Dans quel placement investir durant la crise?

par | 08 Déc 2014 | Mes analyses d'expert

Cyril Jarnias Expert en Gestion de Patrimoine indépendant

Si investir n’est pas simple, trouver le bon placement durant la crise n’est pas chose facile.

Je constate qu’en étant expert en gestion de patrimoine, les questions des particuliers sur le blog gestion de patrimoine vont dans ce sens.

Je vous propose donc dans cet article de faire un tour d’horizon des placements anti crise (ou pas) disponibles sur le marché.

 

Amis lecteurs : les placements durant la crise ou comment investir sans “s’en mordre les dents!”

 

Avant de commencer, je voudrais vous rappeler 5 règles en matière d’investissement ou choix de placement.

 

Mes 5 règles en matière de choix de placement :

1. On met son argent dans un placement que l’on comprend

2. Plus un placement a du rendement plus il a de risque et donc plus vous pouvez perdre d’argent.

3. Vous devez apprendre à comparer les offres.

4. Investir dans un placement : c’est aussi avoir une stratégie globale suivant vos objectifs.

5. Si vos objectifs sont pas clairs vous devez vous faire aider par un expert indépendant et de préférence qui ne vendra pas de produits (pour garder cet avis objectif…).

 

Passons maintenant à une liste de 5 placements durant la crise où vous pourriez investir.

 

Premier placement : investir dans une assurance vie

C’est le placement préféré des français. Plus de 1400 milliards d’euros (source : ffsa.fr) sont investis en assurance vie.

> Avantages :

L’assurance vie, c’est la possibilité d’investir dans une multitude d’actifs (fonds euros sécurisé, immobilier, actions, obligations, produits dérivés complexes…) avec une grande souplesse de gestion.

Vous trouverez souvent ce que l’on appelle des unités de compte : généralement, il s’agit des opcvm. Il faut savoir les comparer en terme de risque, de performance et de frais.

Vous ajoutez les avantages en matière de donations et de droits de succession : l’assurance vie aurait tout pour plaire.

Ne nous leurrons pas : ce qui intéresse surtout les français, c’est le fonds en euros sécurisé qui fait en moyenne 2,5% net par an soit bientôt plus de 3 fois le livret A (le livret devrait passer à 0,75% en février 2015).

 

> Inconvénients :

Pour bénéficier d’avantages fiscaux sur les plus values, vous devez attendre 8 ans.

Le rendement du fonds en euros baisse.

Durant la crise, les compagnies d’assurance sont-elles en bonne santé?

 

> Mon avis d’expert :

L’assurance vie est un outil important dans un patrimoine.

Vous devez voir ce placement comme un élément de diversification.

Si vous voulez gagner plus que le fonds euros, vous devrez prendre des unités comptes comme par exemple les SCPI ou des fonds OPCVM actions. Mais, cela suppose plus de risque.

Vous devrez comparer les frais des contrats et choisir la meilleure offre par rapport à vos objectifs.

Concernant, la santé des compagnies d’assurance : leurs stocks conséquents et leurs réserves leur permettent d’aborder pour l’instant la crise.

Dernier point, des stratégies existent pour financer sa retraite avec une assurance vie ou encore réduire son ISF.

Je peux donc vous aider dans ce sens.

 

Second placement : les placement SCPI (immobilier)

La SCPI permet d’investir dans de l’immobilier le plus souvent d’entreprise ou de bureaux.

Vous allez détenir des parts.

Généralement, un gestionnaire expérimenté va gérer le parc immobilier et faire des investissements.

 

> Avantages :

Historiquement, ce placement rapporte plus de 5% net par an.

Vous achetez du réel : des bureaux, des complexes commerciaux… Le choix est assez large.

Certains promoteurs et gestionnaire de SCPI vont investir à l’étranger : par exemple en Allemagne ou en Europe du Nord.

Pour les SCPI les plus importantes, leurs taillent permettent de revendre vos parts de SCPI sans trop de difficulté.

