Cyril Jarnias : on ne vends pas de produits ici !
gestion de patrimoine
0

Que mettre dans son placement assurance-vie

Que mettre dans son placement assurance-vie
par cyril jarnias - le 12 mai 2011

Vieille citroen

 

 

Que mettre dans un placement comme le placement assurance-vie?

Inflation, correction sur les marchés des pays émergents, dettes des Etats, flambée puis correction sur les matières premières en mai, volatilité sur les changes, fonds internationaux en retard, retour en fanfare en début d’année des valeurs financières et de l’Europe : petites ou encore moyennes capitalisations et la suite ?

J’arrive donc en Mai 2011 sur le blog gestion de patrimoine avec des Indices européens qui ont dépassés les 6% depuis le début de l’année (bien plus sur l’Italie ou la Grèce mais qui avait le courage d’y aller en début 2011 ?).

Je voudrais bien investir sur les USA, c’est une idée comme une autre pour faire de la gestion de patrimoine, mais si je ne suis pas couvert sur la devise américaine en perte de vitesse par rapport au $ depuis le début de l’année, je perds de l’argent.

J’ai bien envie d’aller sur les émergents sur un point de correction mais -10% sur les fonds émergents : est ce bien le bon moment pour rentrer ?

On ne peut pas dire qu’être dans la peau d’un gérant est simple en 2011.

Je vais tenter de donner quelques pistes qui me paraissent avoir du sens pour celui qui va souscrire un contrat d’assurance-vie ou qui cherche à diversifier sa poche «fonds euros ».

Je vais vous parler de plusieurs classes d’actifs (vous allez voir, ca ressemble par moment curieusement à ce que je mets en avant depuis 2 ans).

Pour la partie composition et performance du fonds euros :

Vous allez trouver des offres garanties à 3,75% en 2011 et 2012, le plus souvent pour bénéficier de ces avantages, vous devrez mettre au moins 20% de fonds de placement (une petite recherche sur google, vous devrez trouver votre bonheur sur les offres)

J’attire juste votre attention que les fonds en euros des grandes compagnies n’ont pas la marge de manoeuvre de fonds en euros plus petits : ceux-ci pourront plus bénéficier de la hausse des taux à ce jour sur les dettes 10 ans (penchez vous sur la jeunesse du fonds en euros et surtout de la solidité financière de la compagnie).

Pour la gestion prudente :

Là, j’avoue que pour trouver du rendement, vous devrez sortir des sentiers battus (ce n’est pas sans risque).

Malheureusement, quand il s’agit de sortir des sentiers battus, suivant les contrats, l’exotisme des fonds peut être limité dans le choix des supports (c’est d’ailleurs une des problématiques actuelles, si on doit raisonner « opportunités », il faudrait presque raisonner à court terme sur les supports)

Il va falloir trouver du rendement avec deux sous jacents principaux : les actions et les obligations.

Avec l’environnement de taux actuelle, je ne vais pas vous cacher que je suis plus à l’aise sur des sous jacents « actions ».

Là, nous rentrons dans une gestion long/ short market neutral, au-delà du nom barbare (parfois les fonds sont classés en fonds diversifiés), il s’agit de vous exposer sur les marchés actions mais faiblement (par exemple maximum 20%).

Ensuite, je vous invite à regarder les fonds sur l’inflation : généralement on retrouve des fonds avec une volatilité légèrement supérieure à 4 et ils n’ont pas eu trop de mal à faire mieux que le monétaire depuis 2 ans.

Enfin, vous avez les fonds prudents. Là, j’avoue que je suis « prudent » sur ces fonds. Là raison est simple, l’environnement de taux n’étant pas favorable (je ne sais pas si vous vous en êtes rendus comptes mais les taux montent un peu partout dans le monde, ils étaient si bas… en 2010, ces fonds ont bien marché jusqu’à l’été 2010 dans un environnement de taux « bas »). Maintenant, il va falloir faire de la performance avec les actions.

Avec 30%, j’avoue qu’il faudra prendre des risques mais vraiment beaucoup de risque : ce qui n’est pas dans leurs cahiers des charges.

J’ai délibérément exclu les fonds sur la dette des entreprises car si certains fonds arrivent à faire du levier par exemple sur la dette bancaire, je considère que face au fonds en euros avec ces 3,75%, il sera compliqué de faire mieux (n’oubliez pas qu’on parle de performance nette  de frais de gestion, en moyenne 1% sur les contrats d’assurance-vie, il faut du levier pour lutter…)

Et si on sort du prudent ?

