+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

5 règles en or pour trouver le bon opcvm

par | 23 Août 2013 | Placement OPCVM SICAV

Cyril Jarnias Expert en Gestion de Patrimoine indépendant

La semaine se termine bientôt et il fait chaud en cette fin du mois d’août.

Sur le blog gestion de patrimoine, pour faire retomber la chaleur ambiante, j’ai voulu vous parler de la sélection des opcvm ou fonds de placement dans vos contrats en assurance vie, compte titres, pee ou encore pea.

Mon idée est de vous donner cinq règles en or à respecter si vous voulez trouver les bons opcvm, sicav ou fonds de placement pour vos placements.

Généralement, la sélection d’opcvm, c’est le travail d’un expert ou de professionnels de la Finance. J’ai déjà parlé des meilleurs et plus mauvais opcvm cette année cliquez ici mais, je ne suis pas rentré dans le détail de la sélection des opcvm.

Je vais donc en profiter pour vous donner cinq règles qui devraient vous aider à trouver des opcvm de qualité.

 

5 règles en or pour trouver des opcvm dans vos placements :

 

> Règle 1 :

Maîtriser les bases des indicateurs quantitatifs pour un opcvm ou fonds de placement :

Performances court terme, moyen terme ou long terme : généralement 3 mois, 1 an et 5 ans (pas de performance ou des mauvaises performances historiques sont à fuir)

Notation : de 1 à 5 étoiles pour le meilleur opcvm selon quantalys ou encore mornigtar

Analyser la volatilité ou le niveau de risque à court et long terme : à 3 mois (1 an si vous ne trouvez pas l’information) et 3 ans

Taille du fonds : combien pèse t il en millions ou milliards d’euros

Regarder sa date de naissance : quand a t il été crée? Comme le bon vin, sa durée est un gage de qualité

Les frais de gestion et surtout les frais de sur performance : si le fonds est mauvais et que les frais sont élevés, vous allez vite comprendre pourquoi vous devez les regarder. Soyez méfiant quand vous voyez un fonds diversifié avec juste l’eonia comme indice (en gros l’indice de la performance du placement monétaire). Sachant que le monétaire ne rapporte rien depuis quelques temps dans un environnement de taux bas (du moins pour le moment…), n’importe quel fonds opcvm arrivera à battre cet indice et vous facturez des frais importants.

 

> Règle 2 : se renseigner sur son ou ses gérants

Qui gère le fonds? Quel est son track record ou historique de performance? En allant sur le site de citywire (cf google / ce site va noter les gérants) ou en cherchant le cv du gérant (on parle souvent de lui sur le site de sa société de gestion), vous pourrez avoir plus confiance sur l’aspect qualitatif d’un opcvm.

D’ailleurs, un petit truc, vous allez demander à votre conseiller en gestion de patrimoine s’il peut vous parler du gérant de l’opcvm qu’il vous suggère.

J’avoue que ca me rend dingue de voir des professionnels incapables de maîtriser ce qu’ils vont vous vendre : moralité, vous devez faire le tri!

 

> Règle 3 : apprenez à lire la fiche reporting du fonds opcvm et son dici (document juridique)

Je sais, cela peut être fastidieux de lire tous ces documents, vous faites confiance en votre banquier ou votre conseiller en gestion de patrimoine.

Néanmoins, légalement vous devez avoir ces documents si vous souscrivez donc profitez en pour les étudier.

Regardez si vous comprenez le commentaire de gestion, si vous retrouvez les informations propres au moins à la règle 1.

Pour trouver la fiche de reporting, vous devez aller sur le site web de la société de gestion, pour trouver la fiche légal le dici de même ou, vous allez sur le site de l’autorité des marchés financiers (sinon vous cherchez base geco sur google).

 

> Règle 4 : investir dans un opcvm doit être envisagé avec du timing, un niveau de risque souhaité et dans le cadre de la diversification de vos placements.

Pour faire simple, vous ne devez pas tout investir sur un seul opcvm, vous devez être capable de voir si le thème d’investissement de l’opcvm est porteur et s’il colle avec l’ensemble des opcvm de votre contrat. Ici, on parle de corrélation entre les opcvm, si votre opcvm est diffèrent des autres opcvm, s’il n’est pas corrélé aux autres (cela veut dire qu’il ne baissera pas quand les autres baisseront o  l’inverse…).

Alors, on peut considérer que votre contrat est diversifié.

> Règle 5 : apprenez à regarder les graphiques représentant la performance d’un opcvm

Vous devez apprendre à comparer un opcvm avec son indice de référence (par exemple le CAC40) mais aussi vous devez regarder.

En parallèle, vous pouvez aussi regarder le quartile du fonds (1 quartile : position de 1 à 25). Si le fonds est dernier quartile, cela veut qu’il est entre la 75ème et la 100ème position sur 100 fonds opcvm comparés dans la même catégorie.

Que conclure?

Il s’agit de cinq règles de base pour trouver des opcvm en gestion de patrimoine, du moins votre conseiller en gestion de patrimoine ou votre banquier doit les maîtriser.

Si le professionnel a du talent, il sera surtout capable de vous expliquer simplement les termes propres à un opcvm : au moins vous serez rassuré sur vos placements financiers (ou tout du moins ceux propres aux opcvm ou sicav).

Peut être une dernière règle pour conclure cet article : vous devez avoir une vision globale des marchés financiers, voir les secteurs, les catégories de fonds cliquez ici qui marchent ou qui ne marchent pas, voir où en sont les grands indices boursiers et voir ce que dit le consensus.

Dans un marché qui est fortement orienté par les flux de liquidité, l’intervention des banques centrales (cela veut dire que la volatilité peut vite revenir si les banques centrales n’interviennent plus) et le mimétisme des opérateurs, vous devez tenter de surfer avec la tendance et surtout ne pas vous y opposer.

Si vous avez bien évaluer votre niveau de risque avec un suivi trimestriel, vous apprendrez aussi à couper vos pertes et à prendre progressivement vos gains pour, par exemple, les mettre au chaud, en monétaire ou sur du fonds en euros en assurance vie.

Que pensez-vous de ces règles pour trouver des opcvm, pour vos placements, avec l’aide du blog gestion de patrimoine? 

Je vous propose de bénéficier de mes services gratuitement 

Comment faire appel à mes services?

En posant vos questions sur mon forum GRATUIT : cliquez ici

En vous inscrivant à la newsletter (en haut à droite du site) : je vous offre un livre gratuit pour vous aider à booster et améliorer votre patrimoine

 

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This