+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

Les "nullos" en assurance vie!

par | 21 Avr 2014 | Billet d'humeur

Cyril Jarnias Expert en Gestion de Patrimoine indépendant

nul, assurance vie, gestion de patrimoine Cela fait quelques temps que je n’avais pas fait un billet d’humeur sur le blog gestion de patrimoine.

J’avoue que ces dernières semaines, j’ai été transporté dans une seconde dimension, un monde où nous serions face à des professionnels de l’assurance vie totalement perdus et incompétents.

Il s’agirait d’un monde parallèle où l’on n’aiderait pas l’épargnant à mieux gérer son patrimoine, le protéger et le faire fructifier.

En fait, nous serions face à des “nullos” capables de vous vendre n’importe quel contrat d’assurance vie dans le but de faire du chiffre ou mieux vider votre contrat de sa sécurité pour gagner le maximum sur votre dos.

 

Revue d’inventaire sur les pratiques et mauvais comportements des “nullos” de l’assurance vie :

Avant de vous raconter cette histoire dans ce monde parallèle de la gestion de patrimoine, savez-vous quelles sont les racines du mot “nul”?

Ce sera l’instant pédagogique du blog gestion de patrimoine.

 Nul : si on reprend les racines latines “Du lat.nullus «aucun, nul», «sans valeur, sans importance».

Dans l’ancienne langue, on disait nului, au régime, qui s’est conservé jusque dans le XVIe siècle.”

On peut donc considérer que nos “nullos” de l’assurance vie n’apportent aucune valeur sur leurs conseils dans l’assurance vie.

Revenons maintenant dans ce monde parallèle où vivent les “nullos” de l’assurance vie.

 

Les 7 pêchers capitaux des “nullos” de l’assurance vie :

 

1. Tu couvriras de frais  l’assurance vie de ton client :

Le monde des “nullos” est un mode où l’on tond l’épargnant et où on doit faire des bénéfices rapidement :

Dans ce monde parallèle, l’objectif numéro un est de faire du chiffre en vous vendant de l’assurance vie avec de belles marges.

Comment font-ils?

En premier, ils vous font payer des frais d’entrée pour bénéficier de leurs services.

Ils viennent donc vous démarcher et vous font payer de superbes frais d’entrées, 4%, 5%… Ils vendent leurs services théoriques de suivi de votre future assurance vie, de savoir sélectionner la meilleure assurance vie, du futur suivi de votre contrat, de leurs outils révolutionnaires pour faire de la performance et suivre le risque de votre contrat…

Monsieur le client :”vous allez voir ce que vous allez voir!” Maintenant, il faut payer à l’entrée.

Généralement, ces “nullos” font du “one shot”, des petits contrats…

Une bonne nouvelle, rassurez-vous, vous ne le reverrez plus après cette vente.

 

2. Tu lui feras croire que le fonds en euros, ce n’est pas bien!

Avec un fonds en euros qui baisse, seulement 2,5% net sans risque en moyenne soit deux fois le livret A, tu montreras que ton client doit vendre son fonds en euros pour gagner plus.

Tu vendras la diversification mais tu oublieras de parler du risque.

Pire, tu proposeras de jolis produits exotiques que tu ne comprendras pas toujours : par exemple, tu vendras des “ananas structurés” au bon goût de dérivés et de dettes bancaires bien épicées en frais.

Pour assurer un super goût et de superbes marges, la date de péremption de ton ananas sera toujours plus courte (un moyen d’en proposer rapidement un autre)…

 

3. Si tu es le boss des “nullos” de l’assurance vie, tu les forceras à vendre tout ce qui fait le plus de marges pour t’assurer un beau bonus ou de beaux dividendes

Dans le monde des “nullos” de l’assurance vie, tu as le boss des “nullos” ou “le petit chef” des “nullos”.

Objectif du boss des “nullos”, faire un maximum de bénéfices. Non seulement, il faut tondre les clients mais en plus il faut pressuriser sa force commerciale.

