Cyril Jarnias : on ne vends pas de produits ici !
Immobilier
0

Immobilier Suède  pour la sécurité sans rendement en Europe du Nord ?

Immobilier Suède  pour la sécurité sans rendement en Europe du Nord ?
par cyril jarnias - le 15 novembre 2020

Immobilier Suède : viser la  sécurité, mais peu de rendement en Europe du Nord ?

Penser à investir dans l’immobilier en Suède est avant tout un investissement pour de la sécurité sachant que le pays se trouve dans la sous-région européenne la plus réputée pour sa qualité de vie.

Il s’agit en effet d’un pays faisant partie de l’Europe nordique, aux côtés de la Norvège, de la Finlande, du Danemark et de l’Islande. Comme ses semblables de la même partie du vieux continent donc, la Suède est en bonne santé économique, avec un PIB de 471Mds d’euros en 2019. Elle permet également de profiter d’une richesse naturelle qu’on ne peut trouver en Europe du Sud et dans d’autres parties du globe.

Cela est-il suffisant pour décider d’investir en Suède ? La crise économique à venir avec le COVID ne va-t-elle pas affecter les prix de l’immobilière suédois?

Il existe encore de nombreux paramètres à prendre en compte pour y répondre comme vous le trouverez à travers cet article.


Sommaire : immobilier Suède

  1. Introduction
  2. La Suède
  3. L’immobilier en Suède
  4. Quelle est la fiscalité en Suède ?
  5. Comment acheter de l’immobilier en Suède ?
  6. Les risques de l’immobilier en Suède
  7. Conclusion

immobilier en suède

 

1. Introduction

Pourquoi acheter un immobilier en Suède ?

Première réponse possible : à chaque sortie de classement annuel des pays où les habitants sont les plus heureux, les pays d’Europe du Nord se trouvent toujours en tête de liste.

Faisons un focus sur ce propos avant d’avoir un aperçu sur le pays ici.

A. L’Europe du Nord : centre mondial du bonheur

La Suède, le Norvège, la Finlande, le Danemark et l’Islande comptent respectivement 10 , 5,4 , 5 , 5,8 millions d’habitants et 360000  habitants. Ils sont ainsi différents par la situation géographique et par la taille également, la Suède étant la seule qui a une superficie dépassant les 400000 km2.

Reconnaissons toutefois que ces pays comptent plus de points communs que de différences.

Parmi ceux-ci se trouvent notamment leur histoire commune qui s’est même prolongée plusieurs Siècles notamment à travers les Vikings.

Mais s’il existe une chose qu’on évoque plus en ce qui concerne ces pays, c’est le bonheur de leurs habitants dans les pays d’Europe du Nord.

Mais d’où ce bonheur des Européens nordique vient-il ?

Pour la Norvège, il puise sa source dans sa vision originale du socialisme. Cela se manifeste notamment par un gouvernement généreux, accordant assurance chômage et pension alimentaire à ses citoyens qui en ont besoin. L’esprit communautaire y règne même en maître et cela fait oublier, à travers la moindre occasion, que le climat y est très rude.

Dans tous les pays de la région du Nord de l’Europe, le bien-être est mis en priorité et tout le monde fait tout son possible pour le préserver.

 

Ainsi, au Danemark, le Hygge, est devenu l’art de vivre national. Il s’agit, en rentrant du travail par exemple, d’allumer des bougies, d’enfiler une grosse paire de chaussettes et de partager un café et un gâteau en famille ou entre amis. La plupart du temps, cet art de vivre se pratique en étant déconnecté d’Internet. Rien n’empêche de s’amuser autour d’un puzzle ou d’un jeu de société, et tout cela dans un cadre familier, mais chaleureux.

En Suède, pays qui nous intéresse le plus ici, par contre, l’art de vivre national s’appelle Lagom. Il s’agit de se séparer des superflus qui compromettent le bien-être. Le gouvernement du pays l’a bien compris et a ainsi réduit à 6h le temps passé au travail. De cette façon, tout le monde retrouvera le juste équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie familiale, c’est cet équilibre qui permettra d’éprouver le bonheur quotidiennement. On peut le constater dans la presse et chez les politique quand un ministre n’hésite pas à annuler une réunion pour le bonheur de sa famille.

