Cyril Jarnias : on ne vends pas de produits ici !
Meilleur placement financier
0

Comment investir dans une start-up ?

Comment investir dans une start-up ?
par cyril jarnias - le 03 juin 2018

Et si investir dans une  start-up n’était pas si compliquée si on en assume le risque?

Investir dans une start-up, c’est accepter de prendre des risques et faisant le pari sur un projet d’entreprise, une idée ou encore une équipe.

Maintenant, le risque élevé, c’est aussi l’assumer pour espérer un gain important ou tout perdre.

L’évolution des start-ups au cours des dix dernières années a fait éclore de jeunes entrepreneurs talentueux avec des projets innovants souvent pourvoyeurs d’emplois.

Comment s’y prendre réellement et quels sont les informations importantes à savoir avant de se lancer dans ce genre de financement ?

Pour ceux qui pensent à investir dans une start-up, nous allons étudier le marché des startups, les rendements envisageables, les risques (importants), les critères à regarder ainsi que les plateformes notamment de crowdfunding où vous pourrez vous orienter.

 


 

Sommaire

  1. Le marché des start-ups en France et dans le monde
  2. Les pièges à éviter et le taux de rendement dans le passé sur des fonds spécialisés
  3. Quelques idées de placement à privilégier dans le courant des prochaines années
  4. Études de cas : plateformes spécialisées dans l’investissement direct
  5. Conclusion

 


fonctionnement marché start up france monde

1. Le marché des start-ups en France et dans le monde

Tenant compte du nombre de jeunes entreprises qui se développent aujourd’hui, la création d’une start-up est devenue le rêve de plusieurs jeunes entrepreneurs dotés de connaissances et de savoir-faire.

Bien souvent, ce ne sont pas les idées ni l’envie qui manquent pour que ces futurs chefs d’entreprise puissent concrétiser leurs projets, mais ce sont généralement les contraintes liées aux financements qui posent souvent problème. Heureusement, l’investissement des start-ups est devenu un domaine qui intéresse beaucoup de gens. Des business angels souvent anciens chefs d’entreprises sont près  à soutenir ces jeunes pousses. 

Si on regarde de près le marché des jeunes pousses en France, 10 nouvelles start-ups par jour sont notées selon les publications de MyFrenchStartup.

 

Ainsi, plus de 10 000 startups ont déjà bénéficié des financements pour la réalisation de leurs projets. Parmi les différents secteurs d’activités, la French Tech demeure le domaine d’investissement qui attire le plus de personnes. D’ailleurs, de nombreuses start-ups françaises sont ouvertes internationalement et sont reconnues pour leur fiabilité. En ce qui concerne les investisseurs, l’état joue un rôle important pour le financement de ces projets. Cela pourrait être sous forme de subventions, de prêts ou d’avances remboursables. Toutefois, cela n’empêche pas à des particuliers d’occuper une part importante du marché. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui témoignent avoir tiré de bons profits suite aux financements qu’ils ont apportés pour la mise en place de ces jeunes pousses. Parmi les différentes régions de la France ; Paris et Amsterdam sont celles qui pourraient être considérées comme des villes capitales de l’entrepreneuriat. Les besoins en investissements y sont nombreux et les financeurs sont également bien présents.

La France n’est pourtant pas le seul pays où on compte un grand nombre de start-ups. Dans plusieurs pays du monde entier, la création des start-ups et le besoin en investissement deviennent l’intérêt de nombreux spéculateurs. Cela touche à la fois les pays avancés et ceux qui sont encore en voie de développement. Voyons donc l’image générale du marché des start-ups dans le monde.

Les États-Unis sont avant tout le premier véritable pays d’accueil et de réussite des start-ups. Grâce à ces infrastructures perfectionnées et des universités réputées où sortent ces nouveaux entrepreneurs ; ce pays reste le leader mondial du développement des jeunes pousses. Les plateformes de publicité, vidéo, web, mobile et TV y sont les domaines qui rencontrent le plus de succès. Les start-ups aux États-Unis n’ont aucune crainte de s’installer ni de se développer. Les demandes des jeunes entrepreneurs et les offres des investisseurs sont bien équilibrées. Par ailleurs, le taux de réussite des projets y est très positif.

Start-up aux USA ? Il est estimé que 50% des financements mondiaux proviennent des États-Unis.

