+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

SARL de famille : fiscalité, avantages et inconvénients

SARL de famille : fiscalite, avantages et inconvenients

Une SARL de famille est une société à responsabilité limitée constituée entre des membres d’une même famille (frères et sœurs, parents,…).

Ce que beaucoup d’entrepreneurs ignorent, c’est qu’une SARL de famille est simplement une SARL classique constituée entre les membres d’une même famille soumise (comme les autres SARL) à l’impôt sur les sociétés (IS) et qu’elle peut opter pour une imposition à l’impôt sur le revenu (IR). Il ne s’agit donc pas d’une nouvelle forme juridique au sens strict. 

La constitution d’une SARL familiale présente des avantages. Quelle est la fiscalité applicable d’une SARL de famille ? Quels sont les avantages et les inconvénients d’une SARL de famille ? Pourquoi créer une SARL de famille ? Comment créer une SARL de famille ?

Disclaimer : Tout investissement comporte un risque de perte de capital. J’attire également votre attention sur le fait que l’ensemble des informations présentes dans cette page ne constituent pas un conseil en investissement. N’oubliez que chaque situation fiscale est unique. Avant de constituer une SARL de famille, il est essentiel de consulter un conseiller en gestion de patrimoine. N’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus.

Qu’est ce qu’une SARL de famille ?

Qu’est ce qu’une SARL de famille ?

Une SARL de famille est une société à responsabilité limitée (SARL) dont tous les associés (les propriétaires de la société) sont issus de la même famille.

La SARL de famille doit être constituée avec des membres issus de la même famille : lien de parenté directe jusqu’au deuxième degré ou bien par mariage. Une SARL de famille peut donc ainsi être constituée entre frères et sœurs, avec des parents en ligne directe (enfants, parents, grand-parents,…) et entre conjoints (ou partenaires pacs).

Bon à savoir :

Une SARL de famille doit exercer une activité commerciale, industrielle, artisanale ou agricole afin d’exercer cette option auprès de l’administration fiscale. Les activités libérales ne peuvent donc pas bénéficier de cette option fiscale (cf ce document).

Comment opter pour l’IR avec une SARL de famille ?

Une SARL de famille (sous réserve que son activité soit compatible) peut demander à l’administration fiscale de bénéficier de l’imposition à l’IR. Elle doit alors notifier le centre des impôts avant la date d’ouverture du premier exercice sur lequel porte l’option à l’IR. La demande doit être faite auprès du centre des impôts dont la société dépend pour l’ensemble de ses déclarations fiscales (déclaration des résultats, TVA,…).

L’accord de l’ensemble des associés est nécessaire. La SARL de famille doit clairement indiquer dans sa notification l’accord de l’ensemble des associés (via par exemple le procès-verbal d’assemblée générale).

Pour une société déjà constituée qui souhaite être imposée au titre de l’IR, l’administration fiscale exige une déclaration des revenus imposables pour les bénéfices réalisés par la société avant la date de mise en œuvre de l’option fiscale.

L’option à l’IR est sans limite de durée, sauf si la société ne satisfait plus les conditions requises (activité incompatible ou ouverture du capital à des associés extérieurs au cercle familial). Mais il faut savoir qu’un retour à l’imposition à l’IS reste envisageable, mais dans ce cas le retour à l’IS devient définitif.

A noter également qu’une SARL de famille en cours de constitution peut demander lors de la création à bénéficier de cette option fiscale. Elle pourra alors, si elle remplit les conditions requises, bénéficier immédiatement de cette option fiscale.

Avantages et inconvénients d’une SARL de famille

Avantages et inconvénients d’une SARL de famille

Les avantages de créer une SARL de famille soumise à l’IR

Pas de double imposition des bénéfices distribués de la société

Une SARL de famille est une SARL classique avec une option fiscale pour l’imposition des bénéfices de la société au titre de l’IR dans la catégorie BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) au nom de chaque associé. Les bénéfices de la société sont donc imposés dans les mains de chaque associé sur sa quote-part de bénéfice. La constitution d’une SARL de famille permet donc ainsi d’éviter une double-imposition des bénéfices distribués. Dans une SARL soumise à l’IS, les bénéfices distribués supportent une double imposition : une première imposition des bénéfices de la société avec l’impôt sur les sociétés, puis une seconde imposition lorsque les bénéfices sont distribués aux associés de la société.

Déficit de l’entreprise reportable sur sa feuille de déclaration d’impôt

Lorsque le résultat de la société soumise à l’IR est déficitaire, les associés peuvent reprendre une partie du déficit dans leurs déclarations de revenu.

Bon à savoir :

L’option fiscale pour l’IR d’une SARL de famille reste donc attractif pour les sociétés à fort taux de distribution de dividendes.