Investir en Suède vous permettra de goûter à cet art de vivre si particulièrement étonnant.

B. La Suède et ses atouts

La Suède est un pays disposant d’une situation privilégiée, car constituant un carrefour entre le Danemark, la Norvège et la Finlande. Elle est même séparée seulement par un détroit de 4 kilomètres par la première cité, sur lequel on trouve un pont reliant les deux pays.

Comme ses voisins, la Suède est un pays très avancé économiquement, mais qui souffre d’un problème démographique majeur. Le nombre de décès annuels y est en effet de plus en plus proche des naissances. Sans sa générosité à l’égard demandeurs d’asiles et autres expatriés, le pays aurait assisté à une baisse progressive de sa population. À part cela, il aurait été très intéressant pour les étrangers d’y investir sans la cherté de la main d’œuvre, la protection excessive des travailleurs, l’endettement des foyers et surtout les tensions sur le marché immobilier.

Nous nous attarderons sur ce marché immobilier de la Suède dans une section ultérieure, mais avant tout, pour être synthétique, il est utile de présenter les autres atouts qui contrebalancent ces inconvénients :

  • Aisance des affaires grâce à une politique fiscale attractive
  • Ouverture et diversification de l’économie
  • Transparence et fiabilité de la justice
  • Simplicité des démarches et procédures commerciales
  • Un pouvoir d’achat élevé et importante propension à la consommation de la population

suède

  

2. La Suède

Avec ses 449964 km² de superficie, la Suède fait partie des plus grands pays du Vieux-Continent, mais aussi de ceux les moins densément peuplés. Cela ne l’empêche cependant pas d’avoir une grande richesse historique, géographique et économique.

A. Histoire

Il y a 14 000 ans, le territoire actuel de la Suède n’était constitué qu’un entassement de glaciers et était donc inhabité. Ce n’est qu’après leur fonte que ses premiers peuples commencèrent sa colonisation. Ceux-ci étaient, durant plusieurs milliers d’années des nomades, avant de se sédentariser progressivement en s’appuyant notamment sur l’agriculture pour vivre. Et même aujourd’hui, l’agriculture continue de dominer la vie économique de la Suède.

Les Vikings, qui ont marqué l’histoire de toute l’Europe durant plusieurs centaines d’années, ne sont venus qu’à partir du IXe Siècle. En plus de faire la guerre un peu partout sur le Vieux-Continent, ils étaient également des illustres commerçants, établissant ainsi des comptoirs dans les villes des côtes baltes et de la Russie qu’ils ont conquises. Leurs prouesses au champ de bataille sont tout de même éclipsées progressivement par l’évangélisation de toute l’Europe du Nord qui a abouti à l’adoption du christianisme au Xe Siècle.

Très attachés à leur nouvelle religion, les souverains locaux ont tout fait pour contribuer à son extension en Scandinavie et en Russie. Ainsi, moins d’un siècle après la désignation de Stockholm comme capitale du pays en 1250, ils sont entrés en guerre de religion contre la puissante monarchie orthodoxe de l’Est. Essuyant des lourdes pertes de part et d’autre, les deux ont décidé d’arrêter les affrontements et de signer le traité de Nöteborg en 1323. Les siècles de paix entre eux leur ont permis de mieux se concentrer sur le développement économique et ainsi de devenir des puissances européennes.

La puissance de la Suède s’est notamment renforcée durant le règne de Gustave Vasa au XVe siècle, souverain à qui on doit les bases de l’Etat suédois d’aujourd’hui. Elle a continué de croître jusqu’à la défaite lors de la guerre du Nord durant laquelle le pays a dû abandonner la majeure partie de son territoire de l’époque. Cette défaite a tant marqué le pays si bien que ses dirigeants ont tous décidé de ne participer à aucune des guerres ultérieures, en l’occurrence les deux grandes guerres et même la guerre froide. Sa neutralité ne l’a cependant pas empêché de rejoindre l’Union européenne en 1995.

