Cyril Jarnias : on ne vends pas de produits ici !
crypto monnaie
0

Crypto monnaie peut-on gagner de l’argent avec ?

Crypto monnaie peut-on gagner de l’argent avec ?
par cyril jarnias - le 05 novembre 2017

Crypto monnaie peut-on gagner de l’argent ?

Qu’est ce que c’est la crypto monnaie ?

Vous devez sans doute lire dans les médias qu’il est possible d’investir dans de la « pseudo » monnaie électronique et que celle-ci, à l’image du bitcoin peut rapporter gros.

cours bitcoin

Les cours n’ont cessé de s’envoler pour le bitcoin par exemple : au 2 novembre 2017, son cours a dépassé les 7300 dollars. Il faut savoir que depuis le début de l’année 2017, son cours a fait plus de 600% par rapport à son cours du premier janvier 2017.

On comprend mieux que de nombreux investisseurs se frottent les mains et de l’autre, d’autres sont tentés.

On apprend que des banques américaines, des fonds spéculatifs viennent déverser des quantités phénoménales d’argent dans les crypto monnaies. L’investisseur lambda dispose en dehors du bitcoin d’un millier de crypto monnaies (nous y reviendrons) pour tenter de faire fortune ou peut être de diversifier ses avoirs dans un environnement incertain.

En 10 ans, il faut bien reconnaître qu’avec la pluie de liquidités déversée par les banques centrales depuis la crise américaine des « subprime », les particuliers qui ont du patrimoine se posent des questions sur la solidité de leurs banques et de leurs avoirs.

Maintenant, ne nous leurrons pas : ici, on parle surtout de spéculation.

Pour faire simple, les cours deviennent stratosphériques et on ignore où ira cette « pseudo » monnaie électronique.

Il devient donc très tentant d’être attiré par une telle hausse.

Maintenant, avant de devenir une spéculateur ou riche, il faudrait comprendre de quoi nous parlons.

Définition et explications pour comprendre :

Lorsque vous initiez un virement bancaire traditionnel pour payer des prestations ou des marchandises, au moins deux banques partage l’information sur la transaction : la banque émettrice, la vôtre, et la banque destinataire, c’est-à-dire celle de votre prestataire ou fournisseur à payer.

Dans l’univers de la crypto monnaie, il ne reste plus qu’une seule banque. Cette dernière assure à la fois la fonction émettrice et réceptrice. Mieux encore, elle assure également la fonction de banque centrale pour émettre régulièrement de l’argent.

À la différence d’une banque traditionnelle, cette nouvelle forme de banque est décentralisée. Décentralisée parce qu’au lieu d’être dirigée par des humains, elle fonctionne sous la direction d’un logiciel open source présent sur des machines à travers le monde.

Dans l’univers de la crypto monnaie, une banque n’abrite ni de coffres-forts et encore moins de lingots d’or. Elle se contente de distribuer des copies d’un registre de toutes les transactions. Cet immense registre, c’est ce que l’on appelle par « blockchain», traduite littéralement en français par la « chaine de blocs ». Cette fameuse blockchain est née de la cryptographie. Elle n’est ainsi pas essentiellement liée au monde de la finance bien que c’est devenu son domaine d’application le plus connu.

Une vidéo rapide sur la blockchain pour comprendre :

Cette technologie de la cryptographie fonctionne sous forme d’un immense livre où de nouvelles  pages contenant les écriteaux de dernières transactions de crypto monnaie viennent s’ajouter à un intervalle régulier.

La crypto monnaie avec la technologie blockchain permet de supprimer le tiers de confiance traditionnel et renforce le contrôle par une multitude de contrôles entre les différents acteurs de celle-ci.

 

Cette écriture reste toutefois un travail humain pris en charge par les employés de cette nouvelle banque. À la différence de ce qui peut exister dans une banque traditionnelle, ces employés connus aussi sous l’appellation des mineurs sont rémunérés par de la crypto monnaie crée à partir de rien. C’est de cette façon qu’est alors émise une nouvelle crypto monnaie.

À noter que ces mineurs perçoivent aussi des frais de transaction. Pour revenir au travail du mineur, ce dernier envoie son bloc créé aux autres membres du réseau pour ajout dans leur copie de chaine. Sachez aussi que tout le monde peut devenir un mineur à condition de disposer suffisamment de ressources hardware.

En gros, une crypto monnaie est une monnaie cryptographique présente sur un réseau et dont la transaction sans l’intermédiaire d’une banque, mais unique de pair à pair. La cryptographie confère à des transactions d’une crypto monnaie des transactions sures et infalsifiables.


