Cyril Jarnias : on ne vends pas de produits ici !
gestion de patrimoine
0

Gestionnaire de patrimoine : tu veux ou tu veux pas?

Gestionnaire de patrimoine : tu veux ou tu veux pas?
par cyril jarnias - le 19 août 2015

Est ce qu’on peut être son propre conseiller en gestion de patrimoine?

Pour gérer son patrimoine ou le faire fructifier, on peut prendre la décision d’apprendre  à se gérer soi-même ou encore mieux devenir gestionnaire de patrimoine.

C’est louable avec internet, on trouve de nombreuses informations : on peut imaginer qu’on va trouver les bonnes solutions patrimoniales.

Maintenant peut-on s’improviser du jour au lendemain gestionnaire de patrimoine?

Faire fructifier son argent avec la gestion de patrimoine ne s’improvise pas : soit on prend un conseiller en gestion de patrimoine, soit on se forme ou on le devient!

+

En fait, on peut avoir trois possibilités en matière de gestion de patrimoine :

  1. On se fait aider et on prend un bon conseiller en gestion de patrimoine
  2. On décide de s’improviser conseiller en gestion de patrimoine et s’auto-gérer
  3. On va plus loin et on décide de faire le métier de conseiller en gestion de patrimoine

Chacun des choix va supposer des avantages et des inconvénients.

Maintenant, au-delà des 700 articles sur le blog gestion de patrimoine à ce jour, je voudrais vous aider amis lecteur à trouver le meilleur de ces 3 choix en matière de conseiller en gestion de patrimoine.

Vous garderez à l’esprit tout au long de cet article que la formation, le sens commercial et surtout le bon sens seront les clés pour faire fructifier votre argent et vous épanouir dans le monde merveilleux de la gestion de patrimoine.


Je veux être ou avoir un gestionnaire de patrimoine?

Je vais vous raconter une petite histoire sur la gestion de patrimoine.

Voilà, quelques jours, j’ai été contacté pour un chef d’entreprise.

Je vais vous raconter l’histoire d’un ancien chef d’entreprise qui souhaite devenir conseiller en gestion de patrimoine.

Celui-ci était entrain de revendre sa société et envisagé de devenir gestionnaire de patrimoine : rien que ça.

Je pense à cet instant à mes lecteurs conseillers en gestion de patrimoine. C’était sans doute le client idéal à avoir.

Malheureusement, vous vous doutez bien que si ce monsieur veut être gestionnaire de patrimoine, ses affaires sont sans doute suivies par un professionnel du patrimoine, un comptable ou encore un fiscaliste.

En fait, c’est encore mieux que cela puisque ce monsieur n’est pas satisfait du service fournis par ces professionnels du patrimoine.

Il m’a donc indiqué que dans son entreprise sur une activité totalement différente : il n’était pas un vendeur de produit mais il proposait du service (totalement?).

+

1. Nous sommes dans le cas 3 : on veut être conseiller en gestion de patrimoine 

Prenons le cas de ce futur ex chef d’entreprise.

Il a le sens commercial car il a développé son affaire et a été capable de la revendre.

Il a développé une base de clientèle sur son domaine d’activité.

Il a donc semble-t-il un certain sens des affaires.

Maintenant, il voudrait bien tenter l’expérience du conseiller en gestion de patrimoine.

J’ai donc appelé ce professionnel et nous avons échangé. J’ai donc posé des questions à ce chef d’entreprise et j’ai donné quelques réponses constructives.

+

Que doit-on regarder quand on veut être gestionnaire de patrimoine?

a. Je pense que le premier point : a-t-on les compétences?

Pour ce monsieur, pas de secret, s’il veut exercer, il va devoir de se former : on regardera donc une formation en gestion de patrimoine.

Je vous laisse lire mon article sur le lien en gras au-dessus pour trouver une formation.

Ce qui est certain : c’est que pour pouvoir vendre des produits financiers (le gros de l’activité du CGP) vous devez avoir une formation et avoir la ou les bonnes cartes professionnelles.

Sans formation ou d’années d’expérience : vous n’aurez pas d’accréditation.

Pour être un futur conseiller en gestion de patrimoine : on doit avoir les bons diplômes ou les bonnes années d’expérience pour avoir le droit d’exercer ce métier.

Donc pour ce monsieur, il conviendra de retrouver les bancs de l’université ou de l’école.

Cela va donc prendre du temps entre 1 et 2 ans partant du principe qu’il faut se remettre dans le bain de l’apprentissage. Ce n’est pas simple : la pratique plait, le théorique peut vite être pesant quand on a tout le temps était dans l’action.

