Cyril Jarnias : on ne vends pas de produits ici !
PER
0

Le PER le meilleur placement pour avoir une retraite?

Le PER le meilleur placement pour avoir une retraite?
par cyril jarnias - le 29 septembre 2019

Le PER le nouveau plan d’épargne retraite arrive en France pour compléter votre retraite

Mise à jour sur le PER du 01/10/19 :

Les premiers PER sortent en France avec des assureurs comme Generali, Axa pour ne pas tous les citer.

Ces produits financiers vont notamment être commercialisés par les agents d’assurance et les conseillers en gestion de patrimoine.

Pour l’instant, les offres vont porter surtout sur les TNS travailleurs non salariés. On verra apparaître les offres pour les PER collectifs pour les entreprises arriver début 2020 : un peu de patience.

ATTENTION : il conviendra sans doute de prendre du risque ce qui peut faire peur à l’épargnant.

En effet, les assureurs à l’image encore de Generali « source les Echos » ou Predica (Crédit Agricole) annoncent que la performance des fonds euros la partie sécurisée de leurs placements vont fortement baisser!

Il est fort probable que l’épargnant dans le cadre du PER se retrouve à devoir choisir des supports risqués sous un format de gestion de pilotée par des gérants. Cela suppose plus de risque et espérer qu’à horizon 10, 20 ans ou plus en souscrivant tôt un PER les actifs risqués comme les actions donnent de bons résultats le jour où le souscripteur sortira en rente avec son PER.

Conclusion : PER peut être pour plus de retraite mais en acceptant plus de risque sur votre épargne!

Il convient sans doute de regarder d’autres actifs tangibles comme l’immobilier (cf. fin de mon article) pour rechercher des revenus fixes pour compléter sa retraite.


Le PER sera sans doute le futur placement retraite des français. C’est probablement une volonté de nos politiques de simplifier les solutions placements « retraite » en France.

Le système de retraite en France est défini par une diversité de régimes. En effet, ces systèmes diffèrent selon le secteur d’activité du futur retraité. Il existe aussi des régimes de retraite appelés spéciaux. Cela prend en considération la variété des situations et des groupes professionnels. Ces systèmes sont sous la gestion de différents organismes de retraite auxquels toutes personnes exerçant une activité professionnelle sont reliées.

Actuellement, la loi Pacte en France envisage de créer un nouveau Plan d’épargne retraite, le PER.

 

C’est un système beaucoup plus souple pour l’épargnant. Chaque plan est constitué de trois compartiments, dont l’un sera alimenté avec des versements volontaires. Ces derniers sont déductibles fiscalement et offriront l’éventualité de sortir en capital en période d’épargne pendant le départ en retraite et cela sans la moindre condition. 

Nous vous proposons donc de regarder les différents placements sur la retraite et de vous faire découvrir le futur de la retraite avec le PER.

 


Sommaire sur les placements retraite et le PER :

  1. Introduction
  2. Les différents placements retraites en France
  3. Qu’est-ce que le PER?
  4. Conclusion sur le PER

 


PER placement retraite définition

1. Introduction sur les placements retraite 

En comparaison avec les systèmes de retraite étrangers, celui des Français possède plusieurs traits caractéristiques. Dans un premier temps, il s’agit d’une mosaïque complexe de régimes issus d’un long parcours. Ils débouchent sur les divers droits à la pension pour les adhérents qu’ils couvrent. Ensuite, il s’agit d’un système où la masse de la répartition est unique.

Vous souhaitez avoir plus de retraite? Mécontent de vos placements retraite? Vous cherchez à avoir plus de retraite? Nous vous offrons un diagnostic retraite : contactez-nous.

Certes, environ 90 % des revenus des retraités viennent des régimes publics et les 10 % viennent de leur épargne privée. Malgré tout, il représente un système généreux par rapport aux systèmes de retraites étrangers. Pour cause, le niveau de vie des retraités est supérieur ou égal à celui des actifs les plus jeunes.

Les principes de la retraite en France :

Le système de retraite en France est basé en grande partie sur le principe de la répartition soit les apports sociaux des actifs. Ces derniers aident à décharger les pensions versées aux retraités.     