C’est un moyen d’investir dans l’immobilier sans les coûts d’un bien immobilier habituel : par exemple, on trouve facilement des parts de SCPI à des tickets d’entrée faibles de l’ordre de 1000 euros.

 

> Inconvénients :

On constate depuis quelques années que le rendement baisse légèrement pour les SCPI allant plus vers les 4% que les 5%.

Le taux d’occupation des bureaux avec la crise (par exemple) baisse légèrement : donc, peut être à terme moins de rentrée de loyers donc moins de rendement?

Les frais peuvent être important à l’achat d’une SCPI pour financer le gestionnaire, les coûts de structure et les intermédiaires qui commercialisent les SCPI.

 

> Mon avis d’expert :

Se diversifier : pas plus de 20% de vos placements dans les SCPI

Vous devez également à mon sens faire un mixte entre des SCPI qui ont fait leur preuve et fortement capitalisées (exemple : Immorente ou Select Invest) et des SCPI plus jeunes (diversifiées dans leurs investissements ou sur une zone géographique comme Novapierre Allemagne) avec de meilleurs rendements.

Vous devez comparer les frais et décortiquer les fiches des SCPI et les investissement réalisés :

Contrôler notamment le taux d’occupation et l’évolution du rendement.

Enfin, vous devez surveiller la liquidité de votre SCPI si vous souhaitez revendre.

Je peux vous faire gagner du temps et vous aider à mieux comprendre avant de décider d’investir.

 

Troisième placement et enveloppe fiscale avantageuse : le PEA et le PEA PME

Soyons déjà très clairs : il s’agit ici de faire des placements risqués.

Ce sera la partie risquée de votre patrimoine.

Dans un plan d’épargne en actions : on va acheter des titres d’entreprises européennes.

Leurs cours vont varier en fonction de l’offre et de la demande sur les marchés financiers.

Pour le PEA PME : il s’agira de petites entreprises.

Dans les deux cas, c’est un investissement pour soutenir (en théorie) les entreprises.

 

> Les avantages du PEA et du PEA PME :

Vous disposez de 150000 (pea) et 75000 euros (pour le pea pme) pour investir au maximum sur des actions européennes pour une personne.

Vous bénéficierez dès 5 ans d’avantages sur les plus-values.

Dès 8 ans, vous pouvez retirer sur votre PEA sans bloquer un possible reversement avec une fiscalité nulle.

Vous ne payerez que 15,5% de prélèvement sociaux sur vos plus-values.

Vous pourrez faire des sorties en rente pour financer par exemple votre retraite avec une fiscalité avantageuse.

 

> Les inconvénients :

Qui dit actions dit risque : c’est un fait! Pour les plus curieux, je vous invite à découvrir mon article pour comprendre le risque sur les placements : cliquez ici.

Vous devrez suivre votre PEA ou prendre un gérant pour le gérer ou encore sélectionner des fonds de placement : OPCVM ou SICAV.

Vous devrez vous former pour comprendre le fonctionnement des actions et leurs risques.

C’est un investissent au moins sur 5 ans  :  avant 5 ans, si vous faites un retrait, vous clôturez votre PEA.

 

> Mon avis d’expert :

Je pense que des placements sur les actions ne doivent pas dépasser 20% de son patrimoine. C’est le cas aussi dans un PEA même s’il est avantageux fiscalement parlant.

Concernant le PEA PME, je vous conseille d’attendre car nous n’avons pas encore assez de recul sur la performance des fonds PEA PME.

Il vous reste la possibilité d’acheter des actions sur les PME européennes.

Cela suppose à mon avis une réelle expertise.

Apprendre à vous former sur les actions ou encore apprendre à utiliser les avantages fiscaux du PEA PME a du sens.

En tant, qu’expert  : je peux vous aider à mieux comprendre.

 

4ème placement : le placement Or, lingot ou encore pièces d’or.

L’or est un placement de diversification.

Historiquement, l’or a toujours été détenu pour sa valeur refuge durant les crises.

L’or peut s’acheter en France sous forme de lingots, « lingotins » mais aussi le plus souvent des pièces : 20 francs napoléon or, 20 francs suisse or… Des bonnes adresses existent.