+

b. Comment les clients vont-ils vous faire confiance?

Ce chef d’entreprise est sans doute très bon dans son domaine mais en gestion de patrimoine : que peut-il mettre en avant?

Cela supposera donc de s’associer et de trouver la (les) personne qui acceptera de donner son savoir-faire et accompagner ce professionnel moyennant finance et intérêt.

+

c. On a des liquidités (il a) : on pourrait racheter une structure.

L’idée a sans doute du sens.

Maintenant, quand on n’est pas dans le métier, comment faire pour bien évaluer ce que l’on va acheter?

On achète un portefeuille de clients, du recurrent financier mais aussi le passif des clients (on ne connait la relation réelle du client avec son CGP : la partie affective qui a créée la confiance).

Ensuite, on doit être en mesure d’analyser l’offre du CGP que l’on rachète, ce qui a été négocié avec les fournisseurs ou encore vérifier que le cabinet est totalement en conformité avec la législation (là, il faut se pencher sur les outils pour agréger les comptes des clients notamment).

Moralité de l’histoire : cela va prendre du temps, beaucoup de temps…

Pour devenir une entreprise en gestion de patrimoine, on peut racheter une structure en gestion de patrimoine, on peut s’associer, on doit savoir évaluer le prix d’achat et surtout on doit s’assurer de la qualité de la clientèle!

Je ne crois pas non aux bons samaritains qui vont s’associer pour le plaisir de le faire et donner ses compétences.

En gestion de patrimoine, un bon conseiller en gestion a souvent des secrets qu’il ne souhaite pas partager.

+

d. L’âge du futur conseiller en gestion de patrimoine.

Le métier de CGP est un métier qui suppose de se former en permanence.

Ensuite, il suppose de savoir utiliser les nouvelles technologies de l’information, les nouveaux outils et même les anticiper.

On peut imaginer que notre chef d’entreprise futur CGP pourra s’entourer de jeunes. Mais, ne nous leurrons si la chasse, l’envie de trouver du client sera là : il faudra bien s’appuyer sur la technicité et les outils.

Là encore, cela supposera du temps et surtout la confiances jeunes conseillers en gestion de patrimoine.

On peut éventuellement leur vendre son vivier de clientèle en province (là où l’on se situe) et un coup de vie peut être moins chère que la capitale par exemple.

Toute la difficulté sera de trouver un jeu gagnant gagnant entre les vrais jeunes CGP et l’apprenti CGP qui a du cash à investir.

Ce n’est donc pas simple d’être un bon conseiller en gestion de patrimoine.

C’est là que j’ai envie de passer au CAS 2 : celui qui souhaite d’abord être son propre CGP.

+

2.Pourquoi ce chef d’entreprise ne deviendra pas déjà son propre gestionnaire de patrimoine : le cas 2

Il pourrait s’auto-former et déjà appliquer sa formation à son patrimoine et le faire fructifier.

Je crois que si vous souhaite un jour devenir gestionnaire de patrimoine ou maîtriser la gestion de patrimoine, vous devez appliquer ce que vous apprenez à la gestion de votre patrimoine.

+

Pour moi, vous devrez travailler les 6 points suivants :

1. la fiscalité,

2. les placements au sens large,

3. l’immobilier,

4. le crédit,

5. la retraite,

6. la transmission et la protection de la famille.

Etre son propre conseiller : cela supposera d’apprendre à maîtriser : le crédit, l’immobilier, les placements, la fiscalité, la transmission du patrimoine ou encore le domaine de la retraite. Vous vous en sentez capable?

C’est en maîtrisant ces points que vous serez en mesure de gérer votre patrimoine.

Cela passera donc pas la réalisation de votre propre bilan patrimonial à l’image de mon service sur mesure. Vous pouvez d’ailleurs me contacter pour bénéficier d’un diagnostic patrimonial gratuit dans un premier temps.

Je pense que cela vous aidera à avancer plus rapidement pour être autonome dans la gestion de votre patrimoine.

Vous comprenez donc bien que toute la question est de savoir quels services un conseiller en gestion de patrimoine peut apporter.

Je ne pourrais donc que conseiller à ce futur CGP d’optimiser ou d’auditer son patrimoine et se proposer à lui même des pistes de correction.

J’ai pas exemple tout de suite cibler chez ce professionnel un manque sur la partie retraite : pourquoi n’aurait-il pas intérêt à se former sur les solutions retraite pour lui même dans un premier temps?

J’ai évoqué mes 5 stratégies retraite sur le blog gestion de patrimoine.

C’est mon expérience du métier qui m’a permis tout de suite de cibler les points de correction patrimoniale pour un chef d’entreprise.