 

Sinon, l’Asie est également un continent où on aperçoit une grande croissance de la création des start-ups. Les jeunes pousses asiatiques sont surtout réputées pour la fiabilité de leurs projets. Tels sont les cas des start-ups reconnues comme Alibaba.com qui est devenu une entreprise de taille internationale, ou encore PicMix, reconnue mondialement pour ses fameux montages de photos personnalisées. Et depuis quelques années, certaines start-ups asiatiques conquièrent d’autres marchés internationaux. 

Et dernièrement, l’Afrique est aussi un endroit où on note la présence de plusieurs entrepreneurs ambitieux. Le choix de se lancer à la création des start-ups y est souvent lié aux problèmes d’emplois et aux besoins de créer du travail pour les autres. L’état et les partenaires extérieurs sont les principaux investisseurs en Afrique. Quoi qu’il en soit, entreprendre dans ce continent peut être bien promettant. L’ambition et les talents africains peuvent assurer une belle réussite. Tel est par exemple le succès de Jumia, la première licorne de l’Afrique en provenance du Nigéria. Par ailleurs, d’autres pays africains comme le Ghana, la Côte d’Ivoire, le Kenya ou encore l’Afrique du Sud aménagent tous des quartiers dans leurs capitales pour pouvoir accueillir de nouvelles start-ups ce qui constitue un bel avenir entrepreneurial pour tout le continent.

D’après tout ce qui vient d’être cité, le marché de la start-up est très développé aussi bien en France que dans d’autres pays du monde entier. Et la plupart du temps, ces jeunes pousses deviennent de grandes entreprises qui vont valoriser leur pays d’origine.

Par exemple, on parle des GAFA : google, Amazon, Facebook et Apple aux USA.

Ces réussites mondiales sont de vraies « booster » pour les futures créateurs de start-up.

Par ailleurs, l’existence de différentes cérémonies organisées comme les start-ups Awards encourage de nombreux jeunes du monde entier à présenter des projets de grandes tailles qui méritent le soutien des  investisseurs privés.


Les pièges a éviter taux de rendement start up

2. Les pièges à éviter et le taux de rendement dans le passé sur des fonds spécialisés

Avant de financer une start-up, la plupart des investisseurs maîtrisent déjà des techniques qui leur permettent de connaître la fiabilité d’un projet par rapport à d’autres. Et pourtant, la possibilité de faire des erreurs est toujours envisageable. 

Le risque reste bien présent avec les start-ups.

Certains investisseurs s’aventurent avec des jeunes pousses qui ont une faible probabilité de réussite. D’autres tendent toutefois à prendre des décisions à la hâte sans même anticiper les risques d’échecs possibles. Pour éviter ce genre de problèmes, voici quelques indices qui vont vous empêcher de tomber dans des pièges susceptibles de remettre en question tous vos projets.

  • Les fondateurs de projets irréalistes

Lors de vos différents rendez-vous, vous allez sûrement rencontrer des fondateurs de start-ups irréalistes, voire même rêveurs. Cependant,  ces genres de personnes sont faciles à identifier.  Il suffit juste d’analyser les plans et les chiffres qu’ils avancent pour pouvoir reconnaître si les données sont bien réalistes ou pas. Lors de vos choix de partenariat, privilégiez plutôt des fondateurs qui vous montrent un plan de projet à exécuter sur le long terme. Par ailleurs, les fondateurs devraient connaître exactement la manière dont ils vont utiliser le capital bénéficié.

  • Les start-ups qui ont été abandonnées par leurs premiers investisseurs

De nombreuses start-ups sont en quête de nouveaux investisseurs après avoir été abandonnés par d’autres. Avant de reprendre des projets existants, renseignez-vous sur les raisons pour lesquelles les premiers investisseurs n’ont plus collaboré avec les fondateurs. Ces raisons pourraient être multiples, mais il faudrait bien savoir le fond du problème, car cela pourrait être un signal d’alarme. Dans la plupart des cas, ce genre de situation pourrait être lié à un manque de confiance en l’avenir de la future entreprise. De fait, vous devrez être le plus vigilant possible.

  • L’absence de plan marketing

Quelle que soit la qualité du produit avancé, l’absence d’un plan marketing peut mettre en obstacle tout l’avenir du projet. Une externalisation efficace du produit restera la clé de la réussite de la future entreprise. Veillez donc à vous assurer que la stratégie mise en place est efficace et bien étudiée. Si vous ne vous sentez pas être en mesure de la juger, n’hésitez pas à demander l’avis d’un expert pour éviter toutes sortes de regrets.

