Cyril Jarnias : on ne vends pas de produits ici !
Immobilier
0

Investir en Thaïlande ou le meilleur immobilier en Asie?

Investir en Thaïlande ou le meilleur immobilier en Asie?
par cyril jarnias - le 05 mai 2019

Investir en Thaïlande, le meilleur de l’immobilier en Asie

Investir à Thaïlande peut constituer pour les étrangers un moyen intéressant pour diversifier leur patrimoine.

Ce pays est la nouvelle destination idéale pour les expatriés, les retraités et les investisseurs pour de nombreuses raisons.

Faisant partie des meilleurs pays où il fait bon vivre, la Thaïlande possède également un climat tropical qui permet la baignade tout au long de l’année. Il y a également sa gastronomie variée et délicieuse, ses paysages dignes des cartes postales, sa population souriante et son faible coût de la vie. Le mélange de ces différents points attire les touristes qui viennent en masse chaque année.

La Thaïlande est un pays pour les investisseurs et les expatriés.

Son économie dynamique, qui affiche une croissance d’environ 4% ces cinq dernières années, ses infrastructures d’excellente qualité ainsi que sa fiscalité avantageuse, constituent quelques-uns de ses principaux atouts.

 

Par ailleurs, la stabilité de son économie est assurée par sa localisation au cœur de l’Asie et son statut de membre qui a fondé l’ASEAN.

A ajouter à cela, vous aurez un bon rapport qualité/prix de l’immobilier, la possibilité de devenir propriétaire et les rendements locatifs élevés qui attirent ceux qui veulent investir dans la pierre.

Vous voulez savoir ce qui vous attend en investissant en Thaïlande, ses atouts et inconvénients ?

Cet article a été rédigé pour vous.


Sommaire

  1. Investissement en Thaïlande
  2. Investissement locatif en Thaïlande
  3. Fiscalité en Thaïlande
  4. Processus d’achat immobilier en Thaïlande
  5. Spécificités de l’immobilier en Thaïlande
  6. Pièges à éviter avant d’acheter
  7. Exemple de prix de l’immobilier à Phuket et Bangkok
  8. Conclusion

investissement en thailande

1. Investissement en Thaïlande

La Thaïlande, c’est la deuxième économie, après l’Indonésie, de l’Asie de Sud-Est.

Malgré un contexte d’incertitude concernant sa politique intérieure, la Thaïlande connait une croissance modérée de son activité économique. Depuis que le gouvernement militaire est arrivé au pouvoir en 2014, il a été observé une modeste reprise de la croissance, surtout l’année dernière pour laquelle le taux de croissance était de 3,7% du PIB.

L’économie thaïlandaise est surtout stimulée grâce aux exportations, à la hausse des investissements privés et publics, mais aussi au développement du tourisme (18% du PIB).

 

Et avec les différents efforts déployés par le gouvernement, le rythme de croisière de l’économie de ce pays pourra se maintenir, ou même s’améliorer pour les années à venir.

Cette performance économique de la Thaïlande devra encore connaitre des améliorations grâce au plan stratégique national, mis en place en 2017 et qui va se poursuivre jusqu’en 2036. Un des principaux objectifs de ce plan est la stimulation de l’environnement des investissements grâce notamment au développement de diverses infrastructures électriques, ferroviaires, aéroportuaires et routières. Cela incitera plus les investisseurs locaux, mais aussi étrangers à installer leurs entreprises dans le pays.

A côté de ces améliorations, la Thaïlande s’est attelée, en 2016 et 2017, à effectuer de nombreuses réformes sur la régulation des affaires. Les points positifs qui ont été produits par ces réformes sont nombreux.

Créer facilement une entreprise en Thaïlande? Le nombre de jour a été réduit à moins d’une semaine (à un mois en moyenne auparavant).

 

Le système d’administration des biens fonciers a aussi été renforcé, il en est de même pour les droits des emprunteurs et des créanciers.

Ces changements opérés dans le pays ont été remarqués par la Banque Mondiale. Ainsi, dans son rapport Ease of Doing Business 2018, la Thaïlande se trouve actuellement au 26ème rang dans le climat des affaires, alors qu’auparavant, elle était à la 46ème place sur 190 pays.

