Cyril Jarnias : on ne vends pas de produits ici !
gestion de patrimoine
0

Meilleur placement : comment le trouver avec la liquidité

Meilleur placement : comment le trouver avec la liquidité
par cyril jarnias - le 02 mars 2016

Meilleur placement ou rêve du beau rendement sans risque.


Sommaire :

  1. La réalité des placements
  2. Les réflexes à bannir pour trouver ce meilleur placement
  3. Meilleur placement : entre risque et opportunités
  4. La solution pour un meilleur placement est?


Tous les ans, la presse financière écrite parle de votre argent.

Quand ce n’est pas le livret A qui baisse, le plan d’épargne ou PEL va baisser.

Vous cherchez alors autre chose pour gagner un peu ou beaucoup d’argent.

Alors, comment le trouver ce meilleur placement ou en tout cas faire mieux que vos placements baissiers?

J’ai l’impression que c’est toujours la même chanson : vous vendre le produit miracle, celui qui fera des merveilles cette année.

Meilleur placement : beaucoup de questions sans réponse, l’envie de gagner plus et pourtant

Pourtant, vos économies, elles, vous n’allez sans doute pas les placer en les donnant au dernier vendeur de rêve et de rendement.

Quelles sont vos questions avant d’investir?

En fonction de quoi va-t-on sélectionner son placement?

Du risque?

Un espoir de beau rendement?

Une fiscalité attrayante si on fait des bénéfices avec?

Est ce que je comprends où je mets mon argent?

Qu’est ce qui vous prouve au final que ce sera le meilleur placement : celui qui correspond à vos objectifs?

Je suis certain amis lecteur du blog gestion de patrimoine que vous n’avez pas toutes les réponses.

 Procédons par étapes en restant sur cette idée : être certain de récupérer votre argent donc avoir de la liquidité.

Nous allons ensemble faire marcher notre cerveau si vous le voulez bien.

 Meilleur placement

1. La réalité des placements :

Commençons par le début sur les placements.

Vous avez un catalogue très large de solutions.

C’est certes moins étoffé que le catalogue de la Redoute. Mais, une chose est certaine : on arrive facilement aux limites de sa compréhension.

Je vais essayer de faire simple : placement sans risque, placements prudent puis tout le reste.

Placement sans risque mais sans rendement :

Le prix de la sécurité?

Aujourd’hui, c’est pratiquement pas de rendement. Vous le savez, je pense, sinon vous ne seriez pas entrain de me lire en quête du meilleur placement.

La raison est assez simple : les taux sont bas et la dette d’Etat qui constitue le gros de ces placements ne rapporte bientôt plus rien.

Taux de la dette de quelques pays en Europe

Sur ce graphique des taux des dettes d’états européens (source : bloomberg), nous voyons que les taux sont très bas en Europe.

Pire, vous voyez que pour détenir de la dette de l’Etat suisse par exemple jusqu’à de la dette 9 ans, les taux sont négatifs. Vous allez donc devoir payer l’Etat pour avoir cette soi-disante  dette sécurisante!

BON A SAVOIR : les placements sans risque dépendent des taux de la dette des Etats européens. Malheureusement, les taux baissent et passent en territoire négatifs. Vous allez devoir payer pour avoir la sécurité de ces Etats!

Historiquement, d’ailleurs, la sécurité n’a jamais rapporté beaucoup. Ce qui, en soi, est parfaitement logique.

 

En France, vous avez les plus placements les plus connus pour avoir de la sécurité et de la liquidité :

Le livret A : 0,75% à ce jour, probablement bientôt plus rien prochainement. Son avantage : c’est très liquide en matière de placement, vous pouvez vite retirer votre argent. Fiscalité : 0

Le LDD ou livret de développement durable même liquidité même rendement, vous pouvez mettre moins d’argent dessus mais vous pouvez normalement partir aussi vite avec votre argent. Fiscalité : 0

Le PEL : là, cela se complique car ce placement vous obligera à verse de l’argent durant l’année et il sera fiscalité sur les plus-values sur votre impôt sur le revenu sans compter les prélèvements sociaux. En soi, j’aime bien ce placement.

Sa logique patrimoniale avait du sens, vous donner un crédit à taux avantageux immobilier et vous pousser à constituer des apports. Au moment où je fais cet article, nous sommes sous les 1,3% net de rendement après fiscalité. C’est mieux que le livret A et le LDD.