Les inconvénients de créer une SARL de famille soumise à l’IR

Imposition systématique des bénéfices

L’imposition systématique des bénéfices (même si ils ne sont pas distribués) rend l’option pour l’IR peu attractive pour les sociétés à faible taux de distribution des dividendes (comme les sociétés qui nécessitent des investissements importants : industrie,…). Ce sont des entreprises qui réinvestissent une large part des profits dans l’exploitation de l’entreprise. Une imposition systématique des bénéfices (même non distribués) risque de pousser l’entreprise à verser des dividendes réguliers à ses associés, au détriment du développement sur le long terme de l’entreprise. Ce n’est clairement pas une option à considérer pour des entreprises régulièrement excédentaire et réinvestissant une large part des profits.

Difficulté de lever des fonds en dehors du cercle familial

Il faut bien également comprendre que la constitution d’une SARL de famille avec option fiscale pour l’IR empêche toute ouverture du capital à des associés extérieurs au cercle familial. Une SARL de famille a beaucoup plus de difficultés à lever des fonds auprès d’investisseurs potentiels, dans la mesure où cette société ne peut pas accueillir d’investisseurs en dehors du cadre familial (à moins de perdre le statut de SARL de famille et ses avantages fiscaux associés).

La fiscalité d’une SARL de famille

La fiscalité d’une SARL de famille

Une SARL de famille est normalement soumise à l’impôt sur les sociétés, sauf en cas d’option express pour l’impôt sur le revenu (si les conditions requises sont remplies).

La fiscalité d’une SARL de famille soumise à l’IS

Par défaut, une SARL de famille est soumise, comme toutes les autres sociétés à responsabilité limitée, à l’impôt sur les sociétés. Le résultat d’une SARL de famille est donc soumis à la méthode de calcul de l’IS.

L’imposition des bénéfices d’une SARL de famille soumise à l’IR 

Le résultat de l’entreprise doit être calculé au niveau de la SARL de famille en fonction de son régime fiscal applicable (le régime fiscal des BIC pour les entreprises exerçant une activité industrielle ou commerciale et le régime fiscal des BA pour les entreprises exerçant une activité agricole). Le résultat est ensuite imposé dans les mains des associés en fonction de leur participation dans le capital de la société. 

Exemple : Une SARL de famille réalise une activité commerciale. Cette société a opté pour une imposition à l’IR. Elle a déclaré sur l’exercice en cours un bénéfice annuel imposable de 200 000 euros. L’associé qui détient 30% du capital social devra donc intégrer dans sa déclaration d’impôt sur le revenu sa quote-part des bénéfices imposables de la société, soit la somme totale de 60 000 euros.

Une SARL de famille en vue d’une transmission de patrimoine

Une SARL de famille est une structure idéale pour faciliter la transmission progressive d’un patrimoine familial à ses enfants.

La transmission s’effectue ainsi par l’intermédiaire d’une donation de la nue-propriété des parts sociales de la société à ses héritiers. 

Ce montage présente un gros avantage au niveau fiscal.

On peut bénéficier du pacte Dutreil pour la transmission des parts sociales à ses enfants. Le pacte Dutreil permet d’exonérer en partie les droits de mutation lors de la transmission. La donation des parts sociales peut se faire en pleine propriété ou bien en séparant la nue-propriété de l’usufruit. L’usufruitier peut continuer de percevoir des revenus, tandis que le nue-propriétaire devient le propriétaire des parts sociales.

N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez en savoir plus sur ce dispositif fiscal.

Conclusion : pourquoi créer une SARL de famille ?

Une SARL de famille soumise à l’IR offre des avantages fiscaux considérables. En cas d’option fiscale pour l’IR, les bénéfices de l’entreprise sont considérés comme fiscalement imposables dans les mains de chaque associé en fonction de leur quote-part de participation dans la société. Les associés d’une SARL de famille vont donc intégrer leur quote-part des résultats de l’entreprise sur leur déclaration de revenu.

Une SARL de famille n’est pas idéale pour une entreprise ayant de forts besoins d’investissement. Si cette société réalise des bénéfices réguliers à travers le temps, l’imposition systématique des bénéfices (même non distribués) peut inciter les associés et les gérants de la société à distribuer l’intégralité (ou une large partie) des bénéfices de la société.

La SARL de famille peut perdre son statut fiscal si elle accueille au sein de son capital des associés situés en dehors du cercle familial. Ce type de société peut rencontrer des difficultés de financement.

Il faut également penser à la transmission de l’entreprise. Une SARL de famille offre des avantages avec le pacte Dutreil.

Si vous avez des questions en rapport avec la SARL de famille, je vous invite à me contacter. Je suis expert en gestion de patrimoine avec plus de quinze ans d’expérience.

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

« * » indique les champs nécessaires

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This