Les efforts effectués ont attiré des investisseurs étrangers si bien que la Thaïlande constitue actuellement une des principales destinations d’IDE dans la région d’Asie du Sud-Est. Après avoir connu plusieurs baisses, le flux d’IDE dans le pays a atteint 7,6 milliards d’USD en 2017. Quant au stock d’IDE, il a été de 219 milliards de dollars en 2017, soit 50,7% du PIB, un chiffre qui présente une hausse de 15% par rapport à l’année 2016. L’augmentation des investissements venant des pays de l’Union Européenne a été une des raisons qui ont conduit à ces améliorations. Mais de leur côté, les pays de l’ASEAN ainsi que le Japon ont aussi contribué à la hausse des flux entrants d’IDE. Les flux d’IDE concernent le secteur manufacturier, l’assurance, la finance, l’information et communication, le commerce, mais aussi l’immobilier.

Le climat des affaires et investissements continuera de progresser pour cette année et les autres années à venir. Pour cause, il y a la loi qui promeut les investissements incitant les investisseurs, aussi bien locaux qu’étrangers, à investir dans les nouvelles technologies. En outre, les investisseurs de la zone où se trouve la Thaïlande bénéficient de plusieurs avantages comme le droit à la propriété foncière, les subventions fiscales et la délivrance de visas grâce à l’Eastern Economic Corridor Act. Mais il y a aussi un autre facteur qui pourra soutenir le progrès pour la bonne santé de l’économie du pays : les incitations en recherche et développement et aux activités innovantes.

La Thaïlande est donc un pays qui offre un environnement d’affaires idéal. Ci-après quelques-uns de ses points forts :

 

  • La Thaïlande est idéalement située au cœur de l’Asie
  • Le pays dispose de plusieurs secteurs productifs qui sont encore exploitables : agriculture (dont le riz, le caoutchouc, et les fruits), les services, le tourisme et l’industrie.
  • La main d’œuvre est abondante et bon marché, mais surtout elle est diversifiée tout en étant qualifiée et rentable.
  • Le gouvernement encourage le libre-échange, la libéralisation et les investissements.
  • Il existe des agences gouvernementales qui accompagnent les investisseurs comme le Board of Investment et l’Industrial Estate Authority of Thaïland.
  • Les investisseurs bénéficient de nombreuses incitations non-fiscales et fiscales.
  • Il y a une loi qui a été spécialement instaurée pour la plupart des activités des investisseurs étrangers : le Foreign Business Act.
  • Les fondamentaux économiques sont solides dans le pays : croissance soutenue, taux d’intérêts stables, inflation raisonnable, chômage faible, niveau d’endettement faible aussi bien public qu’extérieur.
  • Une convention fiscale a été signée entre la France et la Thaïlande afin de protéger les investisseurs contre la double imposition.
  • Coût de la vie deux fois, voire trois fois inférieur à celui de la France.

A côté de ces points qui stimulent le climat des affaires en Thaïlande, il y a un autre facteur qui favorise le flux des investisseurs étrangers dans ce pays.

Pour le marché de l’immobilier de luxe, il est proposé aux étrangers des « packs avantages » qui facilitent leur implantation sur le sol thaïlandais.

 

Grâce à ces packs, l’investisseur bénéficie d’un droit de résidence plus ou moins long selon le pack choisi et l’argent investi, un service de conciergerie, un bilan complet de santé chaque année, des offres dans des SPA, la possibilité de jouer gratuitement dans le golf, un transfert gratuit entre l’aéroport et le logement de l’investisseur et une aide pour les échanges administratifs. 

Les packs les plus populaires chez les demandeurs de résidence fiscale sont :

  • Le pack Elite Easy Access, à 14.000 € pour un droit de résidence de 5 ans, sans taxe
  • Le pack Elite Ultimate Privilege accessible à 55.000 € pour une taxe annuelle de 560 € et un droit de résidence de 20 ans (les prix peuvent évoluer à la hausse au fil des années).

Les opportunités ne manquent pas dans ce pays de l’Asie du sud-est. Pour inciter les étrangers et les locaux à utiliser leur argent dans le pays, le gouvernement a mis en place divers dispositifs, une aubaine pour les français qui veulent investir en Thaïlande.


investissement locatif en thailande

 

2. Investissement locatif en Thaïlande

35,4 millions, c’est le nombre de touristes qui ont visité la Thaïlande en 2017, un nombre qui a connu une hausse de 9% par rapport en 2016.

