+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

Investir dans un SPAC : comment investir dans un SPAC ?

Investir dans un spac

Petit rappel : Une société d’acquisition à vocation spécifique (SPAC) est une société qui n’exerce aucune activité commerciale et qui est créée uniquement pour lever des capitaux par l’intermédiaire d’une introduction en bourse (IPO) dans le but d’acquérir ou de fusionner avec une société existante. Les sociétés SPAC sont également surnommées “sociétés à chèque en blanc”, en raison du fait que la décision d’acquisition ou de fusion se fait après le financement initial de la société. Les SPAC existent depuis plusieurs dizaines d’années, mais leur popularité est montée en flèche ces dernières années. Ainsi, rien que sur l’année 2020, on dénombre près de 247 SPAC qui ont été créées avec 80 milliards de dollars investis, et rien qu’au premier trimestre de 2021, un montant record de 96 milliards de dollars a été levé auprès de 295 SPAC nouvellement créées. À titre de comparaison, seuls deux SPAC sont arrivés sur le marché en 2010.

Les SPAC deviennent de plus en plus populaires dans le milieu financier, notamment chez les jeunes investisseurs. Pourtant, je pense que beaucoup d’investisseurs n’ont pas compris le fonctionnement de ces sociétés. Dans cet article, je vous propose d’étudier en détail l’investissement dans une SPAC, les quelques sociétés que beaucoup d’investisseurs surveillent sur les marchés financiers et surtout les risques d’investir dans un SPAC.

Disclaimer : Les informations publiées sur cette page ne peuvent en aucun cas être considérées comme étant un conseil en investissement. Les informations sur ce dossier consacré à l’investissement dans un SPAC ne représente pas une offre de produits ou de services pouvant être assimilée à un appel public à l’épargne ou à une activité de démarchage ou de sollicitation en vue d’acquérir un produit financier. N’oubliez pas que les performances passées ne préjugent en rien des performances futures. Si vous avez besoin de conseils personnalisés, je vous invite à me contacter. Je suis expert en gestion de patrimoine avec plus de quinze ans d’expérience dans le domaine de la gestion de patrimoine.

Le cas Ehang : son cours de bourse a été multiplié par 13

La société Ehang : étude d'une IPO

La société Ehang Holdings Limited (EH) en quelques mots

 

Si vous ne connaissez pas encore cette société, il faut savoir que la société Ehang Holdings Limited (EH) est spécialisée dans la conception, le développement, la fabrication et la commercialisation de véhicules de transport aérien de personnes (connu sous le sigle AAV). Ce type de véhicule peut couvrir un large éventail d’applications, comme le transport de personnes, la gestion intelligente des villes, la logistique appliquée au transport des marchandises ou encore des solutions de médias aériens. Vous pouvez découvrir le site corporate de la société ici.

Ehang se positionne sur un marché avant-gardiste

 

Le marché des véhicules de transport aérien de personnes est un marché avant-gardiste. On peut imaginer un futur où chaque personne dans le monde aura son propre véhicule aérien, et qui lui suffira d’indiquer à quel endroit il souhaite se rendre pour que le véhicule le transporte dans des conditions de sécurité optimale à l’endroit souhaité sans embouteillage, de manière automatique et à une vitesse record. C’est la promesse de cette société chinoise. Révolutionner le secteur du transport aérien !

La performance extraordinaire de la société Ehang sur les marchés boursiers

 

La société Ehang Holdings Limited (EH) a atteint son plus haut historique le 12 février 2021 à 129,80 dollars. En l’espace de quelques semaines, la société a vu son cours boursier multiplié par 13. Une performance extraordinaire !

Performance de la société Ehang sur les marchés financiers

Ehang est retombée comme un soufflé

Après une intense spéculation, le cours boursier de cette société est retombé comme un soufflé ! La société se négocie actuellement à moins de 15 dollars l’action sur les marchés financiers. Un prix plus tellement éloigné de son prix d’introduction en bourse fixé à 10 dollars l’action.

