Cyril Jarnias : on ne vends pas de produits ici !
Immobilier
0

Investir en Turquie encore trop tôt pour l’immobilier ?

Investir en Turquie encore trop tôt pour l’immobilier ?
par cyril jarnias - le 29 mars 2020

Investir en Turquie encore trop tôt et surtout trop risqué pour acheter de l’immobilier ?

Investir en Turquie peut paraître complexe et risqué au-delà du fait que ce soit un pays très apprécié pour sa position géographique et sur le plan touristique.

J’attire l’attention de mes lecteurs que tous mes propos sont tenus en ne considérant pas fortement l’impact de la crise du coronavirus. On peut tout de même imaginer que si les prix peuvent être attractifs, ils le seront encore plus!

La Turquie se trouve entre la croisée de l’Europe et du Moyen-Orient. Ce pays se distingue de par sa richesse en ressources culturelle (à l’image de la découverte d’Istanbul) et sa proximité de la mer.

Pour diverses raisons, la Turquie possède un grand potentiel pour les promoteurs immobiliers ainsi que pour les investisseurs.

Après avoir passé un petit séjour dans ce pays, les visiteurs peuvent être séduits par l’optique d’acquérir un bien immobilier vers cette destination ensoleillée.

La Turquie se distingue de par son hospitalité, sa richesse culturelle et ses conditions climatiques de rêve.

 

 

Les particuliers sont attirés par l’idée de posséder un bel appartement ou une résidence en bord de mer. Ce sera l’occasion pour eux d’avoir un bien immobilier où ils pourront profiter de leurs vacances. Certaines personnes pensent au long terme et souhaitent acquérir un bien pour en faire leur résidence permanente plus tard.

Les investisseurs achètent des biens immobiliers dans le pays en vue des mettre en location ou d’une revente.

La création du nouvel aéroport d’Istanbul en 2019 a généré l’augmentation des vols vers la Turquie. Cette destination est ainsi accessible toute l’année encore plus facilement.

 

Le pays a mis en place un régime pour inciter les étrangers à investir dans la région. Les investisseurs étrangers peuvent avoir accès à la nationalité Turque dès lors qu’ils investissent plus de 250 000 dollars.

2018 marque l’entrée de la Turquie dans une période de turbulences notamment sur le plan politique, cela va se traduire mécaniquement par un replis des investisseurs et une chute de la devise turque face à l’euro comme on le voit sur le graphique ci-dessous.

cours euro livre turque

Les prix tombent de fait et l’immobilier est toucher, l’investisseur européen par exemple avec un euro plus fort pour trouver du pouvoir d’achat immobilier en Turquie et un point d’entré pour investir.

 

Mais faut-il vraiment se précipiter pour investir en Turquie ? Est-ce le bon moment ?


Sommaire : investir en Turquie 

  1. Le marché de l’immobilier en Turquie
  2. Comment acheter en Turquie
  3. La rentabilité immobilière en Turquie
  4. La fiscalité des revenus immobiliers en Turquie
  5. Les pièges à éviter
  6. Conclusion

marché immobilier turquie

 

1. Le marché de l’immobilier en Turquie

La plupart des acheteurs de biens immobiliers en Turquie sont des acheteurs étrangers. Ils acquièrent principalement des résidences secondaires ou des résidences de vacances.

C’est en 2003 que les étrangers ont eu la possibilité d’acquérir des biens immobiliers sur le sol Turc. Les investisseurs venus d’ailleurs bénéficiaient d’un grand avantage en matière de coût. En 2007, le marché immobilier était axé principalement sur les coûts. Durant cette année, la plupart des marchés ont été inondés par les crédits. Mais le pays n’a pas subi cette crise.

Le secteur immobilier Turc a été épargné par la crise pour plusieurs raisons :

  • Le pays n’a pas promu la vente de bien immobilier à crédit. Il a toujours disposé d’une trésorerie en espèce ;
  • Les promoteurs ont vendu des biens construits et non sur la promesse de commandes futures ;

Les biens immobiliers en Turquie n’avaient pas subi aucune dévaluation de prix. Leurs valeurs  étaient restées constante même durant les grandes périodes de crise immobilières connues par certains pays.