Comment? La phrase fétiche du boss des “nullos” : “si en assurance vie, c’est juste pour vendre du fonds en euros, mes conseillers ne servent à rien, autant acheter un contrat d’assurance vie sur internet.”

Pourquoi ne pas les aider à avoir une approche globale au lieu de vivre dans le court terme en voulant rentabiliser son stock par tous les moyens?

J’avoue que le boss des “nullos” est lui dans un autre monde parallèle : il ne croit pas qu’internet, permet d’avoir des contrats d’assurance vie internet compétitifs, de bons fonds en euros, du service… Ensuite, comment un conseiller “nullos” peut il vendre du risque en pleine crise à un client qui n’en veut pas et veut garder son fonds en euros car il a été “rincé” par le risque des actions auparavant?

Le boss des “nullos” se moque de cela, lui, il veut du chiffre!

 

4. Le “nullos” de l’assurance vie a oublié l’approche globale de son métier en gestion de patrimoine.

A vouloir vendre tout et n’importe quoi et chercher de la marge avec son stock en assurance vie, il se met à oublier les besoins globaux de son client avec son bilan patrimonial.

La marge, toujours la marge, vendre par tous les moyens… “Le fonds euros, c’est pas beau, il ne fait pas assez croître le gâteau!”

Le “nullos” vit sur son passé et est incapable de revoir son modèle économique : qu’il soit dans une grande banque ou dans une petite pme de conseil en gestion de patrimoine, il a la même maladie.

 

5. Le “nullos” de l’assurance vie brasse du vent et veut faire du service sans en avoir les moyens

Rendez-vous compte, il semblerait que les “nullos” de l’assurance vie soient des rêveurs. Dans une banque, ils pensent qu’ils vont faire mieux que les produits et services traditionnels : livret A, crédit… en proposant pour les clients plus fortunés des prestations avec un large choix de produits concurrentiels!

Malheureusement, le “nullos” a bien souvent juste un couteau suisse et une feuille excel pour sortir le moindre service à valeur ajoutée pour son client un peu plus fortuné.

Connait-il les outils informatiques pour faire de la gestion de patrimoine?

Dans ce monde parallèle, les systèmes informatiques sont complètement dépassés et incapables de traités l’information de nombreux dépositaires.

Mieux, ils intègrent des solutions “clé en main” sans se poser la questions de la qualité des données qu’ils mettront dans ce nouvel outil…

Les “nullos” en gestion privée se retrouvent donc avec des stagiaires sur diplômés  pour tenter de faire des tableaux à la main pour connaître le rendement total des placements “concurrentiels” de leurs clients fortunés.

On retrouve des petits jeunes motivés pros de la feuille papier, de l’agenda et du démarche téléphonique sans posséder les bonnes techniques commerciales en gestion de patrimoine et sans être vraiment épaulés et formés par les anciens futurs ou déjà rentiers.

 

6. Le “nullos” de l’assurance vie pense que le reporting “joli” et “bidon” est plus important que la qualité des informations sur les besoins de son client

Pour faire simple, on se concentre sur des outils où l’on calcule le risque, la performance théorique. On sort des pages de données mais au final : a – t – on vraiment analysé les besoins réels de son client?

 

7. Le “nullos” de l’assurance vie peut tout se permettre car il vit dans un monde sans crise

Dans le monde des “nullos”, tout le monde a du travail, les épargnants sont riches, ils veulent du risque, ils aiment et surtout : ils détestent la sécurité.

Quel est ce monde merveilleux?

 

Que conclure avec nos “nullos” de l’assurance vie sur le blog gestion de patrimoine?

J’ai eu la chance de ne pas rester longtemps dans ce monde parallèle, j’ai eu chaud!

Imaginez qu’une fois, j’avais fait un rêve horrible pour vos placements : cliquez-ici

Rassurez-vous, amis épargnants, ce n’était qu’un monde parallèle…

Sur le blog gestion de patrimoine, vous aurez toujours toujours des avis objectifs avec un EXPERT INDEPENDAT pour protéger votre épargne, sans vente de produits!

 

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This