leurs propres objectifs, leurs publics cibles, leurs propres zones d’intervention, mais aussi leurs propres caractéristiques.

Il faudrait choisir ces sociétés en fonction de votre proposition de fonds et de l’offre dont vous souhaiterez profiter.

Pour apporter des investissements, il est toujours important d’être accompagné par des professionnels dans le domaine. Je vous propose de regarder un petit historique des performances des FIP sur les dernières années.

 


meilleurs fip

6. Historique de performances des meilleurs FIP et classement :

L’analyse sur les FIP n’est pas simple.

Elle suppose de prendre des critères de comparaison pertinents et de comparer des FIP qui ont été liquidés pour voir la performance finale.

Si on considère que les premiers FIP sont sortis en 2003 et qu’ils ont en moyenne 10 ans de durée de vie, nous allons regarder le FIP de 2003 à 2008.

Pour les FIP au-delà de 2008, nous n’avons pas encore de FIP liquidés.

Je me suis appuyé de l’outil de comparaison des FIP sur le site leparticulier.fr .

Quelles données comparées avec les FIP?

L’année de création du FIP,

Sa durée de vie (suivant le moment où il a été liquidé),

Le rendement net par an et,

La rentabilité totale hors fiscalité.

Je n’ai pas pris en compte le montant collecté. Au mieux, il nous montre la force de frappe de la société de gestion à collecter mais il est compliqué de trouver et expliquer une corrélation avec le rendement réalisée par le FIP.

Le TOP 3 des meilleures sociétés de gestion sur les FIP, la durée de vie moyenne et le rendement :

De 2003 à 2007, j’ai pu établir un classement avec un TOP 3 des FIP des sociétés de gestion.

  1. IXO PE : on retrouve 4 fonds. Le meilleur FIP aura été APL Capital PME (2004) avec un rendement de 10,7%/an. La durée moyenne de vie de leurs 3 meilleurs FIP est très bonne autour de 6 ans et 7 mois.
  2. ODDYSEE VENTURE : on retrouve 3 fonds.Le meilleur FIP aura été Odyséee Proximité avec 11,3% de rendement annuel net. La durée moyenne de vie de leurs 3 meilleurs FIP reste dans la moyenne des FIP à savoir +/- 10 ans.
  3. ALLIANCE ENTREPRENDRE : on retrouve  2 fonds. Le meilleur est Capital Proximité 2 (2007) avec un très bon rendement annuel de 9,1% par an. La durée moyenne de vie de leurs 2 meilleurs FIP reste est élevée à savoir supérieure à 11 et 7 mois.

Mis à part les meilleurs FIP d’IXO PE, il faut attendre plus de 10 ans pour espérer récupérer ses capitaux.

Généralement, en moyenne, on ne perd pas en capital sur les FIP émis entre 2003 et 2007. Mais, il faut être patient au-delà de 10 ans.

 

On peut même espérer dégager des plus-values.

Les performances passées ne préjugeant pas des performances futures, il semble en tout cas que l’investisseur gagne au moins l’avantage fiscal.

La forte diversification des FIP dans une multitude d’entreprises locales semble permettre de récupérer son capital à terme en moyenne.

 

 


 7. Conclusion sur FIP

Les FIP sont des investissements de plus en plus favorisés par l’État français et nombreux sont les financeurs particuliers qui s’y intéressent.

Malgré les avantages fiscaux et le fait de pouvoir choisir un large choix de PME sélectionnées par des professionnels de l’investissement, la longue durée de l’investissement et le risque de perte en capital font quand même hésiter beaucoup d’investisseurs.

Et encore plus, le taux de rendement assez faible dans le passé effraie les investisseurs.

Quoi qu’il en soit, la possibilité d’en tirer des profits reste tout à fait envisageable.

Les FIP vous permettront d’avoir jusqu’à 38% de réduction fiscale par an. Ce n’est pas négligeable si vous êtes patient (en moyenne 10 ans d’investissement) et que vous avez accepté le risque en capital.

 

En prenant bien en considération la potentialité économique de la PME et en se faisant accompagner par des entreprises professionnelles,  on pourrait devenir plus confiant et espérer de bons rendements.

A cela, les entreprises qui se concentrent essentiellement à ce genre d’investissement sont nombreuses.

Les chiffres de performance des FIP en moyenne sont d’une manière générale positifs. Généralement, au pire, vous gagnerez l’avantage fiscal et retrouverez vos capitaux à 10 ans.

 

 

La diversification sur le choix d’entreprises expliquent et l’attrait fiscal expliquent le grand intérêt des Français sur ce genre de fonds d’investissement.

Il ne vous reste maintenant plus qu’à faire votre sélection, bénéficier d’une réduction fiscale avantageuse et faire preuve de patience.

Si vous êtes un perdu dans votre choix un bon conseiller en gestion de patrimoine peut vous accompagner pour faire votre sélection.

Je vous propose maintenant un diagnostic patrimonial gratuit avec mon outil patrimoine sur mesure (voir ci-dessous).

Disclaimer : Nous vous recommandons fortement de consulter nos mentions légales en cliquant ici

Souhaitez-vous échanger avec notre expert en gestion de patrimoine?

Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données (General Data Protection Régulation) adopté par le Parlement européen le 14 avril 2016, et à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous diposez d'un droit d'accès et de rectification des données vous concernant. Ce droit peut être exercé en nous contactant à l'adresse email suivante : contact@cyriljarnias.fr

Avatar
A Propos De Cyril Jarnias

Cyril Jarnias est expert en gestion de patrimoine. Son objectif est de vous aider à mieux comprendre et gérer votre patrimoine. Gestion de patrimoine . (Placement, Assurance-vie, immobilier...). Vous pouvez reprendre ses articles pour vos sites : pour cela,vous devez juste reprendre ces quelques lignes en insérant le lien vers mon site : https://www.cyriljarnias.fr

Vous voulez me contacter ?
Réagir à cet article ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Vous voulez des conseils personnalisés GRATUITS ? Testez notre outil de pré-bilan !
Vous voulez des conseils GRATUITS ?
Conseils GRATUITS ?
Cyril Jarnias: votre spécialiste en gestion de patrimoine

Vous voulez bénéficier de mon expertise? Je vous propose « Mon service Gratuit et Sur Mesure ». Cet outil de pré-bilan vous offre des solutions personnalisées en fonction de votre situation.

Pour découvrir cet outil, c'est par ici:

C'est gratuit et sans engagement !
Cyril Jarnias