Sommaire : la crypto monnaie

1. Les différentes cryptomonnaie

2. Où investir? Les plateformes

3. Les pièges

4. La fiscalité

5. Conclusion : les points négatifs, positifs et mon avis

 


1. Les différentes crypto monnaie

L’expression crypto monnaie est souvent associé par le grand public au bitcoin, mais si ce dernier est la première crypto monnaie, il n’est toutefois pas la seule qui existe à ce jour. Depuis la création du bitcon en 2009 par le Japonais Satoshi Nakamoto, la monnaie virtuelle a connu tellement du succès au point de pousser d’autres personnes à en créer de plus en plus au point qu’il en existe actuellement des centaines de crypto monnaies.

Mais comme pour les monnaies traditionnelles, seules quelques-unes sont bien connues. Si dans le monde de la crypto monnaie, le Bitcoin peut s’octroyer le statut du dollar, l’Ether de l’euro, tandis que le Ripple du Yuan alors que  Bitcoin Cash s’apparente au Yen.

Pour mieux comprendre ce que représentent ces crypto monnaies en termes de financière, nous allons jeter un coup d’œil sur le site coinmarketcap.com en date du 22 octobre 2017. Selon les données fournies par le site, ce jour-là, Bitcoin domine encore largement avec 58 % près de 100 milliards de dollars de capitalisation boursière, tandis qu’un peu plus de 28 milliards pour Ethereum, un peu moins de 8 milliards pour Ripple et seulement 3 milliards pour Litecoin.

D’autres crypto monnaies qui connaissent actuellement une ascension, sont composées de Bitcoin Cash, Dash, NEM, BitConnect, NEO et Monero.

Voyons de plus près ces 10 crypto monnaies :

1-Bitcoin 

Crypto monnaie lancée en 2009 essentiellement caractérisé par un transfert entre personnes dont la capitalisation boursière est de 99,5 milliards au 22 octobre 2017.

2— Ethereum

Lancé en 2015, Ethereum est un protocole d’échange utilisant Ether comme unité de compte et de paiement.

3— Ripple

Lancement fait en 2012, Ripple est non seulement un système de paiement brut réel, mais également un marché des changes en plus d’être un réseau d’envois de fonds. Au 22 octobre 2017, sa capitalisation boursière s’élève à 7,8 milliards de dollars.

4— Bitcoin Cash

Lancé en 2017 à la suite d’un besoin d’augmenter la taille du bloc pour passer de 1 Mo à 8 Mo, Bitcoin Cash affichait une capitalisation boursière de 5,7 milliards de dollars au 22 octobre 2017.

5-Litecoin

Lancé 3 ans après Bitcoin, LiteCoin propose un fonctionnement identique à celui de Bitcoin, mais sous un autre code. Sa capitalisation boursière du 22 octobre 2017 est de 3 milliards de dollars.

6-Dash

Lancé en 2014, Dash est une alternative cryptographique à l’argent liquide promet un total anonymat, 2,1 milliards de dollars de capitalisation boursière au 22 octobre 2017.

7-NEM

Lancement fait en 2015, NEM (New Economic Movement) ayant pour monnaie Xem. Au 22 octobre 2017, sa capitalisation boursière s’élève à 1,9 milliard de dollars.

8-BitConnect

Lancement fin 2016, BitConnect culmine à 1,4 milliard de dollars de market cap au 22 octobre 2017. BitConnect fonctionne comme une plateforme open source où se vend, s’achète et s’échange des bitcoins et des bitconnect Coins.

9-NEO

Lancée en 2017, la crypto monnaie asiatique NEO a parvenu déjà à afficher une capitalisation boursière de 1,3 milliard de dollars au 22 octobre 2017.

10-Monero

Lancé en 2014, Monero se veut différent des autres cryto monnaies héritières de Bitcoin par sa cryptographie utilisant des signatures en cercles. Ce qui lui confère un total anonymat, car un utilisateur n’a aucune connaissance du contenu et encore moins de l’historique des transactions. 1,3 milliard de dollars de capitalisation boursière au 22 octobre 2017.


2. Où investir ?

Les plateformes de trading qui proposent d’investir dans des crypto monnaie présentent plus ou moins la même fonctionnalité. Il n’empêche que chacune d’elles dispose des spécificités dont vous devriez tenir compte avant d’investir dans le bitcoin ou d’autres crypto monnaies. 

