+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

Tourisme Hongrie : Budapest de l’occident à l’orient

par | 02 Sep 2015 | Immobilier Hongrie

Tourisme Hongrie et Budapest : tant à découvrir!

Budapest est une ville intelligente où l’orient commence, l’occident finit.

Dans cet article je vais vous donner la liste des incontournables de la capitale de la Hongrie. Cependant, je ne vais pas cacher ma sympathie pour trois curiosités de Budapest qui  sont citées rarement dans des brochures touristiques : le Café New York, la première ligne de métro de Budapest et le Musée d’Ethnographie.

Budapest, avec la réunification  de Buda, Pest et Óbuda (quartier nord) en 1873, est devenu une vraie capitale, une vraie métropole. Elle s’étend sur 525 km², elle a 1.8 million d’habitants.

La ville est éclectique dans le sens où les ruines romaines à Óbuda (vous pouvez vous y rendre en prenant le RER, HÉV en hongrois) convivent harmonieusement avec les maisons baroques conservant encore des traces médiévales. Les églises du XVIIIe siècle sont entourées de bâtiments d’Art Nouveau et les palais néo-classiques ne sont pas gênés par les hôtels modernes.

Budapest favorise le tourisme en Hongrie car elle joue les contrastes d’une rive à l’autre du Danube. À l’ouest, la ville-haute de Buda située sur la colline du château s’étend jusqu’au pied du Gellért-hegy. Buda est connu pour ses magnifiques panoramas, ses quartiers élégants, ses bains et ses possibilités de ballade sur la colline du château et  sur le mont Gellért. Dans le IIe et le XIIème arrondissement il est possible d’observer de nombreuses villas datant de la fin du XIXe siècle et qui étaient habitées par la noblesse hongroise.

Pest se situe sur les plaines et possède la vie culturelle la plus active avec beaucoup d’universités, de théâtres. C’est à Pest que l’on trouve la plupart des musées et des grandes universités.

Je vous propose un inventaire détaillé des lieux touristiques à découvrir à Budapest et en Hongrie.

[divider]

Je vous donne la liste des monuments les plus recommandés de Buda pour le tourisme Hongrie :

La Colline du Château

Le Mont Gellért

Les thermes Gellért, Lukàcs et Kiràly

Óbuda et Aquincum

… et de Pest :

Le Parlement

La Place des Héros

La Maison de la Terreur

L’Opéra

Le Musée National

Le Palais des Beaux Arts

Le Grand Marché Couvert

La Synagogue.

+

Il est impossible de parler de Budapest sans parler de ce qui est le trait d’union entre Buda et Pest : les ponts!

Le premier pont : il fut construit en 1766-67. Ils sont remarquables  par leurs caractéristiques dimensionnelles et par leur intérêt architectural ou historique.

Le premier pont permanent  fut l’initiative du comte Széchenyi  en 1849 qui selon la légende, n’avait pas pu traverser le Danube entièrement gelé pour aller au chevet de son père. Bouleversé par la douleur et la colère, il ordonna de la construction du pont le plus majestueux qui porte son nom, le pont des Chaînes Széchenyi . Les travaux financés par Széchenyi, commencèrent en 1830 sous la direction de l’architecte écossais, Adam Clark qui était si bien adopté dans tout le pays qu’il est considéré, par erreur, comme architecte hongrois. Etranger ou budapestois, tout le monde aime traverser à pied ce pont de 380m en admirant le magnifique panorama qui s’offre.

+

En second, en arc métallique joliment décoré :

le Pont de la Liberté (Szabadsàg-híd ),  fut inauguré en 1896 à l’occasion des fêtes du millénaire de la Hongrie en présence de François-Joseph d’Autriche dont il reçu le nom. Ce pont relie la place Gellért á la place Fővám où se trouve le grand marché couvert et d’où part la rue Váci, la rue piétonne très chic de la capitale. De nombreux trams traversent le pont, l’itinéraire place Gellért – place Fővám – place Calvin – Astoria est une promenade appréciée car elle permet de remonter le Petit Boulevard et d’admirer le Musée National.

+

3ème pont,  le Pont Marguerite (Margit-híd), ce pont de la capitale fut construit entre 1872 et 1876 par une société française (la Société de Construction de Batignoles). Il porte le nom de Marguerite de Hongrie,  la fille du roi Béla IV,  qui vécut dans le couvent de l’île. Le pont Marguerite est l’un des plus utilisés entre Pest et Buda et traversé par de nombreux automobilistes, piétons et par le tram 4/6.