Le pays a donc accueilli 100 fois plus de touristes que dans les années 70.

Plages tropicales, vestiges et ruines anciennes, temples et palais royaux, stations balnéaires, cadre de vie exceptionnel, paysages variés, ce sont autant de charmes qui ont attiré les touristes à visiter la Thaïlande. Ajouté à cela, il y a la population souriante et cosmopolite et qui cultive les sens du respect et des valeurs, la cuisine savoureuse et variée et la météo qui permet de visiter le pays toute l’année.

Si pour la plupart des autres pays à travers le monde, le tourisme représente tout au plus 9% de leur PIB, ce pourcentage est de 18% du PIB pour la Thaïlande.

En 2017, le nombre de visiteurs qui ont choisi ce pays a atteint la moitié de sa population totale, soit 35,4 millions de touristes. Et ce chiffre va encore progresser grâce aux efforts fournis par le gouvernement pour développer le secteur du tourisme. Les Chinois figurent à la tête de liste des nationalités qui visitent ce pays. Quant aux français, ils ont été près de 667.500 touristes pour 2017.

Les infrastructures de la Thaïlande qui se sont modernisées ces dernières années, permettent d’accueillir les touristes, les expatriés et les investisseurs. Ainsi, les principales villes, endroits touristiques et stations balnéaires disposent d’un aéroport, d’écoles, de centres commerciaux, de réseaux de transport et de centres de soins de qualité.

D’ailleurs, la qualité des prestations offerte dans les hôpitaux a permis au pays de devenir une des meilleures destinations pour le tourisme médical. Mais la Thaïlande a aussi développé un marché touristique de niche comme le golf et les séjours gastronomiques.

Le développement du secteur du tourisme a permis de booster le secteur immobilier. Grâce à l’affluence des étrangers de toutes les nationalités qui visitent ce pays de l’Asie du Sud-Est, la demande d’achat de propriétés et de location est élevée et toujours croissante. C’est donc une opportunité pour les investisseurs qui choisissent la Thaïlande pour investir dans la pierre.

  • Pourquoi choisir l’investissement immobilier à Thaïlande ?

Toujours plus de français considèrent ce pays comme l’Eldorado pour l’investissement immobilier. Les raisons qui ont conduit à cet engouement sont nombreuses.

Ce pays offre tous les ingrédients nécessaires pour la réussite de l’investissement, à savoir :

  • Une économie saine
  • Des infrastructures de qualité
  • Une demande de location croissante grâce aux touristes et la classe moyenne en développement
  • Des biens qui s’apprécient en moyenne de 5% par an.
  • Une loi qui encadre la propriété immobilière pour les investisseurs et expatriés étrangers
  • Un marché immobilier structuré
  • Des immobiliers qui offrent un excellent rapport qualité/prix
  • Une fiscalité avantageuse et moins contraignante qu’en France
  • Un rendement locatif qui peut atteindre 10% par an
  • Une convention fiscale signée avec la France
  • Une possibilité de faire appel à un emprunt pour financer son investissement
  • Un coût de la vie 40% moins cher qu’en France

En métropole, les français n’ont presque pas de choix pour du rendement élevé immobilier et peu fiscalisé en ce qui concerne les investissements. En effet, les placements boursiers sont plus risqués que jamais à cause du marché devenu incertain et complexe. Par ailleurs, les placements bancaires traditionnels ne rapportent quasiment rien. Il faut savoir que le taux du livret A est de 0,75%, soit un taux inférieur à l’inflation. Le livret bancaire rémunéré fiscalisé est encore pire avec un taux avant impôt de 0,3% (hors offre promotionnelle à court terme).

En outre, si la pierre doit être une valeur refuge, investir en France n’apporte presque plus aucun avantage réel pour de beaux rendements faibles fiscalisés.

Et pour cause le prix de l’immobilier est élevé que ce soit pour l’achat d’une maison ou d’un appartement, il en est de même pour les charges tout comme le locataire qui est surprotégé.

A côté de cela, la fiscalité est contraignante et pénalisante pour les propriétaires, et les locataires mauvais payeurs sont protégés par la loi.

Vous comprenez donc pourquoi la Thaïlande est une destination privilégiée pour un investissement immobilier, que ce soit pour la location annuelle ou celle saisonnière. Toutefois, comme les locations courtes, par exemple du type Airbn’b peuvent concurrencer le secteur hôtelier, il est désormais interdit de louer un bien pour une durée de moins d’un mois.

