Cyril Jarnias - Expert Gestion Patrimoine - Offre Expert


Vous voulez bénéficier de mon expertise? Je vous propose « Mon service Gratuit et Sur Mesure » en m'envoyant le formulaire renseigné ci-dessous :

Votre nom et prénom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone (obligatoire)

Votre impôt sur le revenu (obligatoire)

Vous êtes içi : Accueil » gestion de patrimoine » Gagner plus avec les OPCVM et SICAV » En gestion de patrimoine, Carmignac gestion se lache!

En gestion de patrimoine, Carmignac gestion se lache!

carmignac gestion

gestion de patrimoine et carmignac gestion

 

 

Bonsoir


Vous voulez bénéficier de mon expertise? Je vous propose « Mon service Gratuit et Sur Mesure » en m'envoyant le formulaire renseigné ci-dessous :

Votre nom et prénom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone (obligatoire)

Votre impôt sur le revenu (obligatoire)

A propos de cyril jarnias

Cyril Jarnias est expert en gestion de patrimoine. Son objectif est de vous aider à mieux comprendre et gérer votre patrimoine. Gestion de patrimoine . (Placement, Assurance-vie, immobilier...). Vous pouvez reprendre ses articles pour vos sites : pour cela,vous devez juste reprendre ces quelques lignes.

5 Commentaires

  1. Surprenante position de Carmignac qui prône une stratégie de « fuite en avant » bricolée pour maintenir ce qui n’à plus raison d’être.
    Ces sauvetages succéssifs d’un système exsangue, ainsi que les plans de rigueur pour doper les PIB illustrent le recours massif à des solutions surannées,là ou l’innovation devient une urgence.
    Quelle position des assureurs ayant inclus les fonds Carmignac dans leur produits vont ils prendre? Quelle peut-être le recours de Groupama très exposé au risque grec, qui vient de repousser son entrée en bourse à 2015?
    Vos avis seront bienvenus

  2. Bonsoir,

    vos questions sont très intéressantes,

    2 sujets sont évoqués par vos soins :

    1. le positionnement de Carmignac face au gouverneur de la Banque Centrale :

    je ne sais pas si on peut dire que c’est étonnant mais, je pense qu’on est plus dans la problématique de ce que peut apporter une politique monétaire agressive à court terme.
    Son objectif, par exemple aux USA, est de relancer l’économie en accompagnant cette intervention par de la relance budgétaires (pour faire simple l’Etat intervient notamment par des aides sociales) : il faut relancer la consommation (+80% de la croissance PIB US vient de la consommation du ménage américain) et la croissance!

    Maintenant, est ce que ca marche aux USA?

    Après deux « quantative easing » ou deux injections massives de liquidités dans le système US, on parle d’une opération « twist » de la Banque centrale américaine.
    On ne retrouve pas à ce jour la croissance aux USA d’avant crise (sous les 2% annuel).

    Mais, attention, la Banque centrale européenne est récente et son rôle : c’est d’éviter l’inflation et non comme la FED aux USA d’éviter la dépression!

    Carmignac gestion semble plus attirer l’attention sur un rôle plus étendu de la Banque centrale européenne (il n’est malheureusement pas encore là pour vous répondre mais bon qui sait ;-)), La limite, à mon sens, c’est que le rôle de Banque centrale européenne n’est peut être pas le fond du problème.

    Peut être devrions nous plus nous pencher sur le déclencheur : souvenez vous des Banques qui ont transformés de la dette de ménages américains en papiers vendus de part la monde. C’est le rôle des banques qui pose problème.

    Quand vous parlez d’investissement dans l’innovation : « L’Etat doit il soutenir les banques ou investir vers l’entrepreneur celui qui innove? »
    L’Etat peut il tout d’ailleurs? Le regretté Steve Jobs a il eu besoin de l’Etat américain pour réussir?

    2ème point : les assureurs

    Certes, ils ont souvent connu de la collecte sur les fonds Carmignac gestion. On voit même en 2011 que le gros de la collecte sur les fonds en assurance vie autre que le fonds en euros vont encore vers Carmignac gestion.
    Maintenant, le problème n’est pas Carmignac gestion : il semble venir du fonds en euros qui a de la dette souveraine d’Etat.
    La collecte aujourd’hui se fait vers le fonds en euros et non vers les fonds de placement : les épargnants ont peur.

    Pourtant, dans le fonds en euros, il peut y avoir de faibles pondérations de dettes de pays d’Europe du Sud (il suffit par exemple de lire le dernier Particulier).
    L’impact possible à ce jour, c’est une baisse possible de la rentabilité du fonds en euros comme pour Groupama mais en aucun cas, à ce jour, une crise sur les compagnies « assurance vie ».

    Plus que jamais, il faut comprendre que la recherche de performance n’est pas une martingale : c’est du travail, de l’analyse et surtout SAVOIR SE DIVERSIFIER.

    Donc fonds euros, Carmignac gestion ou Groupama : si vous ne mettez pas tous vos oeufs dans le même panier, vous vous en sortirez toujours dans la gestion de votre patrimoine.

    Le but de ce Blog est là pour vous aider à mieux comprendre les fonds de placements en toute indépendance!

    • J’ai lu attentivement votre réponse et cela m’à apporté quelques des éléments qui me permettent d’arbitrer mes choix.
      Je vous rejoins aussi sur la différence fondamentale entre le rôle de la Fed et celui de la BCE.
      Actuellement la BCE ne va t’elle pas faire du QE1? Et n’aurait elle pas intérêt à faire de suite un QE2 pour relancer une consommation intérieure qui plongera au 1er trimestre 2012?
      N’est ce pas ce que veut le Marché, un relance modulée et sur la totalité du circuit économique pour effacer les dettes, recapitaliser les banques, juguler l’inflation et relancer la consommation pour ensuite conclure un cycle DOHA porteur de croissance?

      Cordialement

      • C’est très délicat de savoir comment interviendra la BCE : cela dépendra sans doute de la politique du nouveau président
        italien : quelle direction voudra t il donner?

        En parallèle, la BCE a surtout pour rôle de lutter contre
        l’inflation :

        De là a vouloir injecter massivement de la liquidité dans l’économie comme la FED, il y a un pas…

        • Bonjour,

          Effectivement, il y à un pas…mais Trichet évoque bien l’injection « illimitée » durant un laps de temps limité.
          Et pui Draghu est un ancien de Goldman and Sachs, il appartenait à cet établissement dans les années ou il y eût maquillage des comptes publics Grecs, par Goldman and Sachs…Un prestigiditateur pour les comptes européens, un de plus me direz vous…Tout cela ne semble pas très sérieux, j’espère que les Marchés sont toujours vertueusement orientés.
          Cordialement

Laissez un commentaire

Go Top

Connexion

S'Inscrire | Mot de Passe oublié ?

Vous cherchez du SERVICE INDEPENDANT sans VENTE DE PRODUITS?

>>MON DIAGNOSTIC SUR MESURE GRATUIT,

POUR :

  • Réduire vos impôts
  • Protéger votre famille
  • Evaluer ou constituer une retraite complémentaire
Fermer cette Fenêtre

Besoin de l'avis d'un expert indépendant?

JE vous réponds GRATUITEMENT!

Posez Votre question