+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

Connaissez-vous un placement qui fait 8,52% de rendement par an depuis 8 ans?

par | 11 Déc 2012 | Placement OPCVM SICAV

Cyril Jarnias Expert en Gestion de Patrimoine indépendant

Depuis plusieurs semaines sur le blog gestion de patrimoine, je me penche sur les pays d’Europe de l’Est cliquez ici. Pour faire simple, si l’Europe ne va pas bien avec la crise de la dette et si le CAC40 s’envole, sur la durée, on peut trouver un meilleur placement que le CAC40 grace aux pays de cette Europe émergente.

Faire de la gestion de patrimoine, c’est trouver du rendement pour ses placements.

Donc pour affirmer ce que j’ai dit auparavant sur le CAC40, j’ai voulu me pencher sur le blog gestion de patrimoine sur les meilleurs opcvm sur l’Europe de l’Est en les comparant sur 8 ans avec le CAC40 dividendes bruts réinvestis et le SNP500 (indice américain).

Comparatif des opcvm d’Europe de l’Est face à l’indice CAC40 (dividendes bruts réinvestis) et le SNP500 sur 8 ans (source : quantalys) :

Performance de 2004 à 2012

 

Premier constat, sur les opcvm fonds de placement sur l’Europe de l’Est, on retrouve la catégorie comprenant la Russie devant. Cela signifie que les actions sur la Russie ne seront pas à négliger sur 8 ans pour trouver de la performance (cela explique également que l’on retrouve de nombreuses valeurs russes dans les fonds opcvm sicav sur l’Europe de l’Est / valeurs souvent sur l’énergie et les matières premières).

On constate également que ce CAC40 et le SNP500 sont loins derrière cette catégorie d’opcvm (nous le verrons en terme de rendement dans le prochain tableau ci-dessous).

Enfin, face à ce graphique, j’ai décidé pour réaliser mon comparatif d’exclure la catégorie quantalys (en rouge) qui ne prend pas en compte la Russie.

Tableau sur la performance des opcvm d’Europe de l’Est sur 8 ans versus CAC40 (dividendes bruts réinvestis) et SNP500 :

Analyse des fonds actions pays émergents

2 constats :

le premier, c’est l’écart considérable de performance sur 8 ans, en performance annualisée la catégorie actions pays émergents Europe avec Russie réalise 8,52% par an contre 3,02% et 2,89% par an pour le CAC40 (dividendes bruts réinvestis!) et le SNP500.

C’est considérable!

Pire, en second lieu, on constate que le niveau de risque est proche entre le CAC40 (dividendes bruts réinvestis) et cette catégorie sur 8 ans : 26,80 versus 23,80. L’écart n’est pas énorme contrairement à ce que l’on aurait pu croire en les opcvm sur l’Europe de l’Est et ce CAC40.

Souhaitez-vous connaître le meilleur opcvm sur l’Europe de l’Est (avec la Russie) sur plus de 8 ans?

Cerise sur le gateau, après vous avoir alléché sur la performance de la catégorie opcvm Europe de l’Est plus Russie, je me suis penché sur les meilleurs fonds sur l’Europe de l’Est.

Pour faire mon analyse, j’ai pris principalement la performance depuis le début de l’année 2012 (au 7 décembre 2012), sur 3 ans, sur 5 ans, sur 8 ans et sur 10 ans.

Ensuite, je regarde la taille du fonds et son classement par rapport à ses concurrents dans sa catégorie sur la durée.

Un fonds opcvm sort du lot sur cette période : il s’agit de SISF EMERGING EUROPE C (C) géré par Schroder IM International.

Il est noté 5 étoiles Morningstar et Quantalys, il pèse au total toutes parts comprises plus de 515 millions d’euros au 7 décembre 2012 (on peut trouver plusieurs parts sur un fonds sur les clients et leurs frais de gestion consentis).

En regardant sa fiche reporting à fin octobre 2012, le fonds est investi à 55,8% sur la Russie, les secteurs de la Finance et de l’énergie pèsent à eux deux plus de 67,9% du fonds.

En terme de classement “décile”, selon quantalys, sur 9 périodes comparées (de 1 mois jusqu’à la période 8 ans), le fonds se classe 6 fois premier décile.

Nous sommes donc face à un placement : un fonds opcvm performant et régulier sur la durée pour investir sur l’Europe de l’Est.

Que conclure?

Alors, oui, comme toujours, les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Néanmoins, on est face à un écart de plus 5 points sur 8 ans en terme de performance entre la catégorie des opcvm sur l’Europe de l’Est contre le CAC40 avec dividendes bruts réinvestis.

En terme de risque, on voit également que cette zone émergente voit son risque se rapprocher du CAC40 sur la durée.

Par conséquent, il semble impensable de ne pas s’intéresser à cette zone Europe de l’Est en terme de diversification de ses placements.

Internaute, épargnant curieux mais zappeur, ne prenez pas la fuite dès la première page!

Curieux, audacieux, en quête de conseils gratuits sur la gestion de patrimoine ou de votre patrimoine?

En  vous abonnant à la newsletter, je vous offre un ebook pour  vous aider à mieux comprendre vos placements et gérer votre patrimoine durant la crise!

Cyril JARNIAS

 

 

 

 

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

« * » indique les champs nécessaires

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This