 

La nouvelle crise en 2018 change la donne avec une réelle baise sur les prix de l’immobilier turc.

 

L’immobilier haut de gamme en Turquie est devenu de plus en plus attrayant. Les investisseurs se sont précipités vers les maisons situées en bord de mer ou dans des zones privilégiées comme Kallan.

On a également un écart de prix considérable entre le prix des biens en Turquie et dans d’autres pays. En Turquie, il est possible d’acquérir un bien ayant accès à l’eau à partir de 500 000 GPB (moins de 100000 euros). Par contre, pour une villa située en France ou en Espagne, même si elle possède les mêmes caractéristiques, il faudra prévoir au moins 2 millions de livres (proche des 300000 euros).


acheter immobilier turquie

2. Comment acheter en Turquie?

Avant de se lancer dans l’investissement immobilier en Turquie, il est essentiel de comprendre les législations dans le domaine et d’avoir une notion sur la procédure à suivre.

Est-ce qu’un étranger peut faire l’acquisition d’un bien immobilier en Turquie ?

 

Certaines nationalités peuvent investir librement dans le pays. Ce qui est le cas des Maghrébins et des Européens. Par contre, cette prérogative n’est pas à la portée des Syriens ainsi que des Afghans.

À part la nationalité, d’autres facteurs comme la localisation du bien sont également à prendre en considération. Les biens immobiliers situés dans les zones sensibles sont strictement réservés aux nationaux. Les étrangers ne peuvent pas prétendre à leur achat.

Qu’en est-il des dispositions relatives à la propriété en Turquie ?

 

  • Le droit de propriété est-elle soumise à une restriction dans le temps ?

Certains investisseurs se demandent sur la durée de la propriété du bien : est-elle temporaire ou définitive ? Il est à noter que le titre de propriété des biens est limité dans le temps dans les pays du Golf. Ce n’est pas applicable en Turquie. Il n’est pas lié à une restriction. Les ayants droit ont toujours un droit sur le bien immobilier en question. Ils ont le droit de prétendre à leur héritage après le décès du propriétaire. 

Une fois que vous avez procédé à l’acquisition d’un bien, vous aurez une visibilité de votre quote-part du terrain. Cela figure sur l’acte de propriété du projet de construction de l’appartement.

  • Qu’en est-il du droit de résidence ?

Une fois que vous avez procédé à l’achat d’un bien en Turquie, vous pouvez prétendre au droit de résidence. Cela est valable pour l’ensemble des membres de votre famille. Si vous souhaitez obtenir la nationalité Turque, il faudra attendre au moins 5 ans.

Qu’en est-il de l’achat à crédit ?

  • Les achats à crédit

Il est possible de procéder à l’achat grâce à des crédits bancaires, toutefois, il faudra respecter certaines conditions. Les investisseurs peuvent prétendre au crédit fournisseur. Pour ses propres projets en cours, l’État attribue des crédits. Leur durée est d’environ 5 ans. 

  • L’ouverture de compte bancaire préalablement à l’obtention de la résidence

Il y a quelques années, le pays a rencontré des problèmes relatifs au terrorisme et au blanchiment d’argent. À cause de ces facteurs, la procédure d’ouverture de compte est devenue plus complexe. Pour avoir le droit d’ouvrir un compte, il faudra l’intervention d’un garant. 

  • Les modalités de paiement de l’achat de biens immobiliers

En principe, le prix des biens est en Livre Turque (TL). Chaque paiement doit avoir lieu en Turquie. L’acheteur a deux possibilités : soit il paie en espèces soit il procède à un virement bancaire.

Pour les investisseurs étrangers, ils ont le droit de faire des transferts de l’étranger vers le compte bancaire du promoteur en charge du projet.

Pour ce qui est du règlement en espèce avec des devises, comme l’euro ou le dollar, ces derniers doivent être convertis. La transaction sera basée en fonction du cours de la Banque Centrale Turque.