Bon à savoir :

C’est le souci principal des SPAC : l’engouement initial qui génère une forte spéculation, et qui pousse les quelques entreprises à se financer sur les marchés financiers à un prix souvent déraisonnable.

Comment dénicher des SPAC ?

Comment dénicher des SPAC ?

On peut investir dans un SPAC à plusieurs moments : lors de son introduction en bourse (IPO), sur le marché secondaire après son IPO (lors d’une rumeur de marché par exemple) ou bien après l’annonce d’une opération de fusion ou d’acquisition.

La référence des listes SPAC : SpacTrack

 

Le site SpacTrack est un site incontournable pour rechercher une SPAC où investir des fonds. Le site fournit également les dernières actualités en rapport avec les SPAC, ainsi qu’une liste des SPAC déjà introduites en bourse. On peut appliquer des filtres pour rechercher plus précisément sa société. Le site vient de lancer récemment une version professionnelle avec de nouvelles fonctionnalités.

Rechercher une SPAC par secteur d’activité ou par taille 

 

Une SPAC est généralement spécialisée dans l’acquisition d’une société dans un secteur d’activité pré-déterminée. Il s’agit souvent d’un secteur porteur, comme le secteur de l’ecommerce, la biotechnologie, l’informatique, le secteur de l’espace,…

 

Le financement initial d’une SPAC restreint également le périmètre de recherche. Pour certains secteurs d’activités, il faut s’assurer que les capitaux soient suffisants pour couvrir les besoins de financement de l’entreprise pendant les premières années. Pour un investissement dans l’industrie spatiale, l’investissement initial se chiffre en plusieurs centaines de millions de dollars (à titre d’exemple).

Examiner les compétences des dirigeants

 

Derrière chaque SPAC, on trouve toute une équipe de dirigeants.

 

Avant d’investir dans une SPAC, il est indispensable de vérifier si les dirigeants sont compétents. N’hésitez pas à consulter le “pedigree” du CEO, les principaux directeurs ou encore les membres du conseil d’administration. Vous pouvez pour cela consulter le site corporate de la société, ainsi que les profils LinkedIn de chaque membre.

Pourquoi investir dans un SPAC ?

Pourquoi investir dans un SPAC ?

Financement de l’économie réelle

 

Le SPAC est une société constituée en vue de lever des fonds sur le marché financier. Les fonds récupérés seront ensuite destinés à financer une opération de fusion – acquisition d’une société dans l’économie réelle. 

 

Un SPAC est dédié à l’acquisition d’une société dans un secteur d’activité pré-déterminé. La société réunit souvent des investisseurs qui ont la volonté commune d’acquérir une société de taille moyenne dans un secteur d’activité pré-déterminé.

 

Pour une entreprise à la recherche de capitaux, c’est souvent l’occasion de lever des fonds sur les marchés financiers afin de financer son développement.

 

Les fonds collectés par une entreprise acquise ou fusionnée sont ensuite récupérés pour satisfaire les besoins de développement de l’entreprise. On peut véritablement affirmer qu’une SPAC contribue à financer l’activité économique réelle.

On peut trouver la perle rare (entreprise à fort potentiel)

 

Il n’est pas toujours évident pour une société d’envisager une introduction en bourse. L’introduction en bourse est un processus long et très coûteux. L’introduction en bourse implique des dépôts réglementaires complexes ainsi que des mois de négociation avec les autorités de régulation financière. Le processus décourage souvent un bon nombre d’entreprises de s’introduire en bourse, en particulier pendant les périodes d’incertitudes comme avec la période du Covid-19.

 

La SPAC est donc une structure juridique particulièrement avantageuse pour les entreprises qui souhaitent s’introduire en bourse. Il est clair que ça élargit la base d’entreprises potentielles. On assiste souvent à l’introduction en bourse de sociétés plus modestes qui auraient, en temps ordinaire, beaucoup plus de difficultés à s’introduire sur les marchés financiers. 

 

Un accès simplifié aux marchés financiers permet à un plus grand nombre d’entreprises prometteuses de s’introduire sur les marchés financiers, et donc de lever des fonds. Cela permet de financer l’économie réelle. Cela vous permet en outre de prendre quelques parts dans une entreprise dynamique.