Vous avez à disposions 2 types de fonds qui me semblent avoir encore du sens :

les obligations convertibles (je privilégie les fonds qui ont un delta « actions » défensif pas les fonds convertibles agressifs, vous trouverez ces informations dans la fiche de ces fonds, c’est indiqué)

les fonds High yield :

si cette classe d’actifs a très bien marché en 2010, il y a encore un peu de performance à prendre. Le point central est qu’il n’y a pas encore de forte dégradation sur les défauts des entreprises.

Une petite parenthèse : « connaissez vous les fonds sur la volatilité ? »

Depuis le début de l’année, c’est mon petit pari à la marge, je ne vois pas les marchés monter jusqu’au ciel et garder un niveau de risque inférieur à la moyenne historique (VIX sous les 20 en Europe contre au delà des 25 en moyenne). Ne peut on pas imaginer qu’entre la sur réaction à l’information sur le problème des dettes en Europe, la fin du quantitative easing 2 aux US (une solution pour avoir beaucoup de liquidité sur les marchés et favoriser les marchés actions) ou des phases de consolidations : on ne puisse pas retrouver un peu de volatilité sur les marchés.

Ces fonds pourraient ainsi faire de la performance et être pratiques pour se couvrir contre la baisse des marchés. Une petit idée, comme ca…

Je vais directement passer sur la gestion dynamique : je traiterais la gestion flexible sur un prochain article.

Sur la gestion dynamique :

Fonds émergents ?

Il faut probablement encore attendre un peu, à -20% sur les fonds, on aura sans doute un bon point d’entrée et si la devise US se reprend, on pourrait bénéficier d’un double effet de levier

Fonds matières premières et énergie ?

Allez vous balader sur boursorama, vous regardez les fonds qui ont le plus baissés depuis de l’année 2011 (à début mai) : vous allez voir apparaître avec le Japon ou encore l’Inde, certains fonds notamment ceux sur les mines d’or.

A mon sens, c’est la même problématique que les émergents, chercher un point d’entrée favorable pour entrer sur cette classe d’actifs.

C’est probablement encore trop tôt…

Fonds japonais ?

Avant  le séisme, le Japon avait déjà des niveaux de valorisation très attractifs. J’ai eu la chance d’interroger une gérante sur « fonds monde » : elle fait le pari sur ce pays, 25% de ses positions. C’est du courage, mais c’est tout ce que j’aime.

Quand je mets en avant un fonds, je le fais avec de la conviction et nous achetons du talent.

Mais, là encore, à court terme, cela va être tendu avec les changes, le Yen se réapprécie.

Néanmoins, je vais me mouiller : si vous trouvez un « fonds monde » surexposé sur le Japon, à 1 an, ca pourrait être payant ! J’ai du mal avec les fonds japonais en direct (je me souviens d’un déjeuner avec le meilleur gérant français à mes yeux sur le Japon Jean-françois Canton, pour ne pas le citer, celui-ci m’expliquait que le Japon et un des marchés les plus complexes au monde). Vous allez en plus vous rendre compte qu’ils sont rares dans les contrats d’assurance-vie et non couverts contre le risque de change.

Fonds européens ?

J’ai des doutes sur la capacité des fonds petites et moyennes capitalisations qui ont fait une partie de leurs perfs en 4 mois (+8% en moyenne au delà des 10% pour les petites capitalisations, une performance qui s’explique par la contre performance des grandes capitalisations, un effet de rattrapage mais, est ce tenable ?)

J’ai plus envie de me concentrer sur des fonds « rendement » (aujourd’hui vous avez de grands fonds actions françaises avec plus de 4% de rendement juste sur la partie dividende). En les positionnant en fonds de cœur de portefeuille, ils ont leurs places et ils collectent depuis le début de l’année.

J’ai également envie de continuer à m’intéresser sur les fonds sur les fusions et acquisitions (OPA).

Fonds US ?

J’interrogeais un gérant d’une grande maison française, il faisait le pari des US et de l’Europe (pas d’émergents et de Japon).

Le seul bémol : les changes ? On se rapprochait des 1,50 en Avril, en mai, on revient vers 1,40. Si le $ se reprend, on pourrait bénéficier d’un double effet « marché puis change ».

