+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

Pourquoi les pays de l’Europe de l’Est ne sont pas compétitifs?

par | 26 Mai 2014 | Europe

Qu’est-ce qui rend plus compétitif un pays en Europe de l’ Est ?

 

Le 27 mai est organisée à Budapest une conférence portant sur la compétitivité de la Hongrie. Les organisateurs hongrois (Privátbankár) se demandent quel est le « secret » de la Hongrie qui se trouve à la 63e place sur la liste des pays compétitifs du monde, devancée par l’Azerbaidjan. On retrouve parmi les invités les hommes d’affaires les plus importants de Hongrie ainsi que les meilleurs économistes et chercheurs du pays. Robert Huggins, directeur du Centre International de la Compétitivité fera également un discours sur le sujet. Les organisateurs ont établi trois sections : fiscalité, milieux d’affaires et d’innovation, enseignement et marché du travail.

 

Quels sont les freins à la compétitivité des pays d’Europe de l’Est? Le cas Hongrois

La compétitivité est un sujet à mettre en valeur pour les organisateurs puisque la Hongrie a reculé de trois places sur la liste de compétitivité  établie par le Forum de l’Economie Mondiale. Le pays occupe la 63e place sur 148 pays du monde et la 24e sur les 28 pays de l’Union européenne.

Même si au niveau mondial, la performance de l’économie hongroise n’est pas mauvaise, tout le monde est d’accord sur le fait qu’il y a des gros soucis. Il est vrai que les facteurs d’efficacité du pays sont bons, mais dans le domaine de l’innovation et du système des institutions il reste beaucoup à faire.

Depuis des années ces problèmes n’ont pas de solution ce qui a pour résultat que la Hongrie se retrouve à la périphérie de l’Union européenne. Les impôts et les taux d’intérêts sont élevés, la bureaucratie du gouvernement n’est pas efficace, ce qui fait que du point de vue commercial, l’appréciation du pays se dégrade constamment. A cela s’ajoute encore la corruption, et l’instabilité des mesures gouvernementales. Ces éléments négatifs se répercutent également sur le quotidien des entreprises et de la population. La consolation est maigre quand on sait que les problèmes des pays limitrophes sont à peu près identiques.

 

Regardons maintenant le classement des pays de l’Europe de l’Est sur le plan économique :

Il n’y pas de changement à la tête du classement: la Suisse est toujours considérée comme le pays le plus compétitif au monde, suivi par Singapour et la Finlande. L’Allemagne a amélioré sa position, elle tient la quatrième place. Parmi les pays de l’Union européenne, les pays les moins compétitifs sont la Grèce (91e sur le classement mondial), la Slovaquie (78e) et la Roumanie (76e). La République tchèque est 46e, elle a reculé de 7 places. La Pologne est devenue le pays le plus compétitif parmi les pays de l’est. Malte et la Croatie ont amélioré le plus significativement leur classement : le premier remonte de la 47e à la 41e place, le deuxième de la 81e place à la 75e. On retrouve parmi les mauvais élèves l’Italie qui a reculé de sept places (de la 42 à la 49e) L’Estonie est comptée parmi le meilleur membre des nouveaux adhérents. (32e)

(Source : privatbankar.hu le 19 mai 2014 / traduction : Andréa Molnar)

 

 Que conclure sur le blog gestion de patrimoine?

L’actualité récente parle beaucoup de l’Ukraine et de la Russie.  Je pense tout particulièrement à l’annexion de la Crimée par la  Russie.

Si cette île n’était pas sous perfusion ukrainienne auparavant et maintenant avec la Russie, elle resterait une des économies les plus pauvres d’Europe…

Ici, nous évoquons des pays comme la Hongrie.

Mais, au final, il ressort toujours cette idée : des pays en difficultés victimes de travers souvent communs entre désordre politique et corruption. Pourtant, on voit bien qu’ils ont un potentiel économique à l’image de la Hongrie!

Que nous soyons pour ou contre l’intervention de Poutine en Crimée par exemple, la stabilité politique est indispensable pour rendre un pays d’Europe de l’Est compétitif économiquement.

Vous lisez mes articles : Merci!

Je vous aide gratuitement avec mon BLOG, entraidons-nous!.

Comment? Inscrivez-vous à la newsletter en haut à droite et remplissez le formulaire sans engagement pour avoir un audit GRATUIT pour gagner plus SANS ENGAGEMENT!


 

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

Dans la Presse

S'abonner à ma newsletter

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Articles récents

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This