B. Géographie, climat et environnement

Acheter un immobilier en Suède, c’est investir dans le troisième pays le plus étendu d’Europe occidentale après la France et l’Espagne. Ce pays est donc, à côté de ses voisins scandinaves, un géant. Il partage sa frontière ouest avec la Norvège, sa frontière nord-est avec la Finlande et une partie de sa frontière sud avec le Danemark. Il est également bordé par la mer Baltique et le golfe de Botnie, duquel il tire une partie de sa richesse maritime.

Le relief suédois est marqué, au Nord, par les Alpes scandinaves, qui longent la frontière avec la Norvège. La partie sud, de son côté, est plus plat. 10% du territoire du pays est occupé par un grand nombre de lacs répartis entre quasiment toutes ses régions. Les plus étendus d’entre eux sont Vänern et Vattërn, ayant respectivement, 5648 km2 et 1900 km2 de surface. On y trouve aussi plusieurs fleuves, dont Torne älv, Umeälve et Angermanälven et fleuves, en ne citant qu’Öland et Gotland.

L’été est la meilleure saison du pays avec des jours longs et ensoleillés et des températures pouvant atteindre les 30°C. Dans la partie nord par ailleurs, le soleil de minuit constitue même un phénomène habituel durant cette saison qui court de mi-juin à août.  Dès septembre cependant, le ciel se voile, mais les froids ne débutent qu’en octobre dans le nord et en novembre dans le sud. Pour les amateurs de ski, leur saison va de mars à mi-juin.

Les caractéristiques géographiques et les conditions climatiques en Suède ont permis au pays d’avoir une faune et une flore très riche. Dans sa forêt, qui représente plus de 50% du territoire, se trouvent ainsi en grand nombre des conifères et feuillis en tout genre, des ours, de l’élan, du renne, de Crabier Cheveky et de l’Oie de moissons, entre autres.

C. Economie, devise et coût de la vie

La Suède a grandement souffert des crises financières des années 1990. Cette situation a conduit ses gouvernements à mettre en place des réformes dédiées à la restructuration de son économie. Cette crise a notamment abouti à la réforme des retraites, au plafonnement des dépenses et à la libéralisation des services publics.

Conséquence, le pays enregistre annuellement une nouvelle croissance, boosté notamment par ses services et ses géants industriels. Parmi ceux-ci se trouvent en effet Ikea, Electrolux, Volvo et Ericsson. À noter que 68,8% du PIB de la Suède est dû aux Services, 28,7% à l’industrie et 1,5% à l’agriculture.

Bien qu’elle fasse partie de l’UE, la Suède n’a pas encore rejoint la Zone Euro, préférant préserver sa souveraineté monétaire. Sa monnaie nationale est ainsi la couronne suédoise dont l’unité est estimée aujourd’hui à 0,0972 euro. Cela n’empêche cependant pas ses habitants d’avoir un pouvoir d’achat de 8,5% plus important qu’en France pour un coût de la vie 0,73% plus élevé.

La monnaie est relativement stable ces dernières années : ne comptez donc avoir plus de pouvoir d’achat avec l’euro.


immobilier suède

3. L’immobilier en Suède

Jusque-là donc, il n’y a aucune importante raison de ne pas acheter de l’immobilier pour investir en Suède. Mais qu’en est-il lorsqu’on observe le marché local de plus près ? 

Faisons un aperçu général avant d’entrer plus dans le détail en présentant la situation et le prix dans Stockholm, sa capitale.

A. Aperçu générale

Comme pour les autres pays du continent, la Suède n’a pas pu empêcher une perte de dynamisme de son marché immobilier dans les années qui ont suivi le crash boursier de 2008. Cependant, elle a su se relever rapidement, trop rapidement même, car ses habitants ont été surpris par la flambée du prix de vente dans les années 2014 à 2018. Ainsi, le prix de 2016 était 5 fois plus élevé que celui de 2000. Ce qui a même porté atteinte à la stabilité financière du pays. Si on rallonge par ailleurs la durée de l’étude sur une période de 20 ans allant de 1996 à 2016, la flambée de prix était même232 % selon la Riskbank de Suède.

