+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

Le CAC40 flanche, la Grèce plonge et les français ont chaud.

Cyril Jarnias Expert en Gestion de Patrimoine indépendant

Certaines semaines, on ferait mieux d’oublier la bourse et le CAC40.

Petits ou grands investisseurs français, il aura fallu avoir le coeur bien accroché cette semaine et accepter des chaleurs caniculaires.

Le cours du CAC40 a ressemblé à des montagnes russes et son niveau de risque exprimé par le VIX augmente pour retrouver des niveaux de début 2015.

Hausse du risque sur le CAC40, température caniculaire en France et crise en Grèce : on comprend mieux la baisse cette semaine.

Pourtant cette fois, il ne faut pas regard en Europe de l’Est avec la crise ukrainienne pour déstabiliser les marchés financiers (d’ailleurs on a vite oublié cette crise, vous ne trouvez pas?). C’est en Europe du Sud que les problèmes reviennent une fois de plus avec le cas grec.

Revenons un instant sur le graphique du CAC40 et ses performances.

+

Le CAC40 durant la semaine écoulée :

L’indice parisien aura continué à baisser :

Ie CAC aura perdu 0,57% vendredi à 4808,22 points.

Sur la semaine (source : boursorama.com) : il perd 1,26%.

Néanmoins, le CAC40 reste au-dessus des 10% de performance depuis le début de l’année à 12,53%.

A noter que dans les valeurs de l’indice parisien, on retrouve en territoire négatif depuis le début l’année l’action Orange : elle perd 0,46%.

Le mouvement est probablement plus technique que reponsant sur des annonces sur le titre : on apprend juste durant la semaine que le groupe vise un chiffre d’affaires en Afrique de l’ordre de 5%.

Cette semaine n’est donc que le prolongement de ce que j’évoquais la semaine dernière sur le CAC40 : nous rentrons dans un environnement de risque plus fort compte tenu des évènement en Grèce.

Je pense que l’arrivée de la période estivale amplifie le mouvement baissier avec des opérateurs qui doivent sauvegarder la performance réalisée sur la moitié de l’année.

[divider]

Après le CAC40, ma revue de presse sur la gestion de patrimoine.

+

Que s’est-il passé en dehors de la crise Grecque?

Peut-être n’a-t-on pas assez parlé des conséquences pour ce pays et sa population.

Je tiens à rappeler que si le FMI et les créanciers prennent à la gorge les grecs : on ne doit pas oublier qu’un jeune sur deux de moins de 25 ans n’a pas d’emploi.

Ensuite, cette semaine, les retraités grecs ne pouvaient retirer que 120 euros, l’article provenant de l’AFP fait froid dans le dos.

+

Au premier juillet : c’est comme à la rentrée, certains changement dans la vie des français arrivent.

On apprend dans les changements au 1er juillet en France selon mieux vivre votre argent que :

Comme tous les ans, au premier juillet, des changements en France : aides revalorisées pour les chômeuses, en baisse pour les allocations familiales pour les familles les plus aisées, tout le monde ne gagne pas cette année.

les allocations familiales vont être moins favorables pour les classes aisées,

Paris va interdire les véhicules les plus polluants,

L’ARE pour les chômeurs va être revalorisé…

Entre bonne et mauvaise nouvelle, je vous invite à clique sur le lien plus haut pour avoir le détails des nouveautés pour l’été en France.

+

Petit tour d’horizon sur les placements immobiliers SCPI :

Je ne vais par revenir tout savoir sur une SCPI, sur le lien, j’explique le rôle des SCPI dans un patrimoine.

Maintenant, on peut acheter des SCPI mais comment les vendre?

Il existe des bonnes méthodes pour vendre des SCPI comme nous l’indique capital.fr à travers ce lien.

[divider]

Le CAC40 baisse mais faut-il s’inquiéter pour autant?

Sur le blog gestion de patrimoine, j’insiste beaucoup sur l’idée de diversification, d’évaluation de son risque et du temps dont disposer pour construire son patrimoine.

+

Déjà, quel est le poids dans votre patrimoine des actions?

Je ne sais pas pourquoi mais à mon avis, vous ne devez pas en avoir beaucoup, comme de nombreux français d’ailleurs : seulement 2% en direct selon le figaro.fr (4% 20 ans auparavant).

Les français ont seulement 2% d’actions en direct contre 4% en 1995.

+

Pourquoi ne pas avoir d’actions?

Par manque de culture de financière : le CREDOC indique que vous n’êtes pas seul en France à ne pas maîtriser la Finance.

Vous en avez eu à un moment mais vous avez perdu de l’argent durant les précédentes crises : je peux vous comprendre.

Vous pensez que c’est trop compliqué à suivre et que c’est réservé à des initiés : c’est en partie vrai.

Avec la crise : ce n’est pas le moment de prendre des risques : c’est légitime mais sur quelle durée doit avoir des actions? Court terme? Moyen terme? Quels objectifs?

Les actions sont la partie la plus risquée de son patrimoine mais dans un environnement où les placements sans risque ne rapportent bientôt plus rien peut-on faire l’impasse sur le long terme?

+

Avec la gestion de patrimoine, vous devriez voir autrement les actions dans un patrimoine :

C’est la partie la plus risquée d’un patrimoine.

On doit avoir une vision long terme,

On peut se faire aider par des professionnels de la gestion ou un bon conseiller en gestion de patrimoine,

on dispose de placements et d’enveloppes fiscales avantageuses comme l’assurance vie ou le PEA pour investir dans les actions au travers des OPCVM notamment.

Enfin, vous pouvez très bien prendre un mandat de gestion en assurance vie si vous n’êtes pas capable de gérer vos actions.

Tout ceci n’est envisageable que si vous décider de comprendre le risque des placements financiers.

C’est le but principal du blog gestion de patrimoine et de mon expertise : vous aidez à comprendre.

Je reste à votre écoute pour échanger sur vos besoins!

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This