+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

Rachat assurance vie : comment récupérer vite son argent?

Cyril Jarnias Expert en Gestion de Patrimoine indépendant

Rachat programmée assurance vie : c’est la crise, vous avez besoin d’argent.

Rachat programmé assurance vie, avec la crise, c’est un moyen pour récupérer votre argent sur votre contrat d’assurance vie.

Nous allons dire que ce serait la première raison.

Maintenant, nous pourrions imaginer que vous vous informez sur l’économie et les marchés financiers : vous avez alors peur pour vos capitaux.

Enfin, vous considérez que votre assurance vie ne vous sert à rien et surtout vous savez que la composition actuelle du fonds en euros ne permet plus de vous donner assez de rendement.

3 raisons classiques de faire des rachats sur son assurance vie : 1. besoin d’argent immédiat  2. peur sur l’assurance vie  3. rendement insuffisant et arbitrage sur d’autres placements.

Je vous propose donc amis lecteurs du blog gestion de patrimoine, de traiter ces trois cas et de vous dire si vous avez raison ou tord.

[divider]

Rachat programmé assurance vie : la fausse bonne idée

Je suis parti délibérément sur ces profils de “racheteurs” :

  1. j’ai besoin de liquidités,
  2. j’ai peur pour mon argent et,
  3. l’assurance vie ne rapporte plus rien.

Nous allons donc regarder ensemble ces 3 profils : ont-ils raison de faire un rachat sur leur contrat d’assurance vie en unité de compte ou pas?

+

  1. Rachat d’assurance vie pour un besoin de liquidité :

Je ne vois pas de mal à faire des rachats sur son assurance vie : vous avez besoin de capitaux pour un dépense imprévue votre voiture à réparer par exemple.

Il se pose alors 2 questions : quelle fiscalité? que doit-on racheter dans son contrat?

 

Pour la fiscalité :

Quoi qu’il arrive vous aurez des prélèvements sociaux à ce jour, ils sont à 15,5%, demain peut-être plus.

Vous devez regarder si le contrat à plus de 8 ans : à ce moment là pas de taxation sur les plus values à hauteur de 4600 euros de rachat pour une personne seule et le double pour un couple. Au-delà de ses rachats, c’est 7,5% sur les plus-value

Avant 4 ans, ce sera 35% de taxe sur les plus-values réalisées et 15% entre 4 et 8 ans (vous devez ajouter les prélèvement sociaux).

Vous pouvez choisir soit le prélèvement forfaitaire libératoire ou prélèvement sur votre impôt sur le revenu (je préfère que l’assureur s’en occupe avec le PLF).

Les rachats prennent du temps dans une assurance vie et attention au coût fiscal qui est à calculer.

Sur quoi faire ses rachats?

Rien de très compliqué, vous vendre en priorité sur le fonds euros car vous risquez de subir les variation des unités de compte qui dépendent souvent des aléas des marchés financiers alors que la performance du fonds euros est linéaire.

 

Mon avis plus général sur les rachats en assurance vie :

Pourquoi ne pas faire une avance? Vous pourrez retirer x euros max. de votre contrat, à un taux d’intérêt attractif compte tenu des taux et vous laisserez votre contrat se valoriser.

Si le contrat à moins d’un an : le poids de la fiscalité ne sera pas élevé donc vous pouvez foncer pour faire votre rachat si vous ne faites pas d’avance. Ensuite, vous devrez bien calcul le poids de la fiscalité.

Dans tous les cas, vous devez compter un mois souvent soit pour l’avance ou le rachat : un conseil, vous devez anticiper!

+

2.  Avec la crise financière, j’ai peur pour la santé des assureurs :

J’ai parlé de la composition du fonds euros où sont les principaux encours de l’assurance vie.

Les assureurs détiennent de la dette d’Etats européens, c’est un fait.

Ils ont détenu par exemple faible de la dette grecque.

Sont-ils pourtant tombés? Parle-t-on de faille d’un assureur vie aujourd’hui?

Nous n’en sommes pas là.

Un épargnant a peur pour la liquidité de son épargne.

70000 euros de garantis sur une assurance vie : est ce assez pour rassurer un épargnant?Peut-on avoir peur de la santé des assureurs vie?

Dans le cadre d’un contrat d’assurance vie, à ce jour, les épargnants français sont garantis à hauteur de 70000 euros (source : le particulier.fr). C’est à la fois beaucoup et peu.

Comment se prémunir du risque de liquidité de son assurance-vie?

On doit bien prendre conscience que le problème, s’il arrivait, viendrait du fonds en euros avec une variation forte sur les taux d’intérêt donc de la valeur des dettes obligataires étatiques.

Les taux montent le portefeuille obligataire de l’assureur baissera.

On peut donc supposer que sur la partie unité de comptes : il sera plus simple de récupérer son épargne.

En parallèle, à l’image du profil 1 (rachat pour besoin de liquidité) : rien ne vous empêche de faire des avances sur votre contrat.

Mon avis :

Vous anticipez et vous récupérez des capitaux bien à l’avance avec des avances.

A ce jour, nous ne sommes pas dans une crise systématique mais voici en tout cas des solutions pour éviter un risque de liquidité sur son contrat d’assurance vie.

+

3. L’assurance vie ne rapporte plus rien : je veux en sortir!

Je peux comprendre que 2,5% en 2014 (moins en 2015… et 2016 pour le fonds euros?), cela ne fait pas rêver pour un placement.

Mais, nous sommes sur du pseudo sans risque, capital garanti et le livret A est passé à 0,75%.

A ma connaissance sur du sans risque, vous ne trouverez pas mieux en placement de ce type.

J’évoque souvent les solutions de diversification et le rendement des placements par exemple avec les Tops et Flops sur les OPCVM (les fonds autres que le fonds euros).

Attention, vous savez très bien que pour avoir plus de rendement, vous devrez prendre plus de risque car le risque est différent suivant le type du placement.

Mon avis :

Je pense que vous devez relativiser sur la faiblesse du fonds en euros : n’oubliez-pas que l’inflation tourne autour de 0,7% et elle baisse (des prix). Donc, la performance n’est pas si mauvaise.

Ensuite, vous devez regarder l’antériorité fiscale de votre assurance vie : au-delà de 8 ans, vous pourrez sortir avec le moins de frottements fiscaux. Avant, j’ai peur qu’il fasse bien calculer la sortie surtout si vous avez des plus-values.

Vous avez également l’aspect transmission : vous pourrez transmettre vos capitaux en franchise de droits de succession (jusqu’à 152500 euros en moyenne, un épargnant moyen a de la marge).

Reste enfin, selon, ce que j’évoquais auparavant, vous pouvez récupérer après 8 ans 9200 euros défiscalisés et placer ailleurs.

Enfin, pourquoi ne pas regarder de la diversification avec des SCPI (> 4% rendements historiques nets) avec la liquidité de l’assurance vie : tout savoir sur les SCPI.

[divider]

Rachat assurance vie : vous n’êtes plus certain?

Nous sommes au-delà de 1400 milliards d’euros sur l’assurance vie en France.

Ces capitaux servent à financer une partie de la dette française.

Nous sommes donc dans un monde interdépendant entre investisseurs et agents à besoin de financement.

On peut donc imaginer que tout sera fait pour que l’assurance vie perdure.

Diversification, avances, les solutions existent pour faire mieux en assurance vie. Mon expertise peut vous aider pour bien analyser.

L’assurance vie n’est pas qu’un placement avec le fonds en euros.

Si le fonds en euros rapporte moins vous pouvez diversifier votre contrat d’assurance vie avec des unités de compte comme les opcvm ou encore des SCPI. Maintenant, vous devrez accepter plus de risque.

Enfin, vous ne devez pas oublier la fiscalité et penser aux avances.

Vous voyez que racheter : c’est une chose, cela se calcule et se simule.

Rien ne vous empêche d’aller voir ailleurs : comme limmobilier en Hongrie avec du rendement cette fois.

Avec mon expertise en gestion de patrimoine, je peux vous aider à analyser et à vous poser les bonnes questions. Vous pouvez me contacter.

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This