  • Où investir à Thaïlande ?

Il y a plusieurs villes et îles à Thaïlande qui offrent une bonne rentabilité en investissement locatif. Mais pour mettre toutes les chances de vos côtés, il faut choisir d’investir dans les meilleurs endroits où le rendement est excellent.

Comme dans tous les pays, c’est dans le cœur économique du pays, c’est-à-dire à Bangkok, que les prix sont les plus élevés.

 

Dans les stations balnéaires, par contre, les tarifs sont plus bas et la rentabilité mieux assurée. Vous pouvez donc choisir les opportunités d’investissement en fonction de vos attentes en termes de rentabilité et suivant votre budget.

Sachez aussi que les biens sont attractifs du fait du bon rapport qualité/prix qu’ils affichent, mais les prix peuvent considérablement varier selon son type et son emplacement.

Quant au rendement moyen en Thaïlande, il affiche un pourcentage de 5%, mais cela peut atteindre 10% selon la saison et la localisation de l’immobilier, pour un taux moyen d’occupation de 70%.

 

En moyenne, le prix des biens immobiliers sont 3 à 4 fois moins chers qu’en France.

  • Investir à Bangkok

La capitale attire des touristes qui viennent du monde entier. Les offres de garantie de revente et de location y sont élevées. Privilégiez les quartiers touristiques ou ceux qui se trouvent à proximité des marchés ou des infrastructures importantes. Les immobiliers qui se situent dans les quartiers desservis par le sky-train sont également très demandés. Dans cette ville, le m² d’un appartement coûte en moyenne à l’achat plus de 3600€.

Mais ce prix peut diminuer jusqu’à 2600€ et monter jusqu’à plus 5000 € selon le quartier. A partir de 220.000 €, vous avez plus de confort dans un bon quartier. Pour comparaison, le m² d’un appartement coûte en moyenne 9.300 € à Paris.

Dans le centre-ville, il est encore possible de trouver des appartements de type F3 confortables de plus de 60 m² pour 150.000 €. Pour ce même prix, vous n’aurez qu’un studio d’une dizaine de mètre carré à Paris.

  • Investir à Pattaya

C’est une des stations balnéaires les plus prisées avec des rendements locatifs annuels qui peuvent atteindre 10%. Même s’il s’agit de la station balnéaire la plus dynamique du pays, le prix au m² reste en-dessous du marché, ce qui vous permettra de réaliser une belle plus-value en cas de revente. Dans cet endroit, les biens offrent souvent des prestations haut de gamme avec tout le confort nécessaire pour plaire aux touristes. A Pattaya, le prix moyen du m², tout bien confondu, est supérieur à 2000€.

  • Investir à Chiang Mai

Cette ville qui fait partie des plus touristiques en Thaïlande est actuellement en plein développement économique. C’est là que se trouvent les zones industrielles de la région. Le rendement locatif y est d’environ 5% à 7% par an pour des locations longues durée. Les clients sont dans cette ville constitués par des touristes et des expatriés. Le mètre carré vous coûtera autour de 1500€ si vous investissez dans l’immobilier dans cette ville.

  • Investir à Phuket

C’est la plus grande île de Thaïlande, connue pour ses paysages magnifiques. Les appartements haut de gamme qui accueillent les touristes y sont encore vendus à des prix intéressants. Pour assurer la rentabilité de la location, surtout à cause de la saison de pluie qui est plus longue dans cette île, le mieux est de souscrire à un contrat d’investissement, assorti d’une garantie locative. Il faut savoir que le mètre carré à Phuket, appartement et maison confondus, s’acquiert à environ 2600 €.

Les biens immobiliers en Thaïlande coûtent 3 à 4 fois moins chères qu’en France. La rentabilité est plus élevée, les avantages de l’investisseur sont nombreux et les endroits où investir ne manquent pas.


fiscalité thailande

 

3. Fiscalité en Thaïlande

Vivre en Thaïlande ou y investir c’est bénéficier d’une fiscalité particulièrement intéressante. Si vous êtes non-résidents, vous ne serez assujetti à l’impôt sur le revenu que vous percevrez dans le pays. Mais si vous êtes résident, vous bénéficierez des mêmes conditions que les locaux et vous serez imposé sur les revenus que vous percevrez dans le pays, et sur une partie sur vos revenus à l’étranger. Il faut noter que vous devez habiter dans ce pays au moins 180 jours par an pour obtenir le statut de résident.