Mais, va t on avoir un réappréciation du $ ? Je ne suis pas à l’aise sur les changes pour le moment. Donc, je préfère m’abstenir pour le moment. Je suis plus à l’aise sur des fonds internationaux mais là encore le change va être la variable de décision.

Fonds internationaux ?

Si je peux me permettre, les « fonds internationaux, c’est mon dada ».

Je m’explique. Vous devez voir votre contrat d’assurance-vie comme un instrument d’investissement long, pour vos vieux jours.

Donc, à la base, vous voyez le risque que vous pouvez prendre : en gros combien de fonds euros vers le % sur les fonds OPCVM.

Ensuite tous les ans, vous vous focalisez sur quelques idées d’investissement couplées avec votre vision globale.

Les fonds internationaux sont pour la vision globale : comment ne pas imaginer que le gérant ne va pas faire son boulot entre l’Europe, les us ou encore les émergents… On sait tous que certaines années : ce sera plus l’Europe ou les us mais dans l’ensemble, on sera diversifié.

Pour cette année, vous allez vous concentrer sur les fonds dont le biais Europe est le plus fort. Ensuite, vous verrez en fonction des changements sur les émergents, les changes, s’il faut plus aller sur des fonds dont les émergents ou encore les matières premières sont valorisés.

Conclusion :

Une année 2011 complexe où vous devrez avoir quelques satellites dans votre contrat d’assurance vie comme les fonds obligations convertibles (défensifs à delta  actions raisonnable), les fonds sur l’inflation, le thème des OPA et garder des « valeurs sures » avec des fonds actions français de rendement ou encore des fonds plus internationaux avec un biais Europe.

Attention ! Rien n’est figé ! Je ne crois pas en la fin des émergents (2/3 de la croissance mondiale en 2011) : il va falloir surveiller les fonds sur cette zone avec de bons points d’entrée et un change favorable : avec les fonds sur les mines d’or, cela pourrait être l’effet de levier pour le dernier trimestre dans votre contrat d’assurance-vie.

Il faut bien le reconnaître à moins d’avoir joué 100% en l’Europe en 2011,  il va falloir bouger dans son contrat d’ici la fin de l’année pour trouver du rendement ! Un conseiller en gestion de patrimoine pour vous aider dans votre recherche des meilleurs fonds.

Internaute, épargnant curieux mais zappeur, ne prenez pas la fuite dès la première page!

Curieux, audacieux, en quête de conseils gratuits sur la gestion de patrimoine ou de votre patrimoine?

En  vous abonnant à la newsletter, je vous offre un ebook pour  vous aider à mieux comprendre vos placements et gérer votre patrimoine durant la crise!

Cyril JARNIAS

 

Je vous propose maintenant un diagnostic patrimonial gratuit avec mon outil patrimoine sur mesure (voir ci-dessous).

Disclaimer : Nous vous recommandons fortement de consulter nos mentions légales en cliquant ici

Souhaitez-vous échanger avec notre expert en gestion de patrimoine?

Contactez-nous

Souhaitez-vous échanger avec notre expert sur la construction de votre patrimoine ou sur la rentabilité de vos placements ?

Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données (General Data Protection Régulation) adopté par le Parlement européen le 14 avril 2016, et à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous diposez d'un droit d'accès et de rectification des données vous concernant. Ce droit peut être exercé en nous contactant à l'adresse email suivante : contact@cyriljarnias.fr
Avatar
A Propos De Cyril Jarnias

Cyril Jarnias est expert en gestion de patrimoine. Son objectif est de vous aider à mieux comprendre et gérer votre patrimoine. Gestion de patrimoine . (Placement, Assurance-vie, immobilier...). Vous pouvez reprendre ses articles pour vos sites : pour cela,vous devez juste reprendre ces quelques lignes en insérant le lien vers mon site : https://www.cyriljarnias.fr

Vous voulez me contacter ?
Réagir à cet article ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Vous voulez des conseils personnalisés GRATUITS ? Testez notre outil de pré-bilan !
Vous voulez des conseils GRATUITS ?
Conseils GRATUITS ?
Cyril Jarnias: votre spécialiste en gestion de patrimoine

Vous voulez bénéficier de mon expertise? Je vous propose « Mon service Gratuit et Sur Mesure ». Cet outil de pré-bilan vous offre des solutions personnalisées en fonction de votre situation.

Pour découvrir cet outil, c'est par ici:

C'est gratuit et sans engagement !
Cyril Jarnias