Manque de chance, il se pose la liquidité de votre placement. Si vous retirez votre argent, vous cassez votre plan et vous perdez vos avantages de crédit. Et, c’est là le principal soucis de ce placement car les taux de crédit proposés sont plus élevés (supérieur à 3% sur 20 ans) à un crédit immobilier classique à 20 ans plus proche des 2%. L’écart devient trop important sur les taux pour prendre un PEL pour un crédit avantageux. Pour ceux qui souhaitent savoir plus sur le PEL : je vous invite à lire cet article.

Enfin, le fonds euros de l’assurance vie :

Si on en croit les chiffres sortis par la FFSA ou l’AFA (des associations et fédérations sur l’assurance en France), nous sommes autour d’un rendement moyen de 2,25% en 2015. Maintenant, historiquement, le fonds euros, un placement sécurisé, pouvait verser plus de 4% net.

BON A SAVOIR : peu de risque et peu de rendement. En période de crise, tout le monde va vers la sécurité donc mécaniquement les taux sont encore plus bas.

Bon, résumons les placements sans risque :

Avec 0,75% à pratiquement 1,3% net, on n’a plus que les yeux pour pleurer. C’est le prix de la sécurité et de la liquidité. Ensuite, si vous allez sur l’assurance vie, vous pouvez espérer un peu mieux mais avec un peu moins de liquidité et un peu plus de fiscalité sur vos plus-values si vous ne gardez pas un plus longtemps votre argent dans cette enveloppe fiscale avantageuse (généralement au moins 8 ans).

N’oublions que comme le livret A, le PEL ou encore le LDD, le fonds en euros voit historiquement son rendement baissé car même si l’inflation est plus faible, nous sommes loin des 4% servis par le passé!

J’ai envie de vous poser cette question : vous avez besoin de toute la somme d’argent disponible sur votre LDD, livret A ou encore vous ne croyez qu’au fonds euros dans votre assurance vie?

Je vous propose de raisonner autrement pour trouver ce meilleur placement.


2. Les réflexes à bannir pour trouver ce meilleur placement

Je pense qu’entre le 0 risque et le risque à outrance, vous avez de la marge de manoeuvre.

Le fil conducteur de cet article est la liquidité dans un placement. Encore plus en période de crise, on veut savoir où va aller son argent.

Maintenant, comment éviter de se faire berner par les sirènes du beau rendement?

Je ne pense pas que vous soyez cupide. Vous voulez juste y croire quand on vous propose un placement avec un joli rendement et de la sécurité.

Je vais vous donner deux exemples avec les fonds euros dynamiques et les produits dits structurés ou fonds à formule FAF ou encore fonds à capital garanti.

Les fonds euros dynamiques :

Je vais éviter faire de la publicité pour un courtier ou un assureur mais je vais prendre l’exemple de l’offre de Fortuneo Vie avec le contrat assurance vie fortuneo vie.

On est tout de suite attiré par la performance du fonds euros Suravenir opportunité : 3,51% en 2015.

Top! On va pouvoir avoir de la sécurité avec plus de 4 fois la performance du livret A et les avantages de l’assurance vie. Certes, il faudra patienter mais on aura un peu de rendement.

« Sauf que… »

Si on regarde entre les lignes, ce fonds n’est plus vraiment de la sécurité à court terme : votre assureur va aller prendre du risque et notamment mettre plus d’actions pour sortir cette performance. Si les marchés tombent ou sont volatiles, vous aurez 0% à la fin de l’année.

Pire, si vous voulez sortir durant l’année et que les marchés baissent, rien ne vous assure que vous ne sortirez pas avec une valeur de votre capital en baisse.

Petite subtilité, la performance n’est pas « nette nette ». Il faut encore les prélèvements sociaux pour avoir une réelle performance.

Moralité dans le cas de l’assurance vie : le reflex est de lire entre les lignes et d’appréhender où est le risque et surtout la liquidité de votre placement!

Petite parenthèse : la dernière solution à la mode est la tentative du fonds eurocroissance ou comment vous servir jamais du rendement dans 10 ans avec un capital quelque peu bloqué ;-).

Les produits structurés : j’achète de la complexité!

Comment sortir de son fonds euros en assurance vie en espérant conserver son capital.

On vous propose un produit à capital garanti ou à capital protégé (vous ne perdez pas votre argent si un indice boursier ne baisse pas de x pourcent).

On a parlé de la baisse du fonds en euros. Donc, votre banquier, assureur ou peut être conseiller en gestion de patrimoine va vous proposé ce fameux produit structuré.

Sur le papier, le produit semble clairement annoncé une pseudo garanti du capital ou une belle promesse.

« Sauf que! »

Vous ignorez quel sera le montant total des frais de gestion pris sur le produit car souvent ces produits durent longtemps pour espérer faire du rendement. Cela coûtera vite cher.

