+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

Edito gestion de patrimoine : "tous belges"!

par | 05 Déc 2011 | Résumé de la semaine

Semaine assez incroyable sur les marchés :

le CAC40 aura gagné près de 11% en 5 jours, un record!

On a assisté durant la semaine à une détente très rapide des taux à 10 ans français : l’OAT 10 ans français est maintenant à 3,17% alors qu’en début de semaine  : elle dépassait les 3,6% contre 1,7% pour l’Allemagne.

Le salut est venue de l’intervention de la banque centrale européenne, elle commencerait à se porter acheteuse de dette d’Etats.

J’ai eu l’occasion durant la semaine passée d’évoquer le rôle de la banque centrale européenne dans cet article : cliquez ici.

En parallèle, on a eu les chiffres de l’emploi aux USA qui a reculé avec un taux de chômage qui se retrouve à 8,6% son plus bas depuis 2 ans.

Tout n’est donc pas si noir qu’on veut nous le faire croire.

Pourtant, rien n’est résolu. Nous sommes encore loin de retrouver la confiance des investisseurs pour revenir sur les actions notamment en Europe.

Je trouve assez hallucinant l’obstination de vouloir nous dire que le marché des actions françaises n’est pas cher.

Pas cher par rapport à quoi? Un couteau “valorisation” qui tombe dans le vide?

Qui achète?

Des institutionnels dont les contraintes “Bâle” ou “Solvabilité” ne cessent de les éloigner des actions? Des particuliers qui ont plus envie de rêver vers l’eldorado émergent qu’une Europe “sans lendemain ou explosive” ou encore des épargnants rincés sur le CAC40 depuis plus de 10 ans!

Le psychologique : comment peut on sans cesse l’oublier!

D’où pourrait venir notre salut?

Nos voisins belges nous ont peu être montré le chemin durant la semaine. Si l’on en croit le journal belge “le soir” :

 

‘Après avoir récolté l’impressionnante somme de 191 millions d’euros, les bons d’Etat continuent sur leur lancée et 300 millions de plus (ce sont les chiffres officieux de la trésorerie). C’est d’ores et déjà un record. Selon Philippe Lepoutre, responsable du back-office de l’agence de la dette, les précédentes grandes récoltes dataient de décembre 2008 (483 millions en tout) et mars 2009 (376 millions). Des chiffres déjà dépassés en deux jours de souscription, et il en reste encore cinq.

Avec près de 500 millions d’euros levés en deux jours, « c’est un succès qui démontre que les épargnants privés peuvent venir au secours de l’Etat lorsqu’ils bénéficient de conditions intéressantes », a-t-il ajouté.

L’objectif de 200 millions sera battu

Cet emprunt d’Etat ouvert à tous a été assorti de taux d’intérêt de 3,5 % à 4,2 % selon l’échéance (3, 5 ou 8 ans), supérieurs à ceux des trois précédentes opérations du même ordre lancées par les autorités belges cette année. Une publicité particulière avait été donnée jeudi par le Premier ministre Yves Leterme, qui gère les affaires courantes depuis avril 2010, alors que la Belgique connaît des problèmes budgétaires croissants.

« Vu les difficultés sur les marchés financiers, nous voulons davantage faire appel à la capacité d’épargne des Belges pour financer la dette », avait expliqué M. Leterme. « Mon objectif, c’est de récolter au moins 200 millions d’euros. D’habitude, c’est 70 ou 80 millions et je veux plus que doubler la récolte », avait-il précisé, tout en concédant que cela ne permettrait pas de combler les besoins de financement de l’Etat pour cette année.

Un devoir civique ?

Sur les marchés, les taux d’emprunt belges à 10 ans ont dépassé les 5,8 % ce vendredi à la mi-journée, alors que la dette publique est de près de 100 % du PIB. Les investisseurs sont notamment préoccupés par l’incapacité de la classe politique à former un gouvernement, introuvable depuis plus de 500 jours.”

Nos voisins sont donc entrain de montrer que l’on peut faire sans les marchés : le devoir national s’impose!

Les investisseurs européens ne sont pas “ruinés”, ils n’ont juste plus confiance aux marchés financiers!

Cela risque de changer les habitudes en terme d’investissement : moins d’intermédiaires, être plus rationnels ou encore éviter le piège à “gogo” de la spéculation financière.

Cela passe par le fait d’aider en direct son Etat mais également de financer les entreprises en direct. On doit retrouver de la croissance!

En ce début de semaine, je ne vous dis pas de devenir “tous belges” mais de faire preuve de bon sens en devenant tous des “Tintin” en puissance curieux et à l’écoute de vos économies!

Internaute, épargnant curieux pour vos placements mais zappeur, ne prenez pas la fuite dès la première page!

Curieux, audacieux, en quête de conseils gratuits sur la gestion de patrimoine ou de votre patrimoine?

En  vous abonnant à la newsletter, je vous offre un ebook pour  vous aider à mieux comprendre vos placements et gérer votre patrimoine durant la crise!

Cyril JARNIAS

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

Dans la Presse

S'abonner à ma newsletter

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Articles récents

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This