C’est au pied du Pont Elisabeth, le pont le plus léger où les historiens se situent la naissance de Budapest. Il est l’un des ponts les plus utilisés par les transports publics pour relier Pest et Buda.

Après avoir traversé le Pont Elisabeth, vous pouvez prendre le Métro  2 à la station Astoria jusqu’à la place Blaha Lujza. A deux pas de-là , au 9-11 boulevard Erzsébet vous vous retrouvez devant Le café  New York. 

+

Ensuite, vous ne pouvez qu’aimer le charme de l’immobilier en Hongrie :

Je parlais du café New York,

Cafe New York budapest exterieur

il se trouve au rez-de-chaussé du palais New York, l’uns des bâtiments les plus emblématiques de Pest. Le bâtiment qui abrite le café a été acquis en 2001 par le groupe italien Boscolo qui en a fait un magnifique hôtel  de 5 étoiles.

Le bâtiment qui présente un mélange de motifs néo-baroques et Sécession  a été construit sur les plans de plusieurs architectes hongrois  en 1894. L’édifice éclectique est décoré de statues, le rez-de-chaussé abritait dès le début un café. Le bâtiment a été construit sur commande de l’assurance américaine New York Life Insurance Company, sont nom lui vient d’ailleurs de là.

Je vous invite à découvrir le café New York en plein Budapest : entre monument historique et lieu très agréable pour savourer un café et une patisserie.

Rapidement, le café est devenu l’antre des plus grands écrivains de l’époque (d’où mon enthousiasme pour ce café…). Les auteurs publiant dans la grande revue littéraire Nyugat ainsi que ceux qui publiaient dans le Pesti Napló se retrouvaient dans le New York. Des auteurs tels que Ferenc Molnár, Krúdy Gyula, Zsigmond Móricz, Dezső Kosztolányi, Endre Ady, Ignotus ou encore Frigyes Karinthy ont rédigé certaines de leurs œuvres dans cet établissement.

Après la Première Guerre mondiale la vie littéraire du café commença lentement à décliné. Durant les années 1920 le New York était l’un des hauts lieux de la vie nocturne budapestoise, des orchestres tsiganes s’y produisaient et le public du café à même eu l’occasion d’assister à des concerts de jazz.

Durant la Deuxième Guerre mondiale le bâtiment à été abimé mais heureusement pas très gravement. Après la guerre le café n’a plus ouvert ses portes, des bureaux ont été installés dans le palais.

Café New York budapest interieur

L’intérieur du café est décoré avec tant de goût et de richesse que le visiteur qui y entre pour la première fois a le souffle coupé. Les murs sont décorés de fresques et de dorures, le sol est en marbre et d’élégantes colonnes s’élèvent vers le plafond. En 2011, le café a été déclaré „plus beau café de monde”. (Source : http://www.budapestvoyage.fr)

Voilà l’avis écrit 17 août 2015d’un touriste : « Restaurant – salon de thé haut de gamme , dans une atmosphère d’époque , servie par un pianiste en live. Mets locaux à savourer et glaces délicieuses. »

+

Ensuite, un bâtiment historique celui du parlement hongrois : 

Après avoir bu un bon café et dégusté la pâtisserie hongroise, vous pouvez reprendre le Métro 2 vers la Place Kossuth où en face du Parlement  de Hongrie vous trouvez un autre édifice magnifique de style néoclassique. Le bâtiment a été construit à l’origine par pour le Ministère de la Justice : la fresque du plafond du hall, représentant la déesse ” Justitia “, dessinée par Károly Lotz, rappelle les fonctions initiales du bâtiment dans lequel en 1973 le Musée d’Ethnographie a emménagé.

A l’intérieur, loin de l’agitation du monde extérieur, l’ambiance est sereine. Entré dans le hall, vous êtes très impressionnés par la taille, et la décoration,  la richesse et la monumentalité du lieu : vous pouvez voir de grands escaliers, des colonnes classiques en marbre multicolore, des stucs, et des décorations dorées et une énorme fresque au plafond.

Le parlement hongrois, les musées : vous pourrez découvrir facilement la Hongrie et sa culture.