Ce qu’il faut savoir sur la procédure d’achat en Turquie :

 

À l’instar de tous les pays du monde, l’achat d’un appartement en Turquie requiert la production de divers documents. Pour obtenir l’acte de propriété du bien, vous devrez entreprendre les démarches suivantes :

  • S’enregistrer auprès des impôts et obtenir une identité fiscale ;
  • Fournir des dossiers auprès des services de sécurité pour l’obtention du « Négatif » ;
  • Entreprendre des démarches auprès du cadastre pour l’acte de propriété ;

Il est essentiel de procéder à l’ouverture d’un compte bancaire pour les personnes qui ont opté pour une facilité de paiement. Cela permettra au vendeur d’obtenir le paiement de chaque échéance sans difficulté.

Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez déléguer cette procédure à des personnes spécialisées dans le domaine. Pour ce faire, vous n’aurez qu’à lui fournir une procuration d’achat notariée. Lors de la signature de la procuration, un traducteur devra être présent.

 

Les étapes essentielles pour l’achat en Turquie :

Étape 1 : S’informer sur le bien

Avant d’acheter un bien immobilier en Turquie, il est nécessaire de réunir les informations essentielles concernant l’appartement. Ce sera le meilleur moment de comparer divers biens mis en vente sur le marché. Il faudra se renseigner sur les offres, sur les projets et sur les prix.

Étape 2 : Sélectionner les biens potentiels

Une fois que vous avez déterminé vos besoins et votre budget, il faudra passer à la visite des lieux. Des professionnels dans le domaine peuvent organiser des visites pour votre compte. Ils se chargeront de programmer vos visites. Si vous n’êtes pas dans le pays, ils peuvent orchestrer votre voyage, votre logement une fois sur place, votre transfert ainsi que d’autres modalités nécessaires à votre séjour.

Étape 3 : Acheter

Lorsque vous serez décidé à acheter, il est impératif de verser une avance pour le bien choisi. Elle servira à bloquer la vente du bien choisi. Il ne sera plus mis en vente sur le marché. Ce premier acompte fera patienter le vendeur jusqu’au paiement du premier versement du prix du bien.

Si vous avez choisi de confier les formalités d’usage à la conclusion du contrat à un professionnel, ce sera le moment idéal de lui donner la procuration notariée. Les démarches administratives seront ainsi de son ressort. Il se chargera de toutes les démarches. Vous n’aurez plus qu’à attendre qu’il vous concède l’acte de propriété.


rentabilité immobilier turquie

3. La rentabilité immobilière en Turquie

Depuis quelques années, la Turquie est devenue une destination très prisée en matière de placement immobilier. Même si investir dans l’immobilier en Turquie présente plusieurs avantages, qu’en est-il de la rentabilité locative des biens immobiliers dans le pays ?

La crise de 2007 a eu un impact négatif sur l’économie immobilière dans plusieurs pays du monde, ce qui a causé la chute des prix. En Turquie, la crise n’a pas eu les mêmes effets. Elle n’a engendré qu’une légère baisse.

Rentabilité des locations en pleine ville

 

Les locations dans les grandes villes sont plus attractives. Même si vous investissez sur le long terme, vous pourriez trouver des locataires. La plupart des visiteurs n’ont pas de préférence avec le bien à louer. Ils ne considèrent que le prix de la location du bien. La fiscalité dépend des revenus issus du bien mis en location. Si sa rentabilité brute est inférieure à 1926 euros, la fiscalité est de 15%. Pour les revenus immobiliers supérieurs à 16820 euros, la fiscalité est de 35%.

Sur le long terme, il vaut mieux prendre des précautions, car même si la Turquie n’a pas vraiment été affectée par la crise, l’investissement immobilier est encore instable.

Rentabilité des locations saisonnières

 

Sur le court terme, la location saisonnière journalière présente certains avantages. Ce type de location peut être intéressant, quel que soit le lieu où le bien se situe. Quelle que soit la durée du séjour : 10, 15 ou 20 jours, le propriétaire peut obtenir un profit intéressant, même si le bien n’a été mis en location que pendant quelques jours. Sur le court terme, la location saisonnière peut avoir certains avantages.

Les visiteurs de passage optent pour les locations à courte durée. C’est souvent le cas dans le centre-ville. L’investisseur pourra rentabiliser sa propriété, car de nombreux locataires se succèdent pour louer le bien. Ce sera aussi un avantage pour l’agence immobilière puisque celle-ci pourra toujours faire des profits à chaque arrivée de nouveaux locataires.

