+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

Immobilier Hongrie : même le Financial Times en parle

par | 23 Oct 2015 | Immobilier Hongrie

Cyril Jarnias Expert en Gestion de Patrimoine indépendant

Immobilier Hongrie : quand le Financial Times s’intéresse à l’investissement immobilier en Hongrie

A Budapest, on se demande  où on va si même le Financial Times découvre et prête beaucoup d’attention au marché immobilier de Budapest. Le 9 octobre, le quotidien économique et financier britannique a consacré un long article très positif aux actualités du marché immobilier de la capitale hongroise en mettant l’accent sur l’envol du prix de l’immobilier.

Le Financial Times reconnaît que rien ne touche (à l’image de la crise des migrants) le marché de l’immobilier hongrois : il est clairement porteur. 

Le Financial Times constate que les événements politiques et les images chaotiques arrivant de Budapest n’ont aucun impact sur le marché immobilier en plein essor.

[divider]

Immobilier Hongrie : les experts y croient!

Noah Steinberg,  président de la RICS (Royal Institution of Chartered Surveyors) de Hongrie a démenti la nouvelle selon laquelle Budapest a été inondé et envahi par les réfugiés.

Jay Yeo,  directeur de l’Agence Immobilière de Rooste disait que la crise des réfugiés n’exerce pas d’influence durable sur le tourisme de Budapest ou sur son marché immobilier même si les images et les informations ont nui à l’image du pays.

+

Leur constatation est unanime : le marché immobilier prend son essor. Après une période difficile (entre 2008 et 2013), la situation a beaucoup changé : les Hongrois ont confiance en leur travail et leur salaire stable, donc ils concluent maintenant les affaires qu’ils ont laissé passer il y a quelques années. Le nombre des transactions en témoigne : 40% d’augmentation par rapport à la même période de l’année dernière.

Budapest VIe arrondissement

Budapest VIe arrondissement

+

Le Financial Times souligne que l’immobilier est devenu la forme d’investissement préférée des Hongrois mais pas uniquement des Hongrois! Pour deux raisons :

le taux d’emprunt est très bas, et

le taux de rendement relativement élevé (6-9%) incite les investisseurs étrangers à acheter et à louer l’appartement. Cela a eu pour résultat que dans certains quartiers de Budapest les prix ont augmenté de 20% en un an.

Avec des rendements pouvant aller à plus de 9% dans la capitale hongroise Budapest : on comprend vite que les investisseurs viennent.

N’oubliez qu’avec une fiscalité à 16% et un ticket d’entrée à 150000 euros sur un bel appartement, l’immobilier à Budapest attire! 

Selon l’article du Financial Times l’immobilier reste globalement bon marché pour les investisseurs étrangers. Un appartement de 100m²  dans les quartiers très à la mode (5e et 8e arrondissements) coûte 150 000euros (46.5 millions de HUF)

Selon Jay Yeo qui prévoit la hausse des prix dans l’avenir, de nombreux investisseurs étrangers ont déjà reconnu le potentiel qui se cache dans le marché immobilier à Budapest. Après l’achat de l’appartement, ils utilisent le réseau Airbnb par exemple pour le louer aux touristes.

+

Dans le 5e arrondissement qui est l’un des plus chics de la capitale hongroise, on peut louer 90% des appartements  sur le site d’Airbnb.

« Nous avons un grand nombre d’investisseurs qui privilégie la stabilité quand il s’agit de l’investissement, et Budapest pour eux est un endroit idéal. Il suffit d’investir une fois dans un appartement, ensuite il ne faut que laisser travailler. » dit Jay Yeo.

Budapest Ve arrondissement rue Sas

Budapest Ve arrondissement rue Sas

+

L’article cite également l’exemple des hommes d’affaires chinois : l’investissement dans l’immobilier hongrois  leur sert de tremplin européen. Ajoutons qu’ils étaient efficacement aidés par le gouvernement hongrois qui depuis l’été 2015, propose une espèce d’obligation d’Etat de résidence (letelepedési államkötvény) qu’un étranger peut acheter pour 250 mille euros et peut obtenir ainsi un permis de séjour en Hongrie. Au bout de six mois, il peut demander un permis de résidence qui lui permet de voyager librement dans les pays de l’UE.

Les chinois ont compris l’intérêt du marché de l’immobilier hongrois : rendement, fiscalité et surtout liberté pour circuler facilement en Europe!

Cependant, les chinois ne peuvent pas acheter directement à l’Etat cette obligation d’Etat mais ils doivent passer par l’une des sept sociétés intermédiaires qui ont partagé entre elles le territoire hongrois.

Depuis l’été 2015, les investisseurs chinois ont compris le filon : être propriétaire pour 250000 euros seulement en Hongrie, c’est un permis de résidence pour voyager librement dans l’union européenne! »

[divider]

Immobilier Hongrie : nous n’avons pas attendu le Financial Times pour y croire…

Au-delà de cette analyse plutôt flatteuse, les petites agences immobilières entendent leur voix et se serrent les coudes pour qu’elles vendent plus rapidement les appartements et les maisons, et qu’elles regagnent la confiance des propriétaires dont 55-60% préféraient vendre seuls leur bien immobilier sans passer par les agences.

Les propriétaires rechignent à leur payer les frais et les agences ont compris les signes de ce désamour  et réagissent en conséquence: plusieurs centaines d’agences ont uni leurs forces et elles viennent de finir la création d’une base de données commune où elles donnent accès à la consultation des offres.

L’Etat hongrois devrait légiférer pour améliorer les délais pour vendre les biens immobiliers en Hongrie.

Si c’est une autre agence qui trouve l’acheteur, la commission est partagée entre les deux agences. Elles attendent de cette initiative  le raccourcissement de la durée de la vente ce qui devra logiquement rendre la confiance aux propriétaires pour qu’ils mettent en vente leur bien immobilier par les agences. (Source :www.portfolio.hu le 12/10/2015)

Amis lecteur du blog gestion de patrimoine, nous ne pouvons que vous inviter à nous contacter juste en bas de cet article pour découvrir les opportunités de l’investissement immobilier en Hongrie.

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

« * » indique les champs nécessaires

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This