  • Les fondateurs qui n’ont pas d’autres sources de revenus

Si vous avez choisi de financer une start-up, ce serait sûrement dans le but de faire grandir une entreprise. Ainsi, votre investissement devrait être exclusivement utilisé dans ce sens. La plupart du temps, les fondateurs qui n’ont pas d’autres revenus risquent de commettre des actes imprudents. Il ne manque pas ceux qui osent utiliser les investissements reçus pour des intérêts personnels. Bien sûr, il existe des fondateurs qui choisissent de se concentrer uniquement sur leurs projets pour mieux réussir. Mais au-delà de ces cas de figure, cela ne vous empêchera pas d’être prudent.

  • Un nombre de fondateurs trop important

Les entreprises avec beaucoup de membres fondateurs sont souvent problématiques. Qui décide finalement?

Concentrez-vous toujours sur vos objectifs et méfiez de ces start-ups avec beaucoup de cofondateurs. Les divergences d’idées, l’accaparement des actions voire même la naissance de la jalousie entre certains membres risquent de vous entrainer dans des situations compliquées. Vous ajoutez les difficultés pour prendre des décisions rapidement, c’est souvent trop risqué.

  • Une start-up qui est une affaire de famille

Lorsqu’on confond affaire professionnelle avec affaire familiale, il ne peut qu’y avoir des problèmes. Dans les start-ups où la famille ou les amis sont les principaux actionnaires, la croissance de la boîte risque bien souvent d’être limitée. Et pire encore, lorsque ces derniers ne souhaitent pas vraiment collaborer avec des partenaires extérieurs, la crédibilité laisse de plus en plus à désirer. Évitez donc de vous entrainer dans ce genre de piège.

  • Les prévisions de bénéfices trop optimistes

Lorsqu’on lance un nouveau produit, le marché est souvent loin d’être prévisible. Pour cette raison, les chiffres prévisionnels trop optimistes devraient vous faire poser des questions. Tenant compte de l’incertitude du marché et des éventuels problèmes en cours d’exécution du projet, il faudrait se méfier de ces bénéfices prévisionnels trop optimistes.

  • Les fondateurs qui n’investissent pas leur propre capital

Même s’il existe des fondateurs qui s’investissent à fond dans leurs projets ; il existe pourtant ceux qui ne veulent aucunement participer surtout question financier. Cela n’est pourtant pas bon signe. Dans toutes les entreprises, le partage des risques est très important. Bien évidemment, si les fondateurs ont cherché des investisseurs, c’est qu’ils n’ont pas le moyen de financer leurs propres projets. Mais là, il n’est pas question du montant. L’important c’est qu’ils apportent peu pour garantir leur confiance en leurs affaires.

  • Une start-up avec des qualités de crédit médiocres

Évitez autant que possible les entrepreneurs en position de surendettement. Dans certains cas, les fonds que vous apportez vont être utilisés pour rembourser des dettes. Avant de vous lancer, il faudrait donc vous renseigner sur l’état financier de votre partenaire.

L’investissement dans une start-up ne devrait pas être pris à la légère. Toutes les questions d’ordre technique, personnel, organisationnel et financier doivent être considérées de près.

 

Cela est valable pour tous les investissements entre concepteur et investisseur. Mais si tels sont les différents pièges à éviter, voyons à présent à titre indicatif le taux de rendement dans le passé sur des fonds spécialisés.

Bien que la plupart des sociétés ne communiquent pas souvent les rendements réels de leurs investissements, les taux de rendement annuels obtenus varient généralement de 10% à 30%. Qui dit rendement dit risque élevé, attention!

 

Par ailleurs, la mesure de performance la plus utilisée est généralement l’IRR ou le taux de rendement interne.

Bon à savoir : le taux de pérennité des nouvelles start-ups implantées en France au cours des 5 dernières années est plutôt positif.

Ce qui sous-entend que le taux de rendement satisfait généralement les investisseurs. En l’occurrence, sur 150 start-ups distinguées, 92% de ces petites entreprises restent en activité. En outre, le domaine de la technologie demeure jusqu’à présent celui qui attire de plus en plus d’investisseurs.


quelques idées de placements start up

3. Quelques idées de placement à privilégier dans le courant des prochaines années

Pour mieux placer son argent, il est toujours préférable de choisir un domaine d’activité qu’on maîtrise bien, mais lorsqu’on investit dans une start-up, les concepteurs de projet se chargeront d’étudier le marché selon leur domaine d’expertise. Ainsi, il ne vous restera plus qu’à choisir les secteurs qui sont les plus rentables. Dans ce chapitre, nous allons justement vous présenter quelques idées de placement à privilégier au cours des prochaines années.