Prenons l’exemple d’un appartement deux pièces de 40 m² que vous avez acheté un bien neuf à un prix de 45 000 euros à Istanbul. En moyenne le prix de cette location est de 43 euros/jours. Si ce bien est loué pendant 20 jours, le coût de la location pendant cette période sera de 860 euros. Cette somme va servir de base pour le calcul de la rentabilité. Il faudra déduire les charges d’air bnb. Ses frais sont environ de 20%. Avec ce seuil de revenu, la fiscalité est de 15%.

Supposons que le bien est loué pendant 4 mois en tout dans l’année. Le loyer annuel du bien sera alors de 5203 euros. Les charges à déduire sont les frais de notaire et les frais d’ air bnb.

En ce qui concerne la fiscalité du bien, si c’est un bien neuf, il sera soumis à une fiscalité de 2 à 3 %. Par contre, pour un bien ancien, elle sera de 7 à 8 %. Les frais de notaire varient entre 2 à 3 % pour les biens neufs et 7 à 9 % pour les anciens. Les frais d’agence sont en moyenne de 7,5% du prix du bien neuf.

Pour obtenir sa rentabilité nette, il faudra soustraire la somme des loyers annuels, les frais air bnb (environ 20%) et la fiscalité annuelle. Il faudra diviser le tout avec le prix d’achat et les différents frais (frais d’agence + frais notaire) -1*100%.

Exemple : si le bien est occupé pendant 121 jours en tout (+/- 1/3 de l’année), le calcul se présente ainsi :

5 203-1 041-131/ (45 000+900+3 375) -1*100 = 8,18 %.


fiscalité revenu france turquie

4. La fiscalité sur les revenus immobiliers en Turquie

La fiscalité tient un rôle important dans l’investissement immobilier. Le taux de rentabilité d’un placement financier est aussi déterminé en fonction de la fiscalité du pays ici la Turquie où le bien est situé.

Ce qu’il faut savoir sur la plus-value ajoutée en Turquie

Une plus-value est applicable pour les biens immobiliers et mobiliers. Le particulier est soumis à un système d’impositions progressives.

Lorsque la plus-value réalisée est inférieure ou égale à 32 010 £, la taxation sera de 18 %. Au-delà de cette somme, le particulier sera soumis à un taux de 28%. Il existe une exception au paiement de la plus-value. Elle n’est pas applicable lorsqu’il s’agit de la cession de la résidence principale. Dans ce genre de cas, le propriétaire bénéficie d’une exonération.

Il est à noter que cette plus-value est également applicable à d’autres types de redevables, comme ce qui est le cas des « trustees ».

Durant l’année fiscale 2013-2014, l’abattement individuel concernant l’impôt sur les plus-values fixé à 10 900 £ pour les particuliers. Cela a également été valable :

  • Pour les exécuteurs testamentaires ;
  • Pour les représentants des personnes décédées ;
  • Pour les administrateurs de trusts pour le profit de personnes souffrant de handicap ;

Ce qu’il faut savoir sur l’impôt sur la fortune

En Turquie, l’impôt sur la fortune peut avoir plusieurs assiettes. Il s’agit :

  • Du droit de succession et de donation ;
  • De la taxe foncière ;
  • De la taxe sur les véhicules motorisés ;

Pour ce qui est de la taxe foncière, son calcul est effectué chaque année. Elle est fixée en fonction de la valeur des terrains ainsi que des bâtiments. Son taux se situe dans une fourchette de 0,1 et 0,3%.

A titre d’information, la taxe sur les véhicules motorisés est également revue chaque année. Son taux varie en fonction de l’âge ainsi que de la capacité du moteur des véhicules.

Pour le cas des droits de succession et de donation, leurs taux sont variables. Ils peuvent aller de 1 à 30 %.

 

Ce qu’il faut savoir sur la non double imposition France Turquie :

La Turquie et la France ont conclu une convention de non-double imposition franco turque. Cette convention énumère les dispositions à prendre pour une personne qui séjourne dans les deux États contractants.

Son foyer fiscal est défini par son lieu de résidence permanente. Quelles que soient les allées et venues des personnes concernées, elles seront sujettes à la fiscalité du pays où elles habitent la majeure partie de l’année.