Passons maintenant pour conclure au cas 1, le plus simple, celui de se faire épauler par un bon cgp en gagnant du temps et de l’argent.


En premier, j’ai un bon gestionnaire de patrimoine m’offrant du service.

La clé est là : s’avoir s’entourer en matière de gestion de patrimoine.

+

Je peux comprendre que le business de gestionnaire de patrimoine peut attirer un ex chef d’entreprise.

Déjà, un particulier peut s’interroger sur l’intérêt d’un conseiller qui cherchera d’abord à nous vendre des produits pour faire de l’argent.

Pour l’ex chef d’entreprise, si on regarde le modèle économique : on se dit, j’achète du stock, j’ai un recurrent annuel avec les produits financiers et je m’entoure de jeunes CGP qui ont « faim » pour développer mon affaire.

Je prends le temps de me former et j’espère qu’ils me donneront leur savoir-faire le temps d’être totalement autonome.

Malheureusement, à la base, ce qui va compter : c’est sa crédibilité en matière de conseil en gestion de patrimoine.

On veut que ses clients se souviennent du jeune CGP associé qui a la formation ou de soi même?

Là, pas de surprise, on ne devient pas un bon professionnel dans un domaine du jour au lendemain. Cela demande de la formation et du temps pour gagner la confiance des clients patrimoniaux.

Je vous passe le fait que si vous voulez développé un business sur uniquement du service : cela va prendre encore plus de temps pour se former et être crédible.

+

Etre CGP, principalement sur de l’expertise et du service, cela ne s’improvise pas. Se former en gestion de patrimoine : cela prend du temps. Avoir un professionnel du patrimoine orienté service et non produit pour vous aider : c’est ce que je propose avec le blog gestion de patrimoine.

On se rend donc qu’en premier, on doit déjà être en mesure de bien gérer son patrimoine tout seul pour envisager d’être un CGP.

+

Enfin, je veux gérer mon patrimoine : je pense pouvoir le faire moi même :

Pour des particulier, avec internet, on se dit qu’on peut gérer soi même son argent, son patrimoine. Au final, cela prend du temps et on voit bien que si on avait le bon professionnel du patrimoine avec qui on aurait confiance, cela irait plus vite.

Quand je dis confiance : c’est la confiance qu’on va nous faire du SERVICE sur mesure et pas nous vendre des produits pour faire du chiffre sur notre tête…

+

Pourquoi faire appel à mes services?

Depuis plus de 15 ans, je développe un savoir-faire sur la gestion de patrimoine orientée vers le SERVICE AVEC MON EXPERTISE.

Vous aurez donc un professionnel qui ne cherchera pas à vous vendre un produit!

Je vous propose donc de gagner du temps et de l’argent en bénéficiant de mon expertise 100% SERVICE en me contactant.

Je vous propose maintenant un diagnostic patrimonial gratuit avec mon outil patrimoine sur mesure (voir ci-dessous).

Disclaimer : Nous vous recommandons fortement de consulter nos mentions légales en cliquant ici

Souhaitez-vous échanger avec notre expert en gestion de patrimoine?

Contactez-nous

Souhaitez-vous échanger avec notre expert sur la construction de votre patrimoine ou sur la rentabilité de vos placements ?

Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données (General Data Protection Régulation) adopté par le Parlement européen le 14 avril 2016, et à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous diposez d'un droit d'accès et de rectification des données vous concernant. Ce droit peut être exercé en nous contactant à l'adresse email suivante : contact@cyriljarnias.fr
Avatar
A Propos De Cyril Jarnias

Cyril Jarnias est expert en gestion de patrimoine. Son objectif est de vous aider à mieux comprendre et gérer votre patrimoine. Gestion de patrimoine . (Placement, Assurance-vie, immobilier...). Vous pouvez reprendre ses articles pour vos sites : pour cela,vous devez juste reprendre ces quelques lignes en insérant le lien vers mon site : https://www.cyriljarnias.fr

Vous voulez me contacter ?
Réagir à cet article ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Vous voulez des conseils personnalisés GRATUITS ? Testez notre outil de pré-bilan !
Vous voulez des conseils GRATUITS ?
Conseils GRATUITS ?
Cyril Jarnias: votre spécialiste en gestion de patrimoine

Vous voulez bénéficier de mon expertise? Je vous propose « Mon service Gratuit et Sur Mesure ». Cet outil de pré-bilan vous offre des solutions personnalisées en fonction de votre situation.

Pour découvrir cet outil, c'est par ici:

C'est gratuit et sans engagement !
Cyril Jarnias