+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

Edito : placement action, deuxième semaine de hausse pour le CAC40!

par | 18 Juin 2012 | Résumé de la semaine

Cyril Jarnias Expert en Gestion de Patrimoine indépendant

Une nouvelle semaine passée sur le blog  gestion de patrimoine – opcvm sicav : que s’est il passé sur les marchés financiers, les actions sont ils un bon placement en 2012?

Cela fait deux semaines que le CAC40 est termine en hausse (on a du mal à y croire mais, c’est vrai).

Sur la semaine le CAC40 gagne 1,47%, il est encore à -2,24% depuis le début de l’année 2012 au vendredi 15 juin 2012.

D’ailleurs, en se penchant sur les 40 valeurs du CAC40, je constate qu’au vendredi 15 juin 2012 (source : boursorama.com) :  16 valeurs sont dans le rouge sur le CAC40.

Vallourec reste la valeur baissant le plus depuis le début de l’année 2012 à -46,17%.

On ne doit pas oublier que la volatilité est encore bien présente sur les marchés avec de l’incertitude “politique”.

La semaine s’est terminée avec des élections cruciales en Grèce, les grecques doivent faire des choix pour ne pas sortir de l’union monétaire européenne et éviter la fin de l’euro. La gauche radicale n’est pas passée et le vent des réformes semblent s’imposer.

Cela devrait tempérer un temps ceux qui ont peur de la fin de l’euro.

En France, les élections législatives ont validé la majorité socialiste à l’assemblée nationale. On peut déjà imaginer l’impact sur la hausse des impôts comme j’ai pu en parler dans cet article cliquez ici.

Focus sur les marchés financiers et sur les news économiques :

Selon le revenu.com :

“Les marchés se sont laissés surtout porter par la rumeur d’une intervention concertée des banques centrales dès lundi, en fonction du résultat des urnes… Les ministres de l’économie de la zone euro pourraient ainsi faire le point sur la situation dès dimanche soir.

Wall Street suit le mouvement haussier des places européennes ce vendredi, malgré les très mauvais chiffres de l'”Empire State” confirmant le ralentissement outre-Atlantique. Les statistiques de la production industrielle aux USA et de la confiance des consommateurs ont également déçu. Les opérateurs espèrent donc visiblement une intervention des banquiers centraux pour ramener le calme sur les marchés, selon le résultat des élections grecques. La séance devrait être toutefois volatile à Wall Street, pour la journée dite des “quatre sorcières”.

ECO ET DEVISES

L’indice d’activité manufacturière régionale “Empire State” dévoilé ce vendredi par la Fed de New York est ressorti très légèrement positif, à +2,3 en juin, contre +13,8 de consensus de place et +17,1 annoncé un mois plus tôt. L’indicateur traduit donc une très légère croissance en juin, puisqu’il reste supérieur à zéro. Cependant, il reflète aussi un net ralentissement de l’expansion. L’indice des commandes nouvelles a plongé de six points, à 2,2 en juin. L’indicateur des livraisons s’est effondré de 19 points à 4,8. L’indice des prix payés a chuté de 18 points à 19,6. Celui des prix reçus a dévissé de 11 points, à 1.

Les indicateurs de l’emploi ont également régressé, même s’ils traduisent encore une légère augmentation du niveau de l’emploi. Les indices relatifs aux perspectives à six mois ont baissé, suggérant un moindre optimisme. L’indice des conditions futures générales d’activité a décliné pour le 5ème mois, à 23,1 en juin.

Selon la Fed ce vendredi, la production industrielle des Etats-Unis pour le mois de mai 2012 est ressortie en déclin léger de 0,1% par rapport au mois antérieur, contre un consensus de +0,1% et après un gain de 1% en avril. Le taux d’utilisation des capacités de production, lui, a été de 79%, contre 79,2% de consensus de place et 79,2% également en avril. La production manufacturière a reculé de 0,4% aux USA en mai, après une forte hausse en avril.

L’indice du sentiment des consommateurs américains de l’Université du Michigan et Reuters pour le mois de juin 2012 est ressorti décevant, à 74,1 de source destinataire de l’étude, contre 77,5 de consensus et après 79,3 fin mai.

Sur les devises, l’euro confirme son rebond sur les 1,2650/$ entre banques ce soir.”

Que conclure?

Rien n’est joué, il faut faire phi de vos peurs et croire que la crise en Espagne par exemple se calmera avant de vous replier sur le napoléon or.

Les marchés européens sont sous valorisés, les valeurs financières sont massacrées à l’image du Crédit agricole au cours 3,28 euros… A ce prix là, ce sera bientôt moins cher qu’un café en terrasse.

Il semble tout de même que nous soyons face à une anomalie à moins de croire en la fin de l’euro et des banques.

Patience est donc longueur de temps et il va en falloir et penser que les actions sont un bon placement pour l’épargnant, en assurance vie par exemple.

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This