  • L’ E-commerce

Avec l’évolution de la technologie, l’e-commerce est un domaine qui intéresse de plus en plus de gens. Les idées pour le développement de ce secteur n’en manquent pas. Que ce soit les vêtements, les voyages, ou les produits alimentaires ; les internautes adorent les bons plans. Au fait, les gens d’aujourd’hui passent la plupart de leur temps à trouver des codes promos sur internet. Ainsi, il serait plus intéressant de financer les sites qui se lancent dans ce genre de business.

  • Le domaine de la restauration

La restauration est un domaine qui attire l’attention de plusieurs concepteurs de projet. Par conséquent, les marchés d’investissements liés à ce domaine deviennent de plus en plus intéressants. On peut citer entre autres les foodtruck, un concept d’origine américain qui consiste à transformer un véhicule en cuisine et commerce ambulant. Sinon, la livraison des repas à domicile est actuellement devenue un grand plaisir des Français. Nul besoin de se déplacer, les repas arriveront directement à la maison par commande sur internet. Ce genre de service devrait sûrement se montrer rentable.

Participer au crowdfunding serait également un bon moyen de placer son argent. Vous pourrez contribuer à l’investissement d’une manière particulière ou au nom d’une entreprise. En outre, vous serez libre de choisir le domaine d’activité qui vous semble le plus impressionnant. Les offres sont nombreuses et cela peut se présenter sous différentes formes. :

  • Pour les plus généreux, la participation peut être sous forme de don. Cette participation sera donc sans attente et tout à fait symbolique.
  • Il existe également la récompense ou le don avec contrepartie. Cette deuxième option consiste à participer au lever de fond contre une récompense. Cette récompense pourrait être des cadeaux, des offres promotionnelles ou une publicité…
  • Le prêt ou crowdlending qui est un prêt spécialement conçu pour le crowdfunding. Vous pourrez donc participer aux différentes offres de prêts. Ils se remboursent à des temps impartis et cela peut être avec ou sans intérêt.
  • Sinon, l’investissement en capital ou equity est une forme de crowdfunding très intéressante. En participant à l’effort collectif, vous pourrez devenir actionnaires du projet, ce qui va vous donner l’opportunité de jouir de tous les profits. Cette dernière option est celle qui correspond le plus aux attentes des investisseurs.
  • Les business de technologies avancées

Toutes les start-ups liées à la conception ou à l’entretien de la technologie avancée sont  susceptibles de connaître de grands succès dans les années à venir. La réalité augmentée, par exemple, impressionne de plus en plus de gens. Ainsi, nombreux sont ceux qui intéressent aux différentes techniques liées à la réalité augmentée pour démarrer leurs start-ups. De même, les drones sont de nos jours et dans les années à venir des sujets qui intéressent aussi bien les concepteurs que les utilisateurs. Investir dans ces domaines s’annonce aussi très profitable. Et finalement, les objets connectés se démocratisent de plus en plus pour des usages quotidiens. Présents dans différents secteurs, ces derniers méritent également l’attention des investisseurs.


etudes de cas plateformes investissement direct

4. Études de cas : plateformes spécialisées dans l’investissement en direct

Pour ceux qui veulent effectuer des investissements en direct, les plateformes spécialisées sont actuellement nombreuses et aussi intéressantes les unes des autres.

Voici quelques exemples de plateformes spécialisées  ainsi que quelques détails sur chaque société :

Liste des plateformes spécialisés dans l’investissement crowdfunding start-up (non exhaustive et donnée à titre d’exemples) :

  • Ulule

Bien que cette plateforme n’est pas l’idéale pour le financement des start-ups, nous ne pouvons nous empêcher de la présenter vu qu’il s’agit de l’un des premiers sites leaders de l’investissement participatif. Cependant, il s’agit d’un très bon choix pour ceux qui veulent participer à des levées de fonds. Le concept est ici de soutenir des projets par des dons. L’avantage de cette plateforme se repose sur le fait qu’elle permet de découvrir des projets originaux  et créatifs. Toutefois, les projets sont uniquement financés que lorsqu’ils atteignent un certain objectif de collecte.