  • Le système par répartition

Les cotisations des actifs et des entreprises financent les retraitent des salariés du secteur privé. Elles sont redistribuées aux futurs retraités sous forme de pension de retraite. Il s’agit du principe de la solidarité entre les générations qui entre en action. Les participations de ceux qui travaillent encore financent directement les pensions de ceux qui ne travaillent plus. Le système dit «par participation» est l’opposé du système dit «par capitalisation». Dans ce dernier cas, chacun épargne sa retraite et la confie à un organisme. Celui-ci la met sur le marché financier jusqu’à l’âge de la retraite.

  • Le système des cotisations sociales des actifs

En France, la retraite d’un salarié travaillant dans le secteur privé est composée de deux régimes de retraite obligatoires. Il s’agit notamment de la retraite de base obligatoire et de la retraite complémentaire obligatoire. À cela s’ajoute la pension du régime de base de la sécurité sociale et la pension de l’Agirc-Arrco. Cette dernière est une association pour le régime de retraite complémentaire des salariés du secteur privé. 

Dans le cadre du régime de base, il faut atteindre l’âge légal de la retraite pour toucher une retraite complète. Autrement dit, 62 ans à partir de la génération 1955 et entre 62 et 60 pour la précédente. De même, il faut avoir cotisé le nombre nécessaire de trimestres soit entre 160 et 172 après l’année de naissance (ces données peuvent évoluer au grès des renégociation de entre l’Etat et les partenaires sociaux). Il est possible d’atteindre l’âge de la retraite à taux plein sans condition de durée de cotisation. Notamment dans les 67 ans, c’est le cas à partir de la génération 1955 et entre 65 et 67 pour les antécédentes.   

Pour ce qui est des régimes complémentaires, les employés du privé doivent impérativement cotiser  à la caisse de retraite complémentaire. Celle-ci est groupée par l’Agirc-Arrco. Pour obtenir une retraite complémentaire sans réduction du montant versé, il faut être âgé entre 65 et 67 ans. Entre 60 et 62 ans, il est possible de profiter d’une retraite de base à taux plein. Par ailleurs, la pension est mesurée sur la base des 25 meilleures années de salaire. Celle-ci concerne ceux qui sont nés à partir de 1948.

Plusieurs choix de produits d’épargne retraite individuels s’offrent aux futurs retraités, à savoir :

  • Le Perp ou plan épargne retraite populaire accessible à tout le monde,
  • Les contrats Madelin dédiés aux non-salariés,
  • Le régime Préfon réservé pour les fonctionnaires,
  • Le Perco pour l’éventualité d’une épargne dans le cadre de son entreprise,
  • Le contrat article 83.

Et très prochainement, vous entendrez parler du Plan Épargne Retraite (PER). Il s’agit d’un nouveau placement retraite d’épargne issu de la fusion des Perp et du contrat Madelin.


placement retraite

2. Les différents placements retraites en France :

Actuellement, les régimes obligatoires de retraite sont mal en point. De ce fait, les placements pour la retraite tels que Perp, Perco, Madelin, etc. sont plus que jamais une solution de diversification si on veut rester sur du financier. Voyons de quels placements il s’agit.

 

Le PERP pour les salariés sans épargne salariale :

Vous êtes salarié et votre entreprise ne dispose pas d’épargne salariale?

Le Perp est donc une solution pour compléter votre retraite par la capitalisation. Le principe est simple. Au cours de votre vie active, vous cotisez une somme d’argent suivant la fréquence de votre choix. Ceci est dans le but de vous assurer le paiement d’une rente à vie à l’arrivée de votre retraite. Il est à noter que vous ne recevrez rien avant votre retraite.

L’avantage du PERP? Cotiser à votre rythme pour compléter votre retraite avec des avantage fiscaux.

Votre épargne sera bloquée. Le Perp ne comporte pas d’obligation annuelle de versements contrairement aux contrats Madelin (cf. plus bas).

À cet effet, vous pouvez à tout moment interrompre votre cotisation en cas de coups durs. Puis le reprendre une fois que votre situation se sera améliorée.

