+33 9 77 19 82 80   contact@cyriljarnias.fr

Durant la crise : faire des placements ou ne rien faire?

Cyril Jarnias Expert en Gestion de Patrimoine indépendant

Le blog gestion de patrimoine n’a pas vocation à faire des placements sa ligne éditoriale.

 

Pourtant, on pourrait faire un catalogue sur les placements et donner leurs caractéristiques. Ce serait un guide sur les placements mais : aurait-il une utilité?

 

Ce n’est pas comme cela que je vois les choses. Je voudrais vous faire voir votre patrimoine autrement et dans son ensemble.

 

Mon idée est de partir sur un cheminement assez logique à même de vous conduire à vos choix d’investissement.

Si vous aviez une méthode pour choisir un placement?

 

De l’analyse globale de votre patrimoine en passant par vos objectifs patrimoniaux, je vous invite à découvrir comment on peut faire des placements sans vous tromper de cible.

 

 

Je veux faire un placement autrement !

 

Les épargnants français ont un taux d’épargne élevé. A mon avis, si la crise persiste, il devrait continuer à être plus proche des 20% que des 15%.

 

On retrouve généralement le livret A qui est tout sauf un placement à risque. Les épargnants français prennent peu de risque et on le voit dans les placements choisis.

 

Généralement, on cherche du rendement dans ses placements et le moins de risque possible.  C’est ce qui explique le succès également du fonds en euros sécurisé dans l’assurance vie.

Maintenant, le placement parfait sans risque et rentable n’existe pas : connaissez-vous le placement sans risque qui rapporte 7%? Cliquez ici.

Aucun risque avec beaucoup de rendement : cela existe?

 

Autre idée, bien souvent, on regarde un placement avec un objectif qui n’est pas le bon.

 

On va ici faire un placement en fonction de la fiscalité avantageuse qu’il va apporter et on va oublier ce qu’il nous apportera réellement dans la constitution de notre patrimoine.

 

 

Ainsi, on se retrouve avec une réalité : on va faire des placements souvent en regardant la fiscalité ou le rendement sans risque sans même se poser la question de comment constituer un patrimoine.

 

 

Réaliser un placement : c’est suivre des règles, se former et savoir simuler et comparer.

 

En premier, je regarde mon âge et mes objectifs :

 

Quelques règles :

 

Quand je suis jeune, je peux prendre plus de risque que quand je m’approche de la retraite.

 

Je ne dois jamais choisir un placement pour son avantage fiscal mais pour ce qu’il apportera sur le long terme.

 

Je n’achète pas ce que je comprends pas.

 

Je fais toujours en sorte d’équilibrer la nature de mes placements : équilibrer par exemple l’immobilier et le financier, éviter d’être trop investi sur une seule classe d’actifs donnée (par exemple : avoir trop d’actions et peu d’obligations).

Comprendre, apprendre, comparer, évaluer le risque en premier!

 

 

En second : je me forme ou je demande l’aide d’un expert.

 

La presse patrimoniale à l’image de mieux vivre votre argent, affaires privées, gestion de fortune, les rubriques patrimoine des Echos ou du Figaro… Vous disposez d’une multitude de sources d’information pour apprendre comment réaliser un placement et analyser votre patrimoine.

Maintenant, cela demande du temps : ne l’oubliez pas.

Ensuite rien ne vous empêche de faire l’acquisition d’un guide sur les placements car tous les placements ne sont pas simples à comprendre.

Vous allez ainsi pouvoir évaluer votre niveau d’épargne et estimer quel risque vous pouvez tolérer si vous investissez.

Pourquoi ne pas évaluer combien vous pouvez perdre?

 

Dernier point : apprenez à simuler et comparer.

 

Avec internet, vous pouvez aujourd’hui évaluer le rendement d’un placement et également votre fiscalité.

 

Je pense que vous devez en premier lieu faire une simulation sur votre impôt.

 

Puis, regarder quels pourraient être les placements qui vont réduire votre imposition et vous permettre de vous construire un patrimoine solide.

 

Si je prends un comparateur fiscal : au début, je prends ma feuille d’impôt papier de l’année antérieure et j’incorpore des données à jour sur mon revenu à déclarer.

Sur Internet, les comparateurs d’impôts et sur les placement peuvent vous aider!

