Cyril Jarnias : on ne vends pas de produits ici !
Billet d'humeur
0

Quand mon ami chinois est malade, mes placements baissent

Quand mon ami chinois est malade, mes placements baissent
par cyril jarnias - le 16 juillet 2012

Il semblerait que le ralentissement de la croissance chinoise passant sous les 8% en 2012 est un impact sur nos économies à travers le monde. Cela ne serait pas bon pour la rentabilité de nos placements.

On peut faire dire ce que l’on veut aux chiffres. Actuellement, on met sur le compte du ralentissement de la croissance dans les pays émergents le reflux sur le prix du pétrole par exemple.

Fin de l’eldorado des pays émergents, ce n’est plus le placement qui plait aux investisseurs?

J’ai voulu reprendre la point de gestion de juin d’un très bon international opcvm HMG Globettroter :

« Après les valeurs technologiques, les pays émergents…

Il y a, en Bourse, certains mythes qui ont la vie dure malgré une réalité qui s’obstine à ne pas vouloir leur donner raison. L’un de ces grands mythes veut que le nouveau thème d’investissement à la mode va connaître une croissance continue, sans à-coup, en un mot s’affranchir des lois qui ont régi l’économie depuis des siècles.
Il en a été ainsi du boom des valeurs technologiques, les TMT, dans les années 1999-2000.

Les analystes expliquaient alors doctement aux sceptiques que la nouvelle économie avait un « business model » (pour utiliser le terme en vogue à cette époque) totalement différent de la « vieille économie » qui lui permettrait de connaître, pour le plus grand bonheur de l’investisseur, une croissance rapide et continue. Et que cela justifiait amplement de payer des prix déraisonnables pour des sociétés au chiffre d’affaires dérisoire et lourdement déficitaires. On a vu ce qu’il est advenu de 90% de ces merveilleuses sociétés après 2001. Et ne nous leurrons pas, les effets de cette crise se font encore sentir ; il suffit d’étudier le cas – pourtant très médiatisé – de Facebook et le semi-échec de son introduction en Bourse.
Il en sera de même pour les marchés émergents. Les cas du Brésil et de la Chine qui ont récemment annoncé des chiffres mitigés sont là pour nous le rappeler. En annonçant il y a peu un excédent commercial au mois de juin le plus bas depuis 10 ans le Brésil a montré sa sensibilité à la conjoncture internationale et notamment à la situation en Europe. On a souvent entendu que l’économie chinoise était en réalité beaucoup moins tournée vers l’exportation qu’il n’y paraissait. Le ralentissement marqué que nous observons actuellement en Chine suite aux hausses de coûts de production contredit cette affirmation.

Autre mythe : pour investir de façon rationnelle et profitable dans les pays à forte croissance économique,

on ne peut le faire qu’en investissant dans des valeurs dites de croissance. Avec son corollaire : des valorisations élevées. Certes, cette stratégie a des chances de s’avérer profitable à  court terme pour l’investisseur, tant que la mode favorise cette approche.

Mais une stratégie value est bien mieux adaptée aux marchés émergents à cette étape de leur développement, et se révèlera plus robuste à court terme et plus profitable sur le long terme. »

Deux grandes idées : les pays émergents n’ont pas une croissance linéaire forte sur la durée et surtout il faut savoir s’intéresser aux entreprises décotées sur ces zones. J’ai eu l’occasion de faire un zoom sur l’intérêt de la gestion value : ici.

Le gérant en asset management ou en gestion de patrimoine n’a pas encore vu la fin du monde est le recours à l’or et au napoléon or pour faire phi (c’est volontaire) de la crise de l’euro.

Que dire de l’économie et des marchés financiers sur la semaine passée?

Globalement la semaine n’a pas été catastrophique. L’inquiétude reste malheureusement sur la dette des Etats européens avec la dette italienne qui a été dégradée de deux crans par une agence de notation Moody’s.

Heureusement, sur ce coup là, les agences ont perdu car l’Italie est arrivée à trouver preneur cette semaine sur sa dette à des taux plus bas que lors de son dernier appel au marché (4,65% contre 5,30% à 3 ans). OUF! Pendant ce temps, la France voit ses taux à 10 ans au plus à 2,25% : une bonne nouvelle pour l’endettement français.

Le marchés parisien a bien terminé la semaine. Selon le revenu.com : « En légère baisse une bonne partie de la journée, la bourse de Paris a finalement mis le cap à la hausse dans l’après-midi grâce à la bonne orientation de Wall Street, inspirée par les comptes supérieurs aux attentes des banques américaines Wells Fargo et surtout JP Morgan. »

Le CAC40 au 13 juillet 2012 à la clôture gagne +0,66% depuis le début de l’année 2012 (source : boursorama.com).

Que conclure?

Rien n’est acquis mais, nous avons tellement accumulé des mauvaises nouvelles depuis des mois qu’il faudrait des annonces terribles pour faire chuter les marchés financiers fortement.

Le comble est que 80% des opcvm fonds de placement vendus en France sont positifs depuis le début de l’année 2012. Pourtant, les épargnants sont craintifs et ont peur de la fin du monde ou des banques?

Je me demande s’il ne vaut pas mieux avoir un rhume de croissance en Chine qu’une psychose fin du monde européenne…

Internaute, épargnant curieux mais zappeur, ne prenez pas la fuite dès la première page!

Curieux, audacieux, en quête de conseils gratuits sur la gestion de patrimoine ou de votre patrimoine?

En  vous abonnant à la newsletter, je vous offre un ebook pour  vous aider à mieux comprendre vos placements et gérer votre patrimoine durant la crise!

Cyril JARNIAS

Je vous propose maintenant un diagnostic patrimonial gratuit avec mon outil patrimoine sur mesure (voir ci-dessous).

Disclaimer : Nous vous recommandons fortement de consulter nos mentions légales en cliquant ici

Souhaitez-vous échanger avec notre expert en gestion de patrimoine?

Contactez-nous

Souhaitez-vous échanger avec notre expert sur la construction de votre patrimoine ou sur la rentabilité de vos placements ?

Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données (General Data Protection Régulation) adopté par le Parlement européen le 14 avril 2016, et à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous diposez d'un droit d'accès et de rectification des données vous concernant. Ce droit peut être exercé en nous contactant à l'adresse email suivante : contact@cyriljarnias.fr
Avatar
A Propos De Cyril Jarnias

Cyril Jarnias est expert en gestion de patrimoine. Son objectif est de vous aider à mieux comprendre et gérer votre patrimoine. Gestion de patrimoine . (Placement, Assurance-vie, immobilier...). Vous pouvez reprendre ses articles pour vos sites : pour cela,vous devez juste reprendre ces quelques lignes en insérant le lien vers mon site : https://www.cyriljarnias.fr

Vous voulez me contacter ?
Réagir à cet article ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Vous voulez des conseils personnalisés GRATUITS ? Testez notre outil de pré-bilan !
Vous voulez des conseils GRATUITS ?
Conseils GRATUITS ?
Cyril Jarnias: votre spécialiste en gestion de patrimoine

Vous voulez bénéficier de mon expertise? Je vous propose « Mon service Gratuit et Sur Mesure ». Cet outil de pré-bilan vous offre des solutions personnalisées en fonction de votre situation.

Pour découvrir cet outil, c'est par ici:

C'est gratuit et sans engagement !
Cyril Jarnias