+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

Zoom blog gestion de patrimoine : des prévisions monochromes en Europe de l’Est?

par | 03 Oct 2012 | Pays émergents

Comment espérer avoir de la croissance si on est en récession et que la consommation n’est pas là car les ménages n’ont pas confiance? Regardons les pays d’Europe de l’Est

Ce soir, aidé par Andréa Molnar Docteur en lettres, nous regardons les poches vides ou pleines de napoléons or sur le blog gestion de patrimoine si la croissance en Europe de l’Est est bien présente.

Non, mieux, si le cas de la Hongrie peut nous servir pour comprendre ce qui nous attend en France si on applique une politique d’austérité quand on n’a pas de croissance.

Vous voyez où je veux en venir pour vos placements?

Que se passe t il quand un pays n’a pas de croissance, comment peut on espérer relancer une économie si les ménages ne consomment plus car ils ont peur du lendemain, du chômage, des taxes en hausse. Le gouvernement est face à une spirale négative difficile à endiguer.

Je ne cesse de le répéter si vous voulez gérer efficacement vos affaires et donc, faire de la gestion de patrimoine : vous devez vous intéresser à l’économie et au reste du monde.

Le cas de l’économie hongroise : un cas d’école “récessif”

Cette fois-ci il n’y a pas de pochette-surprise! On ne plaisante pas avec les résultats des rendements publiés à la fin du deuxième trimestre 2012 en Hongrie!

A Londres, les économistes de Capital Economics, l’un des plus grands  bureaux d’études macro-économiques dans le monde,  en ont tiré des prévisions plutôt moroses pour les économies des pays de l’Europe Centrale et du Sud-Est. L’étude de Capital Economics est destinée aux investisseurs qui ont su qu’avant tout c’est la faible consommation qui freine la croissance dans ces pays suite à la rigueur budgétaire et au déclin de la confiance des consommateurs. La République Tchèque et la Hongrie sont en récession, c’est la Pologne qui s’en sort le mieux malgré le ralentissement de la croissance de son économie.

Selon les analyses, en Hongrie et en République Tchèque, suite à la faiblesse quasi constante du marché du travail et à l’augmentation permanente du TVA, le pouvoir d’achat des ménages et la confiance des consommateurs baissent de jour en jour. Ces faits négatifs incitent les citoyens à reporter leurs dépenses. Dans son étude, le Capital Economics insiste sur le fait que la confiance des consommateurs est plus faible maintenant qu’elle ne l’était en 2009, l’année où elle était déjà tombée à son niveau le plus bas.

Après l’analyse des données chiffrées, les économistes de Capital Economics ont également constaté que les entreprises des différents secteurs économiques de la région soit réduisent à un rythme accéléré leurs stocks disponibles, soit les remplissent très lentement. L’explication réside dans les inquiétudes provoquées par le pressentiment de la faible demande à venir. Les calculs des économistes démontrent une baisse  de 1-1,5% du rythme de la croissance économique annuelle en Rébuplique Tchèque, en Hongrie et en Pologne. Par-dessus le marché, en Hongrie  on peut observer une forte baisse des investissements en immobilisation dont la valeur est au niveau de 1999. Le montant  des investissements  (16,4%  du PIB) est à son niveau le plus bas depuis 1996.

Etant donné que les indices des prévisions continuent à baisser dans la région et dans la zone euro, pour le prochain trimestre il convient de compter sur une performance encore plus faible dans les pays de l’Europe Centrale et du Sud-Est.

 Connaissez-vous l’avis des experts sur l’économie en Hongrie?

Les économistes de Goldman Sachs sont parvenus aux mêmes constatations. Les résultats détaillés du PIB hongrois leur ont confirmé le diagnostic de Capital Economics: la chute importante de la consommation  freine lourdement  l’économie du pays. La pression sur le budget des ménages, la rigueur du budget d’Etat et le contexte commercial extrêmement difficile diminuent les dépenses destinées à la consommation, les investissements et les stocks. D’après les économistes de Goldman Sachs, ces éléments vont continuer à exercer une pression sur la performance de l’économie hongroise jusqu’à la fin de l’année 2012. Leur prévision demeure quant à la baisse de 1% du PIB hongrois.

Sur ce point, la bonne entente règne dans la City. (Source : Napi Gazdasàg, le 9 septembre 2012)

Que conclure?

Pas de confiance, pas de croissance : c’est un peu le bilan des chiffres économiques sur la Hongrie en 2012.

Alors, est ce que cela peut servir au gouvernement français?

Certes, le scénario n’est pas totalement le même. La France n’est pas la Hongrie.

Maintenant, tout porte principalement ici sur la consommation et une logique de l’offre : comment peut on espérer retrouver de la croissance en taxant fortement les ménages et les entrepreneurs?

J’ai l’impression qu’on ne sait plus faire preuve de bon sens : à vouloir faire des formules mathématiques intelligentes ou pas pour rééquilibrer les comptes d’un Etat en sursis  pour satisfaire les marchés, on se met à oublier l’essentiel : la confiance de l’agent économique.

A nos amis politiques actuels, messieurs, il serait temps de redonner confiance :

la confiance, c’est maintenant ou jamais!

Internaute, épargnant curieux mais zappeur, ne prenez pas la fuite dès la première page!

Curieux, audacieux, en quête de conseils gratuits?

En  vous abonnant à la newsletter, je vous offre un ebook pour  vous aider à mieux comprendre vos placements et gérer votre patrimoine durant la crise!

Cyril JARNIAS

 

 

 

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

Dans la Presse

S'abonner à ma newsletter

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Articles récents

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This