Les pièges et les risques d’investir dans un SPAC

Les pièges et les risques d'investir dans un SPAC

Investir dans un SPAC est risqué. Il faut être conscient des risques inhérents à ce type de produit financier. Il existe un risque de perte de capital (partielle ou totale).

SPAC = société à chèque en blanc

 

Un investisseur dans un SPAC au moment de son introduction en bourse doit avoir une confiance totale dans la direction de l’entreprise dans laquelle il investit ses fonds.

 

La direction de l’entreprise dispose de la liberté d’investir les fonds de la SPAC dans un investissement qui pourrait ne pas être approprié, exagéré voire éventuellement frauduleux.

La bulle financière des SPAC

 

Les investisseurs anticipent souvent l’engouement initial. C’est ce qui les motive à investir dans un SPAC. Il ne s’agit pas uniquement de profiter du développement sur le long terme d’une entreprise à fort potentiel, mais de prendre quelques actions dans une transaction spéculative.

 

Les investisseurs dans un SPAC recherchent souvent l’engouement initial. C’est-à-dire la période d’euphorie, qui suit généralement une rumeur de marché ou l’annonce officielle d’une opération d’acquisition ou de fusion d’une entreprise à très fort potentiel.

 

Il suffit de constater l’évolution de la SPAC Digital World Acquisition Corp (symbole DWAC) pour comprendre que l’on peut arriver à tous les excès. Si vous ne connaissez pas encore ce SPAC, il faut savoir qu’il s’agit d’une société spécialisée dans l’acquisition de l’entreprise de médias de Donald Trump. Après l’annonce officielle de la transaction, l’action de l’entreprise a explosé en bourse pour atteindre (au bout de quelques heures) un prix de 175 dollars (contre un prix d’introduction en bourse de 10 dollars) avant de finalement retomber comme un soufflé. Les actions de la société se négocient désormais à moins de 69 dollars par action. Dans les minutes qui ont suivi l’annonce officielle, les spéculateurs se sont précipités sur l’action du SPAC sans trop se poser de questions. L’entreprise de médias de Donald Trump n’avait aucun business plan, aucun site officiel fiable et tout semblait reposer exclusivement sur la réputation de Donald Trump et sa capacité à inciter ses followers à venir s’exprimer sur son futur réseau social. La bulle financière a éclaté au bout de quelques jours à la suite de la publication d’un article dénonçant une condition financière très peu attractive pour les actionnaires actuels de l’entreprise.

 

Des experts de la banque d’affaires Goldman Sachs ont démontré en septembre 2021 que sur l’ensemble des sociétés SPAC ayant conclu une transaction (fusion ou acquisition) depuis le début 2020, les sociétés ont surperformé l’indice boursier Russell 3000 (indice des petites capitalisations) depuis l’introduction en bourse jusqu’à l’annonce de la transaction, tandis que dans les six mois qui ont suivi la conclusion de la transaction, les sociétés ont globalement sous-performé l’indice boursier Russell 3000. Une autre étude du cabinet Renaissance Capital démontre que 70% des SPAC introduites en bourse en 2021 se négocient à un prix inférieur au prix d’offre de 10 dollars au 15 septembre 2021.

 

La performance est donc très aléatoire. Cette mauvaise performance globale serait peut-être même la preuve que la bulle financière entourant l’univers des SPAC est en train d’éclater.

Conflit d’intérêts avec le “sponsor”

 

Il faut bien comprendre le fonctionnement d’une SPAC. Contrairement aux introductions en bourse traditionnelles, le “sponsor” d’une SPAC (très souvent une célébrité) obtient une participation de 20%.

 

Le sponsor n’investit presque aucun fonds en échange de cette participation de 20%.

 

Le “sponsor” peut repartir avec plusieurs millions de dollars même si la SPAC se comporte mal ou que le cours de l’action s’effondre, tandis que les investisseurs réels perdront une partie ou la totalité de leurs investissements.