Voici ces quelques points qui devraient dicter votre choix de plateforme:

La sécurité et la législation

Une plateforme de trading de crypto monnaies fiable se doit toujours de se conformer aux réglementations visant à combattre le financement des activités illégales. Votre place de marché doit alors de vous exiger de renseigner vos informations personnelles avant de vous permettre de commercer à investir. Elle vous demandera de fournir la photographie de votre pièce d’identité. À cela s’ajoutent d’autres vérifications possibles. Quant au délai de vérification, il peut être long, mais également très rapide selon la place du marché choisie.

Le volume commercial

Tout naturellement, le volume d’échange permet de mesurer le degré de confiance que portent les traders sur une telle ou telle place du marché. Ce volume d’échange peut aussi être étroitement lié au nombre des crypto monnaies proposées. Une plateforme à fort volume d’échanges est ainsi plus à même de vous offrir un large choix d’actifs, mais aussi vous place dans un environnement d’échanges plus serein et plus juste.

Les frais d’investissement

Lorsqu’il est question d’argent,  il est toujours mieux d’en dépenser moins. Pensez alors à vous renseigner sur les frais d’échanges. Ces frais sont généralement dégressifs en fonction du volume investi en allant de 0,30 % jusqu’à 0,10 %. Pensez également à vous informer sur les commissions de dépôt ou de retrait en devise : euro, dollar, franc suisse ou autre. N’oubliez pas non plus de vérifier le coût de l’achat par carte bancaire. Il varie énormément d’une plateforme à une autre et pouvant atteindre le 10 %.

Et après qui sont les plateformes à votre disposition ?

Pour les Européens, les plateformes américaines et européennes restent les plus populaires.

Dans le rang de plateformes américaines, vous avez :

  • Coinbase

Créée en 2012, cette place du marché des crypto monnaies se démarque par sa simplicité d’utilisation et ses vérifications rapides. Site disponible en français, il vous permet d’investir sur Bitcoin, Ethereum et Litecoin.

  • Kraken

Créée en 2011, Kraken vous permet de déposer et d’échanger directement l’euro et le dollar contre les crypto monnaies les plus populaires.

  • Poloniex

Lancé en 2014, Poloniex se présente comme étant une plateforme de crypto monnaie très populaire, mais ne permet malheureusement pas d’échanger en euro.

Si vous souhaitez limiter vos frais d’investissement, vous pouvez vous tourner vers les plateformes asiatiques :

  • Bitfinex

Cette plateforme chinoise basée à Hong Kong est non moins populaire que celles aux USA.

  • Quoine

Basée au Japon, au Vietnam et à Singapour, cette plateforme se démarque par le fait qu’elle s’adresse principalement au public asiatique et au large choix de crypto monnaies disponibles.

Dans le rand des plateformes européennes les plus populaires, on peut citer la Britannique Cex, la Luxembourgeoise Bitstamp et la Française Paymium.


3. Les pièges ?

Gagner de l’argent facilement est une perspective attractive, mais aussi une mine d’or pour les escrocs. Le bitcoin est passé à 4 000 dollars en août dernier (plus de 6000 dollars au moment d’écrire cet article). Il y a vraiment de quoi donner envie d’investir dans les crypto monnaies et surtout dans celles qui se vantent d’être les prochaines bitcoin. C’est justement l’une des pièces que les escrocs ont l’habitude d’utiliser. 

  1. Premier piège à éviter : uniquement une crypto spéculative donc un projet de crypto monnaies promettant de vous rendre riche.
  2. Second piège à écarter : une crypto monnaie faisant de la promotion sur Facebook pour cibler les novices sans des publications sur les sites spécialisés tels que Github, Bitcointalk ou Reddit.
  3. Troisième piège à enjamber : être face à une équipe de développeurs anonyme au lieu de rendre public son parcours afin de permettre à tout le monde de voir qu’aucun des membres n’a été compromis par le passé.
  4. Une dernière chose : éviter d’investir sur une crypto monnaie qui n’est pas proposée par les plateformes d’échanges classiques.

crypto monnaie tax

4. La fiscalité ?

Pour un apprenti trader ou investisseur qui ont gagné des crypto-monnaies en quantité assez importante, la question de la fiscalité commence à surgir lorsque vient  le moment où l’on souhaite rapatrier ses fonds et les transformer en devises « normales » comme l’euro. Il commence  donc en général par se dire qu’il suffit de convertir ses bitcoins en euro pour ensuite les virer sur son compte bancaire.