Après plusieurs alertes d’organismes et institutions internationales, les autorités locales ont pris les choses en main si bien qu’en 2018, une inversion de la tendance a été observée. Le rythme n’est pas certes le même que celui de la tendance précédente, mais au moins, les acheteurs peuvent profiter d’un tarif légèrement moins élevé qu’il y a 3 ans. Les ménages, de leur côté, peuvent s’endettement un peu plus raisonnablement pour accéder à la propriété immobilière.

À noter, en effet, qu’en Suède, la durée de remboursement était illimitée et nombreuse sont les individus qui passent une partie plus importante de leur vie à rembourser les dettes de leurs défunts parents. Heureusement qu’en 2016, pour freiner la flambée, le parlement local a décidé de limiter la durée de remboursement à 105 ans. Avec cela au moins, 3 générations au maximum seront concernées.

Alors, combien coûte un bien immobilier en Suède ?

L’achat d’un appartement se trouvant en centre-ville nécessite un budget par mètre carré de 53514 couronnes suédoises de votre part, soit plus de 5100 euros du m carré.

En périphérie par contre, la moyenne pour le mètre carré est de 34515 couronnes, c’est-à-dire plus de 3300 euros du m2.

La forte demande locale vous permettra de trouver rapidement de locataires, mais avec une rentabilité relative. La moyenne des loyers pour un appartement de 2 chambres en centre-ville est en effet de 11870 couronnes, soit plus de 1100 euros. En banlieue par contre, elle est de 7915 couronnes, c’est-à-dire presque 800 euros.

B. L’immobilier dans la capitale Suédoise

Si votre décision d’investir en Suède est fondée sur un besoin de profiter d’une ville à la fois belle et écologique, Stockholm a de quoi vous donner satisfaction. Vous y trouverez en effet un grand nombre d’espaces verts et l’eau est partout, ou presque. La capitale suédoise est formée à la base de 14 îles dont les liaisons entre elles sont assurées par une soixantaine de ponts. Elle ne cesse cependant de s’étendre et ses habitants prennent l’habitude de passer leur week-end dans ses nouvelles localités voisines établies, eux aussi, sur des îles et îlots.

Parmi les îles constituant Stockholm, Djurgården fait partie des mieux renommées. Elle vous permet notamment d’en connaître plus sur l’histoire du pays grâce à Skansen. C’est un musée de plein air qui vous fait plonger dans cinq siècles d’histoire du pays. Après sa visite, vous pourrez poursuivre votre découverte de la ville et du pays, en passant par le musée Vasa, le musée nordique et son musée Abba et le parc d’attractions Tivoli. Vous ne pourrez tout de même pas prétendre avoir découvert Stockholm sans vous rendrez à Gamla Stan, la vieille ville, où on trouve notamment le musée Nobel et le palais royal. Le quartier Södermalm n’est pas également à oublier, car c’est le coin le plus animé de la ville.

Stockholm souffre depuis de nombreuses années d’une pénurie immobilière.

Trouver un bien à vendre à un bon prix relève ainsi du parcours de combattant. En centre-ville donc, le prix moyen du mètre carré d’un appartement est de 93 821 couronnes suédoises, soit presque 9100 euros.

En banlieue  par contre, il descend à 55710 couronnes. En ce qui concerne le prix à la location, les candidats devront être prêts à débourser, en moyenne, 17326 couronnes en centre-ville pour un appartement de deux chambres. Pour le même type de bien en périphérie par contre, le prix moyen de la location est de 11297 couronnes.

Pour vous aider à avoir une idée des caractéristiques des biens proposés dans la ville, ces 2 exemples vous seront sûrement d’une grande utilité.

Les plus chanceux des investisseurs peuvent tomber sur cet Appartement de prestige de 38 m2 pour un prix de départ de 281900 euros. Ce qui est un véritable cadeau dans la capitale suédoise.

En effet, pour des biens plus spacieux et encore plus luxueux comme celui dans ce deuxième exemple (appartement de 78m2 à 2 chambres), vous devrez être prêt à débourser au moins 850000 euros.


fiscalité suède

4. Quelle est la fiscalité en Suède ?

Il est complexe de trouver un bien immobilier en Suède à la vente, notamment dans ses grandes villes, Sur le plan fiscal, la fiscalité reste élevée en Suède malheureuse, c’est sans doute le prix de la forte protection sociale des suédois.