 

Si la SAVS obtient de bons résultats, le sponsor gagne en plus un montant disproportionné des bénéfices (puisqu’il n’a pas investi d’argent dans l’IPO).

Les anciennes SPAC que les investisseurs suivent avec intérêt

Les anciennes SPAC suivies par les investisseurs

Bon à savoir :

La liste ci-dessous n’est pas exhaustive. Ce sont des sociétés acquises ou fusionnées avec un SPAC, qui semblent beaucoup attirer l’attention des investisseurs. Il ne s’agit pas d’un conseil en investissement. Tout investissement comporte un risque de perte de capital (partielle ou totale). N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions ou pour tout renseignement complémentaire.

Curiosity Stream

 

La société Curiosity Stream est une société américaine spécialisée dans la commercialisation d’abonnements pour visualiser des documentaires et des reportages. Le business model de la société s’inspire beaucoup de celui de Netflix, sauf que la société est exclusivement spécialisée dans les documentaires. 

 

La société dispose d’un vaste catalogue de documentaires (3000 documentaires à ce jour). Le catalogue couvre une vaste gamme de documentaires : biologique, technologie, espace, animaux, aviation, histoire,…

 

La société commercialise un abonnement à 20 dollars l’année. L’abonnement vous donne le droit de visualiser l’ensemble des documentaires disponibles sur le réseau Curiosity Stream.

 

Cette société se négocie sur le marché du NASDAQ sous le symbole CURI. La société se négocie actuellement à un prix de 3,90 dollars par action.

Microvast

 

Microvast est une entreprise américaine fondée en 2006 au Texas. L’entreprise est spécialisée dans la fabrication de batteries lithium-ion pour les véhicules électriques, ainsi que les systèmes de stockage d’énergie. La société fabrique des batteries sur trois continents : aux Etats-Unis, en Allemagne ainsi qu’en Chine.

 

Microvast est une société positionnée sur un secteur d’activité à fort potentiel.

 

Comme de nombreuses SPAC, la société a connu son heure de gloire puisque les actions de la société se sont envolées dans les heures qui ont suivi l’annonce officielle de la transaction.

 

Les actions de l’entreprise Microvast se négocient à environ 5,14 dollars, contre un prix d’introduction en bourse fixé à 10 dollars par action.

Virgin Galactic

 

Impossible de ne pas mentionner cette société, tant elle a été sous les feux de la rampe durant ces derniers mois.

 

Virgin Galactic est une société spécialisée dans le tourisme spatial. C’est un secteur très avant-gardiste. Les experts estiment que ce secteur d’activité pourrait peser à terme plus de 120 milliards de dollars. Virgin Galactic est l’une des premières entreprises à se lancer sur ce créneau. Elle a passé plus d’une décennie à concevoir un système d’envoi réutilisable.

 

Investir dans un SPAC comme Virgin Galactic aujourd’hui, reviendrait à investir (à titre d’exemple) dans une société comme Coca-Cola au début du 20éme siècle. Ce n’est bien sûr pas un conseil en investissement, car il y a des différences fondamentales entre les deux entreprises.

 

Ce que beaucoup de gens ne savent pas, c’est que la société a été financée (en partie) par un SPAC à la fin 2019. 

 

L’entreprise facture en moyenne 250 000 dollars par vol suborbital. A terme, l’entreprise prévoit de commercialiser jusqu’à 400 vols suborbitaux par an.

 

L’entreprise est désormais plutôt bien valorisée en bourse avec une capitalisation boursière de 2,10 milliards de dollars (au 30 janvier 2022). Pourtant, avec un cours de bourse de 8,14 dollars, on est assez loin de son plus haut historique de 62,80 dollars.

 

C’est là où on comprend tout l’intérêt et les risques d’investir dans un SPAC. 

 

Ce sont souvent des sociétés qui auraient (en temps normal) beaucoup de difficultés à lever des fonds sur les marchés financier via une IPO traditionnelle, mais grâce au fonctionnement d’un SPAC, les entreprises n’ont pas à suivre la procédure habituelle d’une introduction en bourse et elles peuvent utiliser leur réputation pour lever des fonds à un prix parfois démesuré.