Ensuite, si vous avez besoin tout de suite de votre argent : que se passera-t-il?

Là encore, il va falloir analyser les frais de sortie et surtout voir si le placement est vraiment liquide!

On revient toujours à la même question sur le choix du meilleur placement : comment s’assurer d’un rendement avec une bonne liquidité.

Si le placement est complexe : on peut supposer que les gérants mettent en oeuvre de nombreux instruments plus ou moins liquides. On est loin des actions : vous vendez du Total en une seconde sur les marchés financiers par exemple. Là, c’est de la liquidité immédiate.

Conclusion pour les produits structurés :

l’espoir de performance peut faire trop rêver,

cela peut parfois marcher mais,

c’est souvent coûteux, risqués et peu liquides.

Le meilleur placement n’est pas forcément celui dont la promesse est la plus belle. C’est une solution que l’on comprend où l’on voit les frais, les inconvénients et surtout le coût. Une fois que l’on a accepté toutes les variables, à ce moment là, on peut sans doute s’y intéresser.

En matière de placement, il n’y a pas de secret. C’est comme l’eau tiède. La sensation n’est pas fabuleuse surtout si vous avez un coût de chaud sur vos placements.

Alors, il ressemble à quoi ce meilleur placement?


3. Meilleur placement : entre risque et opportunités

Risque et rendement, le couple a regardé avant d’investir.

Si vous avez bien suivi mon article, vous commencez à avoir le bon comportement pour évaluer un placement.

Certes, nous avons la liquidité mais je veux savoir ce que je peux perdre pour espérer gagner plus.

Sortir des placements sans risque, pourquoi pas mais pas à n’importe quel prix.

Plus qu’un long débat, je vais vous présenter une liste de placements, avec la liquidité immédiate ou non et le niveau risque (sécurité, moyen et risqué) et le rendement théorique attendu.

Le tableau du risque et du rendement des placements :

Nature du placement Liquidité immédiate Niveau de risque Rendement théorique par an
Livret A, LDD et Fonds euros OUI Sécurité 0,75% à plus de 2% net
SCPI (tout savoir sur les SCPI ici) NON (ou OUI en assurance vie) Prudent 4% net en moyenne
Fonds OPCVM Prudent J+1 sur les marchés plus délais de l’assureur ou de la banque Prudent 4% net en moyenne sur 10 ans
Fonds OPCVM Patrimoniaux J+1 sur les marchés plus délais de l’assureur ou de la banque Moyen 6% net en moyenne sur 10 ans
Fonds dynamiques actions J+1 sur les marchés plus délais de l’assureur ou de la banque Risqué 8% net en moyenne sur 20 ans
Actions OUI Risqué 8% net en moyenne sur 20 ans sur les actions du CAC40
Dette d’état français à 10 ans OUI Risqué à court terme suivant les variations des taux 0,4% pour l’OAT 10 ans française

J’attire votre attention qu’il est toujours complexe d’annoncer un rendement. On ne peut donner que des rendements théoriques sur des durées longues. La liste aussi de ces placements ne se veut pas exhaustive mais vous avez ici une liste classique des placements disponibles notamment dans une assurance vie ou hors assurance. Vous pouvez par exemple voir les actions dans le cadre fiscal avantageux du PEA.

On voit en tout cas que le rendement se paye : la question est donc de raisonner avec un budget risque et en pensant diversification.

S’il est complexe d’annoncer pour une année donnée le rendement d’un placement : on doit avoir une vision claire sur le niveau de risque et penser à se diversifier.

Maintenant, une fois qu’on a les principes et une liste de placement. Par où commencer ou comment être épaulé pour faire ses choix en fonction de ses objectifs patrimoniaux.

Exemple : on peut se douter qu’un futur retraité n’aura pas les mêmes objectifs en matière de placements qu’un jeune cadre qui pourra sans doute prendre plus de risque.


4. La solution pour un meilleur placement est ? 

Liberté dans ses choix de placement, confiance, ne plus avoir peur de perdre, se former ou être guider et surtout avoir de la liquidité, je suis certain que ces mots vous parlent.

Si nous parlions déjà de vos objectifs patrimoniaux?

S’agit-il juste de gagner plus?

Mettre de l’argent de côté en vue d’un achat immobilier?

Constituer un « bas de laine » pour financer votre retraite?

Vous êtes juste mécontent d’un placement, vous cherchez une autre solution? Déjà, avez-vous bien analyser vos placements? N’allez-vous pas retomber dans les travers de vos anciens investissements?