 

A. Imposition sur les personnes physiques

L’imposition sur les revenus en Suède est répartie entre deux catégories conformes aux types de revenus dont il est question : imposition sur les revenus salariés et imposition sur les revenus non-salariés. Le revenu imposable sera calculé indépendamment en fonction de la catégorie et sera basé sur l’exercice fiscal.

L’impôt sur le revenu suédois concerne tous les revenus annuels, sauf ceux de moins de 18 782 couronnes, c’est-à-dire 1820 euros. Il est constitué de deux parties. La première est pour la commune et la deuxième pour la nation. Pour la première, le taux varie de 29 à 35% en fonction du lieu de résidence. La deuxième, elle, est fixée à 200 couronnes pour chacun des contribuables, soit 19,38 euros. Pour les personnes enregistrant annuellement un revenu brut de plus de 433900 couronnes (42 053 euros), un supplément d’impôt national représentant 20% de la tranche supérieure est à acquitter. Et si le revenu dépasse les 615700 euros, le taux sera de 25% pour la tranche supérieure.

Les Suédois paient ainsi en général des contributions fiscales sur leurs revenus de 37 à 57%, ce qui n’est pas rien. Et si on y ajoute l’impôt à l’église et l’impôt sur les obsèques, on ne peut pas dire qu’ils sont des gens privilégiés.

B. Impôt sur le capital et sur la propriété

Pour le calcul du kapitalskatten, l’impôt sur le capital suédois, il y a prise en considération des revenus de valeurs mobilières, des revenus fonciers, des plus-values ou moins-values et des revenus de valeurs mobilières. Le taux est de 30% et il est son appliqué sur le montant net imposable. Il est à rappeler qu’il n’y a plus d’impôt sur la fortune en Suède depuis 2007 et d’impôt sur la fortune depuis 2005.

En ce qui concerne les contributions sur la propriété, la taxe foncière a laissé sa place à une redevance limitée à 135 euros pour les appartements et à 780 euros pour les maisons. Les terrains non construits, de leur côté, constituent une manne financière pour le gouvernement suédois, car la taxe foncière qui s’y attache peut atteindre les 75% de la valeur du marché. Pour les bâtiments industriels et les locaux commerciaux, par contre, les taux d’imposition sont respectivement de 0,5 et de 1%.

C. Les impôts directs

L’appellation locale de la TVA est mervärdesskatt, mais c’est son raccourci « moms » qui est le plus utilisé.  Son taux normal est 25%, mais il est possible de profiter d’un taux réduit de 12% pour les ventes concernant :

  • Les produits alimentaires
  • Les services hôteliers
  • Les campings
  • Les importations d’œuvres artistiques

Les services de transports de passagers, les évènements culturels et les journaux se font, quant à eux, appliquer un taux plancher de 6%.

Il existe également des secteurs qui jouissent d’une exonération de cette contribution fiscale. C’est le cas notamment de la vente des biens immobiliers, des banques et assurances et du secteur médical, dentaire et de l’aide sociale.

En plus de la TVA, plusieurs autres impôts indirects sont appliqués en Suède. Les plus importants d’entre eux sont :

  • L’impôt sur les produits énergétiques
  • Les droits de timbre
  • La taxe sur les véhicules
  • Les droits d’accise sur l’alcool et le tabac

achat immobilier suède

5. Comment acheter de l’immobilier en Suède ?

Pour l’achat d’un immobilier en Suède, les étrangers bénéficient de l’application de mêmes procédures que pour les locaux. Il n’est pas ainsi nécessaire de demander la citoyenneté pour réaliser une telle acquisition. Une inscription au fisc suédois est tout de même requise pour tous les citoyens de l’UE. Après, il faudrait passer par chacune des étapes suivantes.

A. Se renseigner sur les biens en vente et demander un financement

La première étape à franchir pour investir en Suède dans l’immobilier est de trouver des biens à vendre. Cela nécessite de passer par les journaux, les revues spécialisées, les agences et les sites Internet des agences. Après, vous devrez vous rendre en banque pour connaître le montant maximal de crédit que vous pourrez obtenir. Généralement, un apport personnel de 75 à 85% de la valeur du bien vous sera demandé.