Avec le Perp, vous pouvez récupérer jusqu’à 20 % de votre épargne sous forme de capital à la sortie. Quant aux 80 % qui restent, ils seront obligatoirement versés sous forme de rente viagère. Cette solution vous offre également la possibilité de récupérer l’intégralité de votre épargne.  sous C’est seulement possible sous forme de capital pour financer l’acquisition de votre résidence principale. Mais, cela  est possible à condition que vous n’ayez pas été le propriétaire de cette dernière au cours des deux dernières années.

En outre, avec ce placement, il revient au souscripteur d’assumer les risques viagers. Le taux de conversion en rente sera défini selon les tables de mortalité en vigueur pendant la sortie. Le signataire n’aura de ce fait aucune garantie sur la somme de la rente qui lui sera débitée.

Toutefois, pour éviter de perdre votre capital en cas de mort prématurée, vous avez d’autres possibilités de rente. La formalité de réversion permet de verser tout ou une partie de la rente à un bénéficiaire de votre choix.

Attention! Ce choix a un prix qui viendra trancher le montant de vos arrérages.

 

Le Perco pour les salariés avec épargne salariale :

 

Contrairement à Perp qui est un produit individuel, le Perco a la particularité d’être un produit d’épargne collectif. En effet, il permet de créer un portefeuille d’actifs financiers pour la retraite dans le cadre de la société et avec l’appui de son employeur. Ce dernier peut rajouter à vos rétributions un versement supplémentaire exempté d’impôt sur le revenu appelé abondement. L’abondement ne peut excéder 6086 euros au cours de l’année 2015.

Par ailleurs, le Perco vous permet également de créer une épargne sans devoir fournir d’effort personnel. Ceci  est sans oublier de défiscaliser une partie de votre salaire. À condition que vous l’alimentiez en y versant vos primes d’intéressement et votre cotisation. Concrètement, si vous demandez vos primes et cotisations immédiatement, elles seront intégralement imposées. Par contre, si vous les versez sur votre Perco, elles seront exonérées d’impôt. Le montant concerne ici la totalité de votre participation et une somme à hauteur de 19020 euros pour les primes d’intéressement.

Autres avantages : les cas de déblocage prévus sont plus importants sur un Perco que sur un Perp. En clair, vous pouvez récupérer votre épargne à l’avance pour financer l’acquisition de votre résidence principale. Vous pouvez également choisir votre mode de sortie soit en capital soit en rente viagère. Mais dans les deux cas, la fiscalité est plus ou moins tolérante.                               

Et pour finir, en cas de décès prématurés, vos héritiers pourront reprendre l’épargne cumulée sur votre Perco sous forme de capital. Le seul bémol de ce plan retraite, c’est que toutes les entreprises ne sont pas équipées d’un Perco.

 

Le contrat Madelin pour les travaillerus non-salariés :

Si vous êtes artisans, commerçants ou professions libérales, le contrat Madelin est fait pour vous. C’est le premier à être particulièrement créé pour les indépendants. À l’instar du Perp, celui-ci permet d’accéder à un fonds en euros et à un ensemble de fonds pour les multisupports. De plus, il offre à ses signataires le droit de soustraire de leurs bénéfices imposables les sommes épargnées. Un seuil minimum est fixé pour les professionnels à faible revenu. Ce montant s’élève à 3804 euros au cours de l’année 2015.

Toutefois, le Madelin est beaucoup plus avantageux fiscalement par rapport à Perp mais aussi beaucoup plus contraignant.

En effet, il propose un super plafond d’abattement. Les participations sont déductibles jusqu’à 10 % des bénéfices imposables. Ceci est dans la limite de 8 fois le plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS). À cela s’ajoute 15 % des gains perçus entre une fois et 8 fois ce même PASS. (il évolue tous les ans(. Cela représente une déduction culminante d’environ 70000 euros pour les bénéfices atteignant plus de 300000 euros.

Avec le contrat Madelin, en plus de bénéficier d’un avantage fiscal, vos revenus sont élevés.

Mécontent de vos placements retraite? Loi Madelin, Article 83, PERP, PERCO... Vous ne gagnez ou ne comprenez pas avec vos placements retraite? Notre expertise pour gagner + : contactez-nous.

Néanmoins, ce produit présente quelques points d’ombres. La sortie ne peut se faire qu’en rente. De même, vous devez obligatoirement effectuer des versements réguliers. Mais aussi, il vous est impossible de récupérer votre épargne à l’avance. Elle sera bloquée jusqu’à la retraite.    