Gagner plus? Avez-vous penser aussi au poids de la fiscalité?

Avez-vous besoin immédiatement de l’argent que vous comptez placer?

Avez-vous pensé à des investissements progressifs sur certains placements en faisant de la capitalisation? Les petits ruisseaux peuvent faire des grandes rivières.

D’ailleurs avez-vous une idée de votre capacité d’épargne bien utile pour construire au fil des années un patrimoine?

Vous voyez chers lecteurs, avant même de se préoccuper du meilleur placement, on doit peut-être préparer le terrain.

Au lieu de perdre du temps à chercher le placement miraculeux : pourquoi ne pas être épaulé par un conseiller en gestion de patrimoine orienté sur vos objectifs et non sur le produit?

Si vous repreniez chacune de ces questions, cela devrait vous permettre de savoir où vous voulez aller entre un placement sans risque avec 0 rendement et des actions risquées.

Tout est une question de proportion et de temps.

Un environnement économique et financier complexe = un besoin plus grand d’expertise

Quand les marchés actions baissent, vous voyez un repli vers des placements moins risqué à l’image du placement or. Pourtant, vous ignorez peut-être que l’or est un placement sans rendement. C’est une protection contre une crise durable. Si l’inflation revenait, l’or pourrait vous protéger de cette hausse des prix. Vous pourriez également facilement échanger vos pièces d’or contre des denrées alimentaires contrairement à votre monnaie, vos euros qui ne vaudraient plus rien.

Vous voyez suivant les période les placements ne sont pas les mêmes.

En période de crise, on cherchera l’or, des valeurs refuges sur les actions du secteur de la santé ou l’agro alimentaire. On évitera les pays émergents qui sont tributaires des pays développés pour vendre leurs produits. On cherchera des placements de diversifications « concrets » ou « solides » à l’image des groupements fonciers agricoles ou GFA pour se diversifier.

Alors que durant une phase de croissance, on ira plus sur des actions plus cycliques ou des valeurs technologiques. On délaissera les placements sans risque pour aller vers un peu plus de risque. Les petites sociétés (small cap) ou petites capitalisations connaîtront souvent une « boom » de performance.

Cela suffira-t-il pour avoir un bon placement?

Pas forcément car tout dépendre du montant que l’on peut investir, immobiliser en perdant cette fameuse liquidité et de ce que l’on pourrait perdre à l’image des actions quand le marché baisse fortement.

Il n’existe donc pas de placements miraculeux mais plus une combinaison de solutions en fonction de ses objectifs.

Connaissez-vous réellement vos objectifs patrimoniaux? Ne serait-il pas temps d’être aidé pour construire votre patrimoine surtout dans ce contexte de crise?

Votre peur en matière de placement : c’est de tomber surtout sur des professionnels qui vous vendront du rêve et le produit où ils gagnent mieux leurs vieux.

Nous pourrions voir les choses autrement : oublions un instant les produits et concentrons nous sur vos objectifs pour construire efficacement votre patrimoine.

De la confiance, de l’expertise avec un bon professionnel en gestion de patrimoine : je vous invite donc à me contacter ci-dessous pour vous proposer mon diagnostic patrimonial gratuit.

 

 

 

 

 

 

 

Je vous propose maintenant un diagnostic patrimonial gratuit avec mon outil patrimoine sur mesure (voir ci-dessous).

Disclaimer : Nous vous recommandons fortement de consulter nos mentions légales en cliquant ici

Souhaitez-vous échanger avec notre expert en gestion de patrimoine?

Avatar
A Propos De Cyril Jarnias

Cyril Jarnias est expert en gestion de patrimoine. Son objectif est de vous aider à mieux comprendre et gérer votre patrimoine. Gestion de patrimoine . (Placement, Assurance-vie, immobilier...). Vous pouvez reprendre ses articles pour vos sites : pour cela,vous devez juste reprendre ces quelques lignes en insérant le lien vers mon site : https://www.cyriljarnias.fr

Vous voulez me contacter ?
Réagir à cet article ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Vous voulez des conseils personnalisés GRATUITS ? Testez notre outil de pré-bilan !
Vous voulez des conseils GRATUITS ?
Conseils GRATUITS ?
Cyril Jarnias: votre spécialiste en gestion de patrimoine

Vous voulez bénéficier de mon expertise? Je vous propose « Mon service Gratuit et Sur Mesure ». Cet outil de pré-bilan vous offre des solutions personnalisées en fonction de votre situation.

Pour découvrir cet outil, c'est par ici:

C'est gratuit et sans engagement !
Cyril Jarnias