Cependant, ce n’est malheureusement pas aussi simple que cela si les fonds se trouvent supérieurs à vos revenus. Votre banque va vous demander de présenter des justificatifs. Si cela vous semble injuste, pour votre banque, il s’agit tout simplement de se conformer à ses obligations dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent ou de financement des activités illégales. Malheureusement pour vous qui devait justifier vos gains en crypto monnaies suppose une éventuelle taxe.

Sur la fiscalité pour les cryptos monnaies : les gains sont en déclarés soit en BNC ou en BIC suivant un seuil de +/- 32900 euros.

 

Quel régime fiscal ?

Tout d’abord, il est question de définir si vos revenus en crypto monnaies sont issues d’une activité professionnelle ou occasionnelle.

S’il s’agit des revenus occasionnels, vos gains seront soumis à l’Impôt sur le Revenu dans le cadre des Bénéfices Non Commerciaux (BNC). L’imposition après abattement de 34 % du micro-BNC s’applique si les gains annuels n’excèdent pas 32 900 euros.

Par contre, les prélèvements sociaux au taux de 15,5 % s’appliquent quel que soit le montant annuel de vos revenus. Ils passeront prochainement à 17,2%.

En revanche, s’il a été prouvé par l’administration fiscale que vous tradez à titre habituel, les revenus que vous avez tirés de cette activité de spéculation seront soumis au régime dit Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Pour l’activité de minage, vos revenus seront régis par les BIC.

En résumé, le régime fiscal qui s’applique sur vos revenus en cryptomonnaies dépend du montant annuel des gains et de la façon dont vous exercez l’activité génératrice de revenus.

Il reste un flou « artistique » à ce jour sur les gains que vous pourriez réalisé en faisant du trading entre différentes crypto monnaie : on ignore pour l’instant quelle pourrait être la fiscalité.

Cela suppose aussi que pour l’instant, il pourrait être fructueux de faire du trading entre ces crypto monnaie : maintenant cela reste du risque, les cours sont volatiles, à l’image du cours des actions qui peuvent bouger beaucoup et vous pouvez perdre votre mise initiale.

A suivre…


crypto monnaie risque

5. Conclusion : points positifs, négatifs et mon avis

Si l’on croit à l’incroyable gain en valeur du bitcoin en passant de 0,3 dollar en 2011 à 4 000 dollars courant 2017 et qui a dépassé les 7000 dollars fin de 2017, il est tout à fait possible de gagner de l’argent dans les activités liées à la crypto monnaie.

Oui, il est évident que  les investisseurs sur le bitcoin qui ont sus faire preuve de patience sont les grands gagnants à ce jour.

Le cours s’est littéralement envolé.

Si on regarde une autre crypto monnaie comme l’ethereum, il semble qu’il se dessine peut-être le même parcours.

Mais, attention : le rendement élevé est lié à un risque!

Retenons plusieurs points positifs :

> La solidité de la  technologie blockchain qui vous garantie une sécurité et un contrôle important

> Vous pouvez vous passer d’une banque comme tiers de confiance

> La multitude de crypto monnaies disponibles à ce jour (plus d’un milliers actuellement)

> Diversifier son patrimoine : cette monnaie numérique vous permet de diversifier vos avoirs

> Penser que la crypto monnaie est une alternative aux banques?

Si vous avez peur que l’euro n’aura plus de valeur car les banques centrales impriment trop de monnaie,

Si vous craignez de perdre vos avoirs financiers,

Peut-être la crypto monnaie pourra vous rassurer mais encore faut-il que vous puissiez l’échanger et quelle ne s’écroute pas non plus que la banque…

Retenons surtout comme point positif : une technologie solide blockchain, un rempart théorique contre la faillite des banques et surtout la possibilité de diversifier ses avoirs.

 

Les points négatifs de la crypto monnaie :

> La crypto monnaie ne peut pas remplacer toutes vos transactions aujourd’hui : factures, payer vos impôts ou encore aller acheter votre viande chez le boucher…

> La crypto monnaie dépend du réseau internet et de la technologie.

Que se passe-t-il le réseau internet tombé, si vous n’avez plus accès à votre monnaie numérique?

Cette solution d’échange pose la dépendance envers la technologie et ses conséquences.

Vous n’acheter pas de l’or physique! Comprendre l’achat d’or ici.