Si la personne concernée a choisi les deux pays comme étant son foyer d’habitation permanente, dans ce cas, il faudra se tourner vers ses centres d’intérêt vital. Dans ce contexte, il faudra prendre en considération ses liens personnels et économiques.

Dans la mesure où il n’est pas possible de définir son foyer d’habitation permanent, ses intérêts vitaux, il faudra prendre en compte la nationalité de la personne concernée.

Dans le cas où la personne concernée ne possède pas la nationalité des États concernés, il faudra passer par un fiscaliste et interroger l’administration fiscale.


pièges immobilier turquie

 

5. Les pièges à éviter en Turquie

Pour que votre investissement immobilier en Turquie soit des plus rentables, il est essentiel de considérer les pièges à éviter dans l’immobilier. En effet, avec ce type d’investissement l’enjeu est de taille. Il faut avoir toutes les cartes en main pour mieux anticiper les problèmes potentiels. Cela limitera également les risques de perte d’argent. 

Ne pas vérifier les références de son agence immobilière.

L’État Turc a déjà entrepris des mesures afin de protéger le droit des consommateurs. Des lois conformes aux pratiques européennes ont été instaurées récemment. Toutefois, ces législations sont encore soumises à des zones grises. De ce fait, il est encore assez difficile de se protéger face à genre de situation.

En matière d’investissement immobilier en Turquie, il faut bien connaître les personnes avec qui vous concluez des affaires. Dans le pays, il existe des personnes mal intentionnées qui font de leur mieux pour vous extorquer de l’argent. Certaines d’entre elles adoptent un air convivial et chaleureux dans le but de vous mettre en confiance. Il s’avère qu’une fois la transaction conclue, des personnes se rendent compte qu’elles ont perdu leur argent sans rien avoir en échange. Avant de choisir un professionnel avec qui avoir une affaire, vérifiez bien ses références ainsi que sa réputation. Assurez-vous de conclure une transaction avec une personne de confiance.

Vous pouvez par exemple vérifier sa réputation par l’intermédiaire de sites Internet, c’est le premier réflexe à adopter pour éviter les mauvaises surprises. C’est le lieu idéal pour vous faire une idée de l’agence. Vérifiez si des internautes ont fait des commentaires négatifs sur elle. Certes, il se peut que le professionnel ait été confronté à des incidents. Mais ce sera un bon point pour lui si elle a fait de son mieux pour trouver des solutions au problème. 

Faire confiance à une agence peu réactive

Une fois que vous avez vérifié la réputation d’une agence en particulier, vous devrez alors mesurer son niveau de réactivité. Envoyez-lui un email. Si elle a tardé à répondre, cela signifie qu’elle ne sera peut-être pas aussi réactive lorsqu’elle fera affaire avec vous. En effet, cela paraîtrait un peu suspicieux. Misez toujours sur la prudence et restez sur vos gardes. 

Lorsque l’agence aura répondu à votre email, accordez une grande attention à la manière de vous répondre. Cela vous aidera à mieux cerner la personne avec laquelle vous avez affaire.

Il faut accorder une grande importance à la relation que vous entretenez avec votre agence immobilière. Il est toujours plus facile de communiquer avec une personne avec qui vous vous sentez à l’aise. Ce sera plus aisé de lui parler des problèmes que vous rencontrez.

Il faut éviter de faire affaire avec plusieurs agences immobilières en même temps. Vous allez être déroutés et vous aurez des difficultés à gérer vos affaires de manière optimale.

Se précipiter

Certaines agences incitent les étrangers à se rendre aussitôt que possible en Turquie. Si vous êtes face à ce genre de situation, il faudra vous méfier de la personne. Un professionnel ne devrait pas vous précipiter pour prendre une décision aussi importante. Il est impératif de se demander l’origine de ce sentiment d’urgence.

Dans certains cas, la personne qui communique avec vous reçoit et vous parle de manière directe et courtoise. Pour bien cerner l’entreprise qui communique avec vous, appelez-la au téléphone. Une agence fiable devrait avoir du personnel qui maitrise bien la langue anglaise et la parle couramment.