 

Préfon, le régime de retraite complémentaire pour les fonctionnaires :

 

Le Préfon est un régime de retraite complémentaire facultatif dédié aux fonctionnaires. Êtes-vous un agent de l’État, un agent des collectivités locales, un agent hospitalier, etc. ? Ce produit est fait pour vous. Le Préfon permet à ces agents de cotiser pour créer des revenus complémentaires pour la retraite sous forme de rente viagère.   Vous pouvez souscrire au régime Préfon à tout moment, c’est-à-dire entre 18 et 70 ans. Plutôt vous vous y mettez, moins sera votre effort d’épargne.

Ce régime propose 17 classes de cotisation où vous pouvez tout choisir librement comme vous pouvez le changer librement chaque année. La valeur de votre cotisation du Prefon peut aller de 19 euros à 1900 euros par mois en 2016. Chaque participation sera immédiatement convertie en points de retraite. Ceci est possible  suivant votre classe de quote-part et votre âge. Cela peut vous permettre de calculer votre rente n’importe quand. Vous avez le choix entre un versement mensuel, trimestriel, semestriel ou annuel. Quelle que soit la périodicité que vous choisissez, vous serez exempte de majoration. Vous pouvez récupérer vos rentes à partir de 55 ans, que vous soyez en retraite ou non, jusqu’à votre décès.         

En ce qui concerne la réversion, Prefon vous permet de désigner un héritier en cas de décès prématurés. Cela peut être votre conjoint ou une autre personne de votre choix. Si le souscripteur vient à trépas en phase de cotisation, le bénéficiaire choisi recevra 60 % de la rente à partir de ses 55 ans.   

 

Le contrat retraite « article 83 » :

Le contrat de retraite «article 83» est un contrat d’assurance vie collectif géré par capitalisation. L’employeur verse régulièrement pour l’affilié des sommes obligatoires sur cette assurance. En effet, la société s’engage à verser une contribution constante, appelée également cotisation obligatoire de l’employeur. Cette participation obligée doit être fixée à un taux ou à hauteur uniforme pour tous les salariés. Dans certaines situations, les salariés effectuent eux aussi une cotisation obligatoire.

L’engagement des salariés au contrat de retraite Article 83 est impératif sauf cas de dispense spécifique. La mise en place de ce produit présente des avantages sociaux et fiscaux pour la société. Ce dernier a pour objectif de :

  • Profiter d’un cadre social et fiscal attractif,
  • Choisir les classes de personnel bénéficiaires,
  • Maîtriser le budget,
  • Aider ses employés à préparer leur retraite,
  • Avoir un moyen de diversification de la politique de rémunération.

Par ailleurs, les quotes-parts sont déductibles du résultat imposable et libéré de toutes charges sociales. Ceci dans la limite de 5 % du plafond annuel de la sécurité sociale ou PASS.

Le principe de fonctionnement de l’Article 83 est simple. En période d’activité d’une part, chaque salarié possède un compte individuel de retraite Article 83 alimenté par des versements obligatoires. L’adhérent peut aussi y transférer les cotisations dérivées des transferts de jours de congés et faire des versements volontaires. Les sommes sont, quant à elles, bloquées jusqu’au départ en retraite du salarié. En cas de décès prématurés, le versement du capital revient aux bénéficiaires désignés.

D’autre part, au moment de la retraite, le salarié reçoit un complément de revenu viager sous forme de rente mensuelle. De nombreuses options sont disponibles pour garantir la protection des proches.       


le placement per retraite

3. Qu’est-ce que le PER?

Les plans d’épargne retraite existants deviendront prochainement  un seul et unique produit : le PER. Il s’agira d’un nouveau plan d’épargne retraite permettant d’améliorer la lisibilité et l’attractivité de ces produits. C’est un projet de la loi PACTE relatif à la croissance et à la transformation des entreprises. Cette loi prévoit de regrouper PERP et le contrat Madelin existant en une seule enveloppe. Bien sûr, sans modifier la possibilité d’exonérer les revenus imposables des montants versés. Ce nouveau produit peut également permettre d’unir l’épargne placée sur les produits d’épargne retraite comme perco et article 83. Le PER a pour vocation de simplifier le paysage actuel de l’épargne retraite.