Retenons surtout ses points négatifs sur les cryptos monnaies : on ne peut pas acheter facilement des biens et services avec ou payer ses factures facilement, on est dépendant de la technologie, c’est risqué, et les frais et la fiscalité sont complexes à comprendre.

 

> La crypto monnaie demande des connaissances en informatiques pour l’acquérir.

De la création d’un wallet (un portefeuille numérique), disposer d’une clé numérique, en passant par sa sécurisation (passer par une autre technologie pour encore la renforcer), au stockage sur son ordinateur (ou sur papier en imprimant son bitcoin?) ou encore trouver la plateforme d’échange. Cela demande des connaissances et du temps.

> Qui est derrière une crypto monnaie? On peut être confronter à des projets douteux qui peuvent servir à blanchir de l’argent ou encore tromper de futurs investisseurs ou épargnants.

> Les frais ne sont pas simples à comprendre : entre les coûts d’échange et des intermédiaires, si le cours monte et que vous faites des gains encore faut-il de combien vont-être impactés. vos gains?

> La difficulté de bien choisir ses crypto monnaies. Je vous parlais d’un millier de crypto  -monnaie : comment choisir la bonne? Imaginez qu’il existe une monnaie sur notre président Emmanuel Macron. Le champs du possible est grand, les gains sont eux, bien aléatoires.

> La grande volatilité ou le risque sur la crypto monnaie et le risque de tout perdre. Si vous regardez un peu le cours du Bitcoin, vous voyez que les corrections de marché peuvent être violentes. Acceptez-vous ce risque?

> Le flou sur la fiscalité : j’ai tenté d’apporter quelques précisions sur ce sujet. Maintenant, entre l’échange de crypto monnaie et des gains théoriques, des gains réalisés par un achat en crypto monnaie pour un bien réel.

Exemple : je paye 0,05 bitcoin un ordinateur, sachant que cela provient d’un gain de Y lors d’un achat du bitcoin X à la période Z… Je pense que l’on va vite s’arracher les yeux pour savoir où sont les gains et ce que le particulier déclarera.

A ce jour, on semble y voir clair si on transforme sa crypto monnaie en euros (ou devises) : on doit pouvoir calculer une plus-value. Il se pose ensuite la question de savoir où le faire apparaître facilement cette crypto monnaie…

Mon avis sur les crypto monnaies :

J’aime :

la technologie et la qualité du contrôle

la possibilité de se diversifier

Je n’aime pas :

la complexité sur les frais et la fiscalité

toute la démarche à mettre en place pour en acheter

la trop grande volatilité ou le risque difficile à mesurer

SURTOUT : l’impossibilité de payer facilement mes factures ou mon alimentation avec

En conclusion, avoir 0 crypto monnaie dans son patrimoine n’est pas dramatique.

La crypto monnaie me semble réservée à des investisseurs « technophiles » avertis sur le risque et spéculateurs.

Pour les autres, je ne peux que vous invitez à apprendre dessus avant d’envisager quoi que ce soit.

SURTOUT : intéressez-vous à la technologie blockchain et le smart contract par exemple, ils devraient révolutionner dans les prochaines décennies nos moyens d’échanges, le recours à des intermédiaires « de confiance » et réduire les frais!

Je vous propose maintenant un diagnostic patrimonial gratuit avec mon outil patrimoine sur mesure (voir ci-dessous).

Disclaimer : Nous vous recommandons fortement de consulter nos mentions légales en cliquant ici

Souhaitez-vous échanger avec notre expert en gestion de patrimoine?

Avatar
A Propos De Cyril Jarnias

Cyril Jarnias est expert en gestion de patrimoine. Son objectif est de vous aider à mieux comprendre et gérer votre patrimoine. Gestion de patrimoine . (Placement, Assurance-vie, immobilier...). Vous pouvez reprendre ses articles pour vos sites : pour cela,vous devez juste reprendre ces quelques lignes en insérant le lien vers mon site : https://www.cyriljarnias.fr

Vous voulez me contacter ?
Réagir à cet article ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Vous voulez des conseils personnalisés GRATUITS ? Testez notre outil de pré-bilan !
Vous voulez des conseils GRATUITS ?
Conseils GRATUITS ?
Cyril Jarnias: votre spécialiste en gestion de patrimoine

Vous voulez bénéficier de mon expertise? Je vous propose « Mon service Gratuit et Sur Mesure ». Cet outil de pré-bilan vous offre des solutions personnalisées en fonction de votre situation.

Pour découvrir cet outil, c'est par ici:

C'est gratuit et sans engagement !
Cyril Jarnias