Si les conditions qui vous sont présentées par l’établissement financier correspondent à ce que vous attendez, vous pourrez signer avec lui un accord de prêt. Sans ce dernier en effet, vous ne pourrez pas vous lancer dans la course au logement en vente en Suède. Il ne vous engage cependant à rien et ne requiert aucune contrepartie de votre part. Durant sa période de validité de 3 mois, tâchez de trouver le bien correspondant au montant qui y est inscrit.

À noter qu’en Suède, un étranger a plus de chance de se faire appliquer un taux plus élevé de crédit. Sinon, il ne pourra pas prétendre à un montant de prêt correspondant à ce qu’il requiert.

Maintenant, il est bien souvent très compliqué d’obtenir un prêt local à moins de vivre dans le pays et de justifier d’un salaire local.

B. Les visites de biens

Après avoir obtenu de la banque votre accord de prêt, vous devrez passer par la phase des visites. En Suède, les acheteurs potentiels sont souvent nombreux. Ce qui amène les agences locales à opter pour des visites organisées.  Pour y participer, vous devrez seulement vous rendre sur le lieu d’établissement d’un bien au jour et à l’heure indiqués sur l’annonce qui le concerne. À leur arrivée, tous les participants obtiendront une brochure présentant les informations économiques à savoir sur le bien avant d’y entrer, non sans enlever leurs chaussures. Prenez le temps de bien étudier ces informations avant de participer à la vente aux enchères du logement.

C. L’achat proprement dit du bien

En France, pour obtenir définitivement la propriété d’un appartement, il faut quelques mois de patience. Ce  n’est pas le cas quand vous achetez un bien immobilier en Suède. En effet, une bonne partie des ventes dans ce pays se font aux enchères. La tenue de ces dernières ne se fait pas en présence des candidats à l’achat, mais à distance, c’est-à-dire par SMS, par téléphone ou par mail. En faisant une enchère, vous ne vous engagez en rien. Ce n’est qu’après signature de la promesse de vente et de dépôt des arrhes qu’il y ait engagement officiel.

Comme les ventes se font aux enchères, apprêtez-vous à payer 20% supplémentaires par rapport au prix affiché dans l’annonce, voire plus. Vous n’aurez pas à consulter un notaire, l’agence immobilière se chargeant de la gestion du contrat de vente et c’est à elle seule que vous devrez verser votre votre lånelöfte ou promesse de prêt. La vente ne pourra pas être effective que si votre demande d’adhésion au bostadsrättförening ou association propriétaire-locataire a été approuvée.

D. Les frais qui s’attachent à l’acquisition

L’acquisition d’un appartement en Suède est à l’origine de divers frais qu’il faut prendre en compte. Parmi ceux-ci se trouvent notamment le frais de document, qui représente 1,5% de l’achat. Il y a également les coûts de copropriété, qui constituent une contribution à la maintenance particulière des immeubles d’appartements. À ne pas oublier aussi les services publics divers dont la télévision par câble, Internet et le chauffage ainsi que les participations à l’association des copropriétaires.


risque immobilier suéde

 

6. Les risques de l’immobilier en Suède

Pour investir en Suède, il faut reconnaître que l’immobilier est le secteur le plus difficilement accessible financièrement.

Le pays se trouve en effet, aux côtés de l’Australie et du Canada, en tête de liste de ceux qui ont connu la plus forte hausse des prix sur leur marché immobilier ces 20 dernières années.

 

Pourtant, au début des années 1990, la situation était encore tout autre, avec la possibilité pour la majeure partie de ménages d’accéder à la propriété, même en ville.

Mais depuis les années 2000, les choses ont changées et la volonté de redressement d’après crise de subprimes les a encore aggravées. Pourtant, les ménages propriétaires sont encore nombreux à ne pas avoir totalement remboursé leur prêt. Et les non-propriétaires, de leur côté, ont peur de se lancer, pour ne pas se trouver durant des longues années dans une spirale d’endettement intergénérationnelle.

Ce n’est cependant pas le risque auquel s’exposent le plus les investisseurs en immobilier en Suède.

Le secteur de l’immobilier suédois souffre surtout de la disparité démographique nord-sud et ville-campagne.