En outre, le PER sera subdivisé en deux sous-catégories, à savoir :

  • Le PERI destiné aux produits individuels rassemblant le Perp, les contrats Madelin, le Corem et le régime Prefon.   
  • Le PER collectif destinés aux dispositifs en entreprise qui regroupe le Perco et l’Article 83.

De quoi est composé le plan d’épargne retraite PER?

Le PER prendra deux formes notamment un compte-titre et un contrat d’assurance. La liste du compte-titre sera fixée par décret, quant à l’assurance, elle sera similaire à un contrat d’assurance vie. En tant qu’enveloppe de retraite complémentaire, ce produit vise à se constituer une rente à vie ou un capital. L’un comme l’autre sera disponible dès l’âge légal de départ à la retraite ou à la date de cessation de la pension dans un plan obligatoire d’assurance vieillesse.

Comment alimenter votre PER?    

Il existe trois manières différentes d’alimenter son Plan Épargne Retraite à savoir :

  • Des participations volontaires de la part du titulaire;
  • Des montants issus de votre épargne salariale y compris la participation, l’intéressement et l’abondement de l’employeur; cela peut aussi inclure les droits correspondants au compte épargne-temps;
  • Des montants obligatoires de la part de l’employeur ou du salarié

Pour favoriser l’épargne retraite, la loi PACTE instaure un système d’indication de transfert. Cela consiste à transférer les avoirs sur son assurance vie vers son compte PER. Jusqu’en 2023, la déduction fiscale de 4600 euros pour une personne seule et 9200 pour un couple augmentera en cas de versement sur le PER. Cela concerne bien entendu les contrats de plus de huit ans.

Le PER : la gestion pilotée

Les montants épargnés seront investis en titres financiers comme les actions, les obligations, les OPC, etc. Une gestion pilotée sera appliquée automatiquement aux montants investis. Pour éviter d’en bénéficier, l’épargnant doit faire son choix de manière bien claire. La gestion pilotée permet de réduire en théorie le risque et gérer par des gérants votre épargne. Ces gérants devront garantir votre capital ou le sécuriser au fur et à mesure que le départ à la retraite approche.

Des encouragements fiscaux devraient inciter l’épargnant à choisir la gestion pilotée, plus de risque et à investir dans les PME.

Sortie du PER : rente viagère ou capitale?

La loi PACTE met en place une plus grande flexibilité en matière de récupération d’épargne. La nouvelle version du plan d’épargne retraite verra son attractivité accroître grâce à la liberté de choisir entre une sortie de placement en rente viagère ou en capital. Ceci n’est pas le cas pour les produits comme Article 83 et le contrat Madelin.

Cependant, il faut faire attention, car il s’agira du montant de versement volontaire, de l’intéressement ou de la cotisation. Les versements obligatoires, quant à eux, feront impérativement l’objet d’une sortie en rente à vie.     

Les conditions de sortie et la réversion PER

En général, les dispositifs d’épargne retraite engendrent immédiatement une fermeture des fonds jusqu’à la retraite. Toutefois, des cas d’exception peuvent amener à récupérer son épargne à l’avance, mais à certaines conditions. Ces clauses varient en fonction du placement. La loi PACTE a mis en place une modification notable sur ce plan, car il devrait à présent être possible de récupérer ses fonds. L’ensemble des plans épargne retraite sont soumis aux mêmes conditions telles que :

  • L’invalidité,
  • Le chômage,
  • Le décès de son conjoint,
  • Le surendettement,
  • L’acquisition de la résidence principale.

Quant à la réversion, elle s’applique à l’ensemble des produits de l’épargne retraite en cas de décès de l’épargnant.

Fiscalité du PER dans la loi PACTE

La loi PACTE souhaite généraliser l’exonération des versements volontaires permettant aux épargnants de déduire de l’impôt sur le revenu. Mais également la déductibilité des montants versés volontairement sur le PER, à un certain seuil. Qui plus est, les montants dérivés de l’épargne salariale aideront à bénéficier d’une déduction d’impôt sur le revenu. Et ce, s’ils sont versés sur un plan d’épargne retraite collectif. La rente viagère issue du régime d’épargne retraite collectif saura toujours imposée une partie de la somme uniquement. Par contre, la rente à vie issue d’un régime d’épargne retraite individuel reste imposable. Avec les mêmes conditions que les pensions de retraite versée par les dispositifs de retraite obligatoires. 