Ne pas s’informer

Lorsque vous entrez en contact avec une agence, demandez les informations indispensables relatives à l’acquisition de biens immobiliers en Turquie. Vous saurez grâce à ses éléments de réponse si le professionnel maîtrise bien son domaine.

Si vous avez des difficultés à choisir entre deux agences immobilières, ce sera un excellent moyen de les départager. L’agence qui aura le mieux répondu à vos questions sera peut-être votre choix.

Ne pas se fixer d’objectifs

Avant de faire appel au service d’une agence immobilière, il est impératif de bien fixer vos objectifs et de bien définir vos attentes. Un investissement financier d’une telle envergure mérite que vous vous attardiez sur la question.

Envisagez-vous d’acquérir le bien immobilier pour un intérêt personnel ? Souhaitez-vous l’utiliser comme résidence principale ou secondaire ?

Souhaitez-vous obtenir une plus-value de la vente ?

Le bien immobilier servira-t-il de rente lorsque vous serez à un âge assez avancé 

Ne pas procéder à la visite des lieux

Sur la toile, il peut y avoir plusieurs offres aussi intéressantes les unes comme les autres. Certains acheteurs sont tout de suite tentés par l’idée d’acheter le bien qu’ils ont vu en photo sans avoir préalablement effectué une visite des lieux. Ce n’est pas du tout conseillé. En image, un bien est toujours mis sur son plus beau jour. Vous aurez des difficultés à voir les intérêts réels de l’offre. Il se peut qu’en réalité, vous ayez de multiples travaux à entreprendre.

Même si une agence vous incite à ne pas vous rendre sur les lieux pour gagner du temps, ne vous fiez pas à cela. Un petit détail insignifiant peut mettre en péril votre investissement financier. Ne vous risquez pas à placer votre argent si vous n’avez pas effectué une visite des lieux au préalable.

Dans la mesure où vous avez choisi un achat sur plan, rendez-vous sur le lieu de construction. Cela vous aidera à avoir un aperçu du potentiel de l’environnement où le bien sera construit.

Se passer d’une agence immobilière

Pour ne pas à débourser des frais supplémentaires, certaines personnes sont tentées de ne pas se faire aider par une agence immobilière.  Si vous ne disposez de connaissance du marché, vous risquez de faire un mauvais investissement.

Ne pas vérifier les titres de propriété

Pour vous assurer de toujours effectuer une transaction conforme à la loi, il faudra constamment vérifier les titres de propriété du bien par un avocat. Même si l’agence immobilière affirme qu’elle a déjà effectué les vérifications nécessaires. En choisissant de procéder à une double vérification, vous éviterez les surprises désagréables.

Si vous ne procédez pas de cette façon, il se peut que vous fassiez l’acquisition d’un bien hypothéqué.

Ne pas s’informer sur les frais d’entretien

Les frais d’entretien augmentent les charges d’une propriété. Pour le cas d’un simple immeuble résidentiel, les frais devraient être peu élevés. Mais plus les besoins du bien immobilier sont importants, plus cela engendrera des dépenses importantes.


 

6. Conclusion sur l’immobilier en Turquie :

Située au croisement de l’Europe et du Moyen-Orient, la Turquie est pourvue d’une position géographique intéressante.

Elle est d’autant plus dotée d’une population conviviale et accueillante, ce qui incite les touristes à venir séjourner quelque temps sur le sol Turc.

Certains particuliers sont séduits par l’idée d’y séjourner de manière définitive.

D’autres choisissent d’y installer leur résidence secondaire pour leurs congés avec des conditions climatiques très favorables.

Pour ce qui est des investisseurs, ils apprécient le pays, car ils peuvent aisément y investir librement.

Avant d’investir dans le pays, il faut rester sur ses gardes et être prudent. Des personnes mal intentionnées pourraient profiter de vous. C’est pourquoi avant d’investir, il faut bien se renseigner et ne travailler qu’avec des professionnels de confiance.

Ce ne sont pas tous les étrangers qui ont le droit d’investir dans le pays. Ce droit est réservé aux Européens et aux habitants du Magreb. Les Afghans et les Syriens ne peuvent pas jouir de cette prérogative par exemple.