L’exposition permanente du musée s’appelle « la culture traditionnelle des Hongrois » dont la présentation est plaisante et instructive. Ici vous allez voir comment les Hongrois vivaient de la fin du 18ème siècle jusqu’au déclenchement de la première guerre mondiale. Le musée vous fait découvrir le trousseau de mariage d’une fille de Kalotaszentkirály et le mariage religieux d’un couple de Kalotaszeg, présenté dans un décor d’époque. On vous y présente l’art populaire, le folklore et la vie à la ville et à la campagne.

Le musée comporte des zones multimedia où vous pourrez voir et apprendre encore davantage, et il y a toujours des expositions permanentes en plus des collections permanentes. (Source : http://fr.hungarybudapestguide.com)

Muse Ethnographie budapest exterieur

Musee Ethnograhie budapest interieur

+

Si vous découvriez le métro du Budapest et son histoire?

Vous êtes surement étonné que je vous parle du métro de Budapest. Je vous explique : actuellement il y a quatre lignes mais celle qui est vraiment unique dans le monde c’est la ligne la plus ancienne  d’Europe  continentale. (Le métro de Londres fut ouvert en 1863.) Je vous recommande de le prendre pour le plaisir, pour faire un voyage dans le temps, pour retrouver l’ambiance et le charme unique de ce que les Hongrois appellent :  Millénium ou M1, inauguré dans le cadre des célébrations du millième anniversaire de la fondation de la Hongrie en 1896 dans le bassin des Carpates.

La nouvelle ligne fut baptisée Földalatti (en hongrois föld veut dire sol, surface et alatt dessous, le i faisant du mot un adjectif) sur l’exemple du métro de Londres (London Underground).

Toutes les stations devaient comporter des quais sur les côtés des voies. Les entrées et sorties étaient matérialisées par des bâtiments soignés.

La société Siemens & Halske furent chargée de l’exécution des travaux. Le premier tronçon mesurait 3,68 km de long dont 3,22 km de tunnel et 460 mètres en surface. La ligne était également nommée « chemin de fer sous les pavés », car elle n’était située qu’à 3 mètres de profondeur, à cause du manque d’expérience de travaux souterrains de ce type.

Dix trains avaient été achetés, composés chacun de deux voitures. Leur structure était partiellement en bois. Les voitures étaient très surbaissées, construites de manière particulière, car le tunnel avait une hauteur relativement faible de 2,85 mètres. L’alimentation électrique en 350 V se faisait par un rail fixé au plafond du tunnel tandis que le métro de Londres était équipé des locomotives à vapeur.

A Budapest, vous pouvez emprunter son métro pour découvrir la ville, mais ce métro est aussi un lieu historique à découvrir de part sa réalisation et son architecture.

Après l’ouverture, l’empereur autrichien, également roi de Hongrie François-Joseph Ier  visita le métro le 8 mai 1896. Il fut nommé en son honneur “métro électrique François-Joseph”.

La ligne M1 circule actuellement entre place Vörösmarty tér et Mexikói út.

Station Opera budapest

En 2001, le Métro 1 a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. La ligne suit principalement le cours de l’Avenue Andrássy  où l’arrêt s’impose à la station Opéra pour visiter le bâtiment et pourquoi pas, pour acheter un billet à un spectacle… !

Le Musée du métro est à visiter :

c’et un espace d’exposition consacré au métro de Budapest dans une section désaffectée de la station Deák Ferenc tér. On peut y voir des éléments de mobilier récupérés d’anciennes stations au moment de leur modernisation (un guichet, divers panneaux, objets) et, surtout, une rame de deux voitures d’origine, composée des motrices 1 et 19 restaurées et maintenues en état de marche. Et là, vous serez admiratif !

[divider]

Tourisme, Budapest et Hongrie : vous venez découvrir mon pays?

C’est ainsi que se termine mon guide. Je vous donne rendez-vous devant la Café New York et vous invite à boire un café à l’italienne !

Du tourisme en Hongrie à votre propre appartement pour profiter pleinement de mon pays : il n’y a qu’un pas à réaliser, nous contacter en remplissant le formulaire en bas de cet article!

Comme vous le voyez la Hongrie a son charme et un patrimoine historique important.

Vous comprenez donc pour quoi je ne peux que vous encourager à investir dans l’immobilier en hongrie.

Je ne peux que vous conseiller de lire mes articles et nous contacter pour en savoir plus.

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

Dans la Presse

S'abonner à ma newsletter

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Articles récents

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This