 

En effet, plus de 90% des Suédois se concentrent au sud du pays et dans les grandes villes. Pourtant, dans ces dernières, les autorités dirigeantes n’encouragent pas vraiment le développement des projets immobiliers. Conséquence, le pays souffre d’une grave pénurie de logements, avec pas moins de 300000 jeunes qui n’ont pas accès au logement. Et le plus grave dans tout cela, c’est qu’ils n’ont pas le moyen de louer ou acheter, mais, car les annonces de vente et de location immobilière se font de plus en plus rares.

La situation devrait s’améliorer avant la fin de la décennie, car après de multiples appels des acteurs du monde de l’immobilier, le gouvernement et les autorités locales envisagent la construction de plusieurs centaines de logements. Ceux-ci devront être repartis surtout entre les grandes villes du sud. Ces projets ne sont cependant qu’au début de leur réalisation.

Pour le moment donc, vous devrez croire au miracle pour pouvoir acquérir un bien immobilier en Suède, sauf si vous envisagez une seconde option : acheter dans le nord du pays. Avec une telle option cependant, vous risquez de ne pas trouver des locataires.


 

7. Conclusion sur l’immobilier en Suède 

À première vue, investir en Suède semble être une bonne idée, les habitants du pays affichant un niveau de vie élevé.

Cependant, il existe un secteur où ils souffrent énormément.

Rien que pour la ville de Stockholm en effet, la liste d’attentes de candidats à l’acquisition et à la location immobilière est constituée de plusieurs dizaines de milliers d’individus.

Ainsi, même si le prix a commencé à baisser ces dernières années ou plus avec la crise du COVID (ce dont je doute), cela ne sert réellement en rien, car la pénurie de logements continue à sévir dans le pays.

Par ailleurs, car ce secteur y est trop instable, rien n’indique que cette baisse pourra se poursuivre.

Pour vous éviter de vous lancer dans une course que vous avez moins de chance de gagner donc, choisissez d’investir dans un pays de l’Union européenne où le coût de la vie et de l’immobilier est encore bon marché. C’est le cas de la Bulgarie.

Et si vous voulez un pays où la qualité de la vie est similaire à celle de la Suède, mais le prix de l’immobilier plus accessible, les USA constitueront un meilleur choix en matière d’immobilier et de rentabilité, notamment dans des villes comme Cleveland et Miami.

Je vous propose maintenant un diagnostic patrimonial gratuit avec mon outil patrimoine sur mesure (voir ci-dessous).

Disclaimer : Nous vous recommandons fortement de consulter nos mentions légales en cliquant ici

Souhaitez-vous échanger avec notre expert en gestion de patrimoine?

Contactez-nous

Souhaitez-vous échanger avec notre expert sur la construction de votre patrimoine ou sur la rentabilité de vos placements ?

Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données (General Data Protection Régulation) adopté par le Parlement européen le 14 avril 2016, et à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous diposez d'un droit d'accès et de rectification des données vous concernant. Ce droit peut être exercé en nous contactant à l'adresse email suivante : contact@cyriljarnias.fr
Avatar
A Propos De Cyril Jarnias

Cyril Jarnias est expert en gestion de patrimoine. Son objectif est de vous aider à mieux comprendre et gérer votre patrimoine. Gestion de patrimoine . (Placement, Assurance-vie, immobilier...). Vous pouvez reprendre ses articles pour vos sites : pour cela,vous devez juste reprendre ces quelques lignes en insérant le lien vers mon site : https://www.cyriljarnias.fr

Vous voulez me contacter ?
Réagir à cet article ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Vous voulez des conseils personnalisés GRATUITS ? Testez notre outil de pré-bilan !
Vous voulez des conseils GRATUITS ?
Conseils GRATUITS ?
Cyril Jarnias: votre spécialiste en gestion de patrimoine

Vous voulez bénéficier de mon expertise? Je vous propose « Mon service Gratuit et Sur Mesure ». Cet outil de pré-bilan vous offre des solutions personnalisées en fonction de votre situation.

Pour découvrir cet outil, c'est par ici:

C'est gratuit et sans engagement !
Cyril Jarnias