+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

Comment les habitants de l’Europe de l’Est achètent-ils des placements financiers ?

par | 21 Nov 2012 | Mes analyses d'expert

Cyril Jarnias Expert en Gestion de Patrimoine indépendant

Avec l’aide d’Andréa Molnar, docteur de lettres et traductrice sur la langue hongroise, j’ai voulu regarder comment étaient diffusés les produits financiers en Europe de l’Est. Andréa m’a indiqué qu’il y avait eu un colloque en Hongrie à Budapest sur les placements financiers.

Après avoir traduit et analysé les conclusions de ce colloque résumées par portfolio Hongrie, nous avons voulu résumer l’avis d’experts sur l’épargne des habitants en Europe de l’Est en faisant un zoom sur la Hongrie sur le blog gestion de patrimoine.

Que ressort-il de ce colloque sur l’épargne financière ?

Les avis sont partagés sur la diffusion des placements financiers et sur comment faire de la gestion de patrimoine en Europe de l’Est.

Les uns pensent que c’est la vente online qui va dominer pour trouver un placement, les autres misent plutôt sur les conseils personnalisés qui vont renforcer la vente via des réseaux de courtage, dans les années qui viennent.

À court terme, les produits garantissant la protection du capital et du rendement auront la cote, à long terme, par contre, les produits d’assurance de retraite et de rente joueront un rôle de plus en plus important, a constaté le vice-président de Groupama, István Csonka. D’après lui, la croissance potentielle la plus élevée sera dans le domaine des plans d’épargne logement, puisque ceux-ci sont abordables par un large cercle.

On se rend compte qu’il y a des similitudes avec les besoins et la diffusion des produits d’épargne en France. On peut être loin géographiquement, mais au final avoir des besoins d’épargne similaires.

Quels seront les investissements privilégiés par les épargnants en Europe de l’Est dans les prochaines années ?

Pour Erste Investissement, leur gérant Géza Ráner pense que pour les années à venir, les obligations d’État auront la croissance la plus importante : cela passera par une gestion active sur ces dettes.

Concernant la vente, les conseils et la définition des exigences des clients en matière de placement : ceux-ci vont être réévalués afin qu’ils puissent acheter le produit qui leur convient le mieux. Ainsi, les différents produits d’épargne font bon ménage, dit le gérant de la Banque OTP. (Équivalent de la Caisse d’Épargne en France)

La majorité des experts présents au Colloque attend la progression de la vente online pendant les cinq années à venir. D’après le gérant d’Erste Investissement, ce canal de vente est fortement poussé par le fait que les gens ont la flemme de sortir, de plus, quand il s’agit d’argent, ils deviennent très pudiques. C’est ce qui explique la progression spectaculaire de la vente online. “Pourtant le premier “magasin” online créé par Erste n’a pas été à la hauteur de nos espérances”, a ajouté le gérant.

Par contre, le directeur de la gestion de fonds chez Générali, Péter Schuszter, se rapprochant des expériences internationales, compte sur le renforcement de l’activité de vente par les réseaux de courtage en Hongrie. De plus, dans le cas de la commercialisation des produits plus complexes, la vente online n’est pas évidente du tout, et peut représenter un sérieux défi, ce qui n’aide pas le développement de ce moyen de vente.

Que conclure ?

On retrouve des similitudes avec les choix des canaux de distribution des produits financiers : on a clairement deux canaux distincts de distribution à savoir internet et le courtage avec une volonté de personnaliser l’offre selon les besoins de l’épargnant.

Les épargnants hongrois croient en la dette de l’État hongrois pour trouver du rendement dans les années à venir. Cela traduit ce que l’on constate en Europe de l’Ouest, une boulimie de dettes d’État, car la peur de perdre son épargne durant la crise prend le pas devant le risque (à l’image des actions en 2012 peu achetées en Europe par exemple, à l’image des faibles volumes de transactions du CAC40).

Europe de l’Est ou de l’Ouest, c’est le même combat : les banques, compagnies d’assurances, courtiers online ou non, l’épargnant devient toujours plus complexe à capter. Les méthodes et les canaux de distribution seront, au-delà de ce colloque à Budapest, l’enjeu majeur de la distribution de produits financiers dans les années à venir.

Internaute, épargnant curieux mais zappeur, ne prenez pas la fuite dès la première page!

Curieux, audacieux, en quête de conseils gratuits en gestion de patrimoine?

En  vous abonnant à la newsletter, je vous offre un ebook pour  vous aider à mieux comprendre vos placements et gérer votre patrimoine durant la crise!

Cyril JARNIAS

 

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

« * » indique les champs nécessaires

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This