Même si la plupart des pays ont été affectés par la crise immobilière, la Turquie n’a pas vraiment été touchée par ce fléau. Le prix de l’immobilier est toujours resté assez stable. Le coût des biens situés dans le pays a longtemps été proposé à des prix très abordables.

Le pays a longtemps misé sur les investissements des étrangers. Pour que son économie maintienne sa stabilité, il doit faire en sorte de rendre cette destination attractive pour les étrangers.

La Turquie doit également faire face à des enjeux importants. Sa dépendance énergétique constitue une de ses faiblesses.

A priori, investir en Turquie semble être une option intéressante, mais il vaut mieux être très prudent pour le moment. Le contexte économique du pays peut intenter à sa stabilité.

Avec la crise du coronavirus, les prix pourraient être encore plus attractifs à 3-6 mois.

 

Depuis 2018, la livre Turque a connu une importante dévaluation. La Turquie doit faire face à d’importants enjeux économiques et politiques. La situation du pays est assez délicate. Vous précipitez dans un investissement immobilier dans cette destination pourrait vous exposer à des risques assez importants. Pour ne pas vous mettre dans une situation financière inconfortable, il est recommandé d’attendre que la situation du pays soit plus stable avant d’envisager d’y investir.

Placer votre argent dans un pays étranger avec l’immobilier aux USA, vous pourriez trouver votre bonheur dans cette destination.

Les USA offrent des opportunités d’investissements intéressants et de belles rentabilités dans l’immobilier!

J’attire également votre attention que vous vous donnez les moyens à moindre coûts d’investir sur le dollar en disposant d’une entreprise et d’un compte bancaire avec une fiscalité attrayante : vous vous offrez ainsi une plateforme internationale intéressante pour investir par la suite.

Que va-t-il se passer pour des transferts de capitaux hors Europe avec la profondeur de la crise du coronavirus??? Quelle est la santé réelle des banques et la protection de votre épargne?

Je vous invite à regarder la santé des banques européennes par rapport aux banques US : c’est très inquiétant.

Je pense qu’il ne faut pas tarder pour pouvoir encore investir facilement aux USA.

Je vous invite avec mon passage sur BFM et regarder l’immobilier à Cleveland : zone fort sur le plan médical et où General Motors relance une usine sur des respirateurs indispensables aux USA.

Je ne peux malheureusement par prédire jusqu’à les acquisitions seront possibles avec le confinement en cours.

Je vous propose maintenant un diagnostic patrimonial gratuit avec mon outil patrimoine sur mesure (voir ci-dessous).

Disclaimer : Nous vous recommandons fortement de consulter nos mentions légales en cliquant ici

Souhaitez-vous échanger avec notre expert en gestion de patrimoine?

Contactez-nous

Souhaitez-vous échanger avec notre expert sur la construction de votre patrimoine ou sur la rentabilité de vos placements ?

Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données (General Data Protection Régulation) adopté par le Parlement européen le 14 avril 2016, et à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous diposez d'un droit d'accès et de rectification des données vous concernant. Ce droit peut être exercé en nous contactant à l'adresse email suivante : contact@cyriljarnias.fr
Avatar
A Propos De Cyril Jarnias

Cyril Jarnias est expert en gestion de patrimoine. Son objectif est de vous aider à mieux comprendre et gérer votre patrimoine. Gestion de patrimoine . (Placement, Assurance-vie, immobilier...). Vous pouvez reprendre ses articles pour vos sites : pour cela,vous devez juste reprendre ces quelques lignes en insérant le lien vers mon site : https://www.cyriljarnias.fr

Vous voulez me contacter ?
Réagir à cet article ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Vous voulez des conseils personnalisés GRATUITS ? Testez notre outil de pré-bilan !
Vous voulez des conseils GRATUITS ?
Conseils GRATUITS ?
Cyril Jarnias: votre spécialiste en gestion de patrimoine

Vous voulez bénéficier de mon expertise? Je vous propose « Mon service Gratuit et Sur Mesure ». Cet outil de pré-bilan vous offre des solutions personnalisées en fonction de votre situation.

Pour découvrir cet outil, c'est par ici:

C'est gratuit et sans engagement !
Cyril Jarnias