Pour ce qui est des sorties en capital, elles seront déductibles d’impôts pour le régime d’épargne retraite collectif.

En revanche, pour la version individuelle, la fiscalité n’est pas encore tout à fait claire.  

Nous devons donc patienter pour connaître tous les contours de ce futur placement retraite.  


   

4. Conclusion sur le PER

En résumé, le nouveau plan épargne retraite est beaucoup plus souple que les régimes actuels.

D’autant plus qu’il rassemble en lui-même le Perp, le contrat Madelin, l’Article 83 et le Perco.

Il présente un réel progrès notamment au niveau de la sortie en capital à échéance. Mais aussi, de la sortie anticipée pour l’achat de la résidence principale.

Le PER peut s’avérer être un bon complément pour les épargnants de plus de 50 ans très taxés.

En dehors, des produits d’épargne retraite, il existe également d’autres solutions pour financer sa retraite comme l’assurance vie ou des actifs tangibles dont l’investissement immobilier.

 

Attention : les rendements sans risque ne sont plus là sur l’assurance vie et le fonds euros. Les assureurs comme Generali vont faire baisser le fonds euros et orienter vers les fonds de placement à risque ! Les marchés sont au sommet.

Comment  trouverdes revenus fixes ou se diversifier sur des actifs tangibles?

Ce mois, j’évoquais sur BFM l’intérêt des whisky rares pour diversifier votre patrimoine et valoriser une belle collection tous les ans aucune fiscalité sur les gains jusqu’à 5000 euros si revente :

Pour l’investissement immobilier, comment compléter votre retraite avec des revenus réguliers?

 

Vous aurez la possibilité d’investir en France dans l’immobilier LMNP résidence seniors.

Celui-ci a l’avantage de pouvoir amortir le bien durant de longues années et d’annuler votre fiscalité sur vos revenus fonciers tout en vous garantissant un revenu fixe sur un actif tangible.

Si vous souhaitez vous diversifier avec de l’immobilier à l’international à la fois pour vous offrir la villa de vos rêves et surtout pour de beaux revenus fonciers avec une fiscalité plus basse :

Je vous propose maintenant un diagnostic patrimonial gratuit avec mon outil patrimoine sur mesure (voir ci-dessous).

Disclaimer : Nous vous recommandons fortement de consulter nos mentions légales en cliquant ici

Souhaitez-vous échanger avec notre expert en gestion de patrimoine?

Contactez-nous

Souhaitez-vous échanger avec notre expert sur la construction de votre patrimoine ou sur la rentabilité de vos placements ?

Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données (General Data Protection Régulation) adopté par le Parlement européen le 14 avril 2016, et à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous diposez d'un droit d'accès et de rectification des données vous concernant. Ce droit peut être exercé en nous contactant à l'adresse email suivante : contact@cyriljarnias.fr
Avatar
A Propos De Cyril Jarnias

Cyril Jarnias est expert en gestion de patrimoine. Son objectif est de vous aider à mieux comprendre et gérer votre patrimoine. Gestion de patrimoine . (Placement, Assurance-vie, immobilier...). Vous pouvez reprendre ses articles pour vos sites : pour cela,vous devez juste reprendre ces quelques lignes en insérant le lien vers mon site : https://www.cyriljarnias.fr

Vous voulez me contacter ?
Réagir à cet article ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Vous voulez des conseils personnalisés GRATUITS ? Testez notre outil de pré-bilan !
Vous voulez des conseils GRATUITS ?
Conseils GRATUITS ?
Cyril Jarnias: votre spécialiste en gestion de patrimoine

Vous voulez bénéficier de mon expertise? Je vous propose « Mon service Gratuit et Sur Mesure ». Cet outil de pré-bilan vous offre des solutions personnalisées en fonction de votre situation.

Pour découvrir cet outil, c'est par ici:

C'est gratuit et sans engagement !
Cyril Jarnias