+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

Le FMI, la groupie de la Hongrie!

par | 29 Avr 2015 | Europe

Cyril Jarnias Expert en Gestion de Patrimoine indépendant

Le FMI se réjouit d’avoir enfin constaté l’essor économique de la Hongrie.

Il souligne que les prévisions à moyen terme de la Hongrie sont plus modestes et que son niveau d’endettement reste toujours problématique. Selon la recommandation du FMI, la Hongrie devrait faire en sorte que sa vulnérabilité continue à baisser et que sa politique économique soit plus prévisible. Le FMI s’étend sur l’intervention trop fréquente de l’Etat dans la vie économique du pays et désapprouve l’investissement de l’Etat dans les banques.

Le FMI s’est récemment déplacé en Hongrie.

Après avoir mené des négociations avec les dirigeants du gouvernement hongrois, le FMI a rendu public les résultats de son contrôle dans lequel il a listé les événements économiques de l’année passée, et formulé ses recommandations.

L’avis du FMI est globalement positif : la croissance économique de la Hongrie en 2014 était forte et sa vulnérabilité a bien baissé grâce à l’excédent considérable de la balance des opérations courantes poussé également par la transformation en forint des dettes contractées en devise (surtout par des particuliers). Malgré ces signes positifs, la santé globale du pays est affaiblie par « la position ouverte » de la politique de change de devise du pays c’est-à-dire le risque des importantes pertes des banques dû  au changement de cours des devises.

La conclusion du FMI souligne que le niveau d’endettement de la Hongrie est toujours élevé. Son économie est vulnérable car le pays s’appuie trop sur le financement extérieur.

Aussi le FMI remarque que la présence de plus en plus intensive de l’Etat dans le secteur privé (surtout dans les secteurs bancaire et énergie) le mène à prendre des engagements qui peuvent lui poser des problèmes dans l’avenir : causer des pertes en déstabilisant la situation du budget de l’Etat. Il va de soi que le FMI conseille de diminuer le rôle de l’Etat dans l’économie du pays. Le ton de l’institution internationale s’est montré particulièrement aigu contre le taux de participation de l’Etat dans le système bancaire.

Le FMI a également demandé plus de transparence dans le fonctionnement des banques et en général de toutes les institutions ainsi qu’une plus grande stabilité de la politique économique. En même temps, il a salué l’engagement de la Hongrie pour la discipline fiscale.

Au final, le FMI estime que les prévisions économiques à court terme de la Hongrie sont plutôt favorables.

Pour finir, cette balade économique en Europe de l’Est avec le FMI et la Hongrie

Celui-ci recommande de profiter de cette tendance pour diminuer sa dette publique élevée par rapport au PIB. Ce taux de dette peut atteindre cette année 75.5% et il y a peu de chance qu’il baisse considérablement dans les années à venir. Pour réaliser la baisse, la Hongrie devrait prendre plus de décisions aidant la croissance dont les éléments phares devraient être : la baisse des impôts des différents secteurs économiques, la transformation de la composition des dépenses publiques et la rationalisation du système d’impôt.

Le FMI admet que la politique monétaire de la Banque nationale hongroise (MNB) a bien aidé l’essor économique du pays mais il prévient qu’elle doit être prête à appliquer une politique plus sévère si les conditions de financement extérieur se dégradait. Indépendamment de ce fait, le FMI est d’accord avec la politique de relâche monétaire prudente de la Banque nationale hongroise en raison de l’apparition des signes déflationnistes. (Source : http://www.portfolio.hu le 07/04/2015 traduction : Dr Andréa Molnar)

Le FMI aime donc la Hongrie, en espérant que la “chanson” des réformes économiques en Hongrie soit toujours aussi agréable à écouter ou à constater…

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This