L’année fiscale coïncide avec l’année calendaire en Thaïlande. La déclaration de revenus se fait annuellement et le paiement des impôts s’effectue chaque année avant le 31 mars.

Voici les principaux impôts et taxes à payer en Thaïlande :

  • TVA : 10%
  • Impôt sur les sociétés : 20%
  • Impôt sur les revenus :
  • 150 000 bahts par an : exonéré
  • 150 000 – 300 000 : 5 %
  • 300 000 – 500 000 : 10 %
  • 500 000 – 750 000 : 15 % (Taux moyen en général pour un bien locatif)
  • 750 000 – 1 000 000 : 20 %
  • 1 000 000 – 2 000 000 : 25 %
  • 2 000 000 – 4 000 000 : 30 %
  • 4 000 000 et au-delà : 35 %

Par ailleurs, les retenues à la source sont constituées d’un taux de 10% pour les dividendes, et de 10% à 15% pour les intérêts. Les royalties affichent un taux de 15%.

Investir en Thaïlande vous permettra de jouir d’une fiscalité avantageuse si vous choisissez le secteur de l’immobilier. En effet, l’achat et la location d’un bien sont faiblement imposés.

A l’achat, vous payerez la moitié des taxes dont le total se monte en moyenne à environ 7% à 8% du prix du bien, l’autre moitié est payée par le vendeur. Il n’y a pas de frais de notaire car le transfert de propriété se fait tout de suite auprès du cadastre.

Par ailleurs, il n’y a dans ce pays ni taxe d’habitation, ni taxe foncière. Quant à l’impôt sur vos revenus locatifs, il sera retenu à la source quand vous payez le gestionnaire de votre bien. Cette taxe est à hauteur de 3% à 15% selon les régions si vous êtes non-résident. Si vous êtes résident, la taxe correspond au barème d’imposition sur le revenu.

Il n’y a pas non plus de taxe sur la fortune. A la revente, l’impôt sur les plus-values est de 20% maximum en se basant sur la plus-value, avec abattements par année de détention. Par ailleurs, les droits de succession sont exonérés jusqu’à un plafond de 100 millions de THB, soit environ 2,6 millions d’euros. Au-delà de ce montant, vous payerez des frais de succession de 5% sur la tranche supérieure.

Par contre, si vous achetez un bien en vue d’un investissement locatif, vous devez vous acquitter d’une taxe qui correspond à 12,5% en prenant comme base l’estimation de la valeur locative annuelle.

La fiscalité douce de la Thaïlande constitue un des points qui attirent les investisseurs dans ce pays : en moyenne 15% sur les revenus fonciers pour un appartement de standing bien loué.

La taxe est particulièrement avantageuse pour ceux qui investissent dans l’immobilier. 

En effet, il n’y a ni taxe d’habitation, ni taxe foncière, ni taxe sur la fortune dans ce pays.


achat immobilier thailande

4. Processus d’achat immobilier à Thaïlande

Afin de trouver le bien immobilier qui répond à vos attentes, il est conseillé de s’entourer de professionnels. Ainsi, ne soyez pas tenté d’économiser des frais en vous passant de leur service pour éviter de faire des erreurs.

Engagez donc un avocat ou un assistant juridique francophone qui va vous accompagner et vous conseiller durant toutes les étapes de la transaction immobilière.

Pour faciliter les paiements, économiser en frais et pour produire les justificatifs officiels comme le Foreign Exchange Form qui sont utiles lors du transfert de propriété auprès du cadastre, il est plus judicieux d’ouvrir un compte bancaire en Thaïlande. Mais il est aussi possible de transférer les fonds sur le compte bancaire de votre agence immobilière.