  • SmartAngels

SmartAngels est un système qui permet aux investisseurs d’obtenir des actions. Toutes les personnes qui ont plus de 18 ans peuvent s’inscrire à cette plateforme. L’avantage du SmartAngels est le fait que vous pourriez investir votre argent tout en obtenant une part du capital de l’entreprise. Ainsi, vous allez bénéficier de tous les droits et devoirs liés à votre statut d’actionnaire. Le petit inconvénient se présenterait au cas où la société dans laquelle vous avez investi fait faillite. Si cette situation se présente, vous allez perdre tout votre investissement initial.

  • Wiseed

Cette plateforme se concentre sur l’investissement des start-ups, mais également des projets liés aux énergies renouvelables, à la santé, au monde numérique et à l’immobilier. Son point fort est tout simplement la sûreté et la diversité des investissements possibles. Par ailleurs, vous pourrez devenir actionnaire comme dans la plupart des principes de Crowdfunding. Le point négatif se reposerait sur la file d’attente de la plateforme jugée assez longue.

  • Bulb in Town

Il s’agit d’un site de financement qui est plutôt orienté vers les sociétés locales et les emplois traditionnels. Cette plateforme permet d’investir les projets locaux. En partant des fromagers, aux libraires et tous les projets du même type ; vous pourrez désormais soutenir les petits commerces sur internet. L’avantage est le large choix de projets à investir. Le petit inconvénient serait la durée de la campagne du site qui est assez limitée. Ainsi, il faudrait faire assez rapidement le choix du projet à soutenir avant la fin de la durée de la campagne.


 

5. Conclusion sur comment investir dans une start-up

Investir dans une start-up est un bon moyen d’aider de jeunes entrepreneurs et de chercher de levier financier (certes risqué) pour ces placements.

Accepter le risque de tout perdre, soutenir un vivier de jeunes entreprises locales, c’est ce qui vous attend si vous investissez dans une start-up.

 

Non seulement il s’agit d’une action qui mettra en valeur une jeune société susceptible de prospérer, mais le succès lié à l’investissement.

Avec l’évolution de la technologie, les start-ups d’aujourd’hui ont beaucoup plus de chances de réussir que celles qui se sont implantées dans le passé.

Que ce soit entre concepteurs de projets et investisseurs  ou par le biais des crowdfunding, analysez tout d’abord le financement exigé avant de vous lancer.

Une bonne sélection du projet à soutenir restera la clé de la réussite de votre investissement dans une start-up !

Pour les moins audacieux?

D’autres solutions existent en matière d’investissement, au travers d’un bilan patrimonial et vous appuyant sur l’aide d’un conseiller en gestion de patrimoine.

Je vous propose maintenant un diagnostic patrimonial gratuit avec mon outil patrimoine sur mesure (voir ci-dessous).

Disclaimer : Nous vous recommandons fortement de consulter nos mentions légales en cliquant ici

Souhaitez-vous échanger avec notre expert en gestion de patrimoine?

Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données (General Data Protection Régulation) adopté par le Parlement européen le 14 avril 2016, et à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous diposez d'un droit d'accès et de rectification des données vous concernant. Ce droit peut être exercé en nous contactant à l'adresse email suivante : contact@cyriljarnias.fr

Avatar
A Propos De Cyril Jarnias

Cyril Jarnias est expert en gestion de patrimoine. Son objectif est de vous aider à mieux comprendre et gérer votre patrimoine. Gestion de patrimoine . (Placement, Assurance-vie, immobilier...). Vous pouvez reprendre ses articles pour vos sites : pour cela,vous devez juste reprendre ces quelques lignes en insérant le lien vers mon site : https://www.cyriljarnias.fr

Vous voulez me contacter ?
Réagir à cet article ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Vous voulez des conseils personnalisés GRATUITS ? Testez notre outil de pré-bilan !
Vous voulez des conseils GRATUITS ?
Conseils GRATUITS ?
Cyril Jarnias: votre spécialiste en gestion de patrimoine

Vous voulez bénéficier de mon expertise? Je vous propose « Mon service Gratuit et Sur Mesure ». Cet outil de pré-bilan vous offre des solutions personnalisées en fonction de votre situation.

Pour découvrir cet outil, c'est par ici:

C'est gratuit et sans engagement !
Cyril Jarnias