Je vois ainsi quel est mon taux marginal d’imposition ou TMI et je peux anticiper ce que je vais payer l’année suivante.

 

Ensuite, je fais un arbitrage entre ma capacité d’épargne qui pourrait être générée si je n’avais pas cette fiscalité et un placement la réduisant.

 

 

Mais, la mauvaise question va le plus souvent être : « comment dois-je investir pour annuler mes impôts ? »

 

C’est d’ailleurs selon moi la plus grande erreur que font les épargnants.

Prendre un placement juste pour réduction fiscale : le piège!

Ils vont chercher une multitude de placements pour baisser la pression fiscale sans même se poser la question du risque pris et du rendement réel du placement net de frais.

 

Par exemple, en matière d’immobilier, pire, ils vont aller acheter des produits qui devront être revendus à un moment à la fin de l’avantage fiscal (je pense à l’immobilier de défiscalisation) sans même se poser la question si au départ ils étaient sur la bonne zone géographique et le bon vivier de locataires potentiels ou encore si les charges du bien ne vont pas s’envoler avec le temps (ascenseurs, charges de co propriétés en général…).

 

Je pourrais ajouter : ont-ils évalué le prix réel du bien à l’achat ? N’est-il pas surévalué ?

 

 

Au niveau des placements financiers, je crois que la palme est à décerner au FIP FCPI sur l’impôt sur le revenu : on a certes cherché un avantage fiscal (ici 18% de réduction sur son IR) mais on est face à un placement à risque avec un gain aléatoire à la fin.

 

On ne se pose pas la question qu’on part sur un placement sur 8 ans, que l’on ne pourra généralement pas le vendre avant. Quid de la liquidité du placement?

 

On achète des parts de PME souvent risquées et une partie des capitaux est placée en bourse.

 

Alors, on peut se dire qu’on aura 18% d’avance (gain fiscal) mais entre les frais du produit (frais d’entrée et frais de gestion) et le risque sur les actions au bout de 8 ans : tout est possible !

FIP FCPI IR : la fausse bonne idée probablement…

Je trouve que l’avantage fiscal (en baisse depuis 10 ans d’ailleurs) est trop faible aujourd’hui.

 

 

 

Faire un placement : c’est savoir prendre son temps

 

Je pense qu’à la lecture des règles énoncées auparavant, des erreurs souvent faites lorsque l’on place son argent, vous comprenez qu’investir est un vrai métier à temps plein.

 

Tous les placements ont leurs avantages et leurs inconvénients. Mais, tous doivent être la conséquence d’une vision globale sur vos choix patrimoniaux suivant votre âge.

Un expert peut vous aider à vous poser les bonnes questions avant de choisir vos placements!

Quelques questions que vous devriez systématiquement vous poser :

 

Mon âge me permet-il d’avoir du risque ?

 

Ai-je de l’immobilier dans mon patrimoine ? Dans quel but ?

 

Je paye trop d’impôt : comment réduire ma fiscalité en me construisant un patrimoine solide ?

 

Peut-on faire un placement et se constituer une retraite complémentaire ?

 

Dois-je tout connaître en matière de placement ou puis-je avoir un copilote indépendant pour me former et m’épauler ?

 

Je vous invite à relire cette article et venir me poser de nouvelles questions sur le blog gestion de patrimoine.

Mes services

Bilan patrimonial unique et confidentiel

Immobilier international

Expatriation et retraite à l’étranger

Qui suis-je

Je suis Cyril Jarnias, expert en gestion de patrimoine indépendant depuis plus de 20 ans. J’aide particuliers et chefs d’entreprise à « Construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité ». J’interviens dans de nombreux médias sur le patrimoine : BFM Business, La Tribune, Les Echos, Investir notamment.

3 étapes. 1 idée forte. Votre patrimoine.

Depuis plus de 20 ans, j'accompagne mes clients dans la gestion de leur patrimoine.

Mon approche est simple : vous permettre de Construire, Protéger et Transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

Contactez-moi

Vous désirez faire croître votre patrimoine?

N'hésitez pas à me contacter afin de déterminer comment je peux vous aider à construire, protéger et transmettre votre patrimoine en toute sérénité.

+33 9 77 19 82 80

Je dispose de + de 100 000 euros d'épargne.*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Pin It on Pinterest

Share This