 

Ci-après les étapes pour l’achat d’un bien immobilier à Thaïlande :

  • Rechercher le bien : le mieux est de faire appel aux services d’une agence immobilière qui connait très bien le marché local
  • Visiter le bien : ce n’est pas obligatoire mais vivement recommander pour vous assurer que le bien est conforme à vos critères de recherche
  • Négocier le prix : vous faites une offre et l’agence se charge de la négociation
  • Signer le compromis de vente : si vous êtes passé par une agence immobilière, c’est elle qui rédigera ce document. Si non, votre avocat s’en chargera. Pour réserver le bien, vous devez verser un acompte qui varie selon le montant de ce bien.
  • Transférer l’argent pour l’achat depuis l’étranger. Il est aussi possible d’obtenir un prêt dans le pays mais le taux sera plus élevé (5% à 7%). Attention au risque de change!
  • Préparation du dossier de vente qui sera préalablement validé par le cadastre.
  • Signature de l’acte de vente auprès du cadastre.

Les étapes pour acheter un appartement ou une maison en Thaïlande ne ressemblent pas forcément à celles pour l’achat d’un bien en France.

Un avocat sera indispensable!

Il est essentiel de faire appel à des professionnels pour vous accompagner dans votre projet d’acquisition d’un bien immobilier.

 


immobilier thailande

 

5. Spécificités de l’immobilier en Thaïlande

Il faut d’abord savoir que vous pouvez devenir propriétaire à vie et en nom propre d’un appartement ou d’un condominium à Thaïlande.

Il faut pour cela respecter 3 conditions :

  • Le condominium doit se trouver dans une résidence de copropriété
  • Vérifier que d’autres étrangers n’ont pas acheté les 49% de la surface habitable de la résidence
  • Transférer la totalité des fonds pour l’opération d’achat en devises étrangères et depuis l’étranger.

De même, vous avez le droit de revendre votre maison ou appartement et de rapatrier les fonds en France.

Si vous voulez acquérir une maison ou une villa, sachez que la loi ne vous autorise pas à être propriétaire d’un terrain en votre nom propre. Toutefois, vous avez la possibilité de louer le terrain jusqu’à une durée maximum de 30 ans. Par ailleurs, vous pouvez devenir propriétaire du bien construit sur un terrain.

Les biens immobiliers dans le pays comportent quelques spécificités.

  • Le pays offre un large choix de biens. Vous pouvez donc choisir le logement en fonction de l’utilisation que vous souhaitez en faire, du type du bien, de son prix et de sa localisation.
  • Les biens affichent des prix abordables, même dans les villes et quartiers touristiques.
  • La fiscalité pour l’investissement locatif est attractive.
  • Faites-vous accompagner par un avocat francophone pour toutes les démarches.
  • Le transfert de propriété ne se fait pas devant le notaire mais auprès du cadastre.

Investir à Thaïlande offre la possibilité de devenir propriétaire sous certaines conditions. Ce pays vous permettra de choisir un bien qui correspond à vos critères. Mais n’oubliez pas de faire appel à des experts pour vous accompagner durant votre projet.


pièges à éviter thailande

 

6. Pièges à éviter avant d’acheter

Avant de signer le contrat de vente, il est essentiel que vous preniez en compte certains points.

  • Thaïlande n’est pas seulement Bangkok. Il y a dans le pays plusieurs autres villes et endroits où vous pouvez investir et bénéficier d’une excellente rentabilité.
  • Ne vous passez pas des services des professionnels, avocat et agence immobilière, si vous ne voulez pas rencontrer des mauvaises surprises.
  • Choisissez le bien en fonction de sa destination. Par exemple, un bien qui sera loué doit afficher une excellente situation géographique.
  • Maison, villa ou condominium, la loi change en fonction du type de propriété.
  • Même si les biens sont généralement de très bonne qualité, il est toujours utile de les visiter avant de les acheter.

Pour investir en Thaïlande, vous devez vous entourer d’experts. Choisissez le bien parmi le large choix qui se présente devant vous et n’oubliez pas de le visiter avant de l’acheter.


immobilier bangkok thailande

7. Exemples de prix de l’immobilier à Phuket et Bangkok

Phuket et Bangkok constituent d’excellentes destinations pour votre investissement en Thaïlande. Voici des exemples de prix pour un appartement de deux pièces dans ces deux endroits.

  • Bangkok

Dans cette ville, vous pouvez trouver un appartement deux pièces de 30m², confortable avec wifi, voire piscine, pour environ 90.000 € (A avril 2019, les prix montent vites!) . Pour une location saisonnière, il est à rappeler qu’il faut louer le bien au moins un mois. Le loyer mensuel pour ce type d’appartement dans un excellent quartier est d’environ 600 €.

