+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

Investir et gagner plus avec la dette émergente en Europe de l’Est?

Cyril Jarnias Expert en Gestion de Patrimoine indépendant

Faut-il investir en Europe de l’Est sur de la dette émergente?

La dette d’Etat européenne principalement français et allemande connaît une chute de ses rendements à 10 ans entre 0,7% et 1%.

Si on enlève une inflation sous les 1% notamment en France, l’investisseur n’a plus grand chose en terme de performance.

On imagine donc qu’il cherche des sources d’investissement ailleurs : c’est pour cela, notamment que la dette émergente, par exemple en Europe de l’Est, peut connaître un véritable engouement.

Je vous propose donc sur le blog gestion de patrimoine, avec l’aide du Dr Andréa Molnar et de la traduction d’un article sur www.vg.hu du 22/10/2014 et mes analyse, de se pencher sur la dette émergente à l’Est de l’Europe notamment en Hongrie.

Investir dans la dette émergente en Europe de l’Est : de meilleurs rendements?

Ces années passées l’importance du marché des obligations de l’Europe centrale et orientale a bien augmenté  parce que le classement des états de la région s’est amélioré par rapport à ceux de zone euro, par contre les CDS (Credit Default Swap) ont diminué. Selon l’analyse la plus récente du Groupe ERSTE, qui traite celles-ci, ce sont les obligations d’Etat qui se distinguent parmi les moyens d’investissement européens grâce à leurs rendements élevés et à leur volatilité historiquement basse, par rapport  à  leurs caractéristiques et à leur classement.

« Actuellement,  l’environnement à taux très bas est un sujet très à la mode, par conséquent de plus en plus d’investisseurs souhaitent diversifier leur épargne et dans cette perspective les obligations d’Etat de l’Europe centrale et orientale sont également envisagées. Puisque la capitalisation du marché des obligations dans la région augmente significativement, nous avons décidé d’introduire deux index d’obligation qui nous permettent de suivre plus facilement la performance des obligations d’Etat de l’Europe centrale et orientale. Notre constatation la plus importante : ces obligations d’Etat sont  parmi les plus performantes d’Europe, et l’investissement en un portefeuille qui se compose de ces obligations d’Etat, peut en diminuer  considérablement la volatilité sans que les investisseurs aient à faire de trop grandes concessions dans le domaine du rendement. » dit Juraj Kotian, le responsable du groupe de l’analyse macro de la section « Europe centrale et orientale » chez Group Erste.

Selon le « Livre d’Index des obligations en euro en Europe centrale et orientale du Group Erste » :

Les obligations en euro émises par les états de l’Europe centrale et orientale assurent un  rendement plus élevé (6.9%) que les obligations émises en devises locales (5.3%) Ces index démontrent que les obligations des pays de l’Europe centrale et orientale étaient plus performantes que les obligations d’Etat allemandes et françaises qui n’ont atteint qu’un rendement de 3.8% et 4.6% pendant la même période de l’année, c’est-à-dire les 9 premiers mois de l’année 2014 (y compris l’augmentation du capital). Les pays du Livre d’Index sont : la République Tchèque, la Croatie, la Hongrie, la Pologne, la Roumanie, la Slovaquie et la Slovénie.

Même si d’ici la fin de l’année prochaine, La Banque nationale Hongroise ne souhaite pas changer sa politique concernant les taux, en 2015 on peut déjà compter sur la hausse du rendement des obligations à long terme investies en forint, souligne l’analyse du Group Erste. L’augmentation de l’offre des ces obligations d’Etat serait due au fait que le gouvernement hongrois ne souhaitant pas émettre des obligations en devise l’année prochaine, celles qui arrivent à terme seront remplacées par des obligations en forint. (Cette année une valeur de 5.4 milliards d’euros arrive à terme, l’année prochaine 2.4 milliards d’euros.)

Du côté de la demande :

On compte sur une baisse : d’une part parce que les investisseurs étrangers détiennent en grande quantité des obligations en forint. Avec l’augmentation de la volatilité du forint et avec la baisse de la différence de rendement la question est de savoir si les obligations du pays continuent à rester si attirantes. A côté de cela, dans l’attente de la hausse des intérêts de la Fed, le rendement des obligations américaines à long terme augmente également ce qui est utilisé par un grand nombre d’investisseurs hongrois comme un benchmark.

D’autre part, on peut s’attendre à la baisse de la demande locale parce que la liquidité en forint des banques peut diminuer considérablement. Il n’y a pas de signe de demande importante de la part des caisses de mutuelles complémentaires non plus. Leur rôle pourrait diminuer après la réforme du système de retraite dans le pays. L’action globale de ces éléments peut produire un effet positif sur les rendements.

 

Alors faut-il investir en Europe de l’Est au travers des obligations émergentes?

Sur le papier, les rendements semblent être là et bien meilleurs.

Maintenant, ces marchés ne sont pas si facilement accessibles pour l’épargnant français qui souhaiterait investir.

Vous pouvez également ajouter le risque de change qui n’est pas à négliger (par exemple le change avec la devise hongroise).

Quelle pourrait être la solution?

En France, il existe des fonds OPCVM qui achètent de la dette émergente à l’international et pas seulement en Europe de l’Est. Vous pouvez souscrire ces fonds dans des contrats d’assurance vie ou des comptes titres.

Je vous donne le lien sur ces catégories de fonds analysées par les outils de quantalys.com :

Performance % depuis janvier % 1A %Investir et gagner plus avec la dette émergente en Europe de l'Est? 1 an% 3 ans % 5 ans% 8 ans
Oblig. Pays Emerg. à échéance 6,04 0,79 5,98 22,68 07/11/14
Oblig. Pays Emerg. Europe 6,94 0,12 5,29 18,94 28,58 44,78 07/11/14
Oblig. Pays Emerg. Monde 6,94 -0,01 4,96 12,47 37,50 41,90 07/11/14

En moyenne les performances sont assez bonnes maintenant n’oubliez-pas que c’est placements ne sont pas sans risque!

Cet article ne donne que des informations sur la dette émergente, il n’est en aucun cas un article pour conseiller d’investir.
Vous lisez mes articles : Merci! Vous pouvez les partager sur les réseaux en un clic!

Vous semblez curieux? Je vous invite à découvrir “Mon service Gratuit et Sur Mesure” :

CLIQUEZ ICI

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This