 

L’entreprise Virgin Galactic perd encore des fonds à ce jour. Les investisseurs semblent très déçus des performances opérationnelles de l’entreprise en 2021. On peut se demander si l’entreprise dispose du flux de trésorerie suffisant pour poursuivre son exploitation. D’autant que Virgin Galactic (négociée sur le NYSE sous le symbole SPCE) a annoncé récemment la vente d’obligations convertibles pour un montant de 500 millions de dollars, ce qui a entraîné la chute de son action de 19% dans les échanges.

 

Les regards sont fréquents avec le lancement d’un service de vol spatial commercial. On peut craindre que l’entreprise brûle des liquidités à un rythme insoutenable.

 

Le lancement d’un service de vol spatial commercial était initialement prévu pour fin 2022. On peut se demander à ce stade si cette nouvelle levée de fonds ne viendrait pas soutenir le lancement de ce nouveau service.

Rocket Lab

 

Une autre entreprise spécialisée dans la conquête spatiale : Rocket Lab. L’entreprise a été fondée en Nouvelle-Zélande en 2006. Rocket Lab est une entreprise aérospatiale spécialisée dans les fusées de petite charge.

 

L’entreprise Rocket Lab est cotée sur le marché électronique du Nasdaq depuis la fin août 2021. La société a fusionné avec la SPAC Vector Acquisition, ce qui évalue la société Rocket Labs à 4,8 milliards de dollars en capitaux propres. L’opération de fusion permet ainsi à Rocket Labs de récupérer 777 millions de dollars de produit brut, ce qui devrait ainsi aider l’entreprise à développer son activité de lancement de petites fusées. L’entreprise souhaite également poursuivre son expansion avec le lancement de fusée plus grande afin d’affronter le leader du secteur SpaceX.

 

Actuellement, Rocket Lab pèse environ 3,7 milliards de dollars sur les marchés financiers. L’action du groupe se négocie à un niveau très éloigné de son plus haut historique situé à 21 dollars.

Rocket Lab se positionne sur un marché absolument gigantesque. Selon les estimations de la banque d’affaires Morgan Stanley, le secteur de l’industrie spatiale devrait représenter en 2030 un volume d’affaires de 1 100 milliards de dollars et plus de 2 700 milliards de dollars en 2047. Rocket Lab, tout comme l’entreprise SpaceX, a des chances de prendre une part de ce gigantesque gâteau.

Conclusion : Faut-il investir dans un SPAC ?

Je n’irai pas jusqu’à dire qu’une SPAC est une escroquerie financière, mais presque !

 

Investir dans un SPAC au moment de son introduction en bourse est risqué, voire très risqué.

 

On constate même que très souvent la performance boursière d’une société SPAC est souvent largement inférieure à la performance globale des marchés financiers (voir ma démonstration un peu plus haut).

 

Au moment de son IPO, les actionnaires de la SPAC n’ont aucune connaissance de la société qui va être acquise ou fusionnée. On peut avoir des mauvaises surprises. La société acquise ou fusionnée peut être largement survalorisée ou voire pire être frauduleuse. On signe en quelque sorte un “chèque en blanc” aux dirigeants de la société (il y a tout de même quelques garde-fous prévus).

 

Une SPAC reste cependant une solution fiable pour une entreprise de s’introduire en bourse rapidement sans suivre la procédure réglementaire habituelle. Cela reste un mode IPO très efficace pour des entreprises innovantes, ayant besoin de lever des fonds rapidement.

 

Quelques-unes des sociétés SPAC récemment introduites en bourse deviendront très probablement les prochaines futures stars de la bourse demain. On ne doit pas délaisser ces sociétés, mais savoir rester très sélectif.

 

N’hésitez pas à me contacter pour obtenir des renseignements complémentaires. Je suis expert en gestion de patrimoine avec plus de quinze ans d’expérience à mon actif.

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

« * » indique les champs nécessaires

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This