Pour un taux d’occupation de 30%, la rentabilité sera de 2,4% par an (600 x 3,6 / 90.000).

Pour un taux d’occupation de 50%, la rentabilité annuelle sera de 4% annuel.

Pour un taux d’occupation de 70%, la rentabilité annuelle sera de 5,6% annuel.

Si le bien est loué toute l’année, la rentabilité sera de plus de 8%.

  • Phuket : le plus attractif à ce jour sur la rentabilité

A Phuket, pour les mêmes critères, vous pouvez trouver un bien à 65.000 € que vous louerez à 500 €.

Pour un taux d’occupation de 30%, la rentabilité sera de 2,76% par an.

Pour un taux d’occupation de 50%, la rentabilité annuelle sera de 4,61% annuel.

Pour un taux d’occupation de 70%, la rentabilité annuelle sera de 6,46% annuel.

Si le bien est loué toute l’année, la rentabilité sera de 9,23%.

Bien sûr, ces rentabilités sont encore hors charge et les prix peuvent être moindres ou plus élevés selon la localisation du bien où vous investissez.

Plusieurs villes sont intéressantes pour l’investissement immobilier en Thaïlande. Bangkok et Phuket sont parmi les plus rentables.


 

8. Conclusion investir en Thaïlande

Investir à Thaïlande vous apportera plusieurs avantages.

Grâce à son cadre de vie exceptionnel, le sens de l’hospitalité de sa population, ses infrastructures de qualité, ses paysages de rêves, ce pays attire de plus en plus de touristes venant du monde entier.

Pour soutenir la bonne santé de son économie, son gouvernement met en place plusieurs dispositifs pour inciter les étrangers à y investir.

L’immobilier est un des secteurs florissants à Thaïlande à cause du et de la forte demande de la population de classe moyenne et pour le secteur touristique (18% du PIB).

Avec la fiscalité attractive que le pays affiche (+/- 15% en moyenne), le très bon rapport qualité/prix de l’immobilier, la possibilité de devenir propriétaire et les rendements locatifs élevés, plusieurs étrangers sont aujourd’hui en train d’investir en Thaïlande dans le secteur immobilier.

Le rendement locatif qui peut dépasser les 8% notamment sur Phuket.

Mais sachez qu’il y a aussi en Asie d’autres pays intéressants pour investir dans la pierre. Il y a par exemple Bali où le coût de la vie est 50% moins cher qu’en France.

Pour trouver les meilleures opportunités pour l’investissement immobilier à l’étranger, vous pouvez utiliser l’outil de simulation immobilière.

Et pour vous conseiller sur la gestion de votre patrimoine, faites appel à un expert dans ce domaine en nous contactant sur le formulaire en bas de page.

Je vous propose maintenant un diagnostic patrimonial gratuit avec mon outil patrimoine sur mesure (voir ci-dessous).

Disclaimer : Nous vous recommandons fortement de consulter nos mentions légales en cliquant ici

Souhaitez-vous échanger avec notre expert en gestion de patrimoine?

Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données (General Data Protection Régulation) adopté par le Parlement européen le 14 avril 2016, et à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous diposez d'un droit d'accès et de rectification des données vous concernant. Ce droit peut être exercé en nous contactant à l'adresse email suivante : contact@cyriljarnias.fr

Avatar
A Propos De Cyril Jarnias

Cyril Jarnias est expert en gestion de patrimoine. Son objectif est de vous aider à mieux comprendre et gérer votre patrimoine. Gestion de patrimoine . (Placement, Assurance-vie, immobilier...). Vous pouvez reprendre ses articles pour vos sites : pour cela,vous devez juste reprendre ces quelques lignes en insérant le lien vers mon site : https://www.cyriljarnias.fr

Vous voulez me contacter ?
Réagir à cet article ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Vous voulez des conseils personnalisés GRATUITS ? Testez notre outil de pré-bilan !
Vous voulez des conseils GRATUITS ?
Conseils GRATUITS ?
Cyril Jarnias: votre spécialiste en gestion de patrimoine

Vous voulez bénéficier de mon expertise? Je vous propose « Mon service Gratuit et Sur Mesure ». Cet outil de pré-bilan vous offre des solutions personnalisées en fonction de votre situation.

Pour découvrir cet outil, c'est par ici:

C'est gratuit et sans engagement !
Cyril Jarnias