> Avantages :

En période de crise, c’est une sécurité contre la « fin du monde » .

C’est un actif tangible : vous savez ce que vous achetez.

Vous n’êtes pas obligé d’acheter de gros montants grâce aux pièces d’or accessibles facilement financièrement parlant.

Vous pourrez toujours revendre vos pièces par exemple.

L’or vous protègera contre la hausse des prix

Au bout de 22 ans, vos plus-values sont totalement exonérées  (jusqu’en 2015? après?).

 

> Inconvénients :

L’or n’est pas un placement de rendement : espérer spéculer dessus est très compliqué.

La fiscalité sur l’or est bien réelle :

à la revente soit 10,5% le prix de vente soit sur la plus-value 34,5% avant une décote de 5% tous les ans.

Il faut pouvoir l’entreposer : généralement dans un coffre. Cela a donc un coût.

Attention à surveiller : le prix de la pièce au gramme en fonction du cours de l’or pour ne pas la payer trop chère (vous prenez le prix d’un lingot au gramme et vous appliquer ce prix au poids de votre pièces).

 

> Mon avis d’expert :

Je pense que l’or est le seul placement avec votre résidence principale où l’on peut investir en se disant : « c’est de la sécurité ».

A mon sens, avoir entre 10% et 20% d’or a du sens surtout en période de crise.

On devra se concentrer sur les pièces d’or plus faciles à revendre.

On peut se diversifier géographiquement (france, suisse…).

Bien faire attention au prix du gramme d’or par rapport au prix de votre pièce et son poids.

Des experts sur ce domaine peuvent vous aider : je peux vous orienter et répondre à vos questions.

 

5ème placement : investir dans l’immobilier de défiscalisation (Pinel aujourd’hui)

Partons des objectifs de l’investisseur : généralement il veut se constituer un patrimoine immobilier, pour avoir des revenus complémentaires par exemple pour sa retraite et

Ici, je vais partir sur le dernier programme de défiscalisation en date : le Pinel.

 

> Avantages :

Vous allez pouvoir réduire une partie de votre investissement sur plusieurs années de votre impôt sur le revenu.

En pourcentage de l’investissement :

12% sur 6 ans

18% sur 9 ans

21% sur 12 ans.

Vous aurez un bien immobilier locatif à vous dans la durée.

Vous pouvez louer à votre famille.

 

> Inconvénients :

Votre investissement est limité à 300000 euros

Vous devez louer pendant 9 ans sous certaines contraintes.

Les loyers sont inférieurs aux prix de marché et sont donc règlementés.

Les biens doivent respecter certaines normes environnementales.

 

> Mon avis d’expert :

L’emplacement, l’emplacement , l’emplacement amis lecteurs du blog gestion de patrimoine!

Si sur le papier le Pinel pourrait être attractif : assurez-vous que vous pourrez toujours relouer votre bien ou le revendre à un bon prix.

Le prix de marché : souvent les prix sont plus chers pour bénéficier de l’avantage fiscal.

Vérifier la rentabilité réelle du bien : une fois toutes les charges déduites et avec des prévisions « correctes » . Par exemple, vous devez appliquer un pourcentage important de hausse sur votre taxe d’habitation!

Selon moi, un tel investissement ne soit pas se résumer qu’à une volonté de réduction d’impôt. J’attire les lecteurs que cet article est en aucun du conseil en investissement mais uniquement de l’information sur les placements.

 

Que conclure avant d’investir dans un placement durant la crise?

Vous voyez bien que ces cinq placements ont des avantages et des inconvénients.

On le voit avec le PINEL qui est bien plus complexe qu’il n’y paraît.

Surtout, ils doivent vous amener à vous poser des questions plus globale sur vos besoins réels et votre votre bien être patrimonial!

Vous lisez mes articles : Merci! Vous pouvez les partager sur les réseaux en un clic!

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

Dans la Presse

S